Mes filles connaissent la valeur de l’effort, par Philippe le Routier

Publié le 27 juin 2013 - par - 16 commentaires

« L’écriture manuscrite permet aussi de développer une facette de sa propre personnalité, par l’exercice on obtient son expression« …

-Déveloper une facette de sa PROPRE personnalité, c’est exactement cela et c’est exactement pourquoi les dirigeants mondiaux veulent faire disparaître cette écriture cursive… pour les bases classes de la société je pense car il n’appliqueront pas ce truc à LEURS enfants ou petits-enfants, ils ont conscience de la valeur intellectuelle qu’apporte l’écriture, ce sera donc « offert » uniquement à ceux que eux choisiront, c’est à dire un cheptel de clones idiots et interchangeables.

Mes deux « grandes » filles ont déjà une écriture très très belle, déliée, facilement lisible, en mathématiques aucun problème, Histoire… il faut repasser derrière « la fabrique à cons ».

J’ai souvenir d’une « prof » qui avait demandé à me voir pour m’expliquer qu’elle avait surpris ma fille, demi-pensionnaire à l’époque, en train de réécrire une leçon de géographie durant la pause entre midi et treize heures trente…cette « prof » trouvait que nous étions trop STRICTS, or, c’est faux, ma petite estimait elle même que sa copie était pas terrible, elle l’a refaite de son propre chef, point final.

J’ai expliqué à cette « prof » que je connaissais sa situation, le fait que sa propre fille (pas dans sa classe) était sans cesse parmi les plus mauvais élèves, j’ai admis qu’il devait être gênant que la fille d’un routier soit meilleure que la fille du toubib et les fils d’un banquier et d’un notaire, mais que sans recherche de l’excellence je ne serais pas propriétaire de la plus belle propriété du village, moi qui étais parti de la dass… …à sa tête je pense avoir tapé juste !

Maintenant, lubie passagère ou pas je l’ignore, mais mon aînée vise l’armée de l’air plus tard, Ou, la marine et je pense qu’elle est sérieuse, alors choisira t’elle ceci ou celà ? Je m’en moque un peu en fait, ce qui compte c’est que elle pourra choisir et ça c’est précieux !

Franchement je ne comprends pas les autres parents.
-Géographie, les enfants ont « appris » les départements, il manquait Mayotte !
-Histoire, une « coquille » dans un livre mettait Alesia en 50 APRÈS JC !
Apparemment je fus le seul à signaler cela, et croyez moi mes bons Amis, le « directeur » un baba-cool qui vient parfois en bermuda semble ne pas apprécier du tout.

En écriture maintenant c’est mon aînée qui me corrige parfois, mais elle et ses soeurs savent d’où je viens, et elles voient ce que j’ai fini par avoir, alors, elles, la valeur de l’effort elles savent ce que c’est.

Philippe le Routier 

Print Friendly, PDF & Email

16 réponses à “Mes filles connaissent la valeur de l’effort, par Philippe le Routier”

  1. Beate Beate dit :

    « -Déveloper une facette de sa PROPRE personnalité, c’est exactement cela et c’est exactement pourquoi les dirigeants mondiaux veulent faire disparaître cette écriture cursive… pour les bases classes de la société je pense car il n’appliqueront pas ce truc à LEURS enfants ou petits-enfants, ils ont conscience de la valeur intellectuelle qu’apporte l’écriture, ce sera donc « offert » uniquement à ceux que eux choisiront, c’est à dire un cheptel de clones idiots et interchangeables. »

    Absolument d’accord avec cela.

  2. Avatar jarczyk dit :

    AH Philippe! Tout est dit dans les 7 premières lignes…Bien que n’ayant pas d’enfants, j’ai du faire du rattrapage scolaire pour ceux des autres…dont un jeune algérien, qui passa haut la main sont entrée en 6ème…Ses parents étant trop déçus de l’école publique ; c’est dire !

  3. Avatar Laurence dit :

    Merci Cher Philippe pour ces informations qui ne m’étonnent guère.
    J’ai moi-même 4 enfants ( 3 filles, 1 garçon) et ils affirment eux-mêmes que leur culture générale ne vient pas de l’école, mais de leur parents qui leur ont bien cassé les pieds en surveillants les devoirs et les cours et en remettant les pendules à l’heure au besoin. Exceptions faites de quelques trop rares bons enseignants. Il y en a heureusement.

