L’esclavage de la femme fait partie de l’héritage musulman et donc de la Turquie… par Daniel

Publié le 7 novembre 2013 - par - 9 commentaires

Connaissez vous l’Anatolie ??? cette charmante région du centre de la Turquie qui vit encore peu ou prou à l’age de pierre ?où les chèvres servent d’exutoires sexuels et où les « punitions » des filles se font à l’acide ou à l’essence ? à côté nos cromagnon ou néandertal font figure d’êtres hautement civilisés….
L’esclavage sous toutes ses formes, l’asservissement (surtout de la femme !!) font partie intégrante de l’héritage musulman. C’est ainsi et toutes les pleurnicheries du monde n’y changeront rien.Le fait d’éviter d’en parler, voire de le camoufler comme le fait notre sinistre de la justice n’y peuvent mais. Et comme c’est d’un bon rapport le principe s’exporte très bien. On peut imaginer ce que donnerait le déferlement de ces populations arriérées (même à l’aune de l’islam !!) en cas d’entrée de la Turquie dans l’Europe,auxquelles il faudra bien entendu ajouter l’Albanie (de culture et d’ethnie turques, mais encore plus mafieuse !!) et le Kosovo, volé aux Serbes par les Ottomans et où la population serbe chrétienne originale a été « remplacée » (ça ne vous dit rien ??) par des musulmans Albanais…..
La moindre des choses serait d’exiger de la Turquie qu’elle reconnaisse le génocide arménien (exécuté dans des conditions qui auraient effrayé les nazis !!) mais surtout qu’elle rende à Chypre la partie « turque » de l’île, conquise et occupée de force en dépit de toutes les conventions internationales. Mais là encore faut pas se fâcher avec un « frère ennemi », pseudo allié mais bon client….
La Turquie est d’ailleurs en train de piller tout ce qu’elle peut « récupérer » en Syrie. Là encore rien d’anormal, le pillage (le Rezzou) fait aussi partie intégrante de la culture mahométane… Le « prophète » donnant l’exemple !!
Il ne faut pas se faire d’illusions, l’esclavage existe aussi en terre « civilisée ». A votre avis, d’où viennent les mafias et les équipes de proxénètes qui garnissent nos trottoirs d’esclaves venues de l’Est ??Et souvent en liaison avec les « importateurs » de chair fraiche africaine…..Tout se tient. Et vu leur ampleur ces réseaux semblent bénéficier de protections efficaces (et intéressées??)

Daniel

Print Friendly, PDF & Email

9 réponses à “L’esclavage de la femme fait partie de l’héritage musulman et donc de la Turquie… par Daniel”

  1. Avatar Laurence dit :

    Oui riante et moderne contrée que l’Anatolie et ses habitants arriérés.

    Sur un même sujet, mais dans un autre lieu : comment les koweïtis vont-ils s’y prendre pour détecter les homosexuels à la sortie de l’avion, ainsi qu’ils l’ont annoncé ? Non vraiment, je m’interroge sur leur science. PArce que plus arriérés ( et hypocrites que ça tu meurs) on n’a pas fait.

  2. Avatar bretonnedecoeur dit :

    « La moindre des choses serait d’exiger de la Turquie qu’elle reconnaisse le génocide arménien (exécuté dans des conditions qui auraient effrayé les nazis !!) mais surtout qu’elle rende à Chypre la partie « turque » de l’île ».
    Mais même dans ces conditions, Daniel, ON N’EN VEUT PAS !!!

  3. Avatar Daniel dit :

    Bonjour Bretonne, amitiés….

    Bien sûr qu’on n’en veut pas !!! mais comme ces « conditions » sont pour eux inacceptables les exiger serait une fin de non recevoir….et une bonne excuse pour les éjecter !!
    Incidemment parler du « génocide » arménien en Turquie vous envoie tout droit en taule !!

    Bonne soirée Daniel.

    • Avatar EVA dit :

      Merci Daniel pour votre intéressant commentaire. Vous dites:
      « Parler du génocide arménien en Turquie vous envoie tout droit en taule !! »

      • Avatar resistancerepublicaine dit :

        Bon complément à l’article de Daniel, Eva, merci je confisque puor publication lundi

        • Avatar EVA dit :

          Si vous voulez publier mon commentaire, Madame Tasin, j’aimerais y ajouter la chose suivante:

          L’assassin de Hrant Dink a été arrêté, il s’agit d’un jeune turc de 17 ans, qui a agi seul, bien entendu.
          Personne ne l’a poussé, et il n’a été instrumentalisé par aucune organisation.
          Peu après son arrestation, des photos de lui pendant sa garde à vue ont circulé: dans ces photos, il posait, sourire aux lèvres, encadré par deux policiers aussi souriants que lui, devant un drapeau turc.
          Je ne sais pas si les policiers turcs lui ont demandé des autographes, pendant qu’ils y étaient.

          Petite rectification: Hrant Dink était père de trois, et non de deux enfants.

          • Avatar resistancerepublicaine dit :

            Désolée Eva je n’avais pas accès à ordinateur pendant 3 jours… et j’avais programmé les articles de ce jour avant de partir

Lire Aussi