Peillon : « donner la liberté au peuple ? Pour quoi faire ? « 

déclaration des droits de l'hommeDécidément ces élections permettent de lever encore plus les masques et de montrer les faux nez de nos ministres !

Après Bel-Kacem craignant que le FN n’impose à tous de manger du porc dans les cantines, voici que Peillon remet en question la liberté fondamentale des Français, celle de voter et de choisir qui va les représenter.

 Face à une Marine le Pen se réjouissant, à juste titre, de voir le peuple choisir à nouveau son destin et échapper, dans plusieurs villes, à l’UMPS, Peillon a eu cette question fondamentale : « donner la liberté au peuple ? Pourquoi faire ?« . Autrement dit, à l’instar d’un Cohn Bendit s’insurgeant contre le droit des Suisses à refuser les minarets ou l’immigration débridée, à l’instar d’un Strauss Kahn fustigeant Chirac d’avoir permis au peuple de s’exprimer via un referendum sur le TCE en 2005, Peillon nous dit tout bonnement que le peuple est trop con pour qu’on le laisse voter et décider de son sort.

Terra nova avait bien averti les socialistes de ne plus se soucier du bas peuple, définitivement perdu pour la gauche, et de se tourner vers les immigrés et leurs descendants ! Apparemment il reste encore trop de Français d’origine avec les yeux ouverts…

On ne s’étonnera pas que les plus farouches opposants à la démocratie et à la souveraineté populaire soient les Européistes fous qui, année après années, ont permis à Bruxelles de décider à notre place et de piétiner nos intérêts.

Peillon, comme Bel Kacem, ont laissé échapper ce qu’ils pensent tous à l’Elysée, à Matignon et dans les différents Ministères : il ne faut surtout pas demander son avis au peuple, sauf quand on est sûr de gagner ; et, quand le peuple donne son avis, et que cet avis ne convient pas aux élites « socialistes », il faut faire ce qu’il faut pour qu’il ne soit pas pris en compte

Le peuple vote FN ? Cretinus populus !

Le peuple en a assez de Bruxelles ? Cretinus populus !

Et comme avoir les medias aux ordres, avoir une Education nationale qui fait ce qu’on lui demande (décerveler nos jeunes) et naturaliser à tour de bras les immigrés ça ne suffit pas, puisque ces électrons libres continuent de voter pour ceux qu’on diabolise, on appelle à la rescousse la finance internationale.

Ça c’est la carte maître, elle permet délocalisations, chômage, baisse des salaires, exploitation de l’homme par l’homme… et oblige les peuples (ou du moins on le voudrait) à marcher les yeux baissés, à la fois sous le joug des fonds de pension qui exigent du 15% de bénéfice et donc des licenciements et de l’islam qui réclame soumission à une soi-disant divinité barbare et violente qui refuse égalité et liberté.

Retour à la case départ.

Vous avez dit liberté, monsieur Peillon ?

Christine Tasin

 109 total views,  1 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. Suite …. on n’a peur d’être écouté- ……….. Ouf Pb Ordi.

  2. Et Hamon (les grandes oreilles) qui dit « benoîtement » , à propos des écoutes de Sarko : <>>
    C’est pas beau la République socialiste ?

  3. La Liberté  » pourquoi faire  » ? eh bien pour voter pour le candidat de qui on est proche, il est nul ce type, il a oublié que son Président françois hollande a été élu selon les règles de la démocratie, mais mr Peillon connait-il le sens du vote démocratique ? et ca vient donner des leçons a la Présidente du FN, il ferait bien de se regarder dans une glace celui là avant de donner des leçons de démocratie aux autres pffff quelle nullité.

  4. Haut les coeurs Alexander. De nombreux Français en sont encore à se fier à leur torchon quotidien ou hebdomadaire et aux commentateurs sur le petit écran, tous aux ordres de ce gouvernement qui les subventionne de façon obscène (« money talks » comme on dit dans mon coin). Alexander, 20 à 25% d’un électorat devenu patriote, c’est l’ESPOIR. On n’en a jamais eu autant depuis des décennies. Tant pis pour ceux qui n’ont encore rien compris et qui, pour un bon nombre, ne comprendront jamais.

  5. Rentrant chez moi, dimanche soir, j’ai vu et entendu V. Peillon commenter sur TF1, les résultats du 1er tour.

  6. Si je ne me trompe, Peillon, il a l’ouverture d’esprit d’un franc-mac !
    Il a suffi de deux siècles pour que les libérateurs se fassent totalitaires !
    Les cendres de bien des hommes du siècle des lumières doivent s’agiter dans leurs urnes…

  7. Depuis le score du FN, les différents commentaires sont une insulte pour tous ces électeurs qui n’ont pas le droit de dévier du chemin que l’UMPS et les médias ont tracé pour eux depuis 40 ans.

    Les commentaires sur ma page Facebook montre encore le chemin qu’il reste à faire pour que les gens comprennent que ce parti n’est pas comme le décrivent les médias et autres «  » »démocrates » » ».

    Voici un petit florifère de ce peuvent écrire les gens à propos du FN sur ma page Facebook:

    «  »Il faut arrêter de dire que le vote FN est un vote de sanction. Il y a mille autres façons de sanctionner. C’est un vote raciste et xénophobe un point c’est tout. » »

    «  »Je ne me reconnais absolument pas dans cette France qui a vote aujourd’hui ! » »

    Je ne réponds même plus car ces gens sont tellement lobotomiser par la bien pensante qu’il est impossible d’avoir un débat.

    Je me sens un peu seul je dois dire. Je ne suis ni raciste, ni xénophobe, mais j’ai le droit de penser que ce parti veut le bien de mon pays et que j’en ai MARRE de ces gens qui détruisent la France.

    • Non Alexander vous n’êtes pas seul au moins 20 à25 % des Français sont avec vous !

  8. Merci d’en avoir fait un article Christine, car il semble jusqu’à présent que tu sois la seule à avoir mis en avant ce qui me semblait être une phrase loin d’être anodine mais lourde de sous-entendus, en plus d’une preuve de plus d’un inacceptable mépris envers le Peuple sans qui tous ces pourris gavés de NOS deniers ne sont RIEN.

    • Oui Alain je suis étonnée de voir que les phrases de Bel Kacem sur jambon,coran et mein Kampf et celle de Peillon sur la liberté ne sont pas commentées davantage, cela me paraît pourtant énorme !

      • Oui, c’est énorme.
        Je n’avais pas eu le temps d’écouter la vidéo avant ce soir, je viens de l’écouter et j’ai entendu Peillon poser la question deux fois : « Mais la liberté pourquoi faire ? La liberté pourquoi faire ? »

        Les dictatures commence comme cela…

        • Oui chère Beate, et c’est dit publiquement… aucune réaction de la presse, imaginons que Marine le Pen ait dit la même chose….

  9. Bravo Christine et c’est très juste votre écrit !

    La Liberté ont vas ce l’approprier avec les armes si il le faut et ont verras si ont est encore des Crétinus populus.Cette Bande de Cretinus Politicus en haut lieu préparer vos pampers la en-haut,bientôt les stocks seront vide vu que c’est pour vous en haut lieu qui êtes tous des lâches et des traîtres à notre peuple et Pays la France.
    Cretinus populus ! sont Peillon, comme Bel Kacem et leurs clans de traîtres qui ne respecte pas le peuple Français et qu’ils ont trahis avec cette secte islam.
    . Roland L’Alsacien..

Les commentaires sont fermés.