    Au primaire, il a fallu que je me batte face à une direction qui ne trouvait rien à redire quant à la tenue vestimentaire de certains de ses enseignants et face à 2 enseignantes dont le comportement était digne de nos charmants antifas.
    Au collège, je suis passée dans le privé où les choses se sont un peu améliorées, mais elles périclitent, elles périclitent :
    j’ai souvenir de cette prof de maths qui donnait les exercices à faire avant de faire cours, car l’élève devait découvrir la notion par lui-même…
    Et surtout de la prof de français de mon fils en 6ème, qui faisait fautes de grammaire, syntaxe et orthographe, au point que j’avais été voir la directrice du collège. Cette même enseignante faisait des erreurs quant au nom des auteurs qu’elle donnait à lire à ses élèves : « La vénus d’île  » de Villiers de l’Ile Adam!!! Il a fallu que je prouve par A+B à la fille d’une amie que ce n’était pas Villiers de lIe Adam, mais bel et bien Mérimée Prosper.
    Et j’en passe, j’en passe.
    Cette année nouveau collège, nouvelle trouvaille : la prof remplaçante en anglais décide pour la fin de l’année de diffuser un film. Ce n’est pas le choix qui manque de bons films dans la langue de Shakespeare. Que nenni, elle leur a fait voir  » entre les murs » ce film débile( primé à Cannes!!!) sur une classe d’un collège crasse de banlieue. Ainsi que mon gamin lui a fait remarquer :  » Madame, je n’ai pas déménagé à B… pour voir un soi-disant film à visée documentaire sur ceux que j’ai dû côtoyer durant les 14 premières années de ma vie. Croyez-moi vous ne tiendriez pas 2 semaines face à tous ces kékés et poupoufs ».
    En apprenant cela j’étais plutôt fumasse, ainsi que vous pouvez vous en douter. J’ai suggéré à mon fils  » Goodbye Bafana » film sur la vie de Nelson Mandela. C’est d’actualité et au moins les élèves apprendront quelque chose.

    j’ai décidé de passer le concours d’enseignants. Je ne pense pas le réussir. J’ai beau me forcer, je ne peux pas écrire une copie qui respecte la ligne du parti. Je ne serai donc sans doute pas admise… pour subversion.

    • Avatar nini dit :

      @LAurence : mais vous devriez jouer le jeux et faire l’effort necessaire pour passer ce concours car une fois admise vous pourrez agir et redresser les anomalies de l’enseignement auprès de vos élèves ou contourner….Ne pas le faire serait du gaspillage de potentiel, vous ne trouvez pas ?..allez-y pour la bonne cause !

    • Laurent Laurent dit :

      Comme Nini, sans vous passer la pommade mais vous êtes motivée donc « une VRAIE chance pour la France » alors pratiquez la Taqqyia à l’examen et le l’enseignement du vrai ensuite.

  4. Avatar nini dit :

    @ Philippe : Merci pour ce savoureux chocolat 🙂 vous êtes l’exemple parfait de la mérotocratie !!

  5. Laurent Laurent dit :

    Méritocratie, bien vrai mais voilà encore un mot d’extrême-droite, inapplicable à nos gouvernants!

    • Avatar nini dit :

      @LAurent : les autres affichent leurs valeurs et imposent leurs manières de vivre sans complexes aucun. Pourquoi ne pas faire la même chose ?….ils achètent des pans de secteurs complets…Pourquoi ne pas faire la même chose ? Eux ils ne se dispersent pas, quand ils commencent à s’installer dans un qurtier ils finissent par en prendre possesion totale en faisant venir les amis, la famille, les connaissances etc…pourquoi ne pas faire la même chose ?
      Eux sont solidaires dès que l’un d’etre eux écope, c’est toue la bande qui rapplique au secours…pourquoi ne pas faire la même chose ?…puisque ça marche ?
      Choisir une ville ou un village et commencer par là, comme ils ont fait eux. Un village, les maisons ne coûtent pas trop cher, le promouvoir auprès des votres puis élire un maire FN qui veillera à l’ordre et à la tranquilité des leiux, au respect des lois, scrupuleusement. C’est un départ. Ensuite, le village voisin et ainsi de suite. Je pense qu’il y a là une avenue à exploiter. Saint-Paul deVence a connu sa renommée parce qu’un jour un artiste est venu s’y installer, puis d’autres ont suivi. Saint-Tropez aussi….ce sont des exemples qui prouvent que ça marche. La dispersion affaiblie. Il faut créer un morceau de territoite ou les français pourront s’entre protéger et conserver leurs modes de vies. Au Canada il y a des réserves indiennes pour leur survie. En France il n’y a pas de réserve pour les français. À eux donc de les créer….pour leur survie !

    • Avatar Philippe le routier dit :

      Ça reviendra, ça reviendra forcément, comme reviendront les « petits » métiers ouvriers, l’agriculture ET à nouveau une certaine autarcie des pays (qui n’interdira pas les échanges mais les limitera)

  6. Avatar nini dit :

    Voici une pensée de circonstance écrite par la libraire persécutée Marie-Neige Sardin :
    http://le-bourget.over-blog.com/article-imagine-vincent-118759026.html

    Mes pensées vont vers elle alors qu’elle a décider de lutter en faisant une grève de la faim . Elle est malgré tout ignorée comme un déchet par les autorité de sa ville. C’est tout simplement scandaleux !

  7. Avatar Laurence dit :

    Merci pour votre soutien. Si je ne suis pas admise cette année, je peux le tenter à nouveau l’année prochaine.
    Et je suivrai bien la ligne du parti,ce qui me permettra d’instruire correctement les élèves par la suite. Je rejoindrai la cohorte des enseignants détestés de leur hiérarchie, pour vouloir que leurs élèves sachent lire, écrire, compter!!! Je veux que comme mes enfants, mes élèves soient curieux de tout et aient toujours envie d’aller voir plus loin que le bout de leur nez.

    Chère Nini, j’ai très envie d’émigrer dans votre beau pays.

    Bonne journée à tous

    • Avatar nini dit :

      HA ha ha !!…bienvenue !mais il ne faut pas avoir peur du froid !! Prévoyez une garde-robe chaude…TRÈS chaude !

Lire Aussi