3 millions d'immigrés entrent chaque année en Europe… Par Jeanlg75

vote UDC-9-fevrier-contre-immigration-de-masse-215x300 (1)Il y a des espaces d’expression libre sur les radios d’Etat qui sont tellement rares qu’il faut les signaler quant elles ont lieu.

Ainsi sur « France Culture », cette liberté d’expression est-elle laissée à Alain Finkielkraut dans son émission « Répliques« , chaque samedi de 9h07 à 10 h. La thématique de ce samedi 21 juin : L’Europe, continent d’immigration (sic).

Deux invités : Hervé Juvin (essayiste et économiste) et Olivier Pastré (prof économie Paris VIII)

Hervé Juvin, qui est aussi chroniqueur au journal « Le monde », entre autres, est plutôt pro immigrationniste et Pro UE, ses réponses reflètent la bien pensance de gauche mais il admet qu’actuellement il faut demander aux peuples d’Europe leurs avis sur cette immigraton massive. Cela ne l’empêche pas de dire qu’il ne veut pas de Niqab en France mais que la charia soit appliquée intégralement ailleurs ne l’intéresse pas !(sic)

Le débat s’ouvre par cette annonce qui confirme ce que nous dénonçons tous les jours et que l’UMPS nient depuis des décennies : « L’Europe est devenue, depuis 1980, la première terre d’immigration avec 3 millions d’entrée par an et de 30 millions d’immigrés n’appartenant pas à l’Union Européenne » (sic)

Au moins les chiffres sont clairs et net, sans enfumage.

Et une série de questions pertinentes débutent et animent l’émission, je vous livre les six premières dans leur ordre d’arrivée aux oreilles des deux invités. Si l’un est à l’aise pour répondre, Juvin, lui, est bloqué par son dogmatisme de gauche mais est bien obligé de répondre…

– L’immigration massive et continue, est-elle un problème ou une solution pour cette Europe confrontée au vieillissement de la population et sa pénurie de mains d’oeuvre ?

– Les régions, où il y a de nombreux immigrés et d’enfants d’immigrés, connaissent le chômage de masse et un déficit du niveau scolaire, les enfants ne sont pas motivés pour aller à l’école, vu le peu de perspective d’avenir qui leur sont offerts. Comment cette immigration peut-elle être considérée comme un bénéfice pour les pays d’accueil ?

– Assimilation, intégration et maintenant inclusion, l’inclusion n’est pas l’intégration, c’est la capitulation devant l’immigration massive. Que feront les « indigènes »  (autochtones, les Français de souche,..)) face à cette situation qui, aux USA et en UK est nommée « White Fly » (la fuite des blancs des régions qui subissent une immigration massive ce que connaît la France depuis des années ?

– Le lynchage du jeune Rom, par des jeune immigrés ou Français de droit du sol, avec demande de rançon préalable, ne rappelle t-il pas les méthodes du gang de Fofana ?

– Il existe un rapport de la « division » des populations des Nations Unies, en date du 21 novembre 2000, il  concerne la migration de remplacement des populations Européennes qui ne se renouvellent pas. Ce rapport demande, au pays de l’Europe Occidentale, de se préparer à admettre (traduire : accueillir), d’ici 2050, 1 milliard 300 millions de migrants essentiellement des régions d’Afrique et subsharienes, avec aussi celle d elAsie et de l’Europe de l’Est. L’Europe verra sa population doublée ! Pourquoi ce rapport n’indique pas qu’il faut demander aux peuples Européens leurs avis et a t-on vraiment écrit ça ?

 La diversité mais jusqu’où ?

 

http://www.franceculture.fr/emission-repliques-l-europe-continent-d-immigration-2014-06-21

Je vous laisse le plaisir d’écouter ce débat ouvert qui place le sujet de l’islamisation de la France et de l’Europe comme la conséquence directe d’une politique d’immigration massive voulue orchestrée par Bruxelle en vue du « grand remplacement » de population par le nombre. Du remplacement de notre culture par celle de « l’autre » toujours au nom des siècles des Lumières, dont les « gens de gauche » se réclament. Alors qu’ils n’incarnent qu’une idéologie qui prône à devenir l’ombre de « l’autre », en cédant sa culture, pour une autre culture même barbare comme l’islam !

