Tirs contre une boucherie islamique à Propriano le jour de son ouverture

Publié le 28 juin 2013 - par - 52 commentaires

A lire sur l’Observatoire de l’Islamisation un délicieux article maniant l’esprit français comme on l’aime.

Les Corses semblent moins décidés que les Métropolitains à se laisser gangréner par l’islamisation. Je les encourage d’ailleurs à se mobiliser contre les abattoirs halal qui sont durablement installés chez eux ; il me semble me souvenir que 2 de leurs 3 abattoirs sont déjà des abattoirs halal…

Allez, les Corses, réveillez-vous, chassez le halal à sa source, luttez aussi contre les abattoirs halal. Vous mangez, forcément, halal, sans le savoir…

Print Friendly, PDF & Email

52 réponses à “Tirs contre une boucherie islamique à Propriano le jour de son ouverture”

  1. Avatar barquisseau dit :

    Bravo les corses , vous au moins , vous en avez !!!

  2. Avatar Jeanne dit :

    BRAVO les Corses nous espérons que ce n’est qu’un début … puissiez vous faire tache sur la Métropole moins « nerveuse » hélas que vous .

  3. Avatar thierry1354 dit :

    Sachant que les Corses dans leur histoire insulaire en connaissent un rayon en matière de luttes contre les hordes exotiques d’outre-Méditerranée et autres Maures, cette action de leur part est une très bonne nouvelle et ils ont bien raison.

  4. Avatar bretonnedecoeur dit :

    Je leur ai souvent reproché d’avoir « la tête près du bonnet » (ils en sont à combien de morts par règlements de compte depuis le début de l’année 2013 ? Trente ? Quant on aime, on ne compte pas…).
    Ma là, je leur dis chapeau. Allez-y, les gars ! Continuez le combat !!! Connaissant votre tempérament, ces …………. (auto-censure) finiront peut-être par vous ficher la paix.
    Problème : ils vous rappliquer chez nous.

  5. Avatar jean claude dit :

    bravo les corses faites honneur a NAPOLEON

  6. Avatar Laurent dit :

    « Toujours est-il que les Corses semblent se replier frileusement sur leur identité millénaire en refusant d’ouvrir leur ile à la richesse de la culture islamique comme le fait avec grand succès la métropole.  »

    J’ai vraiment mal au yeux

  7. Avatar Minona dit :

    En tant qu’humaniste, je ne peux cautionner un acte pareil. La certification halal est une façon détournée de financer le djihad à travers le monde à l’insu du consommateur mais c’est en informant ces derniers qu’on leur fera réaliser le péril, pas en donnant à des intégristes une occasion en or de jouer les victimes d’intolérance.

    J’aimerais aussi émettre un commentaire concernant « l’interculturalité » et « la richesse de la culture islamique » dont il est fait allusion, de façon sarcastique, dans l’article publié sur l’Observatoire de l’islamisation. L’islam, par définition est opposé à toute autre culture que la sienne. Il n’y a donc pas plus opposé à la diversité culturelle qu’un musulman fondamentaliste (du mot « fondement »).

    Selon le Coran et les hadiths, seuls les musulmans ont droit au respect de leur personne et de leurs biens (sauf s’ils volent ou tuent d’autres musulmans, commettent la fornication ou l’adultère, ou encore apostasient). Ils sont aussi ceux à qui est réservé le paradis musulman. Toute autre personne peut être réduite à l’esclavage, attaquée, rançonnée (jyzia), violée et mariée de force (captives de guerre) ou tuée, en plus de brûler pour l’éternité dans l’enfer musulman…

    S’abstenir de critiquer les fondements de l’islam au nom de la diversité culturelle est donc de la plus totale absurdité. Ce serait comme de s’empêcher de critiquer un parti politique opposé à la démocratie au nom de cette même démocratie.

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      C’était de l’ironie, Minona !

      • Avatar Minona dit :

        Oui, je sais que l’article est sarcastique (je l’ai d’ailleurs écrit dans mon commentaire). Je faisait simplement allusion à cet espèce de dogme multiculturaliste qui veut que toute critique d’une autre culture est une manifestation de fermeture sur le monde. J’ai manqué de clarté.

  8. Avatar Gaulois2 dit :

    Bravo Les Corses,ne vous faites pas envahir comme sur le continent !

  9. Avatar languille michele dit :

    bravo les corses !!!!!!!!!!!!!

  10. Avatar barquisseau dit :

    http://www.facebook.com/pages/Vive-les-cochons/210923725659893

    Excellente cette page facebook ! MDR !!!!

  11. Avatar Daniel dit :

    ARABI FORA…. Ils sont bien ces Corses…..

    J’en connais quelques uns, c’est vrai que chez eux les lois de la raiepoubellique subissent parfois certaines « adaptations » à la sauce insulaire. Ce ne sont pas des « foies jaunes », ils ne s’en laissent pas compter. Et les « importés » font profil bas. C’est dommage que ce petit bout de « mare nostrum » qui nous sépare soit une telle barrière de civilisations, on aimerait assez les imiter….

  12. templier... templier... dit :

    moi, je sens que je vais aller en CORSE suivre un enseignement initiatique de tirs aux pigeons!!!

  13. Avatar Betica Dominique dit :

    Bravo les CORSES….. Il faut absolument continuer dans ce sens … Ne vous laissez pas avoir par les traîtres collabo-islamiques.

    Prenons exemple sur le peuple corse.

    Dominique Bética

  14. Avatar Thomas Ricard dit :

    Aussi anti-jihad que je sois, vos commentaires me laissent choqués et indignés. J’ai beau être moi aussi opposé à l’islamisation de notre pays, tout acte violent envers un individu musulman innocent est inacceptable. Ce n’est ni plus ni moins qu’une agression, une tentative d’intimidation violente digne de la mafia! Si c’était une boucherie traditionnelle qui subissait des tirs par une bande d’islamo-racailles, vous seriez furieux et avec raison! Mais comme il s’agit d’une boucherie halal, vous applaudissez! Je n’ose imaginer ce que ça aurait été si une balle avait tuée le boucher…

    C’est ce genre de réaction qui entache notre image et nuit à notre cause en nous faisant passer pour des gens haineux et violents. J’ai honte pour vous. Réfléchissez un instant à ce que vous applaudissez et aux valeurs que nous sommes sensés défendre contre l’islamisation : Identité culturelle certes, mais aussi liberté individuelle, égalité de tous devant la loi, valeurs humanistes. Comment pouvoir se regarder dans la glace et se dire défenseur de valeurs positives si on approuve de telles actes? Tant que j’y suis, pourquoi ne pas aller peindre « Musulmans dégagez! » sur les murs de ses voisins musulmans, même s’ils sont francisés et ne dérangent personne ? Pourquoi ne pas plastiquer une mosquée avec les fidèles dedans ? Ou brûler une épicerie tenue par un musulman?

