Gavino veut que ça pète, moi aussi. Par Philippe Jallade

Gavino veut que çà pète (moi aussi).

Jean-Paul Gavino, vous connaissez ?
C’est un Français d’Algérie ; chanteur à ce jour toujours interdit de fait par « tous ces puissants au pouvoir ».
Extrait de son CD « Résistances », sorti il y a quelques années, plus que jamais d’actualité.

http://www.youtube.com/watch?v=SgK76kuVuw8

« J’en ai marre » de Jean-Paul Gavino :

J’en ai marre de voir les cabots à la télé,
faudrait un bon coup de balai
J’en ai marre de leur suffisance étalée
J’en ai marre, j’en ai marre j’en ai marre
J’en ai marre de voir ces gauchos écolos
qui sont tous un peu mégalo
J’en ai marre qu’on nous traite toujours de facho
J’en ai marre, j’en ai marre j’en ai marre
J’en ai marre de tous ces donneurs de leçons
qui nous insultent sans façon
J’en ai marre qu’on nous prenne toujours pour des cons
J’en ai marre, j’en ai marre j’en ai marre

Refrain x2
Je veux que ça pète, je veux que ça claque
Je veux que ça saute, je veux que ça casse

J’en ai marre de payer toujours des impôts
qui partent en fumée aussitôt
J’en ai marre de porter l’Etat sur mon dos
J’en ai marre, j’en ai marre j’en ai marre
J’en ai marre de voir salir notre drapeau
par les complices des cocos
J’en ai marre de les entendre à tous propos
J’en ai marre, j’en ai marre j’en ai marre
J’en ai marre de voir falsifier notre histoire
par tous ces puissants au pouvoir
J’en ai marre que l’on bafoue notre mémoire
J’en ai marre, j’en ai marre j’en ai marre

Refrain x2

J’en ai marre qu’on insulte toujours notre armée,
pour nous soldats à tout jamais
J’en ai marre de les voir si mal aimés
J’en ai marre, j’en ai marre j’en ai marre
J’en ai marre de voir la France abandonnée
à l’impuissance condamnée
J’en ai marre de cette Europe assassinée
J’en ai marre, j’en ai marre j’en ai marre
J’en ai marre d’entendre siffler la Marseillaise
par ces jeunes à l’âme peu française
J’en ai marre de voir toutes ces voitures en fournaise
J’en ai marre, j’en ai marre j’en ai marre

Refrain x5

Un dernier pour la route : « Si vous n’vous bougez pas »

Philippe Jallade

 109 total views,  2 views today

image_pdf

2 Commentaires

  1. il nous reste un espoir avec un texte comme ça la revolte gronde dans nos villes et dans nos campagnes un sursaut salutaire va se produire peut’etre bientot et notre FRANCE retrouvera ces couleurs et son harmonie une fois chassé ces dirigeants incompetents que DIEU LA BENISSE gardons confiance il y a toujours eu un miracle pour la sauver mais v’a t’on me publier

Les commentaires sont fermés.