Pour se donner une idée de cette vague migratoire colossale qui se met en place, il faut savoir que l’étude des Nations Unies se base sur une étude démographique de l’Afrique qui, en 2050, aura doublé sa population. Cette population incapable de penser autrement qu’avec le « sexe » (et je reste poli), incapable de construire leur propre pays, ne sachant que prélever, piller les ressources naturelles (Zimbawe, Zambie,il n’y a pratiquement plus d’animaux sauvages…) ou cultivé par d’autres viendra faire des prélévements de nos ressources et continuera à croître tout en revendiquant son refus d’accepter le pays accueillant comme bienfaiteur mais plutôt comme un pays habité par des gêneurs qu’il faut faire fuir (comme c’est déjà en France avec le « white Fly ») et remplacer ses lois par les siennes ! 

Pour survivre nos enfants n’auront que deux choix : accepter le métissage ou s’expatrier ailleurs, dans un pays ou le blanc est encore majoritaire.

Mais cela n’arrivera pas car il y a un événement que les Nations Unies et Bruxelles n’ont pas vu venir : la réaction des peuples !

En france; le FN monte et certainement qu’en 2017 la France aura une belle opportunité de choisir son destin et au niveau Européen, les Patriotes, de chaque Etat membre, se sont aussi réveillés en envoyant des Députés Souverainistes. Ce qui est rassurant.

Si la France quitte l’Union Européenne mais renforce ses liens avec les autres pays Européens, cette migration Africaine et Subsaharienne, vers l’Europe, n’aura pas lieu ! 

C’est pour ne pas rater cet évenement historique de 2017 que dès aujourd’hui, nous sommes des « résistants ».  Notre mission est de  faire un « rappel à la loi sur la laïcité », dès qu’elle est violée. Justement le 9 juillet prochain à la Mairie de Paris, nous « manifesterons » ce rappel contre la Mairie de Paris qui a financé cette fête religieuse en toute violation de la loi sur la Laïcité et de la constitution française !

 

Jeanlg75

 

 102 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Françoise, les Amérindiens que vous citez ont souffert de la conquête de ce qui était leur pays. Certaines nations ont complètement disparu. Par contre (malheureusement je n’ai pas gardé les chiffres), les Amérindiens sont plus nombreux aujourd’hui que l’estimation qu’on en fait lors de la conquête de l’Amérique du Nord par les blancs. Beaucoup vivent encore dans les réserves où ile ne font rien à part s’ennivrer, mais beaucoup s’en vont, s’assimilent, font des études (gratuities pour eux). L’ouvrier de mon mécanicien-automobile est Apache. Un excellent travailleur qui « engueule » (pardon my French) ceux de sa famille qui restent encore dans les réserves quand il va les voir.

  2. C’est un peu comme un écran de fumée, j’ai écouter ce débat tout entier, c’est très instructif, mais quelles sont les mesures prises pour endiguer ce phénomène ? l’Europe, terre d’immigration, il n’y a qu’en Europe que ce phénomène existe, nulle part ailleurs, il suffit de constater que les vague d’immigrations auxquelles nous sommes soumis depuis des décennies, ne se déroulent qu’ici, pas en Afrique ( puisque qu’une grande partie de cette immigration provient se ce continent ) ni en Asie, encore moins dans le Pacifique, avez vous déjà vu des vagues d’immigrés de race blanche partir pour s’installer sous d’autres cieux dans d’autres continent ? non, il n’y a qu’ici que nous subissons cela, je mets de coté l’Amérique, car ce continent par définition a toujours été et restera une terre d’immigration par excellence provenant majoritairement d’Europe, et dans une moindre mesure d’Afrique noire, avec la traite négrière, ce qui a provoqué sur un grand nombre de terres la disparitions d’une grande partie de sa population d’origine, a savoir les Amérindiens, pour devenir des minorités sur leurs terres ancestrales, a un moment donné Alain Finkielkraut pose la question, la diversité, oui mais jusqu’à quand ? jusqu’à la conquête totale du territoire européen, car si l’immigration ne représentait que 5 % ça irait, mais cela va au dela des 5 % c’est beaucoup plus en réalité, aujourd’hui pour être raisonnable, on parle de population extra européenne, a environ 15 % de la;population totale de notre pays, ce qui semble beaucoup plus réaliste, autrement dit un chiffre compris entre 10 a 15 millions de la population de la France donc au rythme actuel, nous serons minoritaires chez nous bien avant 2050, grâce notamment a leur forte natalité, les nouveaux arrivants entre 200 000 et 300 000 par an, plus le nombre de naissances, qui est de 1,8 enfants par femme africaine, très prolifiques, alors que celui des Françaises et de 1,2 enfants par femme, a ce compte là ils ne leur faudra pas un siècle pour conquérir ce pays. Mais il y a une chose que l’UE et Bruxelles n’ont pas prévus, c’est que les peuples d’Europe ouvrent les yeux et commencent a contester cette politique migratoire de grand remplacement voulu par les institutions européennes.

