Coran : faites ce que je dis, pas ce que je fais, par Philippe Jallade

Publié le 28 mars 2013 - par - 36 commentaires

  Cinq exemples :


  1. 1.    Coït avec les femmes qui ont leurs règles

 Le coran interdit aux hommes d’avoir des rapports sexuels avec les femmes qui ont leurs règles (Sourate 2, verset 222).

Or, «  ‘Aïcha <femme préférée de Mohammed> a dit : Quand l’une de nous avait ses menstrues et que l’Envoyé de Dieu désirait entretenir des rapports sexuels avec elle, il lui ordonnait de s’envelopper d’un ‘izar (sorte de pagne ajusté autour des reins au-dessus du nombril) ». (Hadith 440 page 39)

« Maïmouna <une autre femme de Mohammed> a dit : Chaque fois que le Prophète désirait entretenir des rapports sexuels avec une de ses femmes ayant des menstrues, il lui enjoignait de s’envelopper d’un ‘izar » (Hadiths Muslim, 440 et 442, page 39)

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Sahih-Mouslim.docx

 

2.    Ablution après avoir touché son pénis

 Le musulman est censé faire des ablutions quand il urine et/ou touche son pénis.

« Je tenais le Livre (le Coran) pour Sad ibn Abi Waqqas et je me suis gratté (les parties intimes). Sad dit : Est-ce que tu t’es touché le pénis ? Je répondis : Oui. Il dit: Lève-toi et va faire tes ablutions. Je me suis levé, j’ai fais mes ablutions et je suis revenu ». (Malik, hadith 92)
 « Abdullah ibn Umar avait l’habitude de dire: Si tu touches ton pénis tu dois faire l’ablution ».  (Malik, hadith 93)

Or, « Le Prophète urina et Omar se tenait derrière lui avec une cruche d’eau. Il dit : qu’est-ce que c’est, Omar ? Il répondit : de l’eau pour faire tes ablutions. Il dit : je n’ai pas reçu d’ordre de faire des ablutions à chaque fois que j’urine. Si je devais le faire, cela deviendrait une sunna ». (Abou Daoud, hadith 42)

3.    Eau des ablutions :

 « Le Prophète a interdit au mâle de faire des ablutions avec de l’eau laissée par la femme ». (Abou Daoud, hadith 82)

Or, « Le Prophète faisait ses ablutions majeures avec l’eau restante de Maymoûna (une de ses femmes), une fois celle-ci ayant terminé les siennes ». (Muslim 487)

 Et aussi : « Une des femmes du Prophète prit un bain avec une grande cuvette. Le Prophète voulait faire des ablutions ou prendre de l’eau qui restait. Elle lui dit : O Prophète d’Allah, j’étais sexuellement souillée. Le Prophète dit : l’eau n’est pas souillée ». (Abou Daoud, 68)

Pire : « ‘Aïcha a dit : Je faisais avec le Prophète des ablutions majeures à partir d’un seul récipient, tous deux en état de janâba (impureté sexuelle/excitation/avec écoulements) ». (Bukhary, 299)

 

  1. 4.    Faire ses besoins naturels dans la bonne direction

 Il est interdit aux musulmans de faire leurs besoins naturels face à la quibla (la direction de La Mecque, vers laquelle se fait la prière) ou face à Jérusalem, qui était l’ancienne quibla.

Par exemple, « Le Messager d’Allah a dit: Quand tu va déféquer ou uriner n’expose pas tes parties génitales vers la qibla (La Mecque), de même que ton dos ». (Malik, 452)

« Le Prophète a dit : Quand vous allez satisfaire un besoin naturel, ne faîtes pas face à la Qiblah ni lui tournez le dos non plus, mais orientez-vous vers l’est ou l’ouest» (Muslim, « Bonnes pratiques », Hadith 388).

Néanmoins, des hadiths évoquent Mohammed faisant ses besoins dans la direction interdite.

 « Le Prophète d’Allah nous a interdit de faire face à la qiblah quand on urine. Puis je l’ai vu lui faisant face (à la qiblah)  en faisant ses besoins, un an avant sa mort. » (Abou Daoud, hadith 13)

Ou encore : « Abdullah Ibn ‘Omar a dit : des gens prétendent qu’il ne faut pas faire face ni à la Ka’aba ni à Jérusalem, en satisfaisant un besoin naturel. Or moi Abdallah, un jour que j’étais monté sur le toit d’une maison, je vis l’Envoyé de Dieu assis à croupetons sur deux briques sèches pour satisfaire un besoin naturel, tout en faisant face à Jérusalem » (Muslim, 390)

 

  1. 5.    Jeux de hasard

 Le coran interdit les jeux de hasard.

