Témoignage de Bay sur l’islamisation du 19ème arrondissement


J’habite à Paris dans le 19ème, j’ai l’habitude de faire mes courses chaque vendredi au Monoprix de la rue de Flandre, et depuis quelque temps, pendant que je discutais avec une bouquinière qui vend des livres dans la même avenue, j’ai eu la désagréable surpprise de contaster des rassemblements de salafistes portant le kami soit devant le métro Crimée, soit devant l’entrée du Monoprix,et aussi de voir déambuler des musulmanes seules ou avec enfants dans leurs poussettes, recouvertes d’un voile intégral hiljab ou jilbab recouvrant tout le corps à l’exception du visage et des mains.

Je suis une fière patriote qui n’a pas peur de dénoncer l’islamisation de nos arrondissements parisiens, quartier par quartier, et pour finir je tiens également à préciser que, vivant dans le 19ème depuis 1998,je constate chaque jour davantage qu’il y a de plus en plus de musulmans (anes), des boucheries que les Français abandonnent au mains des nouveau arrivants, des boulangeries françaises reprises par des musulmans, des commerces de proximité repris par des musulmans, des épiceries reprises par des musulmans, à tel point que depuis novembre 2012 je ne consomme plus aucune viande de peur de tomber sur du Halal, pareil pour la pâtisserie et le pain. Je ne peux plus acheter mon pain et mes gâteaux dans une boulangerie française puisqu’il n’y en a plus aucune dans ma rue il ne reste qu’un seul boucher français tous les autres sont halal. Voilà je tenais à témoigner de cette situation qui chaque année qui passe empire un peu plus.

Bay

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


37 thoughts on “Témoignage de Bay sur l’islamisation du 19ème arrondissement

  1. Avatarbreizatao

    Merci pour votre témoignage Bay, c’ est affolant et révoltant mais que pouvez vous faire personnellement sinon que de prendre vos valises surtout si vous êtes propriétaire car sous peu tout sera au prix que ces individus auront décidé, l’ invasion de votre quartier est déjà bien avancée et surtout ne comptez pas sur nos politiciens et intellectuels pour faire changer la donne, En Bretagne nous n’ en sommes pas là fort heureusement mais avec la génération de nos enfants (35-45 ans) je commence à avoir de gros doutes car à chaque fois que ce sujet arrive sur la table je me fais traité de raciste, facho, FN ….et tralala.. normal je suis un vieux con pas eux, ils s’ en foutent car ils ne connaissent pas ce problème… pour l’ instant !

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Oui Breizatao fuir pour ne pas mourir, c’est nécessaire mais viendra un jour où il nous faudra carrément fuir notre pays à ce train-là ! C’est pourquoi nous sommes tous là, nous cherchons des solutions et nous nous battons

    2. AvatarPETIT

      il est là le problème, les français fuient malheureusement ces quartiers pour leur laisser la place, il aurait fallu être très solidaire pour les virer … mais c’est le Français …

  2. AvatarEric

    Il faut faire attention à utiliser correctement les bons mots..

    Je déplore, comme beaucoups ici, qu’on donne la nationalité francaise à la-va-vite!
    A des gens qui la deteste et qui ne sont là que pour en profiter..

    Ceci dit, et administrativement parlant, il est maladroit d’ecrire :
    « qu’un seul boucher français tous les autres sont halal »
    Un commerce peut etre Français et halal!
    Le contraire de halal, c’est haram, non-autorisé par l’islam…
    Et le contraire de Français , c’est pas halal, c’est « etranger »

    Voilà! C’était juste pour faire avancer le schibili shimili, le ….

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Certes, il aurait fallu dire un boucher non halal… mais je crois qu’on a bien compris

    2. AvatarPhilippe le routier

      Permettez moi de déplorer que vous parliez la novlangue et le politiquement correct.

      J’ai un très vieux dico, édition 1956, à la lettre « h » je ne trouve pas « halal », ni « tchador » ni « burqa » etc etc etc

      Quand vous expliquez qu’un commerce, de la nourriture, une attitude quoi, peut être en même temps Francais et halal, vous validez le changement que notre pays, notre société à subi.
      Et qu’on ne vienne pas me dire que la société évolue, car, navré, je connais le monde Arabo-musulman et avec un tel apport il ne peut y avoir qu’une involution c’est à dire un retour en arrière, vers un passé qui, en plus, est étranger à la France.

      Finalement les musulmans sont moins bêtes que nous autres, puisque eux, chez eux, défendent leur identité.

