De l’origine du voile islamique, par Minona

Publié le 29 avril 2013 - par - 4 commentaires

Le Coran utilise le mot de voile pour désigner soit un rideau (hijab) à travers laquelle les hommes doivent discuter aux épouses de Mahomet afin de ne pas les voir directement (et cela ne concerne pas les autres femmes), soit pour désigner une mante (jilbab) que les musulmanes devaient ramener sur elle pour que les hommes les distinguent des femmes non-libres et ne les violent pas, soit un voile long sans doute ornemental à l’époque (khimâr) qui devait être ramené négligemment sur la poitrine ou le sexe selon la traduction du variante du verset 24.31 traduit par Sami Aldeeb

Les femmes de l’époque de Mahomet portaient des vêtements lâches et fendus qui pouvaient laissaient paraître l’entrejambe selon les mouvements de la femme. À la Mecque pré-islamique, les femmes tournaient nues autour de la Kaaba (associée d’abord à la déesse Astarté puis aux déesses Al-Lat, Al-’Uzza et Manat (lire sur les versets sataniques). Le pèlerinage n’est qu’une récupération.

Le tchadri à l’origine de la burqa (dont la forme « moderne » n’a que quelques décennies) était porté par les femmes des tribus afghanes pour se protéger des tribu ennemies qui venaient capturer des jeunes femmes. Le but était de les empêcher de distinguer les jeunes des vieilles et les belles des moins belles. Rien à voir avec la pudeur ou la religion.

Le niqab, quant à lui est antérieur à l’islam. Les hiérodules (prostituées sacrées rattachées à un temple) de plusieurs pays (Canaan, Sumer, Grèce, Rome) cachaient leur visage afin de préserver leur anonymat. Là aussi, rien à voir avec la pudeur ou la religion, surtout une religion patriarcale puisqu’elles puisque les hiérodules vouaient leur vie à une déesse (Asherat à Canaan par exemple).

À noter que le port du voile intégral est interdit à la mosquée et à lors du pèlerinage à la Mecque.

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2011/04/13/le-coran-demande-de-couvrir-le-sexe-et-non-pas-la-tete/

Minona.

Print Friendly, PDF & Email

4 réponses à “De l’origine du voile islamique, par Minona”

  1. Beate Beate dit :

    Merci Minona pour votre article clair, précis et instructif comme votre site.

    Ces dernières années, il y a de plus en plus d’adolescentes voilées (et maquillées à la Kim Kardashian http://www.makeupbynitaj.com/wp-content/uploads/2012/12/Kim-Kardashian-Makeup.jpeg
    Ces jeunes filles ne savent pas vraiment ce que représente le voile islamique et qu’elles sont manipulées. Parfois, si l’occasion se présente, je leur donne un tract d’information sur le voile avec lien de site internet d’ex-musulmanes. Distribuer des tracts ne les fera pas changer d’avis mais pourra peut-être en éclairer quelques unes.
    http://ex-musulmans.over-blog.com/article–bas-les-voiles-chahdortt-djavann–40135042.html
    http://unmondesansislam.wordpress.com/je-soutiens-le-soulevement-des-femmes-du-monde-arabe-parce-que-la-liberte-est-universelle/
    Dans toutes les villes islamisées de France, il serait intéressant d’organiser une distribution massive du tract de Résistance Républicaine « En France les femmes ne se voilent pas, respectez nos usages. » et de filmer la réaction des gens… Cela exposerait la vraie nature totalitaire du voile.

    À écouter : Chahla Chafiq – Pourquoi les hommes ne se voilent pas ?
    http://www.youtube.com/watch?v=yWOTXcLy-gg

  2. Avatar Philippe le routier dit :

    Excellent article.
    L’islam est un dogme d’homme pour les hommes il faut bien garder cela à l’esprit.

    De plus, pour moi en tout cas, le volet religieux de l’islam, qui n’est PAS QU’UNE RELIGION, ne demande aucune rigueur morale. Le viol y est autorisé, idem pour le meurtre, le vol quand ce ne sont pas carrément des pillages, bref, ce truc flatte les plus bas instincts humains, pas étonnant que les mâles musulmans soient tellement aptes à défendre ce truc.

    Séduire, savoir garder celui ou celle qui fait battre son coeur, exige de savoir faire battre le sien, sinon c’est soit la séparation, soit une cohabitation à vie que ne satisfera personne, or, c’est bien cette cohabitation, créée par les mariages arrangés, qui debouche sur la frustration et l’ultra violence pratiquée par certains musulmans…

    Le monde musulman est ainsi fait, la femme n’y est rien, l’homme y est tout, les parents arrangent les unions, les couples y sont donc malheureux et rien de bon ne pousse sur du malheur. Pourquoi diable les musulmans se preoccuperaient-t’ils d’éduquer leurs enfants puisque ceux ci ont un destin tracé par le clan et le dogme ?

    Les musulmans vénèrent la violence alors que moi, triste idiot, j’aurais honte de dire à mes filles ce que j’ai dû faire quand j’etais militaire…différence d’autant plus bête que ma violence n’était pas fanatique, pas religieuse, je faisais juste mon job et mon devoir.

    J’ai pas honte de l’avouer, j’élève pas mes filles dans une haine quelconque, dans l’etat de délabrement où sont nos valeurs je doute même qu’elles aient, comme nous avons eu, la chance de trouver le bon du premier coup, mais j’espère vraiment qu’aucune d’elles ne s’amourachera jamais d’un musulman.

  3. Avatar MAIDON Norbert dit :

    LA SEULE, et VRAIE RAISON du PORT du VOILE………………… EST:

    – Pour les MARIS………………………………………….la PEUR d’ETRE un jour …………COCUS (= CO-CULS)
    – Et pour les FEMMES………………………………….un jour..la PEUR…………………….. de se faire VIOLER

    MAIS c’est TOUJOURS une…………. PEUR.
    Et la peur VIENT TOUJOURS…………………………………………..de SATAN = DIABLE = CORRUPTEUR = TENTATEUR

    Le CONTRAIRE de la PEUR, c’est………………………..la FOI – CONFIANCE – AMOUR et PAIX
    et la PAIX, et l’AMOUR VERITABLE, viennent TOUJOURS de………………………………………………………..DIEU

    La RELIGION, en fait, ce n’est pas très DIFFICILE à COMPRENDRE
    Et VOUS? avez-vous UNE, ou DES……………….PEURS???

    MAIS, dans un MONDE CIVILISE, et surtout………….. MORALISE
    les HOMMES et les FEMMES se RESPECTENT, se TOLERENT SANS AUCUNE AMBIGUITE,
    et NE SE CACHENT PAS (RAPPEL: cela a été la, première REACTION d’EVE devant DIEU)

    Et VOUS? vous cachez-vous, êtes vous FERMES? …………………………ou OUVERT

Lire Aussi