Comment on nous enfume avec l’intercommunalité, par Daniel

Publié le 28 mars 2014 - par - 1 commentaire

intercommunaliteEn principe (mais en principe seulement !! ) les intercommunalités étaient destinées à faire des économies… moins de fonctionnaires territoriaux, moins de matériel lourd mis en commun, regroupement de la voirie, de l’assainissement….

C’est exactement l’inverse qui s’est produit !! Des couches supplémentaires du mille-feuilles sont apparues comme par enchantement (il n’est pas permis d’acheter des électeurs !) (Ah bon ??), la fiscalité locale a fait des bonds cosmiques et les maires cooptés comme vice-présidents de communauté n’ont pas craché sur leurs indemnités.

Mon petit bled (qui comptait de nombreux « contributeurs » lourds et une zone industrielle, donc compté par les communes plus pauvres (ou moins bien gérées) comme « salauds de riches » a été cooptée « de force » (même si la loi le permettant a été votée par la gauche la droite ne s’est pas privée de l’appliquer !!) et nos impôts locaux multipliés par 5… Sans compter bien entendu les entreprises installées là pour la fiscalité attrayante, et qui se sont barrées le feu aux fesses, ou ont fermé…  Paradis fiscal ? Ça va pas, non ? On rentre dans le rang des cochons de payants, et plus vite que ça…

Vive la solidarité obligatoire !! et sans contestation possible…

Daniel.

Print Friendly, PDF & Email

Une réponse à “Comment on nous enfume avec l’intercommunalité, par Daniel”

  1. Avatar Pivoine dit :

    Tous ces élus et ces fonctionnaires en trop grand nombre (clientélisme oblige) coûtent horriblement cher, et comme les patrons sont les plus gros contributeurs… nous avons là la recette infaillible pour ruiner l’économie d’un pays…

Lire Aussi