      Mon café viens de Colombie
      Ma montre est une antiquité avec chiffres romains
      Mes voitures, mes motos, mon camion, viennent de France, d’Angleterre, d’Allemagne…
      J’ai une horloge Comtoise qui voisine avec un coucou Suisse
      bref, ZÉRO « apport arabo-musulman » (d’ailleurs quel apport ce monde pourrait-il m’offrir ?) et « curieusement » je vis trèsbien.

      Ce que Bay nous décrit est tragique alors si en plus il fallait qu’elle l’écrive en « francais politiquement acceptable » elle pourrait tout aussi bien choisir de se taire et accepter son triste sort.

      À ce rythme, dans dix ou quinze ans, MAXIMUM, les boutiques halals seront interdites aux non musulmans, et croyez bien que cette apartheid ci ne gênerà pas les musulmans, pas plus que le fait que leurs clients payent avec l’argent des allocations puisque celui ci est perçu par eux comme l’impôt que leur DOIVENT les dhimmis.

      1. AlainAlain

        Tout à fait ! Au pilori la novlangue et le politiquement correct, et il est hors de question de se laisser museler. Le qui ne dit mot est pour les consentants et nous ne consentons pas, et il y a en suffisamment qui ont des euh… cajunas, aussi bien au propre qu’au figuré -pour les dames- pour ne pas accepter ni tolérer que chez nous, nous ne pouvions avoir accès à NOS produits et devoir se farcir les saloperies des obscurantistes, non et non et mille fois non ! Je n’ai absolument aucun problème à dire haut et fort que je refuse de dépenser quelque centime qui puisse se retrouver dans leur poche, et ne cesserait de donner la préférence nationale à mes achats, et refuser TOUT service si ce service vient d’eux. Ils veulent revendiquer leur obscurantisme et appartenance à cette saloperie, et bien moi je revendique mon identité et Patriotisme et me fout bien qui ça dérange. Jamais je ne céderai ni au chantage, ni à l’intimation, menaces ou quoi que ce soit aussi venant d’eux que ceux qui leur lèche le …. hein ! Ils comptent justement sur ça et n’attendent que ça alors avec moi, ils peuvent toujours attendre.

        Punaise, par pitié que ceux qui sont parfaitement conscients de se qui se passe, cessent de se comporter en moutons de Panurge politiquement corrects ou apeurés et agissent comme ils le peuvent : rien que le fait d’insister de n’acheter chez NOS commerçants, et sans honte mais fièrement, c’est déjà ça de gagné !

      2. AvatarEVA

        « J’ai une horloge Comtoise qui voisine avec un coucou Suisse
        bref, ZÉRO « apport arabo-musulman » (d’ailleurs quel apport ce monde pourrait-il m’offrir ?) et « curieusement » je vis très bien ».
        ————————————–

        Vous vous trompez, Philippe. Moi j’ai sur ma table de nuit un « apport arabo-musulman » très utile: c’est un réveil-matin en forme de mosquée, avec un minaret surmonté d’un dôme doré, bref c’est d’un goût ! Je ne vous raconte pas…
        Et ce réveil ne sonne pas comme les autres: à la place de la sonnerie, je me réveille avec une voix d’homme qui me perce les oreilles d’un sinistre:

        « ALLLAAAAAAAAAAAHOU AKBAAAAAAAAR ! » et la mélopée complète psalmodiée par le muezzin frustré.

        Ca me met dès le matin d’une humeur combative, ce qui fait que je ne laisse passer aucun jour sans faire quelque chose pour informer sur l’islam autour de moi. PAS UN JOUR sans agir contre la propagation de l’islam en France.
        Pour moi, ce réveil symbolise le fait qui si nous ne réveillons pas maintenant, nous serons un jour réveillés par l’appel du muezzin.
        Bon, ce réveil-matin est fabriqué à Taïwan…

        1. Avatarresistancerepublicaine

          Je ne sais pas si c’est du masochisme ou du courage, en tout cas je deviendrais folle ….

          1. AvatarEVA

            En effet, il faut un système nerveux solide pour subir le muezzin.
            J’ai offert un exemplaire de ce réveil-matin à Oskar Freysinger, après le vote des suisses
            contre les minarets. Je pensais être la première à lui offrir ce genre de gadget.
            Je me trompais, il en avait déjà reçu en cadeau !

        2. AvatarBretonnedecoeur

          ça me rendrait complètement dingue, ce truc ! Déjà que je me réveillais en gu…lant comme une panthère pendant mes vacances en Tunisie ! Depuis, j’ai choisi la Bretagne. Au moins, les cloches des églises ça correspond à mes goûts.