Sourate 2 verset 219 : «  Ils t’interrogent sur le vin et les jeux de hasard. Dis : Dans les deux il y a un grand péché et quelques avantages pour les gens ; mais dans les deux, le péché est plus grand que l’utilité …»

Sourate 5 versets 90 et 91 : « O les croyants ! Le vin, les jeux de hasard, les statues, les flèches de divination sont une abomination inventée par Satan. Ecartez-vous-en afin que vous réussissiez. Le Diable ne veut que jeter parmi vous, à travers le vin et le jeu de hasard, l’inimitié et la haine, et vous détourner d’invoquer Allah et de la prière. Allez- vous donc y mettre fin? »

Dans l’histoire ci-dessous, une femme ayant eu des relations sexuelles avec trois hommes (NOTE 1) se retrouve enceinte. Les trois hommes se disputent la paternité de l’enfant et sont amenés à Mohammed pour qu’il tranche entre eux.

« Ensuite (le Prophète) dit: Vous êtes des querelleurs. Je vais tirer au sort entre vous ; celui qui gagnera aura l’enfant et paiera deux tiers du prix du sang à ses deux compagnons. Puis il tira au sort entre eux et donna l’enfant à celui qui gagna. L’Apôtre d’Allah riait tellement qu’on voyait ses canines et molaires ». (Abou Daoud : Hadith 2262) (NOTE 2).

Les adeptes du coran et de Mohammed -qui sont tenus de suivre son bel exemple- ne se posent pas de questions sur ces contradictions, ou alors ignorent-ils leurs textes ?

 Philippe Jallade

NOTE 1 : La fornication n’est pas interdite ?

NOTE 2 : Il y a ici confirmation que l’Apôtre d’Allah était un joyeux drille… On connaissait déjà la fameuse boutade  « Je suis le prophète du carnage, je suis un rieur sanglant »

 

Print Friendly, PDF & Email

36 réponses à “Coran : faites ce que je dis, pas ce que je fais, par Philippe Jallade”

  1. Avatar thierry1354 dit :

    Ça complète bien la chanson de Pierre Perret  » Le Zizi  »….

    • Avatar cheikh thiam dit :

      il n’y a aucune contradictions entre le quran et la sunna.
      celui qui ment sur le prophete sa place est en enfer.paix et benedictions d’Allah sur lui.
      levons donc les mensonges et ambiguitees!
      pour le coit oui c’est interdit( coit = penetration) pendant les regles mais l’homme peut jouir de sa femme sans faire le coit c,est pour cela qu’elle porte un vetement.le hadith dit lorsque l’homme veut jouir de sa femme…
      pour les ablutions on les perds si on se touche les parties intimes sans vetements.ou on urine.
      ou dans d’autre cas mais on dois refaire les ablutions pour faire la priere ou pour lire le quran ou autre acte cultuel.
      la phrase correcte est donc le musulman est cense faire l’ablution pour la priere par ex.
      pour l’eau des ablutions les hadiths authentiques prouvent que c’est permis.(bukhari et mouslim).
      la qibla est la mecque on ne tiens plus en compte de jerusalem .donc pas de contradiction avec le hadith de mouslim.
      il ya une difference entre jeux de hasard et tirage au sort.
      quand l’homme est polygame il lui est permis de tirer au sort ses femmes pour chosir avec qui il peut voyager.
      les hadiths authentiques sont dans les livres de bukhary et muslim

      • Avatar resistancerepublicaine dit :

        Je suis morte de rire à l’idée des réponses que ce commentaire va susciter de nos spécialistes es coran…. C’est la seule raison pour laquelle je le laisse passer, parce que, franchement, en 2013, que des barbares parlent encore d’enfer à des adultes c’est dément !

      • Avatar Jallade dit :

        Etes-vous LE Cheikh Thiam dont la renommée a dépassé les frontières ?

        Etes-vous bien le même Cheikh Thiam auteur d’autres commentaires impérissables sur internet, tel que celui-ci ?
        « DIARAIEUF DIARADIEUF DIARADIEUF WA MERCI CHEIKHOUNA SEYIDOUNA AHMADOU BAMBA MBACKE KHADIMOU RASSOULILAHI SALA LAHOU TALLA ALEYHI WA SALAM »
        http://www.youtube.com/user/thiamcheikh57

        S’il s’agit bien de vous, je me permets de vous demander : comment va TOUBA (ville sainte du Sénégal), pas trop de choléra cette année lors du dernier « Magal » ? Assez d’eau, pour une fois ?
        Passé ce préambule, DIARADIEUF WA MERCI de votre visite, qui confirme l’audience internationale de Résistance Républicaine.

