L’Algérie fut un insupportable fardeau pour la France, par Philippe Jallade

 

A l’occasion du décès ce mois-ci d’un éminent africaniste -Daniel Lefeuvre-, Bernard Lugan rappelle quelques vérités contraires à la « doxa marxisto-tiers-mondiste » des « masses du bas clergé universitaire porteuses du politiquement correct » à propos de l’Algérie.
Extrait.
« …l’Algérie fut un insupportable fardeau pour la France …, loin de l’avoir pillée, la France s’y ruina.
… en 1959, toutes dépenses confondues, la « Chère Algérie » engloutissait à elle seule 20% du budget de l’Etat français, soit davantage que les budgets additionnés de l’Education nationale, des Travaux publics, des Transports, de la Reconstruction et du Logement, de l’Industrie et du Commerce !
En soulageant les misères des populations algériennes et en faisant reculer la mortalité infantile la France avait créé les conditions d’une catastrophe qu’elle s’était elle-même condamnée à gérer. Résultat du dévouement et de l’efficacité du corps médical français, à partir de 1945, chaque année 250 000 naissances nouvelles étaient comptabilisées en Algérie, soit un accroissement de 2,5 à 3% de la population d’où un doublement tous les 25 ans. Or, depuis les années 1930 les ressources locales stagnaient et depuis 1935 le territoire n’était plus en mesure de nourrir sa population. La France devait donc, et toujours aux frais du contribuable métropolitain, y importer grains, pommes de terre, viande, laitages etc.Même l’huile produite localement ne suffisait plus à la consommation. »

http://bernardlugan.blogspot.fr/
descendre au vendredi 8 novembre 2013

Philippe Jallade

 

 254 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. L’Algérie aurait ruiné la France…..Pas étonnant lorsque l’on constate que sur une population de 10 millions d’âmes , seule un million d’entre elles , d’origine européenne, faisaient prospérer le pays. Ce sont les Français, ceux que l’on devait appeler « Pied-Noir » qui ont « créé » cette nouvelle terre française, à la sueur de leur front, et ceci dans tous les domaines sans recours à la Mère Patrie.Mais malgré leurs efforts, nos pionniers n’ont pas pu entraîner et impliquer dans leurs tâches les neuf millions d’habitants d’origine musulmane pour diverses raisons dont la principale est leur refus de se soumettre à la laïcité et aux lois républicaines. C’était donc neuf millions de personnes qui étaient à la charge de la France et des Français d’Algérie, et ce déséquilibre allait grandissant en raison du taux de fécondité important de cette population indigène ; c’est ce que Daniel Lefeuvre met en exergue dans sa démonstration. Voici un récapitulatif de l’oeuvre accomplie par la France, les Français d’Algérie, en Algérie : http://www.youtube.com/watch?v=qYAUPhR-Gec&feature=youtu.be Nous nous heurtions à un mur rendu infranchissable par l’intolérance des musulmans, ce que l’on constate encore de nos jours dans nos propres villes en France.

  2. Mais c’est ce que je ne cesse de répéter -et ne suis d’ailleurs le seul- au risque de hérisser poils et m’attirer foudres des mal-pensants, ce dont d’ailleurs je me tape bien: ils nous doivent TOUT, sans nous ils n’étaient RIEN, et sans nous ils ne sont toujours et ne seront jamais RIEN.

    Dites-moi quels sont les cons qui accepteraient de traîner boulet dont il serait pourtant bien facile de se débarrasser ? Certainement pas nous, alors va falloir allez chercher dans l’atelier bonne pince pour nous en débarrasser nous-mêmes de cette saloperie.

  3. si je comprend bien i algérie nous coûtait 20pour cent et maintenant elle nous coûte autant .pas étonnant que la France coule.

  4. Cette problématique fut évoquée lors d’un excellent docu par Arte sur l’Algérie française… au printemps, je crois.
    Voilà pourquoi De Gaulle voulait accélérer le processus d’indépendance …Reste sa trahison vis à vis de l’Algérie…Une honte d’Etat que la République paiera encore longtemps
    Plusieurs forces étaient en présence…Les Etats Unis et la Grande Bretagne,( leur tête de pont en Europe) et l’Union Soviétique…Lesquelles ne pouvaient tolérer un « empire » français en Afrique…Pour les enjeux économiques (et stratégiques) du futur…Et maintenant, c’est la Chine qui entre dans la danse…

  5. L’analyse comptable de l’Algérie prise dans ce créneau de date est probablement vraie. C’est comme quand on créé une activité et que l’on juge l’entreprise dès les premières années d’exploitations. Je pense que ce pays, s’il avait été préservé par la France (5 départements français et non pour certain une colonie), non seulement ces départements seraient pérennes mais auraient inversés le sens de l’assistance.
    Malheureusement, le fardeau aujourd’hui va s’accomplir en France qui commence a compter le poids de ceux qui n’ont rien à y faire, parce que, non seulement, il y a un coût, mais, en plus, une certitude pour nous, français de souche ou de coeur, ou de conviction….. de perdre à jamais nos repères, notre histoire, notre culture…..enfin tout ce qui constitue nos valeurs.

    • Effectivement, car n’oublions pas que la France, en 1962 avait « gagné » la Guerre d’Algérie au plan militaire!

1 Rétrolien / Ping

  1. L’Algérie fut un insupportable far...

Les commentaires sont fermés.