          1. AvatarGheraert

            Malgré tôt même le Bretagne deviendra musulmane si nous ne prenons pas notre avenir en main c

          2. AvatarEVA

            Bretonnedecoeur,

            J’adore la Bretagne, et je la croyais préservée, jusqu’au jour où des bretons m’ont dit que la Bretagne aussi est touchée par l’islamisation, car beaucoup de bretons de gauche sont pour la « mixité » religieuse.
            Quand je pense qu’on vient d’arrêter un dangereux terroriste islamiste qui s’appelle LE GUEN !
            J’en suis toute retournée !

          3. AvatarEVA

            Les cloches correspondent parfaitement à mes goûts aussi.
            Au Proche-Orient, les cloches sont sonnées manuellement dans la plupart des églises.
            Les jeunes chrétiens se mettent à plusieurs pour les sonner, pour se protéger, car il y a eu plusieurs cas de jeunes gens poignardés par des musulmans pour avoir sonné les cloches de leur église, le dimanche dans la matinée.
            (Ces crimes se produisent souvent en Egypte).
            Dans d’autres pays arabes, il y a encore quelques églises, mais on n’a pas le droit d’en sonner les cloches, et il est interdit d’y accrocher une croix à l’entrée.
            Les musulmans trouvent normal que le muezzin hurle cinq fois par jour son appel à la prière, et les cloches de l’églises une fois par semaine, ça leur broute les nerfs et leur donne des pulsions criminelles.

          4. Avatarresistancerepublicaine

            Je dois avouer que si iil y avait l’appel du muezzin à côte de chez moi cela me donnerait des pulsions criminelles… tandis que le bruit des cloches m’apaise. C’est que l’un est agressif et laid dans son expression et l’autre n’est qu’harmonie comme les deux mondes auxquels ils se réfèrent

          5. AvatarBretonnedecoeur

            Eva,
            Pour en revenir à votre commentaire sur l’islamisation de la Bretagne, cela veud dire que même à ma retraite ils ne me foutront pas la peix ! Les Bretons sont pourtant réputés pour leur caractère, bon sang ! Et je croyais que chez eux il y avait moins d’abrutis de gôôôche !!!
            Où aller pour éviter les barbus hystériques ?
            J’ai moi aussi vu l’info sur le renégat breton islamisé. Quand j’ai entendu « LE GWEN »… je préfère vous épargner les injures qui me sont venues à l’esprit car Christine ne publierait pas mon commentaire…
            Bonne journée à vous.

      3. AvatarRajkoumar

        ZÉRO « apport arabo-musulman » (d’ailleurs quel apport ce monde pourrait-il m’offrir ?)

        Le « zéro » est un apport Indien !

        J’ai acheté des moules chez mon poissonnier … pensez vous que ces bestioles puissent être « allal » ?
        c’est à dire égorgées en direction de la meke ?

  3. AvatarPETIT

    et oui et il est plus que temps de changer tout ça alors profitons du rassemblement du 22 juin … il n y aura pas de changement sans casse malheureusement … alors il faut se préparer

  4. Avatarbreizatao

    Une boucherie peut être Halal ou non Halal cela ne change rien puisque curieusement la loi de ce pays théoriquement Laïque n’ oblige pas l’ étiquetage de cette information, donc l’ animal peut être égorgé vivant comme c’ est le cas dans 60 % des abattoirs, la seule technique pour être certain de manger une viande issu d’ un animal normalement étourdi avant sa mort est de manger du…cochon, et le cochon Breton c’ est bon…

    1. Avatarresistancerepublicaine

      On est d’accord sauf que une boucherie halal s’engage à ne fournir que du halal, alors que dans une qui ne s’affiche pas comme telle on peut espérer ne pas avoir de halal si le boucher fait attention à on abattoir et ça c’est à vérifier avec lui !

    2. Avataranonyme

      le probleme c’est que dans ces boucheries vous ne trouverez pas de cochon ,,,
      il reste les supermarchés et là je ne sais pas ce qu’il en est dans cet arrondissement

        1. Avataranonyme

          oui je m’en rend compte;;;;
          ce qui me peine le plus , c’est que dans des quartiers qui ne sont pas encore a majorité musulmane
          comme le 14 iéme à paris , sur le trajet du tramway bd brune toutes les boucheries sont halal ,,, j’en ai compté 5 tous le long du bd , plus les kebabs , epiceries etc;;;
          pourquoi n’y t’il plus de repreneur traditionnel ? Le probleme est que les jeunes se désinteressent du métier je pense
          alors à qui la faute,,, le boucher revendra son commerce à qui le reprendra non ?

