Prix du lèche-babouches de la semaine à Bourgoin, maire PCF de Gennevilliers, par Danielle Moulins

Lèche-babouches Publié le 20 juillet 2013 - par - 1 commentaire

 

 Las, las, les bras m’en tombent, mon esprit divague, qui choisir cette semaine, qui sortir de l’ombre feutrée des mairies ronronnantes et routinières, aux conseils municipaux réglés comme papier à musique au rythme monotone des subventions communautaristes, des jumelages palestiniens, des complaisances islamo-électoralistes, des érections de mosquées, et des énièmes plan-conseil-organisme-délégation-machin-usine à gaz pour la quête du vivre-ensemble, nouveau Graal des temps modernes ?

 

 Les gros poissons ont tenu le devant de la scène pour faire, ventre à terre, la tournée des mosquées. Notre ministre de l’intérieur, que des fâcheux comparent à un bivalve (par exemple la moule, dur à l’extérieur avec les chrétiens, et mou à l’intérieur, avec ceux qu’il chérit tant…) a couru, ainsi que de nombreux élus de tout poil, se prosterner au milieu des chorbas, harira, bourek, baklawas, makrout et autres cornes de gazelle, le tout bien halalisé, se vautrant sans vergogne devant leur fabuleuse Clientèle. Ils ne cessent d’en faire le panégyrique, tant elle serait pétrie de « science », de « culture » et de spiritualité justifiant ainsi désordres intestinaux et complaisances politiciennes.

http://www.leprogres.fr/rhone/2013/07/17/doubs

et http://www.saphirnews.com/Ramadan-2013-un-iftar-politique-a-Pantin-avec-l-UAM-93_a17204.html

 

 Des médisants à la plume trempée dans l’acide les ayant très correctement esquintés (1), j’ai cherché le modeste, l’humble, le discret stakhanoviste du vivre-ensemble, alliant à merveille la faucille et le croissant, et j’ai trouvé le maire PCF de Gennevilliers, Jacques Bourgoin qu’on ne peut dissocier de son collègue Patrick Leclerc tant ils s’accordent à l’unisson dans leur dévouement pour l’islamisation de leur ville.

 

http://www.patrice-leclerc.org/images/stories/afficheJPPL.jpg

 

Le site de la Ville présente un exemple emblématique de la collusion avec l’association musulmane Ennour qui, sous couvert de promotion de « bonne pratique » du ramadan, y occupe une page entière :

http://www.ville-gennevilliers.fr/associations/echanges-culturels/ennour/evenement/c-est-mieux-pour-vivre-ensemble/

Pendant et après le ramadan Avec Ennour

L’association Ennour lance une campagne de communication originale contre l’incivilité pendant et après le ramadan. Bruit, mauvais stationnement…

Ah bon, il y aurait donc des possibilités de risques d’incivilités pendant et après le ramadan, diantre, me souffle un esprit chagrin ?

af ennour1

 

http://www.ville-gennevilliers.fr/uploads/tx_artificaagenda/RTEmagicC_af_ennour1.jpg.jpg

Un lien sur la page nous envoie, toujours sur le site de la Ville , au salmigondis habituel justifiant le « Soutien à la création d’un centre cultuel et culturel en faveur de la population de confession musulmane de Gennevilliers. Promotion des relations entre différentes cultures par le soutien au développement de la vie culturelle, sociale, éducative ou sportive ».