        Un premier commentaire. La fin de votre texte va alarmer les gardiens de la foi : « les hadiths authentiques sont dans les livres de bukhary et muslim » ; le fait que vous ne mentionnez que ceux-la au détriment des autres (Abou Daoud, Malik etc…) signifie, en application de la dialectique islamique, que vous ne reconnaissez comme authentiques que les hadiths de bukhary et muslim, comme vous l’écrivez (sans majuscule, ce qui n’est pas une preuve de grand respect, vous en conviendrez avec moi). Exit selon vous Abou Daoud, Malik etc…, oubliés, abrogés (Note 1) (NOTE 2).
        Savez-vous que, ce faisant, vous faites une « innovation » que personne n’a osé faire depuis quatorze siècles ? Savez-vous que l’innovation est un grand péché ? Savez-vous de quoi sont punis les « innovateurs » ? De l’enfer !
        Entre nous, ne seriez-vous pas, un tout petit peu -dites-nous tout, ce ne sera pas rapporté-, sur la voie de l’apostasie ?
        Au fait, vous n’avez peut-être pas bien lu, pour ce qui est du coït avec des femmes qui ont leurs règles, les hadiths rapportés sont de Muslim ; relisez le texte et utilisez le lien fourni à cet effet, où vous pouvez télécharger tout Muslim gratis, en français (langue avec laquelle vous semblez malheureusement avoir quelques problèmes, n’est pas Léopold Senghor qui veut).

        Un deuxième point. Vous écrivez : « pour les ablutions on les perds si on se touche les parties intimes sans vetements.ou on urine. »
        A la lecture de ce hadith, présentement rapporté par nous : « Je tenais le Livre (le Coran) … et je me suis gratté (les parties intimes). Sad dit : Est-ce que tu t’es touché le pénis ? Je répondis : Oui. Il dit: Lève-toi et va faire tes ablutions…»,
        le lecteur, en son for intérieur, pouvait déjà trouver irrespectueux que l’on se gratte le sexe en tenant le Coran, passons ; quoiqu’il en soit, il est légitime qu’ensuite on doive faire ses ablutions. Et là, vous nous faites une révélation de taille, grâce à vous on comprend que le monsieur du hadith -et c’est valable pour n’importe qui- a dû faire ses ablutions parce qu’il était sans vêtements. (Et s’il avait des vêtements, pas d’ablutions à faire ?)
        Tout s’explique, il est bien évident que sans vêtements, on est plus porté à se toucher le pénis. Ainsi, nous voyons mieux la scène : le monsieur sans vêtements, face aux fidèles, se grattant le sexe de la main gauche (celle qui est halal pour çà) et tenant le Coran de la main droite. L’habitude de mettre les femmes dans une salle à part pour la prière, c’est depuis ?

        Pour ce qui est des ablutions après urine (ici, vous n’avez rien à préciser sur « sans » ou « avec » vêtements ?), on est bien d’accord : il faut les faire, raison pour laquelle nous rapportons un texte où il est indiqué que Mohammed s’y est refusé. A l’occasion, vous pouvez vérifier s’il n’y a pas d’autres textes du genre chez Bukhary, ou chez Muslim ?

        Sans vouloir abuser de votre patience, surtout ne partez pas, d’autres commentaires sont à venir.

        NOTE 1 : N’émettez surtout pas une fatwa interdisant aux maisons d’éditions saoudiennes et autres, de publier et diffuser Abou Daoud Malik etc sur les sites internet islamiques francophones et anglophones, comme il le font très généreusement, car il y aurait alors un gros problème : en effet, c’est notre source d’approvisionnement.

        NOTE 2 : Si vous avez du temps à perdre, cherchez un peu ; les hadiths de Abou Daoud et Malik cités présentement ne seront sans doute guère difficiles à retrouver chez Bukhari et Muslim.

        • Avatar resistancerepublicaine dit :

          Splendide, Philippe, mais je n’en attendais pas moins de toi ! Thiam au tapis. K.O.

          • Avatar Jallade dit :

            Hadith du jour : « Fernand Reynaud a dit : J’sens qu’y va y avoir attraction ! ». (Sketche « Le racket » ; Traduction Mohammed Hamidullah).

            A tout-à-l’heure pour un deuxième round, madame l’arbitre.

          • Avatar resistancerepublicaine dit :

            Quelle langue, Philippe ! Vous ne voulez pas aller donner quelques cours de français – et d’humour gaulois- dans nos banlieues profondes ?

      • Avatar Jallade dit :

        CHEIKH THIAM,

        MANGADEF-SA VA – MERCI ?

        Troisième commentaire de ma part ; tournons-nous maintenant vers la quibla (rassurez-vous, pas pour pisser).
        Je vous cite : « la qibla est la mecque on ne tiens plus en compte de jerusalem …».

