L’islam emprisonne les musulmans dans une prison à vie, par Eva


Joseph nous dit ! : « Il est interdit aux musulmans de réfléchir et de raisonner sur les questions de religions, ils apprennent sans analyse, ça revient seulement aux Imams de juger et traduire les versets ».

Pour un arabophone qui a été à l’école et qui sait lire l’arabe classique, le coran n’a pas besoin d’être « traduit ».
La plupart de ces versets sont limpides, et un adolescent peut comprendre le mépris que le coran professe envers les femmes, et les insultes dont il agonit les non-musulmans.
En fait il y a peu de versets qui nécessitent une interprétation. Personnellement j’ai trouvé ces versets alambiqués, insignifiants. Les imams s’échinent à donner une valeur spirituelle ou philosophique à ces versets incompréhensibles…je les plains et leur souhaite bon courage.

« Leur religion est basée sur la peur et la crainte ».

Non seulement c’est vrai, mais en plus ils le disent !
Ainsi ce brave imam égyptien El-Qaradawi, figure de proue des Frères Musulmans, a dit:
« Mais si l’apostasie en islam n’était pas punie de mort, il n’y aurait plus eu un seul musulman après la mort de Mahomet ! »

Bon, puisqu’ils l’admettent eux-mêmes, nous n’allons pas les contre-dire !

« Ils sont dans une prison condamnés à être emprisonnés à vie, quiconque compte s’échapper sa sentence est la mort. C’est pourquoi ça engendre des zombies et des psychopathes ».

Heureusement qu’il y a aussi des gens « normaux » mais il y a bien, effectivement, aussi, des zombies, des psychopathes, et aussi des gens fins, rusés, et surtout dressés depuis l’enfance, qui savent exactement comment parler de leur religion, et jusqu’où ils peuvent s’approcher de la barrière (qui est invisible pour le non-musulman) sans s’électrocuter.

Eva

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Eva

J'ai choisi pour me représenter un « noun » (la lettre N en arabe), que les musulmans peignent sur les portes des maisons des « Nazaréens » (chrétiens d’Orient) afin que leurs hommes de main passent les piller et les brûler.


15 thoughts on “L’islam emprisonne les musulmans dans une prison à vie, par Eva

  1. AvatarDaniel

    Bonjour…..

    Tiens, une expérience amusante, qu’un prof de communication nous avait démontrée lors d’un cours, pour un stage de gestion : la déformation de la parole quand on la transmet !! Avec quelques copains (et copines !!) essayez…..ça vaut un concours d’histoires drôles !!!
    Le jeu consiste à isoler un élève, et à lui raconter une histoire très simple, facilement mémorisable car faisant appel à des sentiments forts. Puis à faire entrer un autre élève en demandant au premier de transmettre l’histoire au second. Et ainsi de suite…..
    Au cinquième élève, l’histoire (une vielle femme attaquée par des loups en allant chercher du bois) était devenue légèrement graveleuse, après être passée par Perrault et le petit chaperon rouge….Au sixième l’histoire n’avait plus un mot en commun avec l’originale.
    Ceci pour dire que le coran, plus que probablement transcrit plusieurs siècles après la mort de muhammad (qui de toute manière était analphabète, il y aurait du miracle là dessous !!) n’est qu’un ramassis apocryphe d’insanités modifiées à l’envi, au cours du temps, par des « transcripteurs » qui y ont inséré leurs propres fantasmes. C’est tout le problème de la transmission orale, les intervenants n’ayant généralement pas la mémoire d’un magnétophone.
    Pas plus que l’intelligence d’ailleurs……
    Bonne journée Cordialement Daniel.

    1. AvatarEVA

      Bonjour Daniel,

      L’argument que vous utilisez est à double tranchant, car il peut servir aux musulmans, leur permettant de prétendre qu’en fait, Mahomet était un chic type, mais que ses propos ont été déformés dans le coran, à cause du temps qui passe, de la mémoire humaine qui n’est pas infaillible…
      Pour dédouaner Mahomet de ses crimes, les musulmans dont preuves d’une imagination étonnante.
      Certains d’entre eux m’ont même dit:
      « Ce sont les juifs qui ont traduit le coran. Ils l’ont déformé pour nuire aux musulmans. »
      Ce à quoi je réponds que la traduction du coran n’est pas un monopole juif, et que la plupart des traductions qu’on trouve dans le commerce ont reçu l’approbation des autorités musulmanes du pays. Je vois mal les imams rester les bras croisés devant des juifs qui trafiquent la personnalité de Mahomet.
      Et pour finir, j’ajoute que je n’ai pas besoin qu’on me traduise le coran, puisque je peux le lire en arabe.