          1. Avatarresistancerepublicaine

            il est vrai que la gauche et les profs qui ont encouragé les jeunes à poursuivre des études longues même s’ils n’en avaient ni les goût ni les moyens portent une lourde responsabilité

      1. AvatarBretonnedecoeur

        Pour ce qui est des supermarchés, laissez tomber si vous ne voulez pas manger halal ! Il y a belle lurette que j’ai abandonné les rayons « viandes et volailles » des grandes et moyennes surfaces et assimilés. Juste en face de chez moi, il y a une supérette très pratique bien que peu achalandée. Mais JAMAIS je n’y achèterai le moindre poulet car je sais pertinemment que TOUT est halal. Sauf le porc, bien sûr.

    3. AvatarBretonnedecoeur

      Breizatao,
      J’adore le cochon et votre belle région et dans quatre ans, je vais me réfugier en Bretagne (ouf !). Au moins là-bas, je n’aurai peut-être plus de problème. Parce que à Châtenay-Malabry, c’est pareil. Il n’y a qu’un boucher traditionnel français (haram donc) qui se trouve en centre-ville. Il y en a un autre à Sceaux face au Monoprix au-dessus du RER. Et quand j’ai une envie de viande, c’est chez eux que je me fournis en viande.
      Sinon, il y a aussi l’option poisson dont je suis grande consommatrice.

  5. Avatarserge

    malheureusement c »est pas un cas isolé la rue de ménilmontant en est un exemple plus de charcuteries que des boucheries halal j »ai quittée le quartier sans aucun regrée

  6. AvatarTraçabilité poil au nez

    « Il ne reste qu’un seul boucher français tous les autres sont halal ».
    OK, mais qu’est-ce qui vous prouve que la viande ce boucher français n’est pas halal également ?
    Beaucoup d’abattoirs sont halal et la traçabilité halal n’existe pas.
    Et si votre boucher vous jure que sa viande n’est pas halal, quel moyen aurez-vous de vérifier ses dires ?
    Si l’abattoir le plus proche et le moins cher est halal, le risque est immense que la viande soit halal, ce qui n’empêchera votre boucher de vendre aussi du porc, mais sa boucherie sera boycottée par les musulmans pour cette raison.
    Seules solutions sûres : ne manger que du porc, du poisson et des fruits de mer.
    Tout le reste peut être halal : poulet, lapin, cheval, pigeon, autruche, kangourou, etc.
    Il y a aussi le problème du casher : qu’est-ce qui vous prouvera que sa viande n’est pas casher ?

    — Info de Vigilance hallal :
    Le samedi 25 mai 2013 à Paris se dérouleront les états généraux du respect du consommateur et du bien-être animal à l’abattoir :
    http://vigilancehallal.com/

    1. AvatarDENES

      Bonjour, vous pouvez demander à votre boucher de vous présenter un certificat de l’abattoir qui précise le mode d’abattage. Ainsi, vous serez tranquillisé et votre boucher plus attentif peut-être à la viande qu’il commercialise..

  7. Avatarbreizatao

    En ce qui concerne la viande de porc qui est refusée par les Musulmans il est donc normal que cette viande ne soit pas halal ce qui est logique, par contre en a t on la certitude ?
    Pour le poisson j’ ai une chance fabuleuse car mon fournisseur est un pêcheur du coin, s’ il a fait beau il y a du poisson mais si le temps est mauvais il n’ y a rien, c’ est la loi de la nature et je peux vous dire que si vous goûtez à ce poisson vous aurez du mal à manger autre chose … sauf du cochon. Petit détail si vous allez faire vos courses au marché il est interdit à un pêcheur de couper ou vider un poisson, il doit le laisser tel quel, c’ est la différence avec le poissonnier qui lui peut vous le préparer le couper etc…. je pense que la raison est la différence de TVA pour ces 2 professions.

    1. Avatarresistancerepublicaine

      le porc ne peutpas être halal puisque interdit aux musulmans ils ne le tuent donc pas en l’égorgeant et en pronconçant des prières en direction de la Mecque ; vous avez de la chance de pouvior manger ce poisson…

    2. AvatarBretonnedecoeur

      Breizatao, j’ai une inquiétude. Parlant du porc, vous dites « … il est donc normal que cette viande ne soit pas halal ce qui est logique, par contre en a t on la certitude ? ». Vous semblez même émettre un doute sur le poisson, à moins que j’aie mal compris. A mon sens, il n’existe pas de poisson halal. Rassurez-moi, svp.
      Sommes-nous condamnés à nous méfier également du porc et du poisson ? Tant pis si ma question est idiote, j’ai besoin de savoir.
      Bonne journée.

      1. Avatarresistancerepublicaine

        Non Bretonne de coeur il n’existe pas de porc halal ni de poisson halal… frais.
        Le poisson par contre peut être estampillé halal dans les plats cuisinés, surgelés etc garantissant ainsi qu’il n’y a pas de porc dans la préparation. A boycotter naturellement

Comments are closed.