N’étant plus ni homme ni femme, je suis un peu paumé, par Philippe le routier

Publié le 28 janvier 2014 - par - 28 commentaires

hermaphrodite-endormi-musecc81e-du-louvre-parisFichtre… parler le socialiste moderne, c’est pas de la tarte !
Mais soyons courageux et tentons une mise en pratique (ça peut-être être utile face à la police de la pensée):

« ce matin, 6h00, bébé numéro 3, de genre indéterminé, né(e) de parent1 et parent2, s’apercevant de l’absence de parent1 (ou 2, c’est interchangeable) s’est mise à pousser de profondes vocalises destinées à alerter le parent restant que,
-Sa couche était pleine.
-Son estomac était vide.
Me voici donc, moi, parentX en train de déminer le piège à con que l’on nommait naguère une couche. Mal réveillé (réveilléE ?) j’ai cru durant un instant qu’un cerveau socialiste gisait dans ladite couche, mais finalement c’était juste de la merde…
Au fait, pourquoi je change sa couche ? Les enfants du new deal ne sont ils pas censés être autonomes très tôt pour les arracher au déterminisme culturel de leurs parents ?
Bref je décide de donner à bébé3 les ingrédients nécessaires à l’élaboration de son petit déjeuner.
Cuisant échec, bébé3 n’est pas prêt(e) à vivre seul(e) (quelle déception, il ou elle n’est pas prêt(e) à se faire passer pour un(e) socialiste, que faire si Valls, Taubira, Peillon et Belkacem debarquaient à l’instant ?)

Voici que se lèvent, enfant1 et enfant2, mes filles, (ou fils je sais plus)
CATASTROPHE ! Elles (ils ?) me lancent un joyeux « Salut Papa ! »
Rien n’y fait, elles (ils ?) ne parviennent PAS à intégrer que je ne suis plus qu’un PARENT SANS GENRE PRÉCIS !
Mon chat miaule pour avoir sa pâtée…
Mon chien aboie pour la même chose…
Mais comment expliquer à ces animaux que désormais ils ne sont plus ni chat ni chien, qu’ils sont égaux et que donc miaulements et aboiements sont à proscrire ? (je suis perdu(e)).

Je décide de boire un café… avant de me rappeler que le boire NOIR pourrait être interprété comme du racisme… Un verre d’eau fera l’affaire !

Puis j’hésite…
Maquillage…ou pas ?
Pantalon ou jupe ?
N’étant plus ni homme ni femme je suis un peu paumé(e) je décide de garder ma barbe de trois jours côté gauche (la garder à droite pourrait être mal interprêté) et de me faire un maquillage discret côté inverse, je ressemble à rien évidemment, MAIS, JE SUIS POLITIQUEMENT CORRRECT !
Chaussure gauche… une vieille godasse de marche.
A droite… talon aiguille Louboutin (taille 44, très dur à trouver)
Bon, franchement, C’EST PAS PRATIQUE ! Mais là encore je suis dans les clous du meilleur des monde version socialiste. (mais un peu serré (serréE ?) dans le leggings emprunté à ma femme (ou mon mari ?)

Étant enfin un peu tranquille, je décide d’aller surfer un peu sur LE net (ou LA toile, comment savoir ce qui est le moins sexiste ?)

Et là, catastrophe ! Au lieu d’ouvrir la version Web du figaro ou de l’huma… J’ouvre, par habitude nauséabonde, Résistance Républicaine !

Résultat des courses, je termine ce récit depuis la centrale de Fresnes, car à peine connecté(e) sur RR ma porte à été défoncée par les Compagnies de Répression Socialistes. (manu m’avait placé(e) sous surveillance)
Cela dit, les prisons c’est super bien maintenant que Taubira a libéré toutes les islamo-racailles, on doit être trente détenus, tous contre ce fichu « gouvernement », bref la compagnie est sympa.

