Jeunes djihadistes en Syrie : Hollande-Valls responsables et coupables


djihadistes-lumiere-2012-08-18-FRValls peut bien jouer les étonnés et promettre la lune, c’est bien le gouvernement auquel il appartient qui est et responsable et coupable du départ en catimini de deux jeunes de 15 ans pour combattre en Syrie.

C’est bien ce gouvernement qui a supprimé l’autorisation de sortie du territoire pour les mineurs vogageant à l’étranger sans leurs parents au premier janvier 2013, non ?

C’est bien ce gouvernement qui accepte les yeux fermés, et applique, les directives européennes pour que nos frontières soient des passoires, non ?

C’est bien ce gouvernement qui pactise avec l’UOIF, cette association dont le référent est Qaradawi, celui qui appelle les musulmans à finir le travail d’Hitler, non ?

C’est bien ce gouvernement qui a remis la légion d’honneur à Tareq Oubrou, du même UOIF, non ?

C’est bien ce gouvernement qui lèche les babouches islamiques, chaque jour davantage, depuis le 6 mai 2012, non ?

C’est bien ce gouvernement qui critique l’islamophobie et empêche ainsi que des jeunes se posant des questions aient des référents, les politiques, qui puissent l’alerter sur les dangers de l’islam, et le djihad fait partie de l’islam, non ?

C’est bien Hollande qui s’entoure dans le drapeau de ceux qui, en Syrie, vont faire le djihad contre Bachar El- Achad, non ?

Alors Valls se contentant de dire que le nombre de jeunes djihadistes montre bien l’ampleur d’un phénomène… C’est à pleurer. Et gageons qu’il sera ravi d’utiliser cette affaire pour prétendre gérer Internet et interdire ce qui le dérange, en oubliant que les parents ont une responsabilité et un droit : mettre des filtres parentaux sur les ordinateurs de leurs enfants.

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


15 thoughts on “Jeunes djihadistes en Syrie : Hollande-Valls responsables et coupables

  1. AvatarDenis

    Valls est beaucoup plus soucieux des « jeunes » que des Français qui subissent des agressions violentes . FH rêvait de faire la guerre à la Syrie , c’est lui le pompier pyromane . Le gouvernement soutient des terroristes et vend des armes à l’Arabie S. et aux « Syriens onusiens » . De plus tous les citoyens savent que FH ne respecte pas la loi de 1905 et donne des avantages sociaux supérieurs aux allogènes . Quand verrons-nous FH devant les tribunaux . FH le Horla …

  2. AvatarRousseau

    Sans oublier que ce même gouvernement normal fait ami-ami avec l’Arabie Saoudite et le Qatar dont on sait qu’ils subventionnent les mouvements jihadistes internationaux.

    Il y a quelques années, voici ce que déclarait un certain Flamby à propos de la diplomatie du Qatar…
    https://www.youtube.com/watch?v=Yxs6LpuBdMM
    (Désolé pour la source, site complotiste…)

    Concernant les filtres parentaux, encore faut-il que les parents ne soient pas complètement dépassés par les nouvelles technologies…

    Et dans le cas de ces 2 mineurs de 15 ans partis mener le jihad en Syrie, il sont plus que probablement partis par le terminal où je bosse puisqu’on a la Turkish Airlines. Un collègue de la PAF m’a indiqué que des journalistes sont venus farfouiller en tentant de faire croire en un laxisme des policiers en charge des entrées et sorties du territoire français.
    Sauf que, comme écrit dans ton billet Christine, les mineurs en possession d’un passeport valide et non signalés comme disparus peuvent parfaitement voyager depuis début 2013 hors du territoire français sans être accompagnés par une personne majeure.

    Dans cette affaire, ce sont les parents les premiers responsables :

    – les gamins ont payé leur billet avec la carte bleue du père de l’un d’eux trop confiant en son rejeton (carte bleue en accès libre, code secret connu de l’ado) http://www.ladepeche.fr/article/2014/01/17/1796865-appel-desespere-pere-fils-15-ans-est-entre-mains-al.html

    – les gamins ont utilisé leur passeport respectif – que l’on peut supposer avoir été délivrés dans le but premier de voir la famille l’été au « bled »… – alors que ces documents auraient dû rester sous la surveillance constante des parents (pas besoin de visa pour un séjour touristique en Turquie; encore moins s’ils étaient d’origine turque et binationaux comme 49% des jeunes Français d’origine turque vivant en France, source INSEE)

  3. AvatarJallade

    A propos de jihad, quelques sympathiques propos de Mohammed-le-prophète ; il s’agit de hadiths de Boukhary, toujours en vente libre ou en circulation sur internet :

      1. AvatarJallade

        J’ai mis un autre commentaire au même article hier soir à 21h45, qui reste ce jour avec ce message : » Your comment is awaiting moderation. »
        Egaré? Je le remets à nouveau?

        1. Avatarresistancerepublicaine

          non pas égaré mais quand j’ai voulu le traiter, panne de serveur de Rr, fréquentes en ce moment… il est donc resté en rade avec ma réponse, du coup je te la fais ici, je confisque pour publication un de ces 4 !

  4. AvatarAntislam

    Bonjour,

    Je me fiche totalement de ces gens-là !

    La France a tout offert à ces types venus , pourtant , avec leurs parents de pays totalement moyenâgeux …

    Ils aiment mieux faire le djihad comme l’exige leur secte mahométane : tant mieux si c’est loin d’ici , contre d’autres Musulmans en plus !