      Par ailleurs, l’exemple que vous citez, Daniel, n’est pas approprié au contexte: votre professeur de communication vous avait demandé de vous raconter une histoire entre camarades, et pas de retenir scrupuleusement la parole divine.
      Les Evangiles aussi n’ont pas été écrits sous la dictée de Jésus. Ils sont passés par des rédacteurs, des traducteurs, mais n’ont pas livré, au final, le portrait d’un criminel comme Mahomet.

      Il y a deux raisons pour lesquelles je crois que le coran n’a été que très peu modifié.
      La première est que ce que Mahomet a dit dans le coran colle très bien à ce qu’il a fait dans sa vie.
      La « sirah » (biographie) de Mahomet est en accord total avec les versets du coran.
      Par exemple:
      Mahomet a dit que l’adoption est interdite pour les musulmans (c’est ce qu’il a dit dans le coran)
      Mahomet a répudié Zayd (1), son fils adoptif (c’est ce qu’il a fait et qu’on lire dans sa biographie)
      On constate donc que qu’il a dit correspond à ce qu’il a fait.

      Autre exemple:
      Mahomet a dit pis que pendre des juifs et des autres non-musulmans dans le coran (ce sont ses dires)
      Mahomet a passé les vingt dernières années de sa vie à user d’une violence et d’un sadisme remarquables pour éradiquer les juifs et les autres non-musulmans de son entourage (ce sont ses actes)
      Encore une fois, ce qu’il a dit (coran) correspond à ce qu’il a fait (sa biographie).

      Il y a plein d’autres exemples de ce type, qui me servent d’argument quand des musulmans me disent que les horreurs que j’ai lues dans le coran ne sont pas si horribles que ça, car j’ai un problème d’interprétation, j’ai mal interprété les intentions très sympathiques que Mahomet cachait derrière les atrocités qu’il a dites et qui figurent dans le coran.
      Je réponds que la manière la plus sûre d’interpréter correctement les dires de Mahomet est de les comparer avec ses actes. Or comme vous le savez, les actes et les propos de Mahomet sont égaux en horreur.
      (D’où l’importance de lire sa biographie avant-même de lire le coran).

      L’autre raison pour laquelle je crois que le coran nous est arrivé dans un état proche celui de ses origines est que les bédouins de la péninsule arabique n’avaient pas leur pareil pour la mémorisation. Remarquez, ils étaient bien obligés: ils ne connaissaient pas l’écriture, et ils étaient nomades, donc incapables de transporter des bibliothèques d’une oasis à l’autre à dos de chameau.
      Ces « hoffazh » (mémorisateurs) faisaient du bon travail. La preuve est que les écoliers du Moyen-Orient étudient dans leurs cours de littérature arabe des poèmes composés dans cette société bédouine, et qui nous sont parvenus par l’intermédiaire des mémorisateurs. Ces poèmes sont d’une telle qualité (c’est d’ailleurs l’une des rares choses qui m’impressionne chez les bédouins de la péninsule arabique) qu’ils procurent une sorte d’ivresse pour qui maîtrise bien l’arabe classique.
      Si de nombreux poèmes, y compris ceux de la période pré-islamique, nous sont arrivés en bon état, avec un vocabulaire propre à cette époque précise, il n’y a pas de raison pour que les versets du coran aient été modifiés de fond en comble.
      Il y a sans doute eu des « retouches », mais pas une refonte totale, car le coran colle trop bien à la personnalité de Mahomet, à sa biographie.

      Certains musulmans, coincés par ce raisonnement, me disent:
      « Et il ne vous est pas passé par l’esprit que le coran ET la sirah (biographie) ont pu être modifiés, de manière à faire correspondre les dires de Mahomet avec ses actions ? »

      Ce à quoi je réponds:
      « Mais ce sont les musulmans eux-mêmes qui diffusent ce coran et cette biographie ! Pourquoi diffusent-ils les enseignements d’un aussi sombre personnage ? Est-ce pour pouvoir s’autoriser toutes les horreurs qu’il a commises, tout en ayant la conscience tranquille ? (le prophète l’a fait, alors je peux le faire moi aussi) »

      Sur ces entrefaites, l’athée de la soirée, qui nous écoute en général d’un air rigolard (c’est toujours divertissant, deux idiots du village obscurantistes qui discutent de leur religion…)
      Bref l’athée intervient pour nous dire qu’en fait, ni Jésus ni Mahomet n’ont réellement existé, et que nous les avons inventés car nous avons besoin de nous créer un Dieu, qui servirait de béquille à nos esprits boiteux…

      En général je réponds: « Mais puisque ni Jésus ni Mahomet n’ont existé, peut-on m’expliquer pourquoi les chrétiens ont inventé de toutes pièces un Messie qui représente un idéal qu’aucun chrétien ne peut atteindre, et pourquoi un musulman ne peut espérer égaler son prophète en crimes et atrocités diverses ? Les meilleurs chrétiens n’arrivent pas à la cheville de Jésus, et les pires musulmans que je connaisse ont causé moins de malheur que Mahomet ».

      Puis je me tourne vers le musulman et je lui demande:
      « Ca vous fait quel effet, vous musulmans, de vous savoir meilleurs que votre prophète ? Car enfin il vous suffit de ne pas avoir égorgé, réduit en esclavage, couché avec une enfant…pour être meilleurs que Mahomet ! »

      Je n’ai jamais eu de réponse à cette question, car c’est à ce moment-là qu’on en vient aux mains.
      Je rappelle la phrase de Paul Valéry:
      « Quand on ne peut pas attaquer le raisonnement, on attaque le raisonneur ».

      1. AvatarEVA

        J’ai oublié d’ajouter une petite note en bas de mon commentaire plus haut. La voici:

        (1 Mahomet a répudié Zayd, son fils adoptif, après avoir provoqué (sournoisement) son divorce, pour pouvoir épouser Zaynab, la femme de ce dernier.
        Epouser sa belle-fille était mal vu. Pour échapper aux critiques, Mahomet a répudié son fils adoptif, pour pouvoir prétendre qu’il n’a pas épousé sa belle-fille, car son fils n’étant plus son fils, Zaynab n’était pas sa belle-fille.
        Par la même occasion, Mahomet a dit qu’Allah était contre l’adoption, et que l’adoption était désormais interdite pour tous les musulmans.

  2. Avataral louarn

    Musul…
    Le mot « muz », nez, bouche, flair, est à l’origine du mot museau, muse, amuser, Musk, muscat, muscadet, musette, musique, musicien, etc…
    Bon, je sais bien, chère Christine, que, votre référence étant le latin, tout ceci doit vous laisser bien sceptique…
    Et, oui, comme tant de mots du français, le mot « Musul » qui nous donne Musulm , musulman, vient aussi très probablement du breton…
    « Musul » désigne alors tout simplement…
    Un homme « lippu ».

    p.m., (sans toutefois retourner au « Venez-huella »), je vous rappelle la signification de Morroco/Moor-ar-roc’h,Mer des rochers/falaises, Mauritanie/Moor-an-tann/Mer de feu,
    sans parler de ces dizaines de mots, Amiral, Alambig, Cannabis, Canapé, Croissant, Douar, etc… qui nous viennent tous tout droit du breton.)
    (et aussi des mots comme Chambre, qui nous vient de Jamb, où Perruche, qui l’un comme l’autre nous viennent bien des marins, mais je ne m’étendrai pas plus pour cette fois-ci, à moins que vous ne me le demandiez.

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Ma foi Al Louarn on peut être breton et aimer la langue bretonne sans pousser jusqu’à inventer des étymologies fantaisistes, musulman vient de l’arabe comme islam (même racine ) http://islam-c-ma-vie.over-blog.com/article-314201.html
      pour le reste je laisse Philippe Jallade en ajouter une couche sur le sujet je n’ai pas le temps quant à moi d’entrer dans des batailles étymologiques sans intérêt mais vous affirmez des étymologies fausses et fantaisistes c’est le moins qu’onpuisse le dire !

  3. AvatarDURADUPIF

    Des béquilles à nos esprits douteux pour nous rassurer de notre finitude. S’interroger sur les principes fondamentaux que nous tenons habituellement pour certains. Que n’ont fait, il y a trois mille ans Les Philosophes Grecs de leur monde, les Cyniques, les Sceptiques, les Epicuriens et les Stoïciens ? Rien !!!??? Enclin aujourd’hui après avoir réussi à sauver la Planète du Marxisme Léninisme il nous faut, sans Socrate et Platon, la sauver de l’immonde ‘islamo-nazisme.

    1. AvatarEVA

      Non, j’ai dit esprits boiteux, pas douteux.
      Et personne, à part un idiot, ne tient ses croyances pour certaines en matière de religion.
      Le croyant n’est pas certain que Dieu existe. Il CROIT que Dieu existe.
      C’est un « croyant », ce n’est pas un « certain ».
      De même, les athées n’ont aucune preuve que Dieu n’existe pas, mais si une partie d’entre eux respectent ceux qui pensent autrement, l’autre partie aime à railler et rabaisser les croyants.
      Surtout en France, je crois, car je n’ai pas ressenti cette condescendance dans d’autres pays, pour l’instant.

  4. AvatarDaniel

    Rebonjour….

    Oui, ça s’appelle aussi de la casuistique. demandez donc à un Jésuite ce qu’il en pense (si toutefois il vous répond assez clairement….)

    pour le reste ce n’est pas faux. Mais faute de témoignages patents de l’époque, après tout momo était « peut-être »un brave type.(bon, d’accord, sans doute pas ) Si on examine sans parti pris ce que les églises chrétiennes ont fait de l’enseignement du Christ….. conquêtes guerrières par le fer et le feu (croisades), combats fratricides (entre chrétiens !!) à la gloire du même dieu, persécutions, inquisition…..L’une des pires, l’Espagnole, n’a été abolie (provisoirement), que par la conquête napoléonienne, ce n’est pas si vieux !! Et la « congrégation pour la doctrine de la foi » existe toujours. De saint Louis à Richard cœur de lion personne ne conteste le courage et le bien-fondé des croisés. Pourtant ce qu’ils on fait s’appelle bien une guerre, et de conquête qui plus est !!
    Quelle qu’en soit l’origine il n’a jamais manqué d’imposteurs pour « interpréter » les croyances.
    On peut dire aussi que mahomet n’existe que par les affirmations des musulmans, et qu’il s’agit peut être d’un « modèle », d’un ersatz crée de toutes pièces à la ressemblance de ses sectateurs. Au nom de dieux bons, quel qu’ils soient, les pires atrocités ont été commises…..L’homme crée toujours ses dieux à sa ressemblance, ou à ce qu’ils souhaiteraient qu’ils soient. Et dès l’instant où on « crée » son modèle on peut lui attribuer à peu près n’importe quoi, la pédophilie si on aime ça, la polygamie ou la propension au vol si on n’aime pas trop se fatiguer…..
    Mais une caractéristique commune à toutes les divinités , celle de la bible, des chrétiens,du coran ou des sectes diverses et variées. c’est le rejet total de la concurrence. On ne discute pas, on croit en moi et en moi seul point barre. Avec damnation à la clé.Ce sont tous des dieux de colère, exclusifs et jaloux. ils se sont passé le mot ? Même Jésus, modèle des chrétiens n’a pas toujours été décrit comme un tendre….
    Ce n’est ni logique ni scientifique, mais c’est un des cas où un effet peut devenir une cause !!
    Pour l’athée que je suis toutes les croyances se valent, ce sont des inventions humaines destinées à asservir les humains. Certaines sont plus coercitives que d’autres,, bien entendu, et ne règnent que par la peur et l’obscurantisme. C’est contre celles là qu’il est nécessaire de lutter pour refuser leur prosélytisme et leur autorité. Peu importe leur dieu, je les récuse tous.

    Bonne soirée Daniel.

  5. AvatarEVA

    Bonsoir Daniel,

    Vous dites:

    « Si on examine sans parti pris ce que les églises chrétiennes ont fait de l’enseignement du Christ….. conquêtes guerrières par le fer et le feu (croisades), combats fratricides (entre chrétiens !!) à la gloire du même dieu, persécutions, inquisition…. »

    Les chrétiens n’ont jamais modifié le message du Christ tel que nous le délivrent les Evangiles.
    C’est une partie des chrétiens, dans une certaine partie du monde, à une certaine époque, qui n’a pas voulu suivre les enseignements de Jésus, et a fait le contraire de ce que Jésus a enseigné.
    Mais le message de Jésus n’a jamais été changé depuis que les évangiles dans leur version grecque ont été adoptés.

    Dans le cas de Mahomet, je ne pense pas qu’il s’agissait d’un homme bon et juste dont les musulmans ont modifié les dires et les actes pour en faire un criminel. Je pense que ce n’est pas dans leur intérêt. Pour l’instant, dans l’état actuel de mes connaissances, je ne trouve vraiment rien qui puisse étayer l’idée que ce sont les musulmans qui ont diabolisé un gentil prophète.

    Pour les Croisades, elles ont eu lieu à la demande pressante et répétée des chrétiens d’Orient, qui appelaient au secours leurs frères d’Occident, qui les ont en effet délivrés durablement du joug musulman, et retardé la prise de Constantinople par les turcs ottomans.
    Il est vrai que les croisés n’étaient pas des tendres, et ont commis des erreurs. Mais quand on combat des musulmans (arabes et surtout turcs, car c’était l’époque des turcs seldjoukides, un peuple tribal aux moeurs charmantes, qui empalait ses opposants et les laissait sur leur pal en état de putréfaction avancée devant les portes des villes, pour frapper les esprits).
    Bref si vous savez combattre ce genre de bestiaux tout en restant élégant et magnanime, merci de me dire comment vous vous y prenez.
    En Occident, nous vivons actuellement une vertigineuse perte de vitesse face à l’islam. Notre civilisation risque de disparaître, comme d’autres civilisations ont disparu à cause de l’islam.
    Face à des croisés, les musulmans auraient déjà quitté l’Europe, ou plutôt n’y seraient jamais entrés !

    En ce qui concerne l’inquisition, elle était une chose affreuse, mais elle n’a duré qu’un temps, n’était pas conforme au désir de Jésus, ne concernait qu’une infime partie de chrétiens assoiffés de domination. Et l’inquisition a fait beaucoup moins de morts que la Révolution Française, chose qu’on évite d’enseigner à l’école.
    Si vous comparez les 800 morts de l’inquisition française avec les 100 millions de morts de l’inquisition communiste, vous vous apercevez que certains athées peuvent être autrement plus efficaces dans le crime que les chrétiens les plus dévoyés du message de Jésus.
    ——————————————————————————————
    Vous dites aussi:
    « Mais une caractéristique commune à toutes les divinités, celle de la bible, des chrétiens,du coran ou des sectes diverses et variées. c’est le rejet total de la concurrence. On ne discute pas, on croit en moi et en moi seul point barre ».

    Jésus ne faisait que discuter, et ses enseignements, quand ils sont suivis, ne font qu’améliorer les rapports entre les humains. Les idéologies athées comme le communisme ne brillaient pas par leur sens du dialogue. Ceux qui n’étaient pas d’accord se voyaient offrir un séjour tous frais payés au goulag.
    —————————————————————————————–
    « Ce sont tous des dieux de colère, exclusifs et jaloux. ils se sont passé le mot ? Même Jésus, modèle des chrétiens n’a pas toujours été décrit comme un tendre…. »

    Le Dieu dont parle Jésus n’est pas le Dieu borné et punitif que vous décrivez. Et il était rare que Jésus ne soit pas tendre, et quand il l’était, c’était pour une bonne raison. Il ne s’agissait pas de colères inexpliquées, comme on en voit chez les personnes qui sont incapables de contrôler leur tempérament. On peut délivrer un message d’amour sans être un mou. Pourriez-vous me donner un exemple où Jésus a fait preuve d’une dureté injustifiée ?
    ———————————————————————————-
    « Ce n’est ni logique ni scientifique »

