Erdogan : « Le Kosovo c’est la Turquie, la Turquie c’est le Kosovo! » Par Savica

Publié le 1 février 2014 - par - 5 commentaires

europe_turquieFigurez vous que la Turquie de l’islamiste Erdogan a déjà selon lui un pied en Europe.

En effet, lors de sa visite au Kosovo (non reconnu par la Serbie qui est pourtant en pleine négociation pour son entrée dans l’UE) en décembre dernier, donc tout récemment, le premier ministre turc « islamiste conservateur » s’est offert une ovation générale par la foule albanaise en délire, lorsqu’il déclara dans son allocution en plein Prishtina – »Le Kosovo c’est la Turquie, la Turquie c’est le Kosovo! ».

On peut voir à quel point l’islam s’offre une vaste plate forme de débarquement au cœur de l’Europe s’étalant de la Bosnie au Kosovo et ceci entièrement à nos dépens, puisque depuis le pseudo interventionnisme humanitaire de Kouchner/OTAN l’Europe a dépensé plus de quinze milliards d’euros depuis 1999 dont environ deux cent millions d’euros annuels pour le contribuable français.

A chaque instant on peut mesurer l’échec de l’aide fournie aux musulmans dans les Balkans, cela passe par le mensonge des bosniaques de vouloir créer une Bosnie unitaire, la destruction du patrimoine chrétien byzantin serbe et l’apartheid farouche subi par le reste de la population serbe au Kosovo sous protectorat de l’OTAN; leurs enfants vivant généralement dans des enclaves isolées n’osent que très rarement sortir dans la rue pour jouer, menacés de se faire caillasser. Doux euphémisme pour une pratique bien musulmane, ce qui arrive quotidiennement lorsque des bus scolaires remplis d’écoliers serbes traversent les populations albanaises habitant des villages dont ils ne prennent pas encore la peine remplacer les noms serbes.

Voilà donc un tapis rouge de quinze milliards déployé pour le seul fait qu’un illustre membre des « frères musulmans », premier ministre turc de surcroit, vienne s’y essuyer les bottes se rappelant au bon souvenir du califat ottoman dans le but fièrement exprimé dans le micro de redéployer l’empire musulman.

Il est à noter que c’est aux députés écologistes français et à Mélenchon que l’on doit les voix nécessaires à la ratification au parlement européen, du texte autorisant la reprise des négociations UE/Turquie soulignant « qu’il est d’un intérêt stratégique de soutenir l’intégration de la Turquie et capital pour l’UE d’y poursuivre le cycle économique néo-libéral (sic) qui se déroule dans ce pays… » malgré son islamisation et l’oppression violente des masses laïques qui s’y produit depuis déjà dix ans!

Il est à noter, qu’il est heureux que le président français ait pu glisser dans son discours que quoi qu’il en soit « le peuple français serait au final consulté par référendum sur l’éventuelle entrée de la Turquie dans l’union… ». J’en dis personnellement que tout tiendra alors dans la formulation, d’une sémantique généralement trompeuse, de la question qui sera soumise au citoyen… En bref on est pas sorti de l’auberge, mais je veux croire au réveil républicain et au sursaut des peuples européens face à une invasion qui a déjà lieu!

Savica

Print Friendly, PDF & Email

5 réponses à “Erdogan : « Le Kosovo c’est la Turquie, la Turquie c’est le Kosovo! » Par Savica”

  1. Moi je voterai NON et encore NON a la TURQUIE !en EUROPE, Point Barre …
    Ce n’est pas notre Culture JudeoChrétienne et ni notre façon de vivre comme eux actuellement sous un Président ERDOGAN Islamiste qui n’aime pas les Chrétiens et les Juifs et en plus il le fait comprendre dans les autres pays musulmans qui nous aime tout autant comme lui et la Turquie et ceci n’est pas de la haine raciale comme certain joue sur ces mots ! mais c’est un FAIT !

    Ont voie ce que font ces gens qui ne veulent pas s’integrer à notre Culture en France et dans toute l’Europe et ils sont là pour vouloir nous imposer leurs Secte Islam et leurs mode de vie,ceci ne sera jamais le cas ! ont est dans un Pays JudeoChrétien que cela leurs plaise où pas c’est comme cela et c’est nous les Juifs et les Chrétiens avec les autres Religions qui ne sont pas de l’Islam et qui avons batie notre Pays la France et elle sera prête à prendre les Armes et les devants au cas où ! qu’il vienne une fois ce Erdogan nous attaquer et ont verra ce qui ce passera , les turcs sont 75 Millions d’Habitant et la France un peu moins et avec l’Allemagne , la France aura 150 Millions d’Européens et si ils veulent la guerre qu’ont leurs la donne une bonne fois pour toute pour que règne a nouveau la Paix dans nos pays civilisés et pas comme chez ces Cromagnons qui pousse a travers leurs Secte qui s’appelle Islam la haine et les tueries sous soit disant de leurs torchons..VOTER TOUS NON A L’ENTREE DE LA TURQUIE EN FRANCE OU EN EUROPE , SINON L’ISLAM VOUS SERA IMPOSER , CELA EST LA TACTIQUE EN FRANCE COMME EN EUROPE et dégagons nos politiciens traîtres a notre Pays et a notre Culture , je saurai ce que j’ai a voter aux prochaines élections : Le Parti de la FRANCE et de notre Culture JudeoChrétienne … Encore une fois ! NON A LA TURQUIE EN EUROPE OU EN FRANCE , POINT BARRE …Roland l’Alsacien …

  2. Avatar Jallade dit :

    « l’intégration de la Turquie »

    L’islam ne peut s’intégrer à rien, il s’interdit de le faire, sous peine de châtiment dans ce monde et dans l’autre. Par contre, l’islam doit intégrer, phagocyter tout ce qui existe en dehors de lui, c’est son but, par la ruse, le mensonge ou l’extrême violence.

  3. Avatar El Fuego dit :

    Si j’étais chef d’état je reconnaitrais le Kurdistan en tant qu’état souverain pour faire chier les nationalistes turcs. À Genève l’extrême gauche soutient les indépendantistes kurdes: les invitent au défilé du 1er mai et encourage le boycott du tourisme en Turquie.

  4. Avatar DURADUPIF dit :

    NON trois fois NON à la turquie. Nous n’aurons de cesse tant que nous n’aurons pas chasser l’islam de France et d’Europe.

  5. Laurent C Laurent C dit :

    Erdogan combat l’intégration
    Le premier ministre turc Erdogan déclare à Hans-Peter Friedrich que Berlin est coupable «d’une violation des droits de l’ homme», parce que le gouvernement insiste sur la nécessaire intégration des immigrés d’origine turque et l’obligation qui leur est faite d’apprendre l’allemand.
    [là où il ya de la gaine (pardon de la gêne) il n’y a pas de plaisir ]

Lire Aussi