        . Vous feriez gagner du temps au lecteur en ne répétant point -en plus mal- ce que nous avons déjà écrit : « … Jérusalem, qui était l’ancienne quibla ». Nous savons fort bien qu’au départ Jérusalem était la qiblah. A un moment donné, environ seize mois après son arrivée à Médine, Mohammed reçu des feuillets du livre lui enjoignant d’effectuer une rotation à 180 degrés pour se tourner, lors de la prière, non plus vers Jérusalem, au nord, mais vers La Mecque, au sud. Les fidèles en prière s’exécutèrent derechef et firent demi-tour. Oui, nous savons tout cela, ne vous donnez pas cette peine.

        . Jérusalem figure dans le deuxième hadith cité par nous mais vous omettez le premier qui ne mentionne pas Jérusalem : « Le Prophète d’Allah nous a interdit de faire face à la qiblah quand on urine. Puis je l’ai vu lui faisant face (à la qiblah) en faisant ses besoins, un an avant sa mort. » (Abou Daoud, hadith 13).Votre lecture est à ce point sélective ? C’est de la « taqyya » que vous nous faites ?

        . Si Mohammed, à l’époque à Médine, située sur l’axe La Mecque-Jérusalem, fait ses besoins face à La Mecque, évidemment c’est pas bon ; s’il fait aussi ses besoins face à Jérusalem, dans ce cas il tourne son derrière à La Mecque et c’est pas bon non plus, c’est pas halal. D’où la consigne, pour être sûr de ne pas rater son coup, de faire çà dans la direction Est-Ouest, mais apparemment ce n’était pas valable pour tout le monde… Il y en au moins un qui, semble-t-il, n’en avait rien à cirer.

        . Enfin, si vous n’aviez pas, de votre propre autorité, supprimé des listes Malik, vous auriez pu utilement donner une leçon : « Toute direction qui est entre l’est et l’ouest peut être prise comme qiblah si la personne prie en direction de la Maison (la maison sainte, la Ka’aba à La Mecque) ». (Malik : Book 14 : Hadith 14.3.8), ce qui permet de s’affranchir de l’instruction -caduque, ne nous leurrons point- rapportée par votre mouslim préféré, comme quoi il faut faire ses besoins naturels dans la direction Est-Ouest.
        Si vous tenez vraiment à nous copier, vous avez toute liberté de reprendre à votre compte, à l’intention des fidèles (NOTE 1), des précisions d’ordre pratique qui avaient déjà été données ici-même, dans ces colonnes. Voir notre exégèse du hadith précité de Malik :
        « Ceci implique que toute direction est bonne pour faire ses besoins sauf celle de La Mecque. L’important, pour le voyageur, est de ne pas oublier d’emporter avec lui une carte -celles de l’IGN, Institut Géographique National, sont bien foutues- et une boussole. »

        A votre service

        NOTE 1 : Faudrait quand même pas non plus les prendre pour des prunes.

      • Avatar Jallade dit :

        Un quatrième commentaire ; je vous cite à nouveau : « il y a une difference entre jeux de hasard et tirage au sort. » Laquelle ? Donc, quand Mohammed tire au sort qui aura la paternité de l’enfant, c’est halal ?
        Il faudrait quand même tous vous décider un jour à vous mettre d’accord entre vous une bonne fois ; à force, le fidèle ne sait vraiment plus à quel saint se vouer.
        Dans un premier temps, pouvez-vous vous rapprocher de la mosquée de Lyon ? N’oubliez pas de vous munir du hadith que nous vous avons fourni, où Mohammed a attribué un enfant par tirage au sort, manifestement ignoré par eux. Et, une fois là-bas, prenez garde à ne pas vous faire traiter d’apostat.
        Voir la rubrique « LES JEUX PAR TIRAGE AU SORT SONT-ILS HALLAL ? »
        http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php?topic=15812.0;topicseen

        « Le TIRAGE AU SORT, les flèches divinatoires, et les jeux de hasard sont illicites. »
        « Ma soeur c’est quand meme un jeu de hasard, car il y a un TIRAGE AU SORT, meme si tu ne mise pas ! »
        « … une de ces pratiques qui a été sévèrement condamnée en Islam : Il s’agit de ce que le Qour’aane évoque sous l’appellation de « Al Maysir », traduit en français par les « jeux de hasard »… l’une des plus courantes consistait à acheter un animal, à l’égorger, à le diviser en plusieurs parts et à le distribuer suivant UN TIRAGE AU SORT. »
        « … des pratiques païennes: les pierres dressées (stèles auprès desquelles les polythéistes égorgeaient des animaux au nom de diverses divinités) et les flèches divinatoires (que les polythéistes utilisaient lors de TIRAGES AU SORT ayant pour but d’exprimer, selon eux, la volonté des idoles au sujet d’une question déterminée…)
        « Donc si j’ai bien compris, les jeux dans lesquels intervient un TIRAGE AU SORT sont interdits. »
        Etc…

        Pour ma part, fi de ces querelles d’écoles. J’ai trouvé dans la littérature islamique d’excellents jeux de hasard, rