Prime socialiste: en IDF, les étrangers illégaux payent les transports 28€ contre 113€ pour les Français

paris_metroA lire sur Dreuz.info.

http://www.dreuz.info/2014/02/prime-socialiste-en-idf-les-etrangers-illegaux-payent-les-transports-28e-contre-113e-pour-les-francais/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

La discrimination positive est déjà mise en oeuvre à la région IDF. La quasi gratuité pour les délinquants étrangers (rappelons que des clandestins sont des délinquants puisqu’ils ne respectent pas la loi) et plein pot pour le Français smicard…

Valérie Pécresse proteste… elle est bien seule…

 65 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Non mais qu’ils continuent hein, parce que carrément vider poches -suivront frigos- des Français(es) légitimes au profit de tous ces gens illégaux donc hors-la-loi et « accueillis » ainsi que « fruits » « d’accueillis » peut-être réveillera veaux et moutons qui suivent encore bien gentiment sans broncher !

    Parce que je l’entend souvent au sujet de ceux-là, et les bobos et abrutis : quand tout ça se retrouvera pratiquement sur la paille, alors c’est là et là seulement que ceux-là exploserons. Pendant que nous autres rongeons notre frein qui ne lâche encore que par miracle ! Quand même dingue qu’il faillent compter sur caisses vides alors que rien que toutes ces traîtrises dont ils se sont tous rendus coupables, NabotSarko y compris et cette pourriture de U.E. ne leur font bouger un seul poil du derche ! Que c’est difficile de garder semblant de calme !

  2. Heuuu ! Je ne défends pas V.Pécresse car elle a participé à la mise en place de ce système avec l’ex. gouvernement Sarkozy… Donc de sa part il s’agit de pur électoralisme avant les prochaines échéances….
    Je maintiens, ces gens là sont sans foi ni loi !! Ils essaient de ratisser large, se raccrochent aux branches qui parfois sont très basses pour eux…

  3. Souvent, ma propre perfidie m’agace, …

    Petit exemple vécu ce matin : imaginez donc la question carrément tordue que je me suis posé après avoir lu cet article :
    … aux guichets de la SNCF ou de la RATP, comment les employés font-ils pour établir que tel immigré est un clandestin, … tandis que tel autre ne l’est pas ?
    Et donc que tel tarif de transport est applicable au premier, et non pas au second ?

    Pour ce faire, le ministère de l’intérieur délivre-t-il, ou les préfectures délivrent-elles, des cartes d’identité ou des attestations de « clandestin officiel » ?
    Qui donc, parmi les hauts fonctionnaires de l’état et ou des régions, ou parmi les élus, a prit la décision d’accorder ces réductions à des gens qui juridiquement parlant n’ont pas à être là ?
    Qu’elles sont les bases légales invoquées ?
    Qui a décidé du montant de ces réductions ?
    Pourquoi un montant « x », … pourquoi pas plus, … pourquoi pas moins ?
    Qui donc, qu’ils soient hauts fonctionnaires ou élus, à donner instruction aux directions ces entités publiques d’appliquer ces réductions ?

    Lire RR au petit déjeuner, entre croissants et petit café bien serré, débouche sur des « trucs » inattendus, … lol

1 Rétrolien / Ping

  1. Mais comment les employés de la RATP identifient-ils les clandestins pour leur faire un prix ? Par Mandalay | Résistance Républicaine

Les commentaires sont fermés.