L’islamophile Soral n’aime pas l’islamophobe Tasin, quelle surprise !

soral dieudonne ramadan

Alain Soral ou l’art d’essayer de nous faire prendre des vessies pour des lanternes, évoque deux façons différentes de voir l’islam, je commenterai le court passage qui commence à partir de la minute 12 :

http://www.dailymotion.com/video/x1fnp5i_alain-soral-e-r-video-du-mois-fevrier-2014-partie-3_news?start=810

Sa dernière video, où, une fois de plus, il tente de nous faire croire que tous les prosélytes de l’islam ne penseraient qu’à vivre en français dans notre pays, à aimer notre pays, à s’intégrer et à adorer notre drapeau et la Marseillaise est touchante…

Comme il doit souffrir, le pauvre, quand il entend les rappeurs crier leur haine de la France, quand il revoit les images de la Marseillaise sifflée ou celles du drapeau français brûlé à Toulouse et remplacé par celui de l’Algérie, quand il entend les prêches haineux des imams que l’on entend sur le net, quand il se promène dans des quartiers de Paris qui ressemblent à Bab El Oued, quand il voit la gamine voilée à côté de Fillon inaugurant une mosquée, quand il pense à Charlie Hebdo dynamité et à Redeker se cachant depuis des années, quand il voit les femmes en niqab défier ouvertement les policiers et la loi, quand on lui raconte qu’à l’école des enfants musulmans refusent d’aller en cours de musique et de rester dans un cours où on parle de la Shoah, comme il doit souffrir quand le Haut Conseil à l’Intégration s’alarme du communautarisme, du refus des lois et du nombre incroyable de filles auxquelles leurs parents refusent les cours mixtes à la piscine… Quant à la lecture des faits divers… Je n’ose pas lui recommander de se changer en visiteur de prison, je crains qu’il ne se suicide de désespoir.

Je comprends bien qu’un homme si bon, comme on la voit à sa défense inconditionnelle de la cause musulmane est, forcément, un défenseur de l’humanité dans son ensemble, un homme incapable de désigner du doigt inquisitorial (et vengeur) une autre communauté !

Alors, je comprends fort bien également qu’il soit fort marri et vexé qu’une femme, ou plutôt un être dégénéré porteur de string et non de voile qui aurait dû rester à la maison pour élever une floppée d’enfants selon l’idéal de son égérie Belghoul (1) ; qui, circonstance aggravante, a osé aller dédicacer un livre au salon du Bnaï Brith, ose dire qu’elle n’est pas d’accord avec la vision du bonheur sur terre de Soral, l’islam pour tous, partout, chiite de préférence, pour complaire à ses maîtres iraniens

Je suis navrée d’avoir pu énerver un tel philanthrope, amoureux de la paix et de la concorde pour (presque) tous, respectueux du droit d’exister pour (presque) tous, prêt à tout pour préserver (presque) toute la liberté d’expression…

Mais tout de même, puis-je accepter que même un ange comme Soral me tutoie alors que nous n’avons pas partagé l’enseignement du gourou fou de Dieudonné ? Si je ne connaissais pas sa grandeur d’âme, je le croierais volontiers misogyne et partageant l’idéologie islamique à propos des femmes…

Je ne sais pas si je dois espérer pour lui les 72 vierges promises à tout bon musulman, je crains tout de même que ce ne soit pas un cadeau pour les malheureuses….

Christine Tasin

(1) Il paraît que le seul vrai rôle de la femme serait d’être mère… Pas sympa pour celles qui n’ont pas pu ou voulu avoir d’enfants. Faut-il qu’elles se suicident ou fassent amende honorable en place publique ?   

 196 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Le syndrôme de Stockholm de Soral fait peine à voir et à entendre

    • Certes mais on a auss i envie de le secouer pour qu’il ouvre les yeux et on sait que ça ne servirait à rien

  2. Bonjour,

    Lamartine n’est pas connu pour être une grande tête politique.

    Quant à moi , je préfére le bon Pascal à Voltaire.

    Même sur Wikipédia , pourtant très fliqué par les islamo-bobos , on trouve de quoi pulvériser les délires de Soral :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Islamofascisme

  3. Chère Christine,

    petit bonjour d’Israël, après une petite marche défensive sur les pavés parisiens.

    J’apprécie, comme toujours, ton humour corrosif.

    La dieudosphère vit toujours dans le mensonge et le déni de réalité. La tempête qui se léve, du moins c’est ce que j’espère, balaiera les myasmes de ces êtres malfaisants.

    bises.

    • Merci mon cher Guy pour ce message qui me fait si plaisir et pour avoir pris le temps d’être des nôtres dimanche alors que tu préparais ton départ. J’espère que tu es devin et que la tempête que tu annonces se lèvera. A très bientôt j’espère, par écrit et de visu ! Bises

Les commentaires sont fermés.