    La foi en Dieu ? Non, ça n’est pas du domaine scientifique. L’athéisme non plus, d’ailleurs.
    En fait nous sommes tous croyants d’une certaine manière, sauf que certains croient que Dieu existe, et d’autres croient que Dieu n’existe pas. Mais chacun croit quelque chose qu’il ne peut pas prouver. Jusqu’ici tout va bien.
    Là où ça se corse, c’est que les athées sont souvent convaincus d’être plus intelligents que les croyants, alors qu’il y a des croyants qui ont obtenu des prix Nobel, inventé des vaccins, ce qui laisse supposer qu’ils n’ont aucun problème avec la science ni avec la logique.
    Il me semble que c’est Louis Pasteur qui a dit:
    « Un peu de science éloigne de Dieu, beaucoup de science y ramène ».
    De grands savants, de grands philosophes sont venus à la foi après avoir fait preuve de génie dans leur domaine.
    La foi ne se commande pas, donc il ne faut pas attaquer les personnes qui sont athées. Mais j’aimerais que certains athées arrêtent de traiter les croyants comme des simples d’esprit. (Je ne parle pas de vous Daniel)
    ——————————————————————————————-
    « Pour l’athée que je suis toutes les croyances se valent, ce sont des inventions humaines destinées à asservir les humains ».

    Le communisme aussi a asservi les humains, pourtant la religion n’était pas en cause.
    Vous dites que vous raisonnez au sujet du christianisme « sans parti-pris ». Si tel était le cas, vous ne vous contenteriez pas de parler d’événements violents qui sont révolus depuis longtemps, comme l’inquisition et la contre-réforme.
    Vous mentionneriez aussi le fait que 80 % des oeuvres de bienfaisance dans le monde sont réalisées et financées par des catholiques, sans parler des oeuvres chrétiennes non catholiques.
    Je précise que ces oeuvres de charité ne viennent pas en aide exclusivement aux chrétiens, elles aident tout le monde, soignent tout le monde, scolarisent tout le monde.

  6. AvatarDaniel

    Bonsoir….

    Eva, tout n’est pas faux, loin de là. Et j’ai déjà dit à d’autres occasions que le véritable athéisme ne fait pas de prosélytisme, il est bien trop attaché à la liberté pour la contester aux autres. Croyance n’est pas religion, et encore moins église. Ce sont des hommes, animaux bien imparfaits, qui ont dévoyé les enseignements « divins ».

    Dans le cas de momo, moi non plus . Ce n’est qu’une hypothèse, mais je crains fort qu’elle ne puisse jamais être démontrée. Pas plus que la réalité de son existence d’ailleurs.

    « Bref si vous savez combattre ce genre de bestiaux tout en restant élégant et magnanime, merci de me dire comment vous vous y prenez. » (En terre d’islam le pal est toujours pratiqué !!)
    En Roumanie, un certain comte Tepes a su comment s’y prendre. Un homme courageux qui a aussi lutté à sa manière contre l’hégémonie islamique, et qui est toujours admiré dans son pays.. Il a fallu un écrivain Irlandais, Bram Stoker pour faire un vampire de Vlad l’empaleur….Aucun reproche, la terreur par la terreur.

    D’accord,mais l’inquisition en France n’a jamais été vraiment féroce. Si on prend les Pays-bas, la Belgique, la Suisse, l’Allemagne et surtout l’Espagne les chiffres n’ont plus rien à voir. La « fille ainée de l’Eglise » n’a jamais été très bigote…..) Et on ne peu décemment a

  7. AvatarDaniel

    Bonsoir….

    Eva, tout n’est pas faux, loin de là. Et j’ai déjà dit à d’autres occasions que le véritable athéisme ne fait pas de prosélytisme, il est bien trop attaché à la liberté pour la contester aux autres. Croyance n’est pas religion, et encore moins église. Ce sont des hommes, animaux bien imparfaits, qui ont dévoyé les enseignements « divins ».

    Dans le cas de momo, moi non plus . Ce n’est qu’une hypothèse, mais je crains fort qu’elle ne puisse jamais être démontrée. Pas plus que la réalité de son existence d’ailleurs.

    « Bref si vous savez combattre ce genre de bestiaux tout en restant élégant et magnanime, merci de me dire comment vous vous y prenez. » (En terre d’islam le pal est toujours pratiqué !!)
    En Roumanie, un certain comte Tepes a su comment s’y prendre. Un homme courageux qui a aussi lutté à sa manière contre l’hégémonie islamique, et qui est toujours admiré dans son pays.. Il a fallu un écrivain Irlandais, Bram Stoker pour faire un vampire de Vlad l’empaleur….Aucun reproche, la terreur par la terreur.
    Au fait, n’était-ce pas un religieux qui aurait dit « tuez les tous, dieu reconnaitra les siens » ???

    D’accord,mais l’inquisition en France n’a jamais été vraiment féroce. Si on prend les Pays-bas, la Belgique, la Suisse, l’Allemagne et surtout l’Espagne les chiffres n’ont plus rien à voir. Au point que les Suisses ont failli manquer de femmes, cibles privilégiées des chasseurs de sorcières. La « fille ainée de l’Eglise » n’a jamais été très bigote….. Et on ne peu décemment attribuer à la « révolution » les morts des guerres napoléoniennes.

    Pour le Communisme, entièrement d’accord. Mais quelle différence peut-on lui trouver avec une secte, voire une religion ? à mon sens aucune, tout comme le nazisme d’ailleurs. Il suffit qu’un petit malin appuie sur les bons boutons, et quand il a le pouvoir le désastre est irréversible. Marx, Lénine, Engels, Hitler…point n’a été besoin de dévoyer leur message, tout y était. Bien entendu le lavage de cerveau et la coercition font partie de la méthode…..

    Mes (lointains !) souvenirs de catéchisme me font penser aux marchands du temple. « C’était la maison de mon père, vous en avez fait un repaire de voleurs » Ce père dont il parle n’était il pas celui de l’ancien testament dont l’un des commandements comportait « car je suis un dieu jaloux… » Cet emportement lui a coûté cher, à ce pauvre Yeshua….Mais ce n’était absolument pas injustifié. Il y a sans doute d’autres exemples, trop lointains dans ma mémoire.
    Bon, je dois lâcher le clavier. Le but de ma démonstration n’était que de mettre en lumière la manière dont la parole, fut-elle sainte, peut être déformée, dévoyée par des gens qui eux,ne sont pas des saints.

    Et comme je l’ai déjà dit à une autre occasion, un véritable athée n’apprécie rien autant que la liberté. De parole, mais surtout de conscience. Exactement le contraire de ce qu’exige l’Islam….

    Bonne soirée Cordialement Daniel.

  8. AvatarEVA

    Bonjour Daniel,

    Désolée pour ma réponse tardive, mais j’étais en voyage et je n’avais pas la possibilité de poster sur RR.
    Vous dites:
    « En Roumanie, un certain comte Tepes a su comment s’y prendre. Un homme courageux qui a aussi lutté à sa manière contre l’hégémonie islamique, et qui est toujours admiré dans son pays..  »

    Oui, mais personne ne le blâme, lui, d’avoir empalé et torturé comme les turcs auxquels il résistait.
    Tandis que les croisés, eux, sont constamment diabolisés. Pourtant ils ont eu affaire aux mêmes bestiaux.
    C’est une manière comme une autre pour certains athées de faire honte aux chrétiens. Les musulmans aussi se servent des croisades pour fustiger le christianisme, et cela bien qu’ils sachent que Jésus n’était pas un violent, tandis que Mahomet l’était.
    —————————————————

    « Il a fallu un écrivain Irlandais, Bram Stoker pour faire un vampire de Vlad l’empaleur….Aucun reproche, la terreur par la terreur ».

