Islam : condamnée à être enterrée vivante, par Philippe le Routier

enterreevivanteExcellent texte que celui de Fawzia Zouhari ! 

Et quel courage de la part de cette femme, car critiquer l’islam peut se révéler TRÈS dangereux.

Lisez le lien ci-dessous.
Le lieu n’est pas le même MAIS le dénominateur commun est encore et toujours l’Islam…

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20140508155910/droits-de-l-homme-islam-arabie-saoudite-droits-de-l-homme-arabie-saoudite-10-ans-de-prison-et-1-000-coups-de-fouet-pour-atteinte-a-l-islam.html

A noter, et je le sais par expérience des pays musulmans, que bien que les 1000 coups de fouet ne seront pas donnés dans la même journée, ça équivaut à une peine de mort.
En général, la règle c’est entre 50 et 100 coups par « séance » et une « séance » par semaine environ (jusqu’à ce que le nombre total décidé soit atteint)
MAIS, avec les blessures que ça inflige.
Avec l’absence totale de soins donnée au condamné.
C’est l’infection garantie !
Les plus solides, hommes ou femmes, survivent trois semaines à un mois grâce à la solidarité entre condamnés (qui sont tous là pour des raisons similaires) mais c’est TRÈS long trois semaines ainsi avec le dos à vif, les muscles déchirés.

J’en ai vu des pays, j’en ai vu des lois absurdes… Même aux USA où la loi dite « habitual offender actes » vous voudra la perpétuité pour TROIS délits QUELS QU’ILS SOIENT ! ! ! (même des délits vraiment minimes)

MAIS, de tous les pays que je connais, franchement, ceux sous lois islamiques sont ceux qui pratiquent les peines les plus barbares.

J’ai connu un cheikh, un « shérif de la charia » quoi (navré, je ne peux dire où) qui pour chaque « crime » (critique de l’islam, femme condamnée car elle avait été violée…) ne prononçait TOUJOURS qu’une seule et unique peine.
LA MORT ENTERRÉ(E) VIVANT(E) ! ! !
Bon an mal an, il trouvait toujours deux à trois victimes par an.
Et le pire, c’est que ses « sujets » (il rendait « justice » dans cinq villages) adoraient cet homme !
-Un, c’était tous des illettrés intégristes.
-Deux, les condamnés étaient presque toujours des femmes.

Je hais cette secte qui ose se nommer religion alors qu’elle ne possède pas une once de spiritualité.

Philippe le Routier

 37 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. les maldives qui se sont ré-islamisées depuis 2012 viennent de rétablir la peine de mort meme pour les enfants de 10 ans jusqu’a 7 ans pour des crimes graves dixit leur président comme le vol ou la consommation d’alcool.les femmes sont fouettées et obligées de porter le voile.tout est fait pour séparer la population des touristes qui bronzent.lu sur francetv info geopolis

  2. Un code pénal pour respecter les droits de l’homme en Arabie Saoudite, c’est une utopie ma parole ! jamais il ne légiféreront sur un tel texte, ils sont tellement arriérés qu’ils ne peuvent même pas l’imaginer, quand leur livre satanique a été écrit, les penseurs musulmans ont ils pensé a ajouter des versets respectant les droit de l’homme ? certainement pas puisque les droits de l’homme n’existaient pas au VIIe siècle pas plus d’ailleurs que du VIIIe au Xe siècle, cela est une évidence, il ne faut pas être un âne pour comprendre cela, pour ce qui est de l’article ci-dessus, j’ai visionné une vidéo sur dreuz.com qui montre une femme enterrée jusqu’à la taille et qui est lapidée par la foule, cela ne dure quelques minutes tellement les pierres jetées sont efficaces, juste assez longtemps pour que la femme souffre un maximum avant de mourir, au passage une très jeune femme brune et jolie de surcroit, pour finir assez difficile a soutenir tant la violence de cette exécution est barbare, voilà ce qu’est la belle religion du beau modèle, une horreur !

  3. Sont des barbares. Y’a qu’eux pour se conduire ainsi, en barbares et ce depuis le début. Rien ni n’a changé ni évolué depuis 14 siècles, si ce n’est que ces pourritures se servent du monde moderne et civilisé pour exporter et imposer leur barbarie, et c’est bien pour cela que ça ne pourra que très mal finir.

  4. « …cette secte qui ose se nommer religion alors qu’elle ne possède pas une once de spiritualité. »
    A propos de spiritualité de l’islam,

1 Rétrolien / Ping

  1. L’islam et le coït interrompu lors des viols, par Philippe Jallade | Résistance Républicaine

Les commentaires sont fermés.