Ne soyons pas étonnés car Jacques Bourgoin fait dans la continuité. Un bail emphytéotique, pour l’euro symbolique ayant été accordé aux Musulmans de Gennevilliers, pour une durée de 99 ans, une mosquée géante de 4000 m2 a pu sortir de terre et être inaugurée en grande pompe en août 2009 :

http://www.coranix.org/action/gennevilliers.htm

 

 http://www.trouvetamosquee.fr/la-mosquee-ennour-de-gennevilliers/

Grâce à « Trouve ta mosquée » nous sommes heureux d’apprendre qu’il s’agit  «  d’Une mosquée indépendante,d’un coût global estimé à environ 3,4 millions d’euros, la mosquée a été entièrement financée par des dons privés. En quatre ans, plus de 90 % de la somme nécessaire à la construction du pôle cultuel avait été récoltée. Le centre culturel sera plus important que la partie cultuelle, en termes de superficie mais aussi d’activité. Une douzaine de salles consacrées à l’apprentissage de l’arabe, au soutien scolaire et à des cours d’alphabétisation, une bibliothèque, une salle de lecture, une salle informatique, une autre de conférence, des bureaux administratifs y sont prévus. ». On nous apprend également que : « Au cours de l’année 2009-2010, 500 élèves ont pu bénéficier des différents cours dispensés par la mosquée. Les salles de prière ne sont plus adéquates face aux nombres croissants des élèves. Le permis de construire pour la partie culturelle a été délivrée. Les travaux devraient commencer dans les prochains mois. La mosquée de Gennevilliers a besoin de vos dons pour finaliser se projet. Le chantier est estimé à environ 2 millions d’euros. »

Les mêmes esprits chagrins pourraient envisager un appel du pied vers de seviles facilitateurs…

 

 Que pense donc le maire de la teneur des prêches pratiqués dans sa somptueuse mosquée, construite en violant la loi de 1905 ? On y enseigne la soumission des femmes, leur obligation à se soustraire de la vie publique, leur vertu les reléguant au service des hommes. Est-ce ainsi qu’un communiste conçoit l’égalité entre les sexes ?  :

http://islamineurope.unblog.fr/2011/04/22/conference-a-la-mosquee-ennour-de-gennevilliers-la-femme-musulmane-doit-rester-a-la-maison-se-preserver-et-se-consacrer-a-dieu-et-a-son-mari/#respond

 

 Il est vrai que les élus communistes, en manque d’ouailles prolétariennes, ont depuis quelque temps tendance à ratisser large et à chercher sous les cals au front et les hijabs, quelques complaisances pouvant renflouer le Titanic du Parti :

 

http://www.bivouac-id.com/billets/seine-st-denis-quand-le-pcf-copine-avec-les-associations-musulmanes/

et http://www.humanite.fr/ivry-sur-seine/rendez-vous-ivry-le-2711-que-veut-la-republique-l-islam-et-aux-musulmans-pcf-509403  où l’on peut lire et apprécier : «  Premier rendez-vous, le 27 novembre autour du thème « Que veut la République à l’Islam, et aux musulmans ? », avec la présentation du livre Don’t Panik en présence de ses deux auteurs, Médine, rappeur du Havre, et Pascal Boniface, directeur de l’IRIS (chercheur en géopolitique). Cette rencontre aura lieu à partie de 19h, à la maison de la citoyenneté Jean-Jacques ROUSSEAU, à Ivry-sur-Seine. »  Section PCF-IVRY

 

Les déclarations de Hervé Bramy, responsable du pôle « écologie »et secrétaire départemental du PCF dans le 93, faisant la promotion de ses « Cahiers de l’espoir » rassureront chacun sur l’avenir du programme de ce parti :

 http://rassembleurs.blogspot.fr/2010/10/declaration-dherve-bramy-secretaire.html

S’il y a des endroits où le slogan « cette société là, on n’en veut plus ! » prend toute sa dimension, c’est bien dans les quartiers populaires. C’est pourquoi les communistes sont déterminés à y créer les espaces du débat public pour transformer la fatalité et les colères en espoir. Dès demain, avec les cahiers de l’espoir, nous sillonnerons rues et cités à la rencontre de nos concitoyens afin de leur donner la parole et bâtir – sans attendre – avec eux le Programme Populaire Partagé dont nous tous besoin pour ouvrir le chemin d’une perspective politique d’épanouissement humain.

 

Allez, pour retrouver un peu d’air frais, un peu de verve communiste sans jargon du « vivre-ensemble », sans métissage obligatoire, sans mépris des souchiens, relisons Georges Marchais, relayé par le site de Joachim Véliocas :

 

http://www.islamisation.fr/tag/pcf

Quand Georges Marchais renvoyait dans ses cordes le recteur de la Mosquée de Paris

Le 19/10/07, par Arnaud Folch, Rédacteur en chef adjoint Politique de Valeurs Actuelles   

    Transmis, hier, par un ami. C’est une lettre de Georges Marchais, alors secrétaire général du PC, reproduite dans « L’Humanité » du 6 janvier 1981. Elle est adressée au recteur de la mosquée de Paris, qui venait de s’indigner contre la destruction au bulldozer (le 24 décembre 1980, veille de Noël !) d’un foyer de 300 travailleurs maliens par le maire communiste de Vitry, Paul Mercieca. Extraits : – « Je vous le déclare nettement : oui, la vérité des faits me conduit à approuver, sans réserve, la riposte de mon ami Paul Mercieca. (…) Plus généralement, j’approuve son refus de laisser s’accroître dans sa commune le nombre, déjà élevé, de travailleurs immigrés » ; – En raison de la « la présence en France de près de quatre millions et demi de travailleurs immigrés et de membres de leur familles, la poursuite de l’immigration pose aujourd’hui de graves problèmes. Il faut les regarder en face et prendre rapidement les mesures indispensables. » – « La cote d’alerte est atteinte. (…) C’est pourquoi nous disons : il faut arrêter l’immigration, sous peine de jeter de nouveaux travailleurs au chômage. » – « Je précise bien : il faut stopper l’immigration officielle et clandestine. » – « Il faut résoudre l’important problème posé dans la vie locale française par l’immigration ». – « Se trouvent entassés dans ce qu’il faut bien appeler des ghettos, des travailleurs etdes familles aux traditions, aux langues, aux façons de vivre différentes. Cela crée des tensions, et parfois des heurts entre immigrés des divers pays. Cela rend difficiles leurs relations avec les Français. » – « Quand la concentration devient très importante (…), la crise du logement s’aggrave ; les HLM font cruellement défaut et de nombreuses familles françaises ne peuvent y accéder. Les charges d’aide sociale nécessaires pour les familles immigrés plongées dans la misère deviennent insupportables pour les budgets des communes ». A méditer. A commenter. Et à faire circuler…

Note personnelle :

     En évoquant cette même affaire de Vitry dans mon livre « L’islamisation de la France » (éd. de Bouillon), j’avais conclu ce même rappel des faits par ces mots :  » le PCF dorénavant, n’aurait l’imprudence de détruire les maisons d’un des seuls électorats qui lui reste. »  page 404

   En évoquant le zèle du PCF pour organiser des « nuits du ramadan » comme à Bobigny, ou pour favoriser les constructions de mosquées dans les communes qu’il dirige, je notais également dans mon ouvrage :

« Le PC qui fut violemment anti-religieux durant près d’un siècle, doit maintenant, question de survie, séduire un électorat local en mimant une affection pour le sacré. Cela en dit long sur l’état de décrépitude d’un parti reniant jusqu’à ses principes fondateurs, parmi lesquels l’athéisme marxiste, afin de prolonger sa misérable agonie. » page 256

 

Joachim Véliocas, octobre 2007

 

 

1-http://ripostelaique.com/veritable-putain-de-lislam-valls-se-prostitue-en-passant-ses-soirees-a-feter-le-ramadan.html/ri7leche-vals-hollande-delanoe-15

 

Quelques liens supplémentaires :

 60 adresses halal à Gennevilliers :

http://www.pageshalal.fr/halal/gennevilliers/fr/4

 

 

Et , Gennevilliers étant jumelée à Al-Bireh, un numéro spécial Palestine!

http://www.ville-gennevilliers.fr/fileadmin/portail/MEDIA/democratie_locale/presses_locales/gjeunes/gjeunes_12sp.pdf

On appréciera les contributions d’experts et de témoins spécialistes du « vivre-ensemble », publication éditée par la mairie :

http://www.ville-gennevilliers.fr/fileadmin/portail/MEDIA/democratie_locale/presses_locales/gjeunes/gjeunes

 

http://atheisme.org/gennevilliers.html

 

 A propos des « soucis » que l’édile a eus, l’an passé, avec des animateurs pris en flagrant délit de « jeûne » pendant leur service :

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20120802.AFP4702/ramadan-la-mosquee-de-gennevilliers-propose-de-faciliter-le-dialogue.html

 La mosquée de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) propose la mise en place d’une commission pour « faciliter le dialogue » avec la municipalité, au coeur d’une polémique pour avoir suspendu quatre animateurs qui observaient le jeûne du ramadan.

« La mosquée de Gennevilliers déplore le manque de dialogue et de concertation qui aurait pu éviter l’incident très regrettable qui a choqué et surpris la communauté musulmane dans son ensemble », écrit dans un communiqué Mohammed Benali, le président de l’association Ennour qui gère la mosquée.

La mairie PCF de Gennevilliers avait décidé de suspendre en juillet quatre animateurs d’un centre de vacances pour avoir observé le jeûne du ramadan. Devant l’afflux de réactions indignées, elle a renoncé mardi à imposer aux animateurs de déjeuner au mois d’août.

Afin de « pallier aux éventuels problèmes » concernant « la spiritualité musulmane, la mosquée propose d’entendre et d’instruire toute forme de discrimination subite par les fidèles ainsi que toute interrogation sollicitée par les différentes institutions (école, mairie..) via une commission ayant pour but de faciliter le dialogue et d’assurer une médiation constructive », ajoute le représentant de la mosquée.

Une rencontre avec le maire communiste Jacques Bourgoin est prévue vendredi soir, a précisé M. Benali à l’AFP.

« On a senti beaucoup d’incompréhension envers notre religion et notre volonté est d’expliquer un certain nombre de pratiques », a-t-il insisté.

 

Pôle Emploi à la mosquée :

http://www.saphirnews.com/Emploi-un-forum-des-metiers-a-la-mosquee-de-Gennevilliers_a16636.html

 

Une mosquée « écolo » et high-tech !

 

http://www.maisonapart.com/edito/autour-de-l-habitat/architecture-patrimoine/mosquee-de-gennevilliers—un-chantier-auto-financ-3492.php

Répondant aux nouvelles exigences environnementales, la mosquée s’inscrit dans une démarche de développement durable puisque des matériaux et techniques « écolo » ont été utilisés pour sa conception. En effet, les murs constitués de parpaings en polystyrène expansé, dans lesquels est coulé le béton, offrent une isolation tant intérieure qu’extérieure. Doté d’un chauffage au sol, le bâtiment s’est équipé d’un puits canadien qui permettra de maintenir une température stable dans l’enceinte. Un système de trois chaudières à gaz (50 kW chacune) vient en appoint. La terrasse en toiture est prête à accueillir quelque 40 m2 de panneaux solaires thermiques, qui, à terme, devraient alimenter l’eau chaude sanitaire et le chauffage au sol, mais les moyens financiers ne le permettent pas pour le moment. En outre, pour conserver une température au sol agréable -etc….

 

Et pour finir, un petit coucou à Garaudy :

http://www.prechi-precha.fr/lancien-communiste-musulman-et-negationniste-roger-garaudy-est-mort/

Danielle Moulins

Print Friendly, PDF & Email
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Pivoine
Pivoine
il y a 7 années

Si Georges Marchais n’approuvait pas toute cette immigration, c’est peut-être aussi à cause de ses liens avec les Soviétiques. Les habitants des pays de l’Est connaissent les musulmans, et ils s’en méfient. Les communistes soviétiques l’auront sûrement mis en garde des risques que court un pays à accueillir trop de musulmans…

Lire Aussi