A bientôt mes chers Ami(es) d’après mon avocat(e) (déguisé(e) comme moi j’ignore si c’est unE homme ou UN femme) je ne devrais pas prendre plus de cinq ans…

 Signé,

Philipounette routier(e) de genre incertain.

Print Friendly, PDF & Email

28 réponses à “N’étant plus ni homme ni femme, je suis un peu paumé, par Philippe le routier”

  1. Avatar Philippe Bescond-Garrec dit :

    Excellent(e) comme d’hab !

  2. Avatar DUVAL Maxime dit :

    Bah, tant que la MSA (Mutuelle Sociale Agricole) m’enverra les documents nécessaires pour une visite médicale gratuite afin de me rassurer sur (entre-autres) la qualité de ma prostate, je ne vois pas pourquoi il me faudrait douter de mon sexe vu par l’Administration.

    S’il m’arrivait de faire ce genre de mauvais rêve, Philippe (Le Routier), de constater que « l’amour me réveille encore » me rassurerait encore sur le « genre » dont m’a doté la nature.

    A mon épouse, l’Administration propose des mammographies et autres examens bien sexués également.

    Pas trop à cauchemarder dans l’immédiat, donc pour les retraités que nous sommes. De grosses inquiétudes cependant au sujet de la pérennité du système de santé (physique) que nous allons léguer à nos descendants et que grugent nos remplaçants. Pour le leg de santé morale ça ne sera bien évidemment que celui que nous aurons su défendre au sein même de nos foyers (la France des rancis) contre les vents mauvais que dispersent l’urne débouchée par nos « Politiques ».

    Bonne journée quand même, et sortez de ce mauvais rêve, Taubira n’a pas vidé les prisons des islamo-racailles (manquerait plus que ça) et la vie du babtou y est dure en leur compagnie.

    Merci pour la scénario, avec pour accompagnement musical « à bout de souffle » ? Le rondo Allah Turc

  3. Avatar Laurence dit :

    Merci Philippe ( Philipine ? ) pour cette belle tranche de rigolade.
    Pour des escarpins en taille 44, il suffit d’aller boulevard Magenta à Paris. Ou de suivre de Barbès jusqu’à place de Clichy le long de la voie de métro. Le choix est vaste et les tailles vont du 33 au 52…
    cela étant, mon aînée a remarqué comme suite à un remplissage de formulaire que parent 1 = papa et parent 2 = maman. Parce qu’il n’y a que pour parent 2 que l’on demande le nom de jeune fille…

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Eclat de rire ! effectivement ça commence à devenir drôle d’autant que l’administration est obligée maintenant d’utiliser les noms de jeune fille…;

  4. Alain Alain dit :

    Philipounette ?! Oula oula !! Dis, t’as pas intérêt à aller faire causette avec tes ancien potes de la Légion hein, PHILIPOUNETTE, car avec cette appellation -et ne parlons même pas du maquillage et escarpins, saurons plus à quel Philippe se vouer. Et ne t’étonnes surtout pas si ta femme met verrous sur sa garde-robe. :mrgreen:

  5. Avatar Mandalay dit :

    Les souffrances de Philippe m’affligent réellement, mais aussi m’inquiètent.
    Qu’en est-il des facteurs de contagion de cette pathologie à la con ?
    Bruxelles n’est qu’à 80/90 km de la frontière de la Hollandie-Taubiraland, donc une distance ridiculement proche des zones contaminées par les virus idéologiques made in terra-nova (entre autre).

    Comme beaume apaisant pour Philippe, je lui suggère de s’imaginer un imam « lambda », bien nourri au coran et à la charia, barbu et en babouches jaunes « fluo ».
    Bref, un imam « commun » comme on en voit partout.
    Deuxième étape, que Philippe imagine ensuite, une gamine -ado plus ou moins boutonneuse- et fille de cet imam « pur et dur ».
    La gamine voilée « au carré » (pas un cheveu ne dépasse) rentre chez elle après les cours, et se met à expliquer à son papa-imam la théorie du genre  » à la façon de Peillon, Valls et Taubira ».
    Puis cette gamine établit une comparaison entre cette théorie du genre, et les concepts islamiques prêchés à la mosquée par son islamique papa.
    Par exemple la séparation (ou ségrégation) des sexes, le rôle et la place de la femme dans une société islamique idéale, etc…
    Le très islamique sang du papa-imam ne va faire qu’un tour, la gamine va se retrouver bouclée dans sa chambre, … et papa-imam va astiquer illico son RPG, au cas ou Peillon, ou Taubira, viendrait à passer dans « sa » banlieue.