    Je me refuse à ce que mes impôts servent encore à ces gens-là !

    Et c’est surtout ce qu’il y a de mieux POUR NOUS : c’est autant de Kelkal , autant de Fofana , autant de Merah en moins , autant de « héros » de nos banlieues en moins !!!

    De toutes les manières , comme commence à le faire la Grande-Bretagne dans ce cas : DECHEANCE SYSTEMATIQUE DE NATIONALITE !

    C’est cela qu’il faut exiger de Valls et RIEN D’AUTRE !!

    PS : Reportage scandaleux de FR2 , hier , au 20 h , qui larmoyait sur ces gars et leurs semblables …

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Autant il est impensable de défendre des djihadistes adultes autant on peut s’apitoyer sur le sort de gosses qui sont entraînés sans savoir et sans avoir la maturité nécessaire pour choisir en connaissance de cause, je crois qu’il faut séparer les choses et conserver notre humanité.

      1. AvatarOxydent75

        Avec tout le respect et la compréhension que je dois à l’innocence des « gosses de 15 ans » il ne faut jamais perdre de vue qu’ils sont, ces « gosses » (éduqués et formatés dans les mosquées), nombreux à constituer un potentiel djihadiste non-négligeable. Et la conservation de notre humanité (judéo-chrétienne et occidentale) passe en tout premier lieu par le rejet hors de nos murs de tout risque d’atteinte à notre société que de tels individus ne manqueraient pas de faire courir s’ils circulaient parmi nous.
        Ces « jeunes » sont l’illustration même de l’absurdité de l’intégration d’une population que le fanatisme religieux, par son lavage de cerveau, rend inadaptée à notre mode de vie ainsi qu’à l’adoption de notre culture. Ils sont des ennemis qui dans leur raisonnement simpliste font la guerre (djihad) aux Chrétiens et aux Juifs (Cf : Fofana et Merah). S’apitoyer en cette circonstance est une forme de laxisme tel que celui qui n’a cessé de caractériser les décisions d’ouverture au communautarisme, au « vivre ensemble » et à la prolifération des mosquées. Un islamiste est un danger pour notre civilisation, quel que soit son âge… Et à 15 ans on est capable d’apprendre à tuer: donc aucune compassion !

        1. Avatarresistancerepublicaine

          Bien sûr que si qu’on peut s’apitoyer devant de jeunes vies dans cet état de manipulation ! ça ne veut pas dire qu’on se contente de pleurer puisque l’on ne cesse d’alerter sur ce risque que courent trop de jeunes et de mois jeunes à fréquenter mosquées salafistes et autres sites internet. Mais on ne me fera jamais croire que les gens naissent mauvais et je pleure sur ces pauvres gosses devenus des monstres, c’est légitime

          1. AvatarOxydent75

            Lu dans le post de Ph. Jallade : // « Allah a promis qu’il admettra au paradis celui qui pratique le jihad dans sa cause, s’il meurt au combat, mais s’il demeure en vie, il retournera chez lui chargé de récompenses et de butin de guerre » -Hadiths de Boukhary, toujours en vente libre ou en circulation sur internet- // C’est probablement ce que les scouts musulmans (des jeunes de 15 ans) avaient dû lire avant de participer au massacre des roumis, le 5 juillet à Oran. Qu’ils ne naissent pas mauvais est une certitude mais ils le deviennent et demeurent incurablement ancrés dans la haine, ce qui en fait, pour moi des êtres malfaisants – et plus de gosses à la mode compassionnelle de chez nous.

          2. AvatarOxydent75

            Complément de réponse sur ma difficulté à m’apitoyer sur le sort de djihadistes, n’eussent-ils été que des jeunes hommes de 15 ans :
            Daily telegraph du 23 janv:
            //Al-Qaeda training hundreds of British and European jihadis in Syria – and telling them to return home to set up terror cells//
            -Entraînés pour retourner « at home » et y former des cellules terroristes.
            //trained in how to make and detonate car bombs and suicide vests//
            Entraînés pour fabriquer et faire exploser des voitutres piégées et des gilets suicides…//
            Pleurer sur de tels ados qui pourraient attenter à ma vie, à celle de mes propres ados ? JAMAIS !
            Mon humanisme (et je n’en manque pas) ne parvient pas à intégrer les humains qui prônent la destruction, la barbarie, la violence, le meurtre, le viol, quelles que soient les raisons qui les y ont conduits. Désolé.

  5. AvatarJallade

    Si Valls voulait faire son travail, il devrait remonter les filières « djihadistes » (facile, merci internet) et appliquer le Code de la sécurité intérieure (tout beau-tout neuf, jamais servi, créé par Ordonnance n°2012-351 du 12 mars 2012), article L212-1 :

    Sont dissous, par décret en conseil des ministres, toutes les associations ou groupements de fait :
    …/…
    7° Ou qui se livrent, sur le territoire français ou à partir de ce territoire, à des agissements en vue de provoquer des actes de terrorisme en France ou à l’étranger.
    Le maintien ou la reconstitution d’une association ou d’un groupement dissous en application du présent article, ou l’organisation de ce maintien ou de cette reconstitution, ainsi que l’organisation d’un groupe de combat sont réprimées dans les conditions prévues par la section 4 du chapitre Ier du titre III du livre IV du code pénal.

Comments are closed.