Daladier, Chamberlain sortez des corps de nos dirigeants, de grâce ! Par Oxydent 75

EXTRAITS ci-dessus : … « … l’un des barbus de Chateauneuf rêverait de le voir devenir un « village musulman »… // … « … comme le voudraient les musulmans… ».
Sentiment premier : Trop d’immigrés osent tout, c’est à ça qu’on reconnaît les x.x.x [qualificatif au choix].

Après avoir longtemps excellé dans l’art de la mendicité, de la duplicité, de la fourberie, du larcin, de la razzia, encouragés par le laxisme occidental (tous bords confondus), accueillis dans nos hôpitaux, nos centres de convalescence et de cures, après être venus au monde en nombre croissant dans nos cliniques, été choyés dans nos crèches, scolarisés dans nos écoles, instruits dans nos facs (pas éduqués car le pas était trop important à franchir) formés dans nos entreprises, subventionnés dans leurs activités culturelles (programmée par leurs imams), financés dans leur reproduction par les allocations familiales et leur « non-activité » par les ASSEDIC… un trop grand nombre d’immigrés musulmans ont envahi les rues, réclamé du hallal, des niquabs partout : ici c’est francarabia !

Et gare à l’Europe si elle critique le prophète et refuse l’oumma; ILS menacent : al-quaeda et ses bombes humaines -dont certaines nées dans nos cliniques- sont prêts à intervenir en même temps que les émirats pourraient ne plus nous fournir de pétrole pour faire avancer nos petites autos et nous chauffer durant nos rigoureux hivers occidentaux. Et pendant tout ce temps, bien trop long si l’on se réfère au regroupement familial et à Jospin, des zones honteusement admises comme de non-droit (autant dire de défaite et d’impuissance de la République Française et de ses gouvernements atones) se sont créées, développant le commerce de la drogue pour mieux abêtir une certaine jeunesse amollie, seulement jouisseuse, nostalgique de Mai 68 à défaut de fierté nationale. Lentement s’est délitée une identité qui faisait la part belle à l’honneur, au travail, à l’honnêteté, à la solidarité, à la belle langue, à la culture, à la réussite, à la famille (Non ! je ne suis pas pétainiste!), au progrès (scientifique et social), à la consolidation de notre pays face aux enjeux peut-être gagnants d’une inéluctable mondialisation. Et dans ce cloaque multiculturel prétendument bénéfique à notre évolution se sont immiscés de petits politicards, verbeux, sans vergogne, seulement soucieux d’enrichissement personnel et de notoriété médiatique, apportant aux journaleux gauchisants les scandales et les potins qui forment leur fonds de commerce. La sinistrose entretenue fait bien mieux vendre que la promotion du dynamisme et de l’optimisme.

Notre France forte se fait la malle, baisse son froque, rase les murs, râle, s’étiole, tremble d’anxiété face à ces hordes hurlantes, qui éjectent sans la moindre gêne sur nos trottoirs, leurs crachats de haine et qui effraient un peuple Français transparent, vaporisé, informe qui a oublié son passé, ses racines… « De l’audace, toujours de l’audace » devenu « de l’oseille, toujours de l’oseille »… en en fichant le moins possible : « faut respecter RTT et 35 heures, mon pote ! ».
« ceux-là qui osent tout », ont raison de profiter ainsi de la platitude d’un pays sur lequel ils peuvent déferler, avec armes et bagages, avec ou sans papiers, s’établir en Pachas et jouir de bienfaits offerts sur un plateau doré par les invertébrés d’une presse droitdelhomiste, plus dithyrambique lors du succès d’une gay-pride que pour un 160 ème succès d’Ariane. La réussite, même scientifique ou technologique, est honteuse au pays de Oui-Oui. Chuut !
Respecter « leur » religion, les intégrer (la farce du siècle !), leur construire des lieux de prière (le mot mosquées risque d’éveiller une certaine « phobie ») quand partout dans le monde des musulmans massacrent à tour de bras les infidèles, les mécréants, brûlent leurs lieux de culte (le mot église risque d’attirer l’attention) criant au monde entier leur volonté de faire place nette (entendre : décapitation, égorgement) de tous ceux qui ne se soumettent pas à la volonté de leur tout puissant. Qui en parle ? Qui condamne ?
ILS nous ont déclaré la guerre (en langage universel : djihad), c’est une évidence incontestable. « Daladier, Chamberlain sortez des corps de nos dirigeants, de grâce ! », nos enfants vous en remercient par avance.

Oxydent 75

 87 total views,  1 views today

image_pdf

21 Commentaires

  1. @Daniel
    Je disais juste qu’il ne fallait pas généraliser, pas plus. Je sais bien qu’il y a eu des ordures bien placées et j’irai voir ces films à l’occasion. Merci de les avoir indiqués.
    J’ai un oncle (que je n’ai pas connu) qui y était, très blessé, lorsque les ambulanciers sont passés, ils ont décidé de le laisser là, car ils ne pouvaient pas s’occuper de tout le monde. Oui, ils devaient faire un choix ! ….Il n’a dû son salut qu’au fait d’avoir reconnu un médecin et de l’avoir hélé. Le médecin a fait le forcing pour qu’on l’emmène. Je raconte cela parce que je trouve que c’est particulièrement horrible pour ceux qui n’ont pas été choisis…

  2. Faux départ….
    Johnny s’en va t’en guerre (Dalton Trumbo) (peut être le plus terrifiant !!)

    Bonne journée Daniel.

  3. @daniel
    « Faire des enfants pour les envoyer à une ignoble boucherie (on « fête » son centenaire en ce moment, quelle fête !!) mais qui se gardaient bien d’y participer eux-même (on parlait des « embusqués » !!) c’était le credo de la « haute » de l’époque. «  » »
    Attention à ne pas généraliser. Il y a eu aussi pas mal de gens « de la haute » comme vous dites qui n’en sont jamais revenus. Et leurs survivants ont remis ça en 1940, sans hésiter et dès le début…

    • Bonjour.

      Certes, mais tout est question de proportions. Je n’habite pas très loin de Verdun, riant coin de campagne meusienne qu’ Audiard épinglait comme une curiosité touristique (Le Président ). Il faut bien voir ces alignements de croix blanches, pour la plupart anonymes. Et visiter l’ossuaire, en en faisant le tour on aperçoit par les « regards » vitrés un incroyable amoncellement d’ossements qui tous ont appartenu à des hommes, amis et ennemis mêlés dans une dernière et éternelle fraternité. Des milliers de crânes…quelles pensées, quelles poésies, quelles musiques ont à jamais disparu derrière ces fronts trop lisses ?? Quelles horreurs ont vu ces orbites vides ?
      Un de mes grands-pères « y était ». C’est lui qui m’a parlé des « embusqués », de ces officiers déments pour lesquels la vie des hommes n’avaient aucune importance, se servant de leur particule comme d’un bouclier, et s’ils étaient (accidentellement ?) au front bien planqués dans leur cagnas. Mille morts par mètre, mais ces braves de l’arrière pouvaient pavoiser : « Ils » avaient avancé !! (pour reculer le lendemain, les gradés Français n’ayant pas l’apanage de l’imbécillité) C’est de ces meurtriers de salon dont il parlait en disant « la haute »……
      « C’est à Craonne, sur le plateau…. » Cette chanson des poilus valait le falot, à l’époque.
      « Adieu la vie, adieu l’amour, adieu toutes les femmes….. » Mais aussi :
      « Ceux qu’ont l’pognon, ceux là r’viendront, car c’est pour eux qu’on crève » . Courageux, mais lucides……
      Et dire que c’est un siècle après qu’on parle de réhabilitation définitive des « pour l’exemple »
      Quelques films à voir :
      à l’ouest rien de nouveau (lewis milestone)
      Les croix de bois (Raymond Bernard)
      Pour l’exemple (Joseph Losey)
      Les sentiers de la gloire (Stanley Kubrick)
      Johnny s’en va

  4. Bonjour…..

    Pour détendre un peu…..cette citation d’une actrice célèbre (aussi pour son tempérament !!) :

    « J’ai « commencé » beaucoup d’enfants. je regrette parfois de n’en avoir terminé aucun….. »

    Bonne journée Daniel.

  5. @jeannot @christine
    Il me semble que vous avez raison tous les deux !….
    On ne fait pas assez d’enfants en France actuellement. Oui bien sûr il faut être responsable. Mais trop de gens selon moi ne font des enfants que lorsqu’ils sont prêts (je connais une ou deux femmes qui n’ont jamais été prêtes !!!) : il faut tout à l’enfant, alors qu’autrefois on s’amusait avec des bouts de ficelles et on n’était pas plus malheureux au contraire, aujourd’hui il faut un tas de choses, jeux-vêtements en nombre et chers, chambre complète très chère, et des activités le soir et le mercredi à n’en plus finir, qui ne laissent plus de place aux rêves. Je pense qu’en aidant la famille en France, on aurait plus d’enfants assez facilement, mais chacun voit midi à sa porte…je connais aussi des enfants non désirés et non planifiés qui ont été très heureux et leurs parents aussi.
    Je ne suis pas sûre non plus que la survie de la planète passe absolument par la réduction de ses habitants. Essayons d’abord de mieux gérer… »il n’y a de richesse que d’hommes »…vaste débat que tout cela.

  6. Désoxydé 83. On reste sans commentaire, tout est dit par 75. Il nous reste que le champ de départ. Avant que nos citoyens(les vrais) aillent aux armes il faudra qu’ils passent pas la case urnes. Sera-ce suffisant ? J’ai bien peur que non ! Comme les islamistes ne changeront pas une virgule de leur coran, ils ne nous restent qu’un seul honneur : La Force.

  7. bien vrai , des commentaires justes et clairs…merçi à tous
    hier soir, je discutais avec une amie de la casse et des troubles occasionnés sur le vieux port,
    (entièrement rénové, des millions payés par les contribuables pendant 30 ans ) lorsque je lui ai parlé de la vision d’innombrables drapeaux algériens,entendre les chances pour la FRANCE dire « on est français !!! » je ne savais pas que le drapeau français s’était transformé en drapeau algérien !!! l’hollandoislamo ne nous a pas averti !!!
    l’ amalgame des drapeaux entretenu par les politiciens dhimmis permet à ces individus aux neurones amoindris par les saletés qu’ils fument et bouffent est inadmissible !!!
    Bien que je n’ai pas de sympathie pour le dhimmi GAUDIN, faire barrage au PS avec mennucci , l’ancien porteur de bouteilles d’huile, va nous imposer le monde musulman puisque l’objectif principal du P.S parisien est de laisser carte blanche à Ghali et son ami Zéribi !!!!
    Marseille doit devenir une ville musulmane …..

  8. On aura tout : la dhimmitude, le jihad, la guerre et le déshonneur.
    ça fait longtemps que je le pense.
    Battons-nous !
    A une relation qui me disait « désolée, même si je n’aime pas l’islam je me battrai comme Voltaire pour qu’ils puissent prier et aient des mosquées », j’ai répondu : « c’est comme si tu disais que tu te battrais pour que les nazis puissent pratiquer et s’exprimer. »
    Que pensez-vous de cet argument ?

    • Il me semble excellent. C’est comme se battre pour qu’ils puissent bâtir des camps d’extermination

  9. Mais qu’est ce que la guerre peut bien foutre à nos dirigeants ?
    Franchement, ils se convertieront à l’islam et basta, ça les mettra à l’abri, ne les privera ni de leurs immenses résidences, voitures avec chauffeurs etc etc, et leurs rejetons ne seront pas envoyés au front, donc ils s’en battent les c******* !

    Pour eux, nous avons déjà perdu, peu leur importe de nous sacrifier…
    Mais quelque chose me dis qu’ils vont se reprendre le balancier de l’Histoire en pleine poire, et dans pas très longtemps.

    • Nos politiciens connaissent la tendance lourde de la démographie des Blancs, jouisseurs post-soixante huitard qui ne veulent pas s’emmerder avec des chiées d’enfants. La femme étant dorénavant un homme comme les autres, elle ne voit pas pourquoi, au nom de la déesse Égalité, elle devraient s’exploser la matrice plus que ça, c’est-à-dire juste une fois ou deux et le plus tard possible – la retraite faut pas trop y penser tant qu’on est jeune, mais plutôt aller disputer le bout de gras du Pouvoir aux mâles … qui n’en foutent pas lourd pour fabriquer, allaiter et torcher les enfants : la Nature est vraiment trop injuste.
      Alors oui, nos responsables politiques préparent de façon réaliste l’avenir de l’occupation humaine des terres européennes, où les autochtones Blancs disparaissent de façon progressive et rapide à cause d’un féminisme dénataliste échevelé, littéralement casse-couille, dévirilisant et mortifère. Imagine-t-on un tant soit peu remettre en cause les acquis sociétaux du confort des femmes, s’ils devaient sauver notre race ? NON, les femmes Progressites hurleraient – ne croyant pas si bien dire : « Plutôt crever ! », et leurs « homelettes » de leurs emboiter le pas comme les toutous castrés qu’ils sont.
      Les musulmans sont les seuls à faire montre de virilité au sein des habitants de l’Europe ; il est donc logique qu’ils s’emparent de ce continent que nous leurs abandonnons par le seul fait simple de ne plus engendrer suffisamment d’enfants pour prendre la relève des vieux Résistants et vieilles Résistantes.
      « Baiser » presque sans capote, sans pilule, sans avortement et prendre les enfants tels qu’il nous viennent en leurs transmettant nos valeurs et traditions chrétiennes, en leurs enseignant la connaissance et le danger mortel de l’islam et de ses vecteurs musulmans serait à mon sens le plus grand acte de Résistance que l’on pourrait poser, tant il est vrai qu’il ne peut y avoir de Résistance sans de nouveaux Résistants – dans l’optique d’une guerre de civilisation qui peut s’étendre sur plusieurs siècles, peut-être. À condition d’inverser notre courbe démographique d’autochtones, notre victoire serait ainsi réellement possible.

      • Je ne suis pas d’accord avec vous. Sous prétexte que des barbares baisent à tour de rein les multiples épouses et créent des armées qu’ils sont incapables d’élever et de nourrir, nous devrions, nous qui avons atteint un niveau de raffinement et de développement permettant à chaque être humain, FEMME COMPRIS, de s’épanouir et de trouver son bonheur ici-bas, renoncer à cela et contraindre les femmes à vouer leur vie à l’enfantement ?
        Nous savons très bien que la survie de la planète passe par la réduction des naissances et i l ne nous appartient pas de renverser la tendance ici. Nos pays peuvent très bien se permettre de simplement remplacer les générations, grêce à la richesse de notre pays et à la productivité.
        Nous avons d’autres moy ens pour sauver notre civilisations, imposer l’assimiliation ou l’expulsion à défaut, tenir nos frontières, user de tous les moyens nécessaires pour nous protéger… Pas besoin de priver la moitié de l’humanité de sa vie. Avoir des enfants c’est merveilleurx, avoir les moyens de les aimer, de les élevern de les nourrir, de les éduquer va avec sauf à être irresponsables.

        • Bonsoir Christine…..

          Il faut reconnaitre, pour rester réaliste, que la dénatalité des pays « évolués » est loin d’arranger les choses.Si le combat cesse faute de combattants (d’un seul côté !!) Mais cette évolution qui a permis de libérer les femmes est irréversible, et ce n’est pas moi (marié sur le tard et sans descendance, crainte du risque génétique !) qui leur jetterai la pierre. Pour moi l’évolution c’est d’avoir éliminé le crime d’avortement, imposé par des barbons cruels qui ne voyaient dans la natalité qu’une source inépuisable (et gratuite !) de chair à canon. Faire des enfants pour les envoyer à une ignoble boucherie (on « fête » son centenaire en ce moment, quelle fête !!) mais qui se gardaient bien d’y participer eux-même (on parlait des « embusqués » !!) c’était le credo de la « haute » de l’époque. Le mépris du peuple, du prolo,du populo ne date pas d’hier…..
          La France, la notre, vieillit, et pour le physique je pourrais difficilement me considérer comme un « jeune », mais tant que je pourrai me révolter et lutter contre ce qui nous hérisse je ne serai pas « vieux »

          Bonne soirée Daniel.

  10. Oui mais il faut également dire que ceux qui ce sont succéder aux pouvoir depuis 1976, sont les principaux coupables, Mitterrand n’étant plus là, il reste VGE, J Chirac, et N Sarkozy, et aujourd’hui F Hollande, tout ceux là devront être traduits en justice pour leurs actes de trahisons à la nation, et subir la peine capitale.

  11. « Oh ben tu crois », « on verra bien », « c’est pas chez nous » (pas encore). « laisses-nous avec ta politique », ou alors un dynamique Gaulois dira « moi, je les emmerdent, aux prochaines élections, je ne vote pas ».

    Rappel pour les nouveaux lecteurs

    19/12/2006 Dans le Figaro>>>>>>>>>>Kadhafi déclarait « Sans épée, sans fusil, sans conquêtes, les 50 millions de musulmans en Europe la transformeront bientôt en continent musulman »

    Le cheik Al Qaradawi. Président du conseil européen de la fatwa et de la recherche:
    « L’Islam retournera en Europe en conquérant et en vainqueur »
    http://www.youtube.com/watch?v=Btci8HIxZ9E&feature=player_embedded

    Erdogan président Turc——————-
    “Les mosquées sont nos casernes, les coupoles nos casques , les minarets nos baïonnettes et les croyants nos soldats »

    « nous vous conquerrons par vos valeurs démocratiques et nous vous dominerons par nos valeurs musulmanes »
    En effet, devant 6000 Turcs, il avait appelé les Turcs de France à s’intégrer et à demander la double nationalité pour être les « diplomates » de la Turquie en Europe et pour qu’ « en Europe les prénoms turcs augmentent. »

    Petite réflexion: en 39 le joyeux Staline avait signé un pacte avec Hitler….nos généreux élus de gauche rééditent l’histoire.  »
    Ouiiii, mais c’est plus la même époque » entendrons-nous!
    C’est vrai, nous sommes à l’époque d’un nouveau mot LE RECYCLAGE. Je dirai donc que l’histoire se recycle et avec les mêmes !

  12. « Entre la guerre et le déshonneur, vous avez choisi le déshonneur et vous aurez quand même la guerre! » avait dit Churchill à Chamberlain après les accords de Münich.
    Aujourd’hui nous pouvons dire à nos dirigeants :
    « Entre la dhimmitude et le djihad, vous avez choisi la dhimmitude et vous aurez quand même le djihad! »

  13. Et c’est une des raisons pour lesquelles j’accuse les verts dont la Duflot être les alliés des islamistes. Si nous acceptions d’exploiter le gaz de schiste, à notre façon bien sûr, nous ne dépendrions plus du pétrole et pourrions dire merde au Qatar, au royaume saoudien, koweïti et tout le toutim.

    En exploitant les gaz de schiste, avec l’aide de nos scientifiques, ingénieurs et géologues pour ne pas polluer comme font les américains et les canadiens, nous relancerions une partie de l’industrie et développerions tout plein de technologies que nous pourrions revendre à plein d’autres pays….

    Et rien que l’idée d’envoyer balader tous ces émirats devrait être une motivation suffisante!

  14. Un sain cri de colère que je partage tout à fait. Oui à la mondialisation si elle peut se faire dans le respect de chacun et des coutumes et habitudes de nos anciens pays civilisés, mais avant tout il nous faut conserver toutes nos coutumes et n’accepter qu’au compte goutte les habitudes importées. Si nous sommes incapables de faire prévaloir toutes nos valeurs, alors nous devons rétablir les frontières et ne plus pratiquer que par accords bilatéraux stricts.

Les commentaires sont fermés.