    Même en période de restrictions budgétaires sévères, il ne serait pas stupide d’augmenter sérieusement les effectifs de la protection rapprochée de certaines personnalités politiques, … les costauds en costumes et lunettes noires vont avoir du boulot pour les protéger de la vengeance des croyants vertueux, et très offensés par cette attaque contre leurs convictions profondes.

    Thérapie à essayer au plus tôt.

    I

  6. Avatar Emma dit :

    Atterrant Philippe… je ne connais pas votre âge (ca pourrait être intéressant à savoir) mais votre pitch est aussi grossier que le pire des pires de M’Bala (Dieudonné). Je suis une femme plus très jeune et depuis les années 60 j’ai combattu pour l’égalité entre les hommes et les femmes. Ce mot « égalité » à été – et est- malheureusement encore incompris. Il est galvaudé, ridiculisé et surtout détourné de son sens « noble ». Avec l’implantation brutale et sauvage de l’islam en France il est d’urgence indispensable de compléter l’éducation des enfants à l’école, autant que celle des adultes français de souche qui – à ce que je constate – n’ont pas su ou voulu accepter l’évolution des « genres » dans la société. Je préfère « genre » (masculin, féminin) à « sexe » (homme, femme) quand on parle d’autre chose que de « sexualité ». Cette reformulation est d’autant plus utile pour les innombrables nouveaux « français » issu d’une culture dans laquelle la femme est réduite à la soumission et l’esclavage. Si nous avons vu de réelles avancés jusqu’au milieu des années 80, les mentalités du français « populaire » ont ensuite rapidement régressé. Mélange de cultures dans les écoles, au travail ou dans le vécu quotidien, ont fait que malheureusement une catégorie du genre masculin aurait tendance à s’imprégner d’un modèle musulman omni présent… avec les rôles immuables pour chacun qu’il n’est pas nécessaire de citer ici : on sait. Mais ceci dit, persiste encore un genre féminin archaïque, ligotée dans une éducation sexiste datant d’avant la moitié du siècle dernier ou peut être trouvant plus rassurant d’être protégée par son « homme » « son mec » d’être « Madame machin-truc-chose » plutôt que d’assumer sa propre identité même en tant qu’épouse (ce qui n’a rien d’incompatible). Ces femmes ont pourtant la lourde responsabilité de perpétuer un modèle éducatif non seulement rétrograde mais aussi dangereux car entrant parfaitement dans le concept de l’islam … La théorie des « genres » tant récriée ne vise pas principalement à faire accepter l’homosexualité comme beaucoup s’accorde à en faire la caricature. Elle serait avant tout le garant de notre démocratie déjà bien écornée. Égalité des sexes n’a jamais voulu dire amalgame ou confusion des sexes. L’homme et la femme sont incontestablement différents. Ils font toutefois partie de la même famille des humains et n’ont pas à être sectorisés par genre supérieur ou inférieur à l’autre. Pour resituer les premières prises de conscience, pas si lointaines, il faut réaliser qu’après les grandes inventions (électricité, téléphone, automobile…) l’attribution des rôles sociétaux ont du s’adapter au modernisme, au confort qui en découlaient. Après guerre, beaucoup de ces progrès ont servi la vie domestique : machine à laver le linge, lave vaisselle, fer à repasser, réfrigérateur…de là à dire qu’il à profité aux femmes par ce que cela a simplifié leurs tâches ! Pour quelles raisons les hommes n’auraient –il pas fait la lessive (lessiveuse à main), repassé le linge avec des fers en fonte chauffés dans le four de la cuisinière ? Ne rigolez pas Philippe, j’ai connu et je ne suis pourtant pas un dinosaure… A partir de ces avancés techniques, l’industrie a explosé, les