Qu’attend Valls pour interdire les incitations au djihad dans le coran ? Par Philippe Jallade


djihadistes-lumiere-2012-08-18-FRA propos de jihad, quelques sympathiques propos de Mohammed-le-prophète ; il s’agit de hadiths de Boukhary, toujours en vente libre ou en circulation sur internet :

« Le messager d’Allah a dit : J’ai obtenu la victoire par la terreur. »

«Le messager d’Allah a dit : sachez que le paradis est à l’ombre des épées! ».

« Un homme vint trouver le messager d’Allah et lui dit : instruis-moi d’une bonne action équivalente au jihad en terme de récompense. Mahomet lui répliqua : je n’en trouve aucune à te proposer ».

« J’ai entendu le messager d’Allah dire : l’exemple que donne un combattant dans la voie d’Allah, est équivalent à celui d’une personne qui jeûne et se prosterne sans jamais arrêter (sans manger, sans dormir, sans satisfaire aux besoins naturels etc.). Allah a promis qu’il admettra au paradis celui qui pratique le jihad dans sa cause, s’il meurt au combat, mais s’il demeure en vie, il le retournera chez lui chargé de récompenses et de butin de guerre».

Bien sûr, Valls connaît tout cela par cœur.

D’ailleurs, si il  voulait faire son travail, il devrait remonter les filières « djihadistes » (facile, merci internet) et appliquer le Code de la sécurité intérieure (tout beau-tout neuf, jamais servi, créé par Ordonnance n°2012-351 du 12 mars 2012), article L212-1 :

Sont dissous, par décret en conseil des ministres, toutes les associations ou groupements de fait :
…/…
7° Ou qui se livrent, sur le territoire français ou à partir de ce territoire, à des agissements en vue de provoquer des actes de terrorisme en France ou à l’étranger.
Le maintien ou la reconstitution d’une association ou d’un groupement dissous en application du présent article, ou l’organisation de ce maintien ou de cette reconstitution, ainsi que l’organisation d’un groupe de combat sont réprimées dans les conditions prévues par la section 4 du chapitre Ier du titre III du livre IV du code pénal.

Philippe Jallade

Philippe Jallade

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




9 thoughts on “Qu’attend Valls pour interdire les incitations au djihad dans le coran ? Par Philippe Jallade

  1. AvatarJacksie Liscarroll

    Pourquoi demandez-vous ?? pourquoi Valls est muet dans le terrible avenir de la France ? tout simplement parce qu’à part ses rictus, ses postures de « Chef », ses discours, il n’est qu’un froussard comme tout le gouvernement et en tête de liste « le motard de la rue du Cirque » rien que pour le Pouvoir ces gens-là sont prêts à tout sans état d’âme et même en sacrifiant leur famille ce qui est monstrueux. Valls ne pense qu’au pouvoir et nous en paierons le prix. Je ne connaissais pas les sympathiques propos de Mohammed-le-prophète c’est terrifiant. Mes parents je me souviens parlaient du péril jaune ! mais je crois que le péril a changé de couleur.
    C’est à nous de faire en sorte d’arrêter ces fous par nos votes mais est-ce que ce sera suffisant…En tout cas « DEBOUT » les courageux allons-y….

  2. AvatarDenis

    Une réforme du coran est nécessaire pour pacifier les textes . Mais cela ne se fera pas . Il faut donc déclarer que l’islam est une secte politique . Quant à Valls , il ne fera rien car le nouvel ordre mondial fait allégeance aux religions purement monothéiste . La Trinité est très mal perçue par beaucoup de sphères d’influences . De plus , le ministre de l’intérieur ne va pas dissoudre les frères musulmans , déclarés comme terroristes en Egypte ?????

    1. AvatarYves

      Est-ce-que vous en rêvez, il n’y aura jamais de reforme du coran c’est carrément impossible le coran a été dicté par Dieu c’est les paroles de Dieu, il est absolument interdit d’y toucher ou d’y changer pas un iota, l’islam est une simple prison où il est absolument interdit d’en sortir si non c’est la peine de mort.

  3. AvatarDURADUPIF

    C’est l’islam et tous ses affidés qu’il faudra interdire. C’est un passage obligé, tôt ou tard l’Europe sera obligée d’interdire l’islam. Entre la Démocratie et la désintégration le choix est fait. islam out of Europa.

  4. AvatarAlain

    Une première mesure, urgente, est à prendre immédiatement: l’interception, au retour, de tous les djihadistes partis en Syrie (plusieurs centaines) avec déchéance de la nationalité (comme l’envisage l’Angleterre) et renvoi dans le pays d’origine ou de leur choix avec la totalité de leur famille, sans état d’âme ni droit de l’homme et autre expression bobo-plaintive.

  5. AvatarFrançoise

    Aucuns textes religieux ne peut être réformé c’est comme ca, doit on réformer le judaïsme ? non, doit on réformé le Christianisme ? non, doit on réformer l’ancien et le nouveau testament ? non, et le ministre de l’intérieur le sait très bien, en réalité il a une peur immodérée de la communauté musulmane et il n’est pas le seul, donc pas touche au saint coran comme ils l’appellent, ni au saint Prophète, non mais ! le simple fait d’avoir laissé entrer des milliers d’immigrés et régulariser des milliers de clandestins, manuel valls à ouvert là une boite de Pandore qui n’est pas prêt de se refermer, quand à la déchéance de la nationalité française pour ceux partis combattre en Syrie, à l’initiative de la Grande Bretagne, c’est une piste a suivre, interdire les frères musulmans en France et en Europe, que nenni, et la liberté d’expression qu’en faites vous ? ne sommes nous pas dans un pays de liberté ? ce n’est pas parce que les FM ont été déclarer personna non grata en Egypte que ce doit être pareil en France, ici on leur attribue même la légion d’honneur, et on leur accorde toute autorisation de construire des lieux d’endoctrinement religieux ou on diffuse la haine du monde occidental en vue de préparer le djihad mondial, dieu est avec les patients, modérés comme radicaux.

Comments are closed.