S’il n’y a plus que des musulmans dans l’enseignement professionnel, c’est la cata. Par Philippe le Routier

Publié le 29 novembre 2013 - par - 9 commentaires

85% d’élèves musulmans dans l’enseignement professionnel... Oh que cela m’énerve…
Pour commencer, il semble que les campagnes de diabolisation des études professionnelles aient porté leur fruit, puisque désormais pour beaucoup (trop) de Français (les vrais), envoyer son môme en CAP soit une véritable honte…

Pourtant, si on réfléchit bien, une société viable devrait avoir besoin autant de cadres, de profs de lettres, de médecins (etc) que de routiers, maçons, mécaniciens (etc aussi)
Il est vrai que puisque la France N’A PLUS d’industrie, elle n’a plus besoin d’ouvriers, mais sur le long terme ça ne tiendra pas, puisque ça ne marche DÉJÀ PAS !

MAIS, tôt ou tard, le plus tôt étant le mieux, Il faudra bien industrialiser à nouveau le pays, à produire sur place, et LÀ, on fera quoi de ces « ouvriers » musulmans ?
-Voyons l’état de leurs pays d’origine, ça fait peur.
-Soyons réalistes, la mixité homme/femme avec eux sera impossible, encore moins une femme CADRE et des ouvriers hommes musulmans.
-Une usine tournant 24h/24 verrait ses « ouvriers » cesser de bosser pour aller prier CINQ fois par 24h (on voit le résultat en terre musulmane)
-Un travail mal fait ? Ça peux arriver à n’importe qui, SAUF, que l’ouvrier NON musulman on pouvait lui en faire la remarque, mettre un avertissement…ce sera IMPOSSIBLE avec un musulman qui hurlera direct à « l’islamophobie ».
Et comment feront les femmes pour aller faire faire une vidange à leur voiture, face à un mécano QUI REFUSERA DE PARLER À UNE FEMME ?

On pourrait multiplier les exemples quasi à l’infini, mais si nos industries, nos travaux manuels deviennent massivement dépendants du bon vouloir de musulmans, on finira dans l’état des pays musulmans.

Philippe le Routier 

Print Friendly, PDF & Email

9 réponses à “S’il n’y a plus que des musulmans dans l’enseignement professionnel, c’est la cata. Par Philippe le Routier”

  1. Avatar pirlouit dit :

    la dévalorisation du travail manuel a bien reculé.je le vois avec mon fils qui fait des études en cfa.il a fait en deux ans un cap de carreleur a toulouse a coté du mirail.le jour de l’inscription deux cure dents dixit mon fils.agitation impolitesses ect.pas admis.a la remise des diplomes il y a un mois toutes sections confondues peut etre deux.cette année au cfa d’albi pareil.il ne faut pas confondre les lep et les cfa.les lep masquent bien souvent la déscolarisation dont beaucoup sont des enfants issus de l’immigration .la france pourra se reconstruire des jeunes la force chevillée au corps j’en connais plein et ce ne sont pas des suédois.courage a toi.

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Merci à toi pour ce témoignage, oui tout n’est pas perdu et quand on veu t revaloriser on peut ! Bises

  2. Avatar jarczyk dit :

    Et le résultat, est peut etre celui la…!!! Des enquêtes sérieuses le démontreraient sans doute, mais j’espère, sans être naïf, me tromper…

    Dans le quartier de la Fontaine-Mallet, à Villepinte, en ce moment, il n’est pas rare de voir des gens garder une polaire ou un pull chaud à l’intérieur de leur appartement. « Touchez le radiateur vous-même, vous comprendrez », soupire Jacqueline Dutreuil, 76 ans, l’une des toutes premières locataire de la cité HLM, qui vit dans le même appartement depuis 1971.
    En effet, l’appareil du salon est tiède au sommet et complètement froid en bas.

    La situation peut varier d’une pièce à l’autre, mais pèse sur bon nombre de logements, à en croire la pétition initiée par l’amicale de locataires affiliée à la CNL (Confédération nationale du logement), qui, en quelques jours seulement, a recueilli 138 signatures, soit près de la moitié des appartements.

    Les bâtiments ont pourtant été rénovés en 2008

    Les exemples ne manquent pas : « un radiateur installé à l’envers », « de l’eau noire qui coule du thermostat quand on l’ouvre »… Certains ont trouvé une maigre parade en achetant des convecteurs électriques, comme les Toumi, au premier étage, pour conjurer « le froid qui vient des caves ». Quitte a alourdir la facture électrique.

    La situation passe d’autant plus mal que ces bâtiments ont été réhabilités dans le cadre de la rénovation urbaine qui a démarré en 2008. « Les années passent et c’est de pire en pire, alors que les loyers ne baissent pas et que les charges augmentent », gronde une mère de famille en évoquant d’autres problèmes : 426 € pour un F2 de 50 m², 577 à 612 € pour un 80 m². Mais le plus urgent pour les habitants, en ce moment, c’est le chauffage. « On fait des demandes depuis cet été, explique Antoinette Monpain, la présidente de l’amicale des locataires. On a même demandé à ce que la période de chauffe soit retardée d’une semaine pour permettre de nettoyer les tuyaux auparavant, mais ça n’a pas été permis. » Elle admet que la référente de secteur du bailleur Efidis a manifesté une certaine écoute et de la bonne volonté, mais faute de résultats, les habitants tentent de se faire entendre autrement, en commençant par cette pétition que le bailleur n’a pas encore reçue.

    « Une entreprise de réparation devrait intervenir demain », annonce Efidis, joint hier par téléphone. L’intervention consiste à « désembouer » les installations dans ces logements. « Le réseau de chaleur a été remis à neuf dans le cadre des travaux de rénovation et de la boue a pu s’infilter dans les sous-stations et remonter dans les radiateurs », détaille le bailleur. Selon Efidis, la situation reste « marginale » : la société interviendra dans douze logements qui ont été recensés, à la suite de « réclamations faites auprès du personnel de proximité ». Il n’est pas ici question de 138 appartements.

    Le Parisien

    A méditer…
    BJ

    • Avatar al louarn dit :

      Il ne faut pas tout vouloir relier à des problèmes de société. En l’occurrence ici, cette histoire de « boue » dans les canalisations de chauffage est exclusivement un problème technique. Que tant le gestionnaire, que les entreprises avancent l’hypothèse de « boues » provenant de travaux sur le réseau d’eau principal est la preuve de leur méconnaissance et de leur incompétence. Depuis quelques années, une nouvelle logique est apparue dans les méthodes de chauffage à circuits d’eau chaude : la « Basse température « . Il s’agit de faire fonctionner un circuit à des températures plus basses, avec un « Delta T » plus faible.
      Ceci présente un inconvénient, et non des moindres, à ces basses températures, les bactéries prolifèrent dans les circuits, colmatage canalisations et grippant les pompes.
      L’eau des circuits à alors l’aspect du « Cacolac »…
      s’agit alors de vider, de nettoyer les canalisations, et de les remplir ensuite en incorporant un Anti -Algues.
      Pas sûr du tout qu’ici ils sachent le faire, ni de quoi il en ressort.
      Mais rien à voir avec la formation dans les collèges où l’Islam.

  3. Avatar Charlie dit :

    Tout cela est la conséquence du discours débilitant d’une frange (j’ai failli écrire une fange) de la population majoritairement de gauche*.
    L’Éducation Nationale est coresponsable de ce désastre.

    Mais ça commence à changer: Il vaut mieux être un plombier qui gagne bien sa vie qu’un surdiplômé au chômage.
    D’autant que travailler manuellement n’empêche pas d’acquérir un solide bagage intellectuel que n’ont pas beaucoup de ceux qui se considèrent comme supérieurs sous prétexte qu’ils ne se salissent pas les mains…

    * Pour les intellos, je rappelle que « gauche » veut dire maladroit (sans jeu de mots), déformé, tordu; ce qui leur va comme un gant.

  4. peut on se procuré des autocollants de Résistance répuplicaine merci

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Nous sommes en train d’en faire faire, ils ne seront pas disponibles avant la mi-décembre alors nous avons décidé de les proposer à nos adhérents à partir de janvier ; mais s’il y a de la dmemande avant on les mettra sur notre site. Pour le moment l’urgence c’est d’informer un maximum de gens de notre manif du 8 décembre

  5. Avatar Daniel dit :

    Bonsoir….

    D’après une statistique officielle américaine, à New York un plombier gagne aussi bien sinon mieux sa vie qu’un dentiste. Il n’y a pas que chez nous que les manuels sont un peu méprisés, ce qui fait qu’ils deviennent rares, et tout ce qui est rare…..
    La raison de la « diversité » majoritaire en enseignement professionnel est sans doute que ces filières sont un peu considérées comme des voies de garage pour « pas bons à grand chose », où « on » fourre d’autorité tout ce qui n’a pas son Bac, plutôt galvaudé aujourd’hui, et qui permet de remplir les facs de filières encombrées ou inutiles . Futurs chômeurs diplômés (s’ils parviennent à dépasser la première année) mais chômeurs quand même…..
    Un grand ponte de la médecine a dit : « mieux vaut un bon ouvrier qu’un mauvais médecin » C’est une opinion malheureusement peu répandue…..

  6. Avatar Jacqueline S dit :

    j’ai eu l’occasion de me rendre ds un lycée professionnel dans le sud est … Une de mes jeunes amies avait un litige avec un professeur où son fils était scolarisé ….
    En arrivant dans la classe , mes cheveux se sont dressés sur la tête !!!
    entre 25 et 30 éléves + l’enseignant : des magrébins !!!
    le fils de mon amie était le seul blanc de la classe … Il voulait devenir électricien… évidemment ….des litiges comportementaux…il était inadapté d’après le prof…. on le saurait à moins !!!
    ce prof préférait les éléves avec qui il parlait arabe !!!!
    Je suis sortie de cette classe , stupéfaite du constat , effarante cette vision !!!
    le fils de mon amie a perdu une année , il ne voulait pas aller dans cette école où il était vécu en étranger !!!!
    il a quitté ce lycée et est entré en apprentissage en alternance… Aujourd’hui, il est devenu le professionnel qu’il voulait être…..
    Je n’oublierais jamais cette vision apocalyptique !!!! cela a fortifié mon choix contre l’obscurantisme exigé par nos politicards merdeux !!!!
    vivement 2014 …. aujourd’hui matraquage médiatique et policard contre le soi racisme des français , comme disent les enfants … c’est celui qui dit qui est …. voir la vidéo sur LCP:
    discussions entre le musulman de service ( rappeur ) qui aurait écrit un livre extraordinaire sur la nécessité de l’islam sur la république française dixit le baveux de LCP
    maitre goldanel avocat sans frontières : intelligence brillante et interventions quand il en a eu la possibilité
    la ministre Paul-langevin qui sert uniquement dans les manifestations dites anti-raciales : entendre son lapsus édifiant qui a étonné l’avocat !!!
    elle a évoqué le racisme des socialistes…. lisez vite la cassette avant qu’elle soit revue et contrôlée
    le représentant FN Louis Alliot qui a eu droit aux passé de JM Le Pen !!!!

Lire Aussi