usines, les manufactures florissaient. Les femmes sont devenues une main d’œuvre majeure indispensable – même si les économistes ou les historiens préfèrent ne parler que de l’appel à la main d’œuvre immigrée qui a permis d’enrichir la France- .De plus, les ménages ont eut besoin de deux salaires, un seul n’aurait pu suffire pour s’offrir les nouveaux plaisirs : la voiture, la télévision, de nouveaux loisirs : des séjours en vacances, la caravane… Le salaire des femmes a été d’emblé une exploitation, car considéré comme « salaire d’appoint ». De fait la femme s’est retrouvée avec des journées doubles entre usine et maison. Malgré cela beaucoup d’hommes ont continué à vouloir maintenir leurs prérogatives sur la femme. Ricanant, injuriant, méprisant les (leur) femmes qui se défendaient, dénonçaient et ne voulaient plus accepter d’être les sous-catégories de la société moderne.
    D’où la revendication à « l’égalité ». Les hommes et les femmes peuvent parfaitement remplir les mêmes fonctions, être respectés, considérés à égalité. Récemment une jeune femme chauffeur livreur installateur de Darty m’a livré (au 1er étage) un énorme congélateur (elle était secondée d’un jeune stagiaire). On comprend bien que l’emploi de cette personne n’a pas été une question de genre, mais tout bêtement de constitution physique et d’apprentissage technique. Elle n’avait rien d’un « gros déménageur » caricature de la lesbienne. Sa vie sexuelle n’avait aucun lien avec ces aptitudes professionnelles.
    C’est pour lutter contre les stéréotypes que nous devons réviser notre manière de nous côtoyer, de vivre en couple, d’éduquer nos enfants. Il y a des milliers de facettes dans le genre masculin comme dans le genre féminin. Tous les hommes et les papas ne sont pas forcément beaux, musclés, costauds, poilus, virils, riches et intelligents, et toutes les femmes et les mamans ne sont pas obligatoirement douces et blondes et bien foutues (soit belles et taies toi). Pour rester dans les lieux communs et la banalité disons qu’il faut de tout pour faire un monde, que tous les goûts sont dans la nature – Heureusement que tout le monde ne préfère pas la même chose car on se battrait tous pour l’avoir. ..
    Que des petits garçons ou des petites filles se découvrent un jour homos n’a rien à voir avec l’éducation ou l’exemple sexuel qu’ils reçoivent. En passant je soulignerais que l’homosexualité – contrairement à ce que les opposants imaginent- est rarement au départ une histoire sexuelle mais plus souvent une rencontre d’affinités très fortes qui finissent par dépasser malgré soit les barrières et les tabous. Alors soyons sérieux et admettons que l’attirance ou l’expérience sexuelle ne se manifeste pas au berceau et que les pulsions n’arrivent pas avant la puberté. En attendant, est-il approprié de faire une éducation sexuelle à un jeune enfant lui expliquant ce qu’il devra faire le jour venu avec son pénis ou avec son vagin ? Donc, quelle différence voyez-vous dans l’éducation sociale à apporter à un garçon ou à une fille. A part que l’un fait pipi debout et l’autre assise ?
    Vos sarcasmes sur le fait de donner le biberon ou de changer la couche de votre enfant à 6 heures du matin vous faisant douter de « qui est l’homme bordel dans cette baraque » sont difficilement soutenables. J’aimerais connaitre votre définition de l’homme, pour que vous vous sentiez aussi « paumé » – enfin je crois la deviner… et je ne pense pas que se soit ce gros dilemme qui vous mette dans cet état, ce serait toute une éducation à revoir car votre maman –désolée pour elle- vous a insuffisamment bien élevé et ne vous a pas préparé à vivre un jour avec votre temps…
    Bonne méditation Philippe.