    Dans ce cas, il faut aussi comprendre le comportement des croisés, qui ne faisaient que reprendre des terres chrétiennes envahies par des hordes de musulmans incultes et sanguinaires.
    —————————————————

    « Au fait, n’était-ce pas un religieux qui aurait dit « tuez les tous, dieu reconnaitra les siens » ??? »

    Non, ça n’était pas un religieux, désolée de vous décevoir.
    Vous parlez de Simon de Monfort, la brute épaisse qui a ordonné de tuer tous les albigeois, au motif qu’il était difficile de savoir lesquels étaient devenus cathares, et lesquels étaient restés catholiques ?
    Simon de Monfort était un noble (comte d’Albi, de Béziers, de Carcassonne, puis de Toulouse. Et comte de Leicester aussi, si ma mémoire est bonne) mais il n’était pas un religieux. Il a été la figure de proue de la croisade contre les cathares, ordonnée par le Pape Innocent III.
    D’ailleurs même si SImon de Monfort était un religieux, cela ne changerait rien à l’affaire. Il y a bien des prêtres pédophiles, pourtant Jésus ne l’était pas, et a condamné les mauvais traitements infligés aux enfants.
    —————————————————–

    « D’accord, mais l’inquisition en France n’a jamais été vraiment féroce. Si on prend les Pays-bas, la Belgique, la Suisse, l’Allemagne et surtout l’Espagne les chiffres n’ont plus rien à voir. Au point que les Suisses ont failli manquer de femmes, cibles privilégiées des chasseurs de sorcières. La « fille ainée de l’Eglise » n’a jamais été très bigote… »

    Et pourtant, ce sont les chrétiens de France qui sont le plus raillés, fustigés, et parfois agressés par leurs compatriotes athées.
    ______________________________________

    « Pour le Communisme, entièrement d’accord. Mais quelle différence peut-on lui trouver avec une secte, voire une religion ? »

    Dans certains cas, oui, j’ai l’impression que l’athéisme est une religion, avec ses intégristes, son clergé, son catéchisme…Mais bon, il y aussi des athées qui vivent leur vie, et qui laissent les croyants vivre la leur.
    ——————————————————————–

    « Mes (lointains !) souvenirs de catéchisme me font penser aux marchands du temple. « C’était la maison de mon père, vous en avez fait un repaire de voleurs » Ce père dont il parle n’était il pas celui de l’ancien testament dont l’un des commandements comportait « car je suis un dieu jaloux… » Cet emportement lui a coûté cher, à ce pauvre Yeshua….Mais ce n’était absolument pas injustifié. Il y a sans doute d’autres exemples, trop lointains dans ma mémoire ».

    L’emportement de Jésus face aux marchands du temple ne lui a rien coûté du tout. Bien au contraire, ça a démontré qu’il n’était pas un mou, et que la bonté, ce n’est pas la même chose que la mollesse.
    Les musulmans confondent souvent bonté et faiblesse, eux qui ne vénèrent que la force et ne s’inclinent que devant la violence.
    Et si le Dieu que Jésus considérait comme son Père était un Dieu dur et punitif, Jésus n’aurait pas eu besoin de s’incarner, de mourir sur la croix, si le message initial de l’Ancien Testament le satisfaisait pleinement.
    Tout tend à démontrer que Jésus voulait non pas changer de religion, mais réformer la religion dans laquelle il était né. Et si vous lisez la Bible, vous verrez de grandes différences entre l’Ancien et le Nouveau Testament.
    ————————————————————–

    « Le but de ma démonstration n’était que de mettre en lumière la manière dont la parole, fut-elle sainte, peut être déformée, dévoyée par des gens qui eux, ne sont pas des saints ».

    Votre but était de démontrer que les religions ont toutes certaines choses en commun, comme lorsque vous dites dans un de vos posts plus haut:

    « Mais une caractéristique commune à toutes les divinités, celle de la bible, des chrétiens,du coran ou des sectes diverses et variées. c’est le rejet total de la concurrence. On ne discute pas, on croit en moi et en moi seul point barre »
    —————————————————————–
    « Et comme je l’ai déjà dit à une autre occasion, un véritable athée n’apprécie rien autant que la liberté. De parole, mais surtout de conscience. Exactement le contraire de ce qu’exige l’Islam…. »

    Le véritable athée apprécie en effet la liberté, surtout la sienne.
    Ce que je demande aux athées, c’est de respecter notre liberté à nous, croyants, de croire.
    Or si certains athées nous respectent, d’autres nous traitent comme les idiots du village (dans le meilleur des cas).
    Et je n’ai pas le sentiment que les croyants ont des capacités intellectuelles inférieures à la moyenne.

    Bonne journée à vous aussi Daniel.

Comments are closed.