  3. Ce n’est plus une immigration, c’est une invasion, je regardais l’autre jour sur bfmtv une séquence sur le maire de l’enclave de Méllila qui est faut il le rappeler, musulman, ne pouvait absolument rien faire pour contrer les vagues d’immigrés venant d’Afrique, toujours plus nombreux chaque années, uniquement des hommes, pas une seule femme avec eux, pourquoi veulent ils a tout prix entrer en Europe, pour y trouver une vie meilleure ? il n’y a pas de boulot chez nous, nous avons 3 millions de chômeurs, et probablement autant de pauvres sans presques aucunes ressources, que viennent ils chercher ici ? puisqu’il n’y a rien pour eux, certains embrassaient le sol tellement ils étaient heureux d’avoir obtenus un titre provisoire de séjour, que fait Frontex pour endiguer ce phénomène ? rien, il suit la politique de Bruxelles, c’est tout, laisser entrer des millions d’immigrés en Europe pour ensuite en faire des délinquants,et menacés notre sécurité sur nos territoires.

  4. Bonsoir Christine,
    vous oublier tous le virus Ebola qui vient avec certains immigrés et actuellement 400 Mort et toujours pas de vaccins ! et actuellement il ce propage à une grande vitesse et ils n’arrive plus a stoper cet saloperie de virus ebola ! que fait notre Ministre de la santé  » du vent  » et que fait le Ministre de la Sécurité intérieur  » du vent  » ils doivent fermer toute les frontières et vite !. Bonne soirée Christine .. Roland L’Alsacien..

  5. C’est pourquoi ce qui arrive à Lampedusa, avec son flot d’immigrants toujours + nombreux, peut être une bonne chose : devant cette invasion qui s’accélère, les Européens prendront enfin conscience de ce qui se trame !

  6. Patriotes, vous voulez retrouver votre pays, votre France, en virer tous les indésirables et arrêter le tsunami qu’est l’immigration ? Alors, jetez l’UMPS aux ordures et soutenez le FN. Il est plus que temps. En 2017 il y aura bon an mal an au moins un million d’indésirables de plus dans l’hexagone, attaquant les braves gens, pillant, violant, cassant les vitrines, incendiant les voitures, apportant un renfort aux récidivistes déjà sur place depuis des années et à ceux qui sortent de prison avec un bracelet dont ils se débarassent rapidement. Une fois le FN en place, viendra le temps des réformes : sortie de l’UE, rétablissement des frontières, arrêt de l’immigration, réforme de la justice (afin d’en avoir une vraie), réduction du nombre des fonctionnaires (7 millions en France d’après Contribuables associés, soit 11 pour 100 habitants, alors qu’on en compte 6 en Allemagne, 4 en Espagne et Italie, et pourtant le service public y est assuré), etc… etc… La liste est longue, France, secoue toi.

  7. Fort intéressant mais, je doute des chiffres annoncés pour la France.
    Ce sujet n’ ait pas nouveau et reviendra aussi souvent tant que nous (et l’Europe) auront largement dépassé le seuil de tolérance …..et à mon avis,
    ce seuil est tellement dépassé……que nous sommes maintenant, malgré les nombreuses sonnettes d’alarmes, bien au delà des possibilités de faire stopper cette invasion!
    Nous sommes fichus et l’ Europe aussi!

  8. Très bel article. Oui, il faut résister et s’organiser.
    Le phénomène en question s’appelle le « white flight ». (« flight » est un nom; « to fly », c’est le verbe)
    Suivons l’évolution de la réaction des Suisses…

Les commentaires sont fermés.