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Emma je suis désolée de vous le dire mais vous n’avez strictement rien compris au texte de Philippe, et, ce qui est plus grave, vous en tirez des jugements plus qu’erronés sur notre ami, que nous connaissons bien et depuis longtemps.
      Pourquoi n’aurait-il pas le droit d’écrire une satire (talentueuse qui plus est) de ce que les socialistes veulent nous imposer à tout prix, l’indifférenciation sexuelle sans se faire aussitôt soupçonner d’être un affreux macho venu tout droit de néanderthal ? c’est inacceptable.
      Le pire c’est que vous défendez dans votre texte des idées qu’il défend lui-même dans le sien !!!!
      Je le laisse répondre davantage, je relèverai simplement quant à moi que l’égalité homme-femme est fondamentalement républicaine. Je suis pour non pas parce que je serais féministe, mais parce que je suis républicaine et c’est mille fois mieux, je ne projette pas mes peurs et mes fantasmes sur les enfants. Et je trouve très bien qu’on parle de sexe différent et non de genre qui sent sa grammaire et qui n’a pas de charme ni de vie. Quant à l’argument qui voudrait qu’on renonce à nos mots à cause des nouveaux arrivants merci à vous de relayer les bas objectifs de remplacement de population de Hollande et compagnie !!! C’està eux de s’adapter à nous et à notre vision des choses, et à nos mots, et non l’inverse. Par ailleurs je ne vois pas où est le problème de parler de mecs et de nanas et il y a longtemps que la guerre du repassage est passée chez les gens normaux, ils font tous deux ou ils se répartissentles tâches, on s’en moque. Et que celles -et ceux, il y en a- qui se laissent marcher sur les pieds apprennent à se défendre, on ne va pas changer les choses pour les protéger. Chacun est responsable de sa propre vie.

      • Avatar Philippe le routier & Co dit :

        Merci Christine, mais je vais éviter de répondre à quelqu’un qui se permet d’insulter ma Maman, tu sais à quel point j’étais attaché à elle.

        Et franchement, ce que pensent de moi ma femme, mes filles, ma belle-mère, mon beau-frère, bref, ceux qui comptent pour moi et me connaissent, ça OUI, ça compte.

        Mais les autres…

        • Avatar resistancerepublicaine dit :

          Tu as raison Philippe, laisse tomber, tu as mieux à faire

        • Avatar Emma dit :

          Réponse à Philippe ;Je suis profondément navrée et m’en excuse. Je reconnais avoir lu et interprété votre texte au premier degré. Il m’a blessé. Je ne trouve pas le sujet drôle en soit. Votre satire peut l’être j’en convient, tout dépend de l’angle dans lequel on se situe. Je ne savais pas si « c’était du lard ou du boudin » J’ai fais un parallèle avec M’Bala qui ironisait sur la Shoah sans tenir compte de la peine qu’il infligeait aux juifs… Ces derniers mois furent extrêmement éprouvant pour les homos et leur famille comprenant également leurs enfants dont vous vous douterez je fais partie). Tout ce mépris, cette haine déferlant pendant les manifs pour tous contre le mariage, toute cette incompréhension, ces insultes et ces horreurs ont été traumatisants. . Encore maintenant chaque jour on retrouve « le mariage pour tous » dans la liste des nombreux méfaits que ce traite de FH inflige à notre pays. Comme si cette loi allait être la cause de la mort de la nation. Je pense que vous vous êtes mépris sur mes propos à l’attention de votre maman, vous remarquerez j’ai noté « désolée pour elle » et j’ai été sincère, car les mères font toujours au mieux en bonne conscience, mais peuvent passer parfois à coté et louper certaines choses dans l’éducation de leurs fils en particulier. C’est ainsi que vous avez encore des centaines de femmes battues et qui meurent chaque jour sous les coups de leur compagnon et que le sexisme existent toujours quoiqu’en dise Christine il y a encore beaucoup trop de gens « normaux » qui s’accrochent à d’ anciens principes conservent leurs préjugés il suffit de lire les commentaires virulents, anti IVG, racistes et homophobes etc…: un homme de néanderthal sommeille en fond. Voilà je souhaite que nous nous quittions bons amis, si vous le voulez bien.
          Bonne journée à vous et à votre famille qui vous aime.

          • Avatar resistancerepublicaine dit :

            Merci Emma et bravo pour votre courageux mea culpa qui vous honore. J’avoue que j’ai vu rouge en voyant notre ami Philippe qui est un des esprits les plus éclairés de ce site ainsi attaqué.. C’est tout le problème de l’ironie ou de la satire qui peuvent parfois être pris au premier degré. Nous n’avons aucun souci avec l’homosexualité, la preuve c’est que l’un de nos meilleurs rédacteurs et commentateurs, Philippe Bescond-Garrec, homo qui n’en tire aucun titre, est lu et adoré et que je me suis fâchée quant à moi avec certains de mes amis pour avoir refusé que Résistance républicaine s’associe à la lutte contre le mariage homo, d’ailleurs à titre personnel je suis quant à moi favorable à ce mariage.

          • Avatar Philippe le routier & Co dit :

            Excuses acceptées avec d’autant plus de soulagement que votre charge à tir tendu m’avait franchement frappé !
            J’admet que mon humour est souvent lourd, tordu, la longueur de la liste d’accusation jetée sur mes épaules (larges, Dieu merci) m’avait cependant pris de court…
            Maintenant si vous souhaitez en savoir plus sur votre serviteur (un peu neanderthal parfois mais c’est supportable d’après ma femme) il vous reste l’option courriel (si Christine veux bien transmettre celle par laquelle nous communiquons bien sur) à vous de voir.

            PS, Christine, as-tu des nouvelles de notre Ami commun JP D (les initiales me semblent suffisant)
            Ici, plus rien, silence radio malgré nos relances et on s’inquiète un peu quoi.

            PS bis, Soit Nini remet des recettes le dimanche soit je noie mon poisson rouge !

            Bises au team-Tasin

          • Avatar resistancerepublicaine dit :

            Non pas de nouvelles non plus je suis moi aussi très inquiète, et aucun moyen de contacter autre que courriel…
            Nini est elle aussi débordée et je crains que nous n’ayons épuisé l’essentiel de ses recettes !

      • Avatar Emma dit :

        Désolée Christine, je me suis un peu vite emballée, j’aurais du me fier à votre réaction dans votre message (éclat de rire de 12h36) qui m’a étonné et dont je n’ai pas saisi l’humour, mais moi je ne connais pas Philippe …Vous devez savoir – commentaires depuis pas mal de temps maintenant – que je partage et approuve à 100% vos analyses et soutiens tout autant vos actions.
        Si vous être d’accord Oublions l’incident et sans rancune de part et d’autre..

        • Avatar resistancerepublicaine dit :

          Avec grand plaisir chère Emma, je vous ai répondu un peu plus longuement dans le commentaire précédent, nous avons toutes les deux réagi de façon impulsive mais nous sommes sur le même terrain et avons les mêmes objectifs. Amitiés

          • Avatar Emma dit :

            Me voilà aussi très contente que nos malentendus soient dissipés. On a déjà suffisamment de raisons de se mettre en boule il serait trop triste qu’on se fâche entre patriotes. Je suis d’accord Philippe que la dérision et la satire peuvent être d’excellents moyens pour dénoncer l’absurde qu’on nous impose. Il n’empêche que pour ma part je ne trouve pas l’idée absurde de donner un enseignement « unisexe » aux élèves (quelque soit leur age) – ce n’est pas parce que ca vient des socialistes que je vais rejeter en bloc – il y a encore 20ans le sujet aurait peut être été excessif, mais maintenant dans le contexte avec l’invasion musulmane et l’influence qu’elle peut avoir sur nos jeunes enfants ca ne me parait pas aussi « scabreux », je ne crois pas au risque de transformer les garçons et les filles en rien du tout. Certes cela abolira les repères sexistes. C’est ce qui fait très peur aux musulmans qui veulent séparer les élèves par sexes en général et en particulier pour la piscine, la gym etc…inculquer que le garçon est supérieur à la fille. La preuve hier, vent de panique, certains n’ont pas voulu envoyer leurs enfants en classe..Ce qui va mal c’est que ces guignols qui nous gouvernent, n’ont aucun tact ne tiennent pas compte des sensibilités (des français pas des autres qu’ils ménagent), ils traitent les sujets à l’emporte pièce,(j’ose les croire plus bêtes que méchants) semant la confusion, du coup avec « les genres » ils instillent l’amalgame avec l’homosexualité, dans l’esprit des gens qui déjà pas mal énervés, ya de quoi par ailleurs – On dirait qu’ils sont aussi un peu vislards, qu’ils font exprès,de nous énerver, qu’ils cherchent tous les prétextes qui leur permettraient ensuite d’exercer leur dictature. Suite au prochain numéro, qu’est-ce qu’ils vont nous sortir encore?
            En attendant, passez une bonne soirée. Patriotiquement.
            PS je ne suis pas contre courriel via Christine..

          • Avatar resistancerepublicaine dit :

            Oui il y a un vrai débat par rapport à ce qui se passe actuellement et les réactions musulmanes, je vais y revenir dans un article dès demain si je trouve le temps de l’écrire ce soir

  7. Avatar Paul dit :

    Autant je n avais rien contre le mariage homo ,dans la mesure cela donne des droits à certains ,sans rien enlever à d autres ,autant je serais contre cette fameuse theorie du genre .Cependant quant est il exactement ! certain semble vouloir brandir cette menace pour relancer leur troupe rassemblé pour la manif pour tous…Beatrice Bourges venant de recevoir la visiite de Jean Marie Le Pen ,pour l encourager dans son « martyr de la greve de la faim » Autant je perçoit Marine Le Pen comme la seule helas aujourdhui peut etre capable de stopper l islamisation violente de la France,autant je n ai guere de sympathie pour son pere..

    Alors cette theorie du genre ! est ce quelque chose de concret ! ou juste un fantasme pour alimenter les ideaux de certains ? Je n en sais rien ,mais par contre la menace de l islam en France est bien réel ,ses graines mortelles pour notre civilisation et pour la democratie dejà bien semés un peu partout….

  8. Avatar Daniel dit :

    Bonjour Philippe, bonjour Christine…..

    Excellent, Philippe !! Mort de rire !! Doubleplusbon dans le « newspeak » (Novlangue) d’Orwell. (Accessoirement, l’enseignement de cette langue qui-ne-permet-pas-la-critique-du-pouvoir faute de termes pour le faire pourrait bien devenir obligatoire, en tant que « langue régionale » très utilisée dans certains milieux !!) . On peut quand même trouver curieux que les plus farouches défenseurs du naturel le dénigrent à ce point .La différentiation des sexes fait parte intégrante de notre évolution, le rôle des sexes, dans la nature, est parfaitement distribué : Du mâle sacrifiable (voire consommable !!) chez beaucoup d’insectes ou d’arachnides, et qui n’est qu’un vecteur de fécondation, au rôle de protecteur musclé et dispensateur de gênes de la meilleure qualité possible chez les mammifères, quelques millions d’années d’évolution ont abouti, que cela plaise ou non aux tenants de la théorie du genre, à quelque chose qui fonctionne plutôt bien. Le mâle est taillé pour la lutte, il est éminemment remplaçable, et c’est sur la femelle que repose tout le poids de la perpétuation de l’espèce. Moins « forte » (nos compagnes ne sont pas toutes des terrassières soviétiques ou des déménageuses !!) il est logique que les mâles les protègent. Rien de sexiste là dedans, ce n’est que la résultante de l’origine animale de l’homme. (que beaucoup nient, d’ailleurs, avec un orgueil mal placé.)
    Évidemment on pourra toujours apprendre aux garçons à faire pipi assis. (ce qui peut éviter certaines erreurs de visée) mais pour la réciproque j’entrevois comme un problème…..
    Et en parlant de chats, le mien est un « neutre » (ce qui lui évite de revenir avec des accrocs dans la fourrure). Ce qui ne l’empêche pas de se prendre un râteau chaque fois qu’il s’approche de la minette des voisins…..
    Et en l’honneur « d’enfant n°3 », quelques vers de la jolie chanson de Pierre Destailles, « au bois de Chaville »
    « Pour te fair’ faire connaissance, de la liberté
    tu seras dès ta naissance, fin’ment ligoté
    Tu pourras souiller tes langes, afin d’protester
    c’est quand mêm’ toi petit ange, qui s’ras emmerdé…..

    Meilleures amitiés Daniel.

  9. Avatar Paul dit :

    En tout cas ! cela fait causer ! cette apres midi ,assise devant moi dans le bus ,une dame plutot elegante ,la quarantaine ,habillé totalement à l Européenne et sans aucun signe religieux ,conversait avec une amie sur son portable ,la plupart du temps en Français ,sans aucun accent et parfois en Arabe .Naivement au debut je me suis dit que c etait surement une personne non religieuse ou à peine.Voici quelques perles de cette conversation subit :

    « ils veulent faire passer une loi pour obliger nos enfants à devenir homosexuels »

    « Personne n en parle ,mais ils veulent faire passer ça en douce  »
     »
    De toute façon.,nous les musulmans ont fera obstacle »

    « Le conseil de l Europe prepare aussi une loi contre la circoncision ,tout est fait pour emmerder les musulmans »

    « loi ou pas ,je ferai circoncire mon enfant si j avais encore un garçon ,j ai ma religion et je la respecte »

    Bref ,pour cette femme ,tout ça est fait contre l islam ,mais son engagement à combattre tout ce qui pourrait porter atteinte à sa religion ,malgré son look « islam modéré » etait assez inquietant……

    Jihad ,terrorisme ,sur tout ça ,ils font silence ,mais victimiser leur doctrine nauseabonde ,pour mieux l imposer aux autres ,ils sont tous là….
    La determination de cette femme ,que j avais au depart pris pour une personne ,qui s inquietait juste pour l education de ses enfants ,avant que ses considerations religieuses ne soient mise en avant etait apres coup tout a fait effrayant,mais finalement tellement representatif des adeptes de la religion de paix et d amour ,meme non voilée.

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Oui tout cela est inquiétant et comme les grands esprits se rencontrent, j’avais prévu de faire un article sur ce sujet précisément ! Je le mettrai en ligne pour demain ou vendredi selon le temps dont je vais disposer

    • Alain Alain dit :

      Peut-être notre intarissable source de savoir sur ce sujet, Jallade, peut nous éclairer sur le terme exact -me rappelle plus et pas le temps de rechercher- qui décrit justement les soumis se « fondant »ainsi, comme cette bonne femme, dans le paysage pour justement endormir les esprits tout en continuant d’œuvrer pour leur saloperie et contre les Patries.

      Il ne faut pas oublier, et je me fous des mal-pensants et concernés essayant de nous baver le contraire, que tout pratiquant(e) de ce culte n’est pas de ce fait des soumis(es) pour rien : leur priorité et loyalisme, et non loyauté car aux antipodes de l’aveuglement, est et n’est que pour leur source de soumission, uniquement. Ce ne sont malheureusement les exemples de ceux s’étant fait piéger par tel enfumage et de ce fait ayant payé prix fort qui manquent.

  10. Avatar pirlout dit :

    mais la le gouvernement se prend les pieds dans le tapis.si les musulmans s’opposent tout bénef pour nous.

Lire Aussi