    Ma conception de la lutte contre l’islamisation a toujours été pacifique. Jamais je ne cèderai à la tentation d’une haine généralisée de toute personne s’identifiant comme musulmane et jamais je ne cautionnerais ni n’excuserais des actes de violence contre des individus musulmans innocents ou leur propriété. C’est précisément parce que nous valons mieux que cela que notre culture vaut la peine d’être défendue.

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Il n’a pas été question de tirs contre les musulmans mais de tirs contre une nouvelle boucherie halal. Quand en FRance on détruit du maïs OGM ou qu’on tague un mac do en construction d’est la même façon de dire non à quelque chose dont on ne veut pas. On ne veut pas de l’islam et de ce qui va avec. les corses ‘l’ont dit de façon symbolique, le message est clair. Et sans mort d’homme. A partir du moment où les pouvoirs publics permettent que la santé de tous soit mise en danger en permettant abattage rituel et vente de viande trop souvent contaminée par E-coli il faut bien que les français se prennent en main

      • Avatar Thomas Ricard dit :

        Sans mort d’homme certes, mais avec une méthode par laquelle il y aurait pu en avoir. Des méthodes de voyou restent des méthodes de voyou. Même lorsqu’il s’agit de démolir ou taguer un McDonald’s ou détruire du maïs OGM. Il y a des moyens plus civilisés pour exprimer son opposition à de tels projets: Pétitions, procédés judiciaires, manifestations pacifiques, distributions de tracts…. À New York, les patriotes américains n’ont pas eu besoin de se comporter comme des racailles pour réussir à arrêter (temporairement au moins) la construction de la Mosquée de Ground Zero.

        • Avatar resistancerepublicaine dit :

          J’aurais sans doute dit la même chose que vous il y a quelques années. La différence est que nous sommes en guerre et que nous n’avons pas le temps d’explique et de faire des pétitions face à un système qui ne connaît que les rapports de force. Ce ne sont pas des méthodes de voyou mais des méthodes de résistant que n’auraient pas dénigré nos illustres devanciers de 40-44

        • Avatar jarczyk dit :

          Vous faites preuve d’une certaine naïveté…Si vous vous renseignez bien, vous verrez que tracts, pétitions et même, dans bien des cas, les actions judiciaires non plus…C’est au bout de nombreuses années de procédures judiciaires que la mosquée de Tours finit par être construite !!! Alors, même si je n’aime pas les armes à feu…Disons que les corses ont pris ce qu’ils avaient sous la main…Bon, d’accord…Question d’habitudes…Pas toujours pour servir de nobles causes…Mais, à la réflexion, je me demande si ce  » message  » n’était pas aussi destiné aux « autorités »…

      • Avatar Bretonnedecoeur dit :

        Je suis tout-à-fait d’accord avec vous Christine. Thomas Ricard a une philosophie différente de celle de beaucoup d’entre nous. Peut-être vit-il dans un endroit où les agissemens des barbus sont encore tolérables et n’est-il pas constamment entouré de voiles, foulards et djellabahs. Peut-être n’a-t-il pas l’impression d’être sur le marché de Marrakech lorsqu’il se déplace dans son quartier ou à Tombouctou lorsqu’il prend les transports en commun et qu’un voire plusieurs quidams hurlent à qui mieux mieux dans leurs téléphones portables et se permettent des regards incendiaires si on ose (timidement) leur faire remarquer qu’on a du mal à lire ou à écouter tranquillement notre musique. Tant mieux pour lui.
        Mais en ce qui me concerne, ma tolérance à des limites et je peux comprendre que des gens « pètent les plombs » à l’occasion quand l’envahissement se fait sentir de cette manière. Trop, c’est trop !

        • Avatar Thomas Ricard dit :

          Bretonnedecoeur,

          Pour votre information, j’habite à l’extérieur d’un petit village du Gard. Les seuls musulmans environnant dont je connaisse l’existence (je ne suis pas bon voisin, je le reconnais volontiers) sont des immigrés marocains qui travaillent dans les vignes et, à ma connaissance, ne dérangent personne.

          Mais le lieu de mes études, à Aubagne, m’oblige à prendre le train tous les dimanche soir (aller) et vendredi soir (retour). J’ai conté un de ces voyages en compagnie de jeunes maghrébins musulmans sur Riposte Laïque. Aubagne elle-même a une quantité non-négligeable de maghrébins musulmans, minoritaires mais assez visibles. La ville elle-même est, de mon vécu, relativement tranquille, pas plus qu’une autre mais pas moins.

          Actuellement, je suis en stage de 3 semaines à Paris, logé chez ma grand-mère paternelle mentionnée précédemment et prenant chaque jour le RER à Cergy-Saint-Christophe, ville dont la majorité de la population semble être noire (avec un nombre assez surprenant sud-asiatiques, une poignée de maghrébins et de blancs). Quant à savoir si la majorité de cette population est musulmane, c’est difficile à dire. Peut-être n’est-ce qu’un simple cliché de ma part, mais il me semble que les musulmans de pays comme la Côte d’Ivoire et le Sénégal (pays majoritairement musulman où, selon tous les sénégalais que j’ai croisé, musulmans et chrétiens s’entendent plutôt bien) sont plus discrets sur leur appartenance religieuse. Quoi qu’il en soit, je n’ai pas vraiment eu à me plaindre jusqu’ici. La plupart des gens que je vois à la gare sont habillés à l’occidentale et se mêlent de leurs affaires.

      • Avatar Daniel dit :

        Bonjour Christine, Amitiés du matin.

        Alors là entièrement d’accord avec vous, et pas du tout avec le commentaire qui a suscité votre réponse. Je connais suffisamment les Corses pour savoir que s’ils avaient voulu se « faire » le boucher celui ci serait déjà 6 pieds sous terre, à poil (les muzz font l’économie du cercueil ) C’est hélas la seule manière de faire comprendre à ces envahisseurs rampants qu’ils ne sont pas les bienvenus. Toute autre manière que la « forte » est considérée par eux comme de la faiblesse. et les faibles ça s’écrase, ça se réduit en esclavage…..c’est ça le but ????
        Ce n’est pas parce que les « continentaux » baissent leur froc que les corses sont censés en faire autant. Il y a assez d’imbéciles qui croient que tendre l’autre joue leur vaudra un ticket pour leur paradis. Ils risquent fort de goûter à l’enfer coranique, en attendant…..Avec cette culture inhumaine l’humanisme n’est pas une solution. Si seulement la mentalité corse pouvait déteindre un peu chez nous…..Allez donc voir en Sicile la proportion de muzz….

        Bonne journée Cordialement Daniel.

    • Avatar barquisseau dit :

      Thomas, il faut descendre de vos nuages ! l’islam est en train d’envahir l’Europe ! prennent-ils des gants avec les chrétiens , eux ? Pensez un peu à toute la violence qui se déverse partout sur tous ceux qui ne sont pas de bons musulmans ! pensez à Marie Neige qui est en grève de la faim et dont personne ne parle parce qu’on veut la chasser de chez elle ! doit-on se laisser persécuter sans réagir ? Que proposez-vous ? Que diriez-vous si votre épouse ou votre fille se faisait violer pour le seul prétexte que n’étant pas voilée, elle n’est qu’une « pute » offerte aux musulmans ? que diriez-vous si vos parents vivaient dans un quartier et n’osent plus sortir de chez eux par peur de l’agression , car oui, ils ne respectent même pas les cheveux blancs !
      Au pays des bisounours, on peut rêver mais aujourd’hui, nous n’avons plus le choix ! il faut réagir et vite !
      Avez-vous lu l’excellent livre de René Marchand ? Je l’ai écouté à sa conférence à Lyon et c’était édifiant ! il est très bien documenté sur l’islam et on ne peut pas l’accuser d’inventer pour faire peur !
      Bon courage en tous cas car si vous restez ainsi dans le déni du danger de l’islam et continuez à croire que l’on va pouvoir lutter avec douceur, le réveil risque d’être très brutal pour vous ! nous , nous souffrirons autant que vous mais nous ne serons pas pris par surprise !

    • Avatar jarczyk dit :

      Votre réponse vous honore, non seulement comme citoyen, mais comme être humain, tout bêtement, si j’ose dire !!!
      Beaucoup plus positive et productive aurait été une action citoyenne, telle que celle des Identitaires de Poitiers!
      Eux, au moins, n’ont pas eu cette lâche réaction qui consiste à utiliser ces méthodes mafieuses et je suis sur et certain, que devant la détermination dont les Corses sont capables, forts de leur identité, cette boucherie aurait pu définitivement fermé…Je dis bien aurait…Car, pour nuancer mon propos, « Aux armes citoyens » pourrait bien ne plus etre un appel symbolique, au train où vont les choses…
      N’est pas corse, qui veut ! Question de tempérament !!!

      • Avatar resistancerepublicaine dit :

        Pas d’accord Jarczyk mais je ne vais pas me répéter sur le sujet et nous sommes un certain nombre à tenir le même discours je vous y renvoie ; par ailleurs j’ai applaudi à la démarche des Identitaires courageuse, ils payent le prix fort et la mosquée de POitiers sera construite et l’islam continue en France… tandis que des tirs sur la boucherie halal peuvent dissuader durablement toute vélléité d’ouvrir une boucherie halal. Cela s’appelle l’efficacité, parce que, je leré pète, nous sommes en guerre

        • Avatar jarczyk dit :

          Peut être avez vous raison…Admettons, mais je n’aime pas trop les armes à feu…Je préfèrerais en l’occurrence, le bulldozer..!!! En tout cas, si l’autre n’a pas compris le message, c’est qu’il en tient une sacrée (hum) couche! Mais je ne crois pas que le virus islamiste soit en mesure d’affaiblir un tant soit peu les corses.(..Ni les basques du reste) Affaire à suivre, car  » digne d’intérêt  » !!!
          Je n’ai pas pleuré pour le Mc Do de Millau, je ne pleure pas sur les champs d’OGM , alors , pour une boucherie « Hallal »…Moi qui suis (presque) végétarien !!! Vous n’y pensez pas, chère Christine !!!

        • Beate Beate dit :

          La méthode Riposte Laïque, Résistance Républicaine, Boulevard Voltaire, etc… c’est à dire la méthode de la Raison et des mots contre l’Islam est une bonne méthode sur le long terme.
          La méthode de Génération Identitaire par actions symboliques est une excellente méthode pour attirer l’attention des citoyens sur le danger de l’Islam et des mosquées.
          La méthode Corse est aussi une excellente méthode à user en cas d’urgence face au danger. Aujourd’hui il y a urgence car la méthode musulmane est fourbe et violente.

          – Article publié dans l’Observatoire de l’Islamisation :
          Les commerçants français d’un quartier de Rennes obligés de quitter une zone musulmane sous les menaces.
          A noter que la police ne prend même pas les plaintes
          Lu dans Le Mensuel de Rennes – Au centre commercial Italie, dans le quartier rennais du Blosne, le boucher-traiteur a définitivement fermé ses portes fin avril. « Usé par les pressions », le commerçant a vendu ses murs. Début juin, dans un local rénové, s’installera une boucherie halal, la deuxième de cet ensemble qui compte une quinzaine d’enseignes.

          En onze ans d’exploitation, le boucher s’est fait démolir sa vitrine une dizaine de fois. Pourquoi ? « Parce que j’avais le malheur de vendre du porc ! », assure Jérôme. Il y a quelques années, une inscription d’une cinquantaine de centimètres a été gravée au couteau sur la porte en bois de son arrière-boutique : « A mort les porcs, on vous saignera. » Selon le quadragénaire, les intimidations sont allées jusqu’aux menaces physiques. « Il y a trois ans, un soir, une dizaine de voyous est entrée dans ma boutique. Ils m’ont dit que si le lendemain, vendredi, je faisais cuire des galettes-saucisses dehors, comme c’était la tradition depuis toujours, ça se passerait très mal. Du coup, j’ai arrêté de faire des galettes-saucisses le vendredi, jour de prière chez les musulmans. Je les ai faites le samedi en fin de matinée, quand les perturbateurs de ce quartier dorment encore. »

          « Comme les fois précédentes, j’ai déposé plainte au commissariat. Comme les fois précédentes, les policiers ont refusé de se déplacer pour constater. Je suis amer. » . La pharmacienne relève aussi une montée de l’intolérance
          http://www.islamisation.fr/archive/2013/06/29/les-commercants-francais-d-un-quartiers-de-rennes-obliges-de.html

          La méthode Corse est la méthode du dernier recours lorsqu’il y a urgence. Aujourd’hui il y a urgence parce que les musulmans travaillent assidûment à faire interdire la critique de l’islam.

          – Article publié sur Europe-Israël :
          L’OCI ouvre ses bureaux à Bruxelles : « L’islam dans la famille européenne »
          L’Organisation de la coopération islamique (OCI), un bloc d’influence de 57 pays musulmans, a officiellement inauguré une mission permanente d’observation de l’Union européenne (UE).

          L’objectif principal de l’OCI, dont le siège est en Arabie Saoudite et est financé par les pays islamiques à travers le monde, a longtemps été de faire pression sur l’Europe et les Etats-Unis en adoptant des lois qui interdiraient « stéréotypes négatifs de l’islam. »

          L’établissement d’une présence permanente de l’OCI à Bruxelles implique que le groupe a l’intention de redoubler ses efforts de lobbying visant à interdire toutes les formes d’«islamophobie» [un terme inventé par les Frères musulmans dans les années 1990], dans les 27 pays membres de l’UE, où les restrictions sur la liberté d’expression en ce qui concerne les questions liées à l’islam sont déjà monnaie courante.
          http://www.europe-israel.org/2013/06/loci-ouvre-ses-bureaux-a-bruxelles-lislam-dans-la-famille-europeenne/

  15. Avatar EVA dit :

    Bonjour Thomas,

    Vous dites dans votre commentaire:
    « Ma conception de la lutte contre l’islamisation a toujours été pacifique ».

    Je crois que vous avez tort, car jamais l’islam n’a reculé devant une attitude pacifique, depuis 14 siècles qu’il existe.
    Au contraire, le pacifisme en islam est analysé comme un signal pour la curée.
    Si vous voulez lutter efficacement contre un ennemi, il faut commencer par le connaître tel qu’il est vraiment, pas tel qu’il se présente (religion de paix, d’amour et de tolérance).
    Si l’islam a connu des périodes pacifiques dans son histoire, c’était soit parce-qu’il était repu, dans une période de torpeur, soit parce-qu’il était en situation de faiblesse. D’ailleurs en islam, le pacifisme est vu comme de la faiblesse, et Mahomet a interdit à ses hommes de négocier la paix quand ils sont en situation de force.
    Pour simplifier: salamaleks sirupeux et plaintes à fendre l’âme quand ils sont minoritaires, et tranchage de têtes en série quand ils deviennent majoritaires.
    Si vous pouvez trouver un exemple dans l’histoire où les musulmans, devenus majoritaires, ont vécu en bonne intelligence avec leurs voisins non-musulamns, prière de me dire où et quand ce miracle s’est produit.
    (S’il vous plaît, ne me parlez pas de la période andalouse, c’est un mythe).

    Vous dites aussi:
    « Jamais je ne cèderai à la tentation d’une haine généralisée de toute personne s’identifiant comme musulmane et jamais je ne cautionnerais ni n’excuserais des actes de violence contre des individus musulmans innocents ou leur propriété ».

    Tirer sur une boucherie Halal n’est pas céder à la tentation d’une haine généralisée, c’est plutôt un message. Le seul genre de message reçu cinq sur cinq. Des musulmans agressent les charcuteries, et arrivent à les faire disparaître de leurs quartiers, alors qu’une charcuterie n’est pas dangereuse pour la santé comme la viande halal peut l’être. Et personne ne fait consommer du porc aux musulmans à leur insu, tandis que nous consommons de la viande halal sans le savoir.

    Le but ultime de l’islam, c’est la disparition des non-musulmans, qui soit deviendront musulmans, soit devront être tués par les musulmans. L’islam prône une solution finale, visant à notre islamisation forcée ou bien notre extermination.
    Accorderiez-vous votre confiance à un peuple qui a Mein Kampf pour livre de chevet, sous prétexte que seule une minorité d’entre eux a participé concrètement aux déportations ? Avez-vous remarqué que les musulmans pacifiques ne protestent jamais quand les musulmans violents décapitent des familles qu’ils attaquent pendant leur sommeil ?
    Avez-vous vu des manifestations de protestation de la part des français musulmans contre les crimes de Mohammad Merah ?

    « C’est précisément parce que nous valons mieux que cela que notre culture vaut la peine d’être défendue ».

    Malheureusement, il arrive qu’une culture ne puisse être défendue que par les mêmes armes que celles avec lesquelles elle est attaquée. L’Europe a été confrontée aux attaques de l’islam dans le passé. Elle n’a jamais pu le repousser par des moyens pacifiques. Ni à Poitiers, ni à Lépante, ni sous les murs de Vienne, le pacifisme n’a fait ses preuves face aux conquérants de l’islam.
    Et il vous suffit d’observer comment font d’autres peuples pour contrer l’islam. Les non-musulmans d’Orient luttent pacifiquement contre l’islam depuis 14 siècles. Résultat: ils sont en voie de disparition. C’est ce qui vous arrivera si vous utilisez le pacifisme comme arme contre l’islam. Ne vous croyez pas plus malin que d’autres, qui tenaient autant que vous à leur liberté, et qui l’ont perdue pour n’avoir pas voulu « se rabaisser à utiliser les mêmes moyens que l’ennemi ».
    Il faudra s’adapter, hélas. Nul besoin de tuer, il suffit de montrer que nous sommes prêts à renoncer au pacifisme, et à user de violence si nécessaire. Les prosélytes de Mahomet détestent les faibles, car eux-mêmes sont faibles et détestent voir le reflet de leur faiblesse chez les autres.
    L’islam est une religion de faibles, c’est pour cela qu’il a besoin de violence pour s’imposer, du glaive pour perdurer.
    Certains imams l’admettent, comme ce bon vieux Qaradawi, qui a dit dans une entrevue que si en islam, l’apostasie n’était pas punie de mort, il n’y aurait plus eu un seul musulman depuis la mort de Mahomet.

    Ce bon vieux Qaradawi, je commence à le trouver attachant…

    • Avatar Thomas Ricard dit :

      Peut-être devrais-je préciser un peu ma pensée. Je ne suis pas un pacifiste pur et dur qui croit négocier avec l’ennemi, si c’est ce que vous craigniez. Mais ma définition de l’ennemi n’est pas tout à fait la même que la vôtre. Toute personne s’identifiant comme musulmane n’est pas un ennemi. Pour moi, sont ennemis tous les musulmans désirant remplacer la loi et la culture occidentales par la loi et la culture islamiques. Et non, tous les musulmans ne sont pas pour. Imad Ibn Ziaten n’était pas un ennemi, pas plus que ne l’est sa mère. Ali Soufan, ancien interrogateur de terroristes pour la CIA, n’est pas un ennemi. Jamel Debbouze, marié à une française non-musulmane et père de deux enfants aux prénoms français, non plus. Pas plus que les harkis et leurs descendants. Ni le colonel Frikh qui fut le guide de mon groupe lors de ma JAPD, ni les amis musulmans francisés que côtoient ma grand-mère paternelle et son compagnon, ni ceux à qui je m’adresse régulièrement (y compris une mère et sa fille qui manifestent actuellement pour la laïcité en Turquie).

      Les ennemis, ce sont les racailles qui terrorisent les non-musulmans et musulmans pas assez pratiquants, les imams qui prêchent la supériorité des valeurs islamiques aux valeurs républicaines, les sbires des émirs qataris et saoudiens, les infiltrés pro-charia comme Rachid Gacem à Roubaix et les salafistes qui se baladent en kamis et en abaya. Aux premiers, l’utilisation de la violence est certainement légitime comme moyen d’auto-défense. Aux suivants, il s’agit de dénoncer, de harceler, de faire connaître à des politiciens ou journalistes courageux (rareté, je le concède) pour les convaincre de s’assimiler ou partir.

      Si l’on suit votre logique selon laquelle chaque musulman est un ennemi, je répète, pourquoi ne pas aller jusqu’au bout? Pourquoi ne pas caillasser les maisons de voisins musulmans pour les chasser de quartiers où ils sont une petite minorité? Pourquoi ne pas faire exploser une mosquée à l’heure de la prière? Pourquoi ne pas faire subir à tout commerçant musulman au moins le tiers de ce que subit Marie-Neige Sardin? Ne serait-ce pas de la légitime défense si chaque musulman est un ennemi? À ce niveau-là, autant envisager un « génocide défensif ».

      J’ai déjà établi sur Riposte Laïque une liste de mesures qui pourraient lutter efficacement contre l’islamisation sans que nous ayons à perdre notre âme. Ce que nous devons faire, c’est élire des gens capables de prendre des mesures d’assimilation inconditionnelle.

      Concernant le silence de musulmans modérés (ou musulmans non-jihadistes, mauvais musulmans, faux musulmans, apostats qui s’ignorent, appelez-les comme vous voudrez) face aux crimes commis au nom de l’Islam, des intellectuels comme Irshad Manji, Tarek Fatah ou Salim Mansur l’ont dénoncé. Il est principalement dû au concept d’Oumma, qui fonctionne de la même façon qu’une mafia: Si vous désapprouvez, taisez-vous sous peine d’ostracisme. Il n’y a qu’à voir les tweets nauséabonds suscités par le livre de Mohamed Sifaoui & Abdelghani Merah (deux autres musulmans qui ne sont pas des ennemis) dénoncant les crimes de son frère et la haine antisémite de sa famille: La loyauté envers son « frère » musulman prime sur tout, même la décence humaine. D’où le devoir de la part de nos futurs dirigeants de geler l’immigration et d’obliger tout musulman en France à se considérer Français d’abord et à garder sa religion privée.

      Je suis conscient que cela signifierait qu’une bonne partie sinon une majorité de musulmans devraient quitter la France. Mais ce serait préférable à ce que propose René Marchand et d’autres. Je n’ai pas envie de troquer un totalitarisme pour un autre. Je veux lutter contre ces monstres sans en devenir un moi-même.

      • Avatar resistancerepublicaine dit :

        « Mais ma définition de l’ennemi n’est pas tout à fait la même que la vôtre. Toute personne s’identifiant comme musulmane n’est pas un ennemi. Pour moi, sont ennemis tous les musulmans désirant remplacer la loi et la culture occidentales par la loi et la culture islamiques.  »
        Vous n’avez rien compris cher Thomas, nous avons les mêmes ennemis. Je ne mettrais pas quant à moi Debbouze dans les amis de la France. Mais passons ceux qui se taisent ceux qui ne protestent pas basculeront avec nos ennemis un jour ou l’autre si rien n’est fait parce que la force de la oumma est plus forte que tout et tous. Et face à ceux qui ne respectent pas nos lois on n’a que notre force de résistant tant qu’un gouvernement digne de ce nom ne prendra pas les choses en main. Ce qui peut n’arriver jamais, dans ce cas on fait quoi ? ON prie en attendant un miracle ? Si un gouvernement interdit l’islam j’ai écrit dans un article publié bd Voltaire « que faire des musulmans une fois le coran interdit ce qui se passera ». Mes solutions sont pacifiques.

      • Avatar EVA dit :

        Merci Thomas, pour votre réponse détaillée. Vous dites:

        « Toute personne s’identifiant comme musulmane n’est pas un ennemi »

        Si vous parlez des musulmans qui n’ont de l’islam que le « label », mais qui ne sont ni croyants ni pratiquants, alors nous sommes d’accord. Mais un musulman croyant non-jihadiste peut passer au jihad sans que sa propre famille s’en aperçoive. J’ai personnellement joué dans mon enfance avec d’adorables voisins musulmans, parfois issus de familles aisées, qui fréquentaient les écoles privées, étaient brillants, polyglottes…que j’ai revu en barbe et qamis à l’âge adulte, flanqués d’une épouse voilée (je ne vous dis pas le choc ! Au début, on ne les reconnaît pas.)
        Oussama Ben Laden a fréquenté une école maternelle privée chrétienne de ma ville. C’était le plus doux des enfants, issu d’une famille très riche et moderne, d’après un de mes voisins chrétiens qui était dans la même classe que lui.
        Au pays, je connais beaucoup de musulmans non-jihadistes, ce sont d’ailleurs les seuls que je trouve fréquentables. Jamais ils ne me feraient de mal car je suis chrétienne, mais jamais ils n’ont protesté publiquement au lendemain des multiples massacres qui décimaient les chrétiens du pays et des pays voisins.
        Le jour où mon pays d’origine sera officiellement islamiste, ce ne sont pas les musulmans non-jihadistes, avec leur neutralité coupable, qui résisteront efficacement.
        ———————————————————–
        « Pour moi, sont ennemis tous les musulmans désirant remplacer la loi et la culture occidentales par la loi et la culture islamiques ».

        Un musulman qui ne veut pas instaurer la charia là où il vit cesse d’être un musulman, car la première mission du musulman est de convertir à l’islam, de gré ou de force, et d’instaurer la loi islamique.
        ——————————————————–
        « Imad Ibn Ziaten n’était pas un ennemi, pas plus que ne l’est sa mère ».

        Je suis d’accord avec vous pour Imad ibn Ziaten. Mais pas pour sa mère, qui a fait le tour des media pour dire que le meurtre de son fils n’a rien à voir avec l’islam. Dédouaner l’islam quand votre propre fils a été tué en son nom, c’est induire les non-musulmans en erreur, permettant d’endormir leur méfiance légitime vis-à-vis de l’islam.
        ——————————————————–
        « Ali Soufan, ancien interrogateur de terroristes pour la CIA, n’est pas un ennemi ».

        Ce Monsieur n’est pas un musulman. On ne peut pas être musulman et lutter contre des jihadistes, car le jihad est l’entreprise la plus noble en islam, et il n’est pas une option, mais une obligation qui s’impose à tout musulman.

        A suivre

        • Avatar EVA dit :

          Pour Thomas (suite)

          « Jamel Debbouze, marié à une française non-musulmane et père de deux enfants aux prénoms français, n’est pas un ennemi non plus ».

          • Avatar EVA dit :

            Pour Thomas (suite)

            « Pas plus que les harkis et leurs descendants ne sont des ennemis ».

            Un harki n’est pas un musulman, car un musulman ne peut favoriser un pays non-musulman à un pays musulman.
            Et puis, la fidélité à la France n’est pas héréditaire. Pour moi, un descendant de harki n’est pas un harki. On voit bien des français de souche devenir musulmans et fomenter des complots terroristes contre la France, terre de leurs ancêtres. Pourquoi un fils ou petit-fils de harki ne pourrait-il pas devenir un islamiste ?
            ————————————————————-
            « Ni le colonel Frikh qui fut le guide de mon groupe lors de ma JAPD, ni les amis musulmans francisés que côtoient ma grand-mère paternelle et son compagnon, ni ceux à qui je m’adresse régulièrement (y compris une mère et sa fille qui manifestent actuellement pour la laïcité en Turquie) ».

            On ne peut pas être musulman et pro-laïcité. La laïcité est prohibée en islam, et les régimes laïques ne durent jamais dans les pays musulmans.
            Je précise que les manifestations en Turquie n’ont pas la laïcité pour revendication, mais la protestation contre certaines mesures prises par le pouvoir conservateur, comme raser un parc pour y installer un centre commercial et une caserne. Le mot laïcité n’est jamais prononcé par les manifestants, pour l’instant.
            ————————————————————
            « Les ennemis, ce sont les racailles qui terrorisent les non-musulmans et musulmans pas assez pratiquants »,

            Les racailles dont vous parlez sont les seuls musulmans sincères, qui font ce que l’islam exige du musulman: espionner la conformité des pratiques religieuses du voisin, du cousin, du collègue, est un devoir pour tout musulman.
            On appelle ça la « hisba ».
            Pour moi, les ennemis sont tous les musulmans croyants, car un musulman qui ne pratique pas le jihad peut changer d’avis sans nous prévenir.
            N’avez-vous jamais vu un chrétien décontracté ou carrément décadent se transformer en punaise de sacristie ? Ce processus est encore plus fréquent en islam, et il est surtout plus dangereux, car la grenouille de bénitier ne va pas poser de bombes dans les trains, ni tuer des écoliers juifs à la sortie de l’école.
            ———————————————————
            « les imams qui prêchent la supériorité des valeurs islamiques aux valeurs républicaines »

            Ces imams ne peuvent pas faire autrement sans mentir, car l’islam est basé sur la supériorité des valeurs musulmanes sur les valeurs non-musulmanes, et le simple fait d’obéir à des lois étrangères à la charia est un crime d’association, le pire des crimes en islam (c’est à dire qu’on associe quelque chose à Dieu en obéissant à des lois non-divines, votées par les hommes, alors que Dieu est unique et la loi divine est au-dessus des lois humaines).
            ———————————————————
            « les sbires des émirs qataris et saoudiens, les infiltrés pro-charia comme Rachid Gacem à Roubaix et les salafistes qui se baladent en kamis et en abaya ».

            Ce sont les seuls qui soient honnêtes, et qui prêchent l’islam tel qu’il doit être prêché. Les autres imams (modérés, modernes, appelez-les comme vous voulez) mentent, en laissant croire que les valeurs républicaines peuvent être respectées par le musulman, alors que c’est impossible. C’est une attitude conciliante qui vise à endormir la méfiance des occidentaux, le temps que les musulmans deviennent majoritaires. A ce moment-là, le masque tombera, et tous les imams prêcheront comme Rachid Gacem, car cet imam ne ment pas.
            ———————————————————–
            « Si l’on suit votre logique selon laquelle chaque musulman est un ennemi, je répète, pourquoi ne pas aller jusqu’au bout ? Pourquoi ne pas caillasser les maisons de voisins musulmans pour les chasser de quartiers où ils sont une petite minorité ? »

            Personne n’a parlé de caillasser des maisons, nous disions que tirer sur une boucherie halal fermée, en ne blessant personne, est sans doute le seul type de message que les musulmans reçoivent cinq sur cinq. Si vous avez un autre moyen de fermer les boucheries halal qui mettent notre santé en danger, je serais curieuse de savoir lequel.
            Plusieurs charcuteries ont été saccagées à plusieurs reprises, jusqu’à ce qu’elles ferment. L’Etat n’a rien fait, nous sommes livrés à nous-mêmes dans la lutte contre l’islam. Vous proposez la non-réciprocité des attaques ? Vous préféreriez qu’on sanctionne les musulmans en leur faisant les gros yeux ? Il faut vraiment méconnaître l’islam pour traiter avec noblesse une religion basée sur la loi du plus fort, et où la dissimulation (taqiyya) est une vertu admirée.
            En fait, la technique du caillassage et de l’intimidation a été utilisée par des musulmans pour faire partir des non-musulmans devenus minoritaires dans certaines banlieues. Mais vous semblez choqué que des non-musulmans puissent utiliser le même procédé. Vous êtes donc pour la non-réciprocité des exactions. Moi aussi. Mais je voulais juste vous signaler qu’avec les musulmans, cette technique est vouée à l’échec.
            Je ne connais aucun pays où elle ait fonctionné, depuis 14 siècles que l’islam existe.

            A suivre

          • Avatar resistancerepublicaine dit :

            Superbe argumentation Eva, merci

          • Avatar resistancerepublicaine dit :

            Excellent Eva je transforme en post pour jeudi sans doute

          • Avatar Thomas Ricard dit :

            EVA,

            Concernant les manifestants en Turquie, je peux vous certifier que ce sont des laïcs kémalistes et que mes deux amies, musulmanes peu pratiquantes, en font partie. Le projet de rasage du Parc Gezi a été la goutte qui a fait déborder le vase. Il faut savoir que ce lieu était autrefois une caserne qui a vu une mutinerie par des militaires pro-charia se faire sévèrement réprimer en 1909. Erdogan veut transformer ce parc en centre commercial accompagné d’une mosquée, une étape de plus dans son désir de ressusciter l’Empire Ottoman.

            Ce que vous dites sur l’Islam est théoriquement juste. Oui, il est parfaitement vrai que, selon les textes sacrés et la tradition islamique orthodoxe, le bon musulman considère le non-musulman comme un être inférieur et ignorant à conquérir et à civiliser, ou à tuer en cas de refus. Mais il y a ce que l’Islam commande aux musulmans de faire et ce que les musulmans font. Bien qu’il soit indéniable que beaucoup de musulmans, notamment des imams, responsables associatifs et Frères Musulmans comme Tariq Ramadan, pratiquent la taqiyya, il existe beaucoup qui croient sincèrement que leur religion est pacifique. Ils le croient et le pratiquent par ignorance relative des textes sacrés, par lecture sélective de ces textes ou par hérésie.

            Connaissez-vous les Ahmadis, secte islamique minoritaire et persécutée, née au 19ième siècle, dont le fondateur Mirza Ghulam Ahmad, Christ ressuscité autoproclamé, avait décrété la fin du jihad armé ? Connaissez-vous Abdol Hossein Sardari, musulman iranien qui sauva des milliers de juifs en dépit des commandements de sa religion ? Il y a à peu près une soixantaine de musulmans, la plupart albanais, en firent autant.

            Certes, me direz-vous, mais dans ce cas, comme pour les harkis, les soldats musulmans français qui combattent les jihadistes au Mali et en Afghanistan, etc., ce ne sont pas des musulmans. Pas selon les textes coraniques, c’est vrai. Mais ils s’identifient comme musulmans, se croient musulmans, se disent musulmans. De quel droit pouvons-nous leur interdire cela ? Ils sont comme les communistes qui croient sincèrement que Staline, Lénine, Castro et Pol Pot ont mal interprété les écrits de Karl Marx et que le vrai communisme est démocratique et pacifique. Ils ne sont peut-être pas musulmans selon les textes sacrés, mais pourquoi les empêcher de se considérer comme tels si ça les chante?

            Je comprends votre méfiance vis-à-vis de tous les musulmans étant donné votre vécu. Il est vrai qu’un musulman non-jihadiste peut changer d’avis et se « radicaliser » comme on dit, tout comme un non-musulman peut se convertir à l’islam et faire de même. Mais ce n’est pas une raison pour traiter chaque musulman comme un ennemi. La seule façon dont on pourrait se débarrasser de tout danger islamique de façon définitive serait de détruire chaque copie existante du Coran, en ligne et sur papier, d’expulser tous les musulmans vers des pays musulmans qui seraient ensuite tous bombardés jusqu’à ce qu’il ne reste plus un seul musulman en vie. J’ose espérer qu’une telle proposition serait instantanément rejetée par tout être sensé.

            Je n’aime pas faire de citations, mais Thomas Jefferson – qui en savait un rayon sur les dangers de l’Islam – disait que « le prix de la liberté, c’est la vigilance éternelle ». Les solutions que j’ai proposées sur Riposte Laïque sont plus ou moins les mêmes que celles prônées par Geert Wilders et la plupart des politiciens islamocritiques en Europe. Je suis conscient qu’elles obligeraient les musulmans en Europe à se comporter, selon la tradition islamique, en mauvais musulman, mais j’aime mieux ça que de se comporter en jihadiste anti-musulman. Aux Etats-Unis, pour vaincre le communisme (à l’intérieur des Etats-Unis je veux dire), Ronald Reagan n’a pas eu besoin de l’interdire, il l’a simplement dénoncé par son nom, vanté et démontré la supériorité de l’Amérique. De la même façon, le nazisme n’a – à ma connaissance – jamais été interdit et ne l’est toujours pas. Evidemment que le contexte n’est pas le même mais le principe reste : Tout en respectant la liberté de chacun de penser et croire ce qu’il veut, il faut rendre impossible toute pratique de l’Islam incompatible avec notre culture et nos lois, et encourager les récalcitrants à partir. Oui, cela voudrait dire fermer à peu près 50% des mosquées de France voire plus et, de fait, l’Islam pratiqué par les musulmans de France ne serait plus vraiment l’Islam mais rien ne les empêcherait de continuer à l’appeler ainsi.

  16. Avatar Jeanne dit :

    Votre « ….conception de la lutte contre l’islamisation…. » doit être le modèle de celle pratiquée par la France et elle est redoutable de pacifisme : il n’y a qu’à voir où nous en sommes !!!!!!!

  17. Avatar Jacqueline S dit :

    nous pouvons être d’accord avec les corses pour faire sauter à la corde les propriétaires de cette boucherie hallal,

    Je suis à 1000% contre l’abattage rituel et les boucheries hallal, trouver une boucherie commune à nos traditions en Provence est devenu le parcours du combattant, faire des kilométres pour s’approvisionner ….

    Je ne veux pas casser les illusions des français, les français qui ont vécu ou qui vivent en Corse en dehors des vacances …..
    POLITIQUE : les corses sont comme les musulmans ,ils sont corses avant d’être français… ils privilégient leurs systèmes de castre , rites ancestraux, la religion est très présente… les conflits se règlent dans la violence…

    Une mer méditerrannée de différence culturelle !!!! Il faut connaitre les codes pour s’y installer : épouser un ou une corse, ne pas avoir de prétentions professionnelles ou affairistes qui pourraient leur faire de l’ombre…. payer , mourir ou partir !!!
    Comme chez les musulmans la réciprocité n’existe pas ,La FRANCE doit tout !!! Dans certains commerces, en fonction de l’accent, du numéro du département , les prix évoluent,  » tiens !! les français arrivent  » on va se les faire !!! éclats de rires !!!
    l’achat ou la vente d’un terrain entre un pinsout et un corse est extrêmement contrôlé pour dire interdit sous peine de représailles. Les mafieux surveillent toutes les transactions, ils veulent garder la main sur tout !!!
    Sur le port, dans les bateaux de croisière ou de transport, on asphyxie les villes en retenant les denrées nécessaires….on peut rester plusieurs jours en pénurie de marchandises….Tout le monde sait….On attend que les transactions se régulent…entre  » les parties  » et se tait , dans une majorité de maison, le symboles des 3 petits singes ont une place privilégiée….pour sans cesse rappeler la loi du plus fort !!! quelques marocains au profil bas, au statut précaire s’aventurent à travailler dans les exploitations détenues par les pieds noirs…de temps en temps….. boum !! si conflit d’intérêt entre les parties….

    Dans notre belle FRANCE , tous les profiteurs peuvent détruire notre patrimoine !!! l’absolution sera accordée par nos pleutres élus depuis 50 ans !!! les discours du sieur GUILIANI représentant de la fondation SCHUMANN pour une europe ouverte à tous… sans contrepartie…mes cheveux se dressent d’effroi !!!
    nous ne voulons pas perdre notre culture avec nos différences régionales , Il s’agit de la richesse que nous ont confié nos anciens pour transmettre à nos enfants !!! montrons que nous avons des couilles !!

  18. templier... templier... dit :

    thomas ricard………2500 mosquées existantes a l heure actuelle rien qu en FRANCE……N A PAS L AIR DE BEAUCOUP VOUS DERANGER ON DIRAIT…….quand il y aura l equivalence de l autre cote de la mediterrannee……on en reparlera n est ce pas.

    • Avatar bretonnedecoeur dit :

      Merci à vous pour cette information, Templier. Je n’en connaissais pas le nombre exact. De la FOLIE PURE, oui !!!

  19. Avatar EVA dit :

    Pour Thomas (suite et fin)

    « Pourquoi ne pas faire exploser une mosquée à l’heure de la prière? »

    Il s’agissait de tirer des coups de feu devant une boucherie halal fermée, vide, sans blesser personne. Comment en êtes-vous arrivé à la mosquée dynamitée à l’heure de la prière ? Vous délirez, Thomas.
    ———————————————————-
    « Pourquoi ne pas faire subir à tout commerçant musulman au moins le tiers de ce que subit Marie-Neige Sardin? Ne serait-ce pas de la légitime défense si chaque musulman est un ennemi? À ce niveau-là, autant envisager un « génocide défensif ».

    Vous voulez dire un génocide « préventif » ?
    Non, je préfère proposer aux musulmans de quitter l’islam ou de quitter la France. Car il n’y a pas d’islam modéré, il n’y a pas d’islam à la carte, il n’y a pas d’islam sans jihad. Et les musulmans modérés d’aujourd’hui peuvent devenir les radicaux de demain, et les modérés qui resteront modérés seront emportés comme des fétus de paille par la lame de fond islamiste.
    L’islam modéré ne dure pas, c’est toujours l’islam fanatique qui gagne, car le fanatisme est l’essence-même de l’islam. Mahomet était fanatique, pourquoi exigerions-nous des musulmans qu’ils s’interdisent d’imiter leur prophète ? Interdit-on aux chrétiens de suivre l’exemple de Jésus ? Dire aux chrétiens de garder leur religion privée n’est pas gênant, car les lois françaises ne sont pas du tout en contradiction avec la morale chrétienne, puisqu’elles s’en inspirent. Mais les lois françaises sont on ne peut plus incompatibles avec les préceptes de l’islam.

    Les commerçants musulmans dans l’entourage du commerce de Madame Sardin ont-ils fait quelque chose pour la défendre ? En général, les musulmans défendent très bien leurs « soeurs » en islam.
    Dès qu’une niqabée subit un contrôle d’identité, une horde d’adeptes de la religion de paix surgit de nulle part pour prendre violemment les policiers à partie, alors qu’une loi a été votée contre le niqab.
    Comment se fait-il que les commerçants musulmans du quartier de Madame Sardin ne la protègent pas ? Ne peut-on pas considérer comme des ennemis des musulmans qui laissent harceler une non-musulmane, sachant qu’elle a été violée, tabassée, pillée, attaquée, et que son calvaire dure depuis des années ? C’est une forme de jihad silencieux et de nettoyage religieux (et non pas ethnique, car si Madame Sardin se convertissait à l’islam, plus personne ne lui chercherait noise).
    ——————————————–
    « Ce que nous devons faire, c’est élire des gens capables de prendre des mesures d’assimilation inconditionnelle ».

    Il est impossible de demander aux musulmans de s’intégrer, et encore moins de s’assimiler, car leur religion le leur interdit. Se conformer aux lois françaises est le pire crime pour les musulmans, le crime d’association à Dieu. Or Dieu n’a pas d’associé. Les musulmans sont autorisés à se conformer à des lois non-musulmanes pendant une période provisoire, quand ils sont en situation de faiblesse ou de minorité, et qu’ils ne peuvent faire autrement pour endormir la méfiance des mécréants et se maintenir en place.
    Pour qu’un musulman s’intègre, et suive les lois françaises sans souffrance ni taqiyya, il faut qu’il quitte l’islam.
    ———————————————–
    « Concernant le silence de musulmans modérés, face aux crimes commis au nom de l’Islam, des intellectuels comme Irshad Manji, Tarek Fatah ou Salim Mansur l’ont dénoncé ».

    C’est une dénonciation mondaine de plateau de télé, aussi vaine que les condamnations de salon entre deux petits fours. Ces intellectuels ne profitent jamais de leur passage dans les media pour appeler les musulmans à descendre dans la rue, organiser une manifestation de désapprobation publique et massive.
    Et puis, ils se disent musulmans et condamnent quelque chose qui est totalement en accord avec l’islam: Mohammed Merah n’a fait que ce que l’islam lui commande: tuer des juifs comme Mahomet le faisait, tuer les soldats qui combattent des islamistes en Afghanistan.
    ———————————————
    « D’où le devoir de la part de nos futurs dirigeants de geler l’immigration et d’obliger tout musulman en France à se considérer Français d’abord et à garder sa religion privée ».

    Ce n’est pas possible d’être musulman et de garder sa religion privée. L’islam n’est pas une religion au sens où on l’entend généralement, et j’ai beaucoup de mal à le faire concevoir à mes amis occidentaux, qui sont formés à raisonner en chrétiens. Les non-croyants d’entre eux raisonnent comme s’il s’agissait de faire comme en 1905, séparer l’Eglise de l’Etat, et le tour est joué. Si vous ôtez à l’islam ses aspects politique, militaire et législatif, il ne vous reste pas grand chose, car la spiritualité de l’islam est ténue.
    Le but de l’islam c’est l’expansion, la domination des non-musulmans le temps de les convertir à l’islam (le statut de dhimmi étant provisoire).
    ——————————————————
    « Je suis conscient que cela signifierait qu’une bonne partie sinon une majorité de musulmans devraient quitter la France. Mais ce serait préférable à ce que propose René Marchand et d’autres ».

    Que propose René Marchand ? Je n’ai pas encore eu le temps de lire son livre. Beaucoup d’islamo-résistants proposent que les musulmans choisissent entre renoncer à l’islam et quitter la France, je suis partisane de cette solution.
    —————————————————
    « Je n’ai pas envie de troquer un totalitarisme pour un autre. Je veux lutter contre ces monstres sans en devenir un moi-même ».

    Pardonnez-moi Thomas, mais vous l’êtes un peu déjà, car il y a quelque chose de féroce dans votre naïveté.
    La méthode que vous décrivez est la bonne, mais dans l’idéal. Or nous sommes dans une situation où l’état nous abandonne, où il collabore même avec l’islam, et disons-le, le réveil des français est tardif. Donc je ne vois pas comment on pourra se débarrasser d’une pseudo-religion dont le but est notre éradication, tout en nous refusant les méthodes que l’ennemi utilise.
    Ne savez-vous pas que les musulmans comptent sur ça ? Sur le fait que nous nous embarrassons de scrupules qui ne leur effleurent même pas l’esprit, et que nous nous interdisons les méthodes abjectes qu’ils utilisent, et que Mahomet utilisait ?
    L’idéal serait qu’ils renoncent à l’islam ou qu’ils partent vivre ailleurs.
    Autrement, nous ne pourrons pas survivre sans utiliser des méthodes que nous réprouvons. Il s’agit vraiment d’une reconquête, Thomas, le pays nous échappe. Je trouve encore plus monstrueux de livrer notre pays et nos enfants à l’islam pour n’avoir pas voulu nous salir les mains pour eux. Après tout, nous ne sommes pas les attaquants, nous sommes envahis, et en état de légitime défense. Les autres peuples qui ont été envahis par l’islam ont disparu, ou sont en voie de disparition.
    Et il n’y a aucun précédent, aucun, où un pays a pu se débarrasser de l’islam par des méthodes nobles, conforme à ses principes (Reconquista espagnole, Poitiers en 732, Lépante, Vienne…)
    Et nous ne connaissons aucun cas, aucun, où l’islam s’est intégré dans un pays non-musulman.
    Pourquoi ne pas tirer les leçons du passé ? Pourquoi ne pas bénéficier des amères expériences d’autres peuples confrontés à l’islam ?

    • Avatar Bretonnedecoeur dit :

      Excellents développements, Eva. Clairs, concis. Et même s’ils sont très détaillés ils sont à la portée de tous.

  20. Avatar EVA dit :

    Bonjour Madame Tasin,

    Vous dites que vous allez publier une partie de ma réponse à Thomas.
    S’agit-il de la partie où je parle de Djamel Debbouze ?
    Si oui, je voudrais ajouter quelques lignes à la fin. Les voici:

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Oui Eva c’est bien cette partie, j’ai ajouté ces quelques lignes bien sûr, le tout paraîtra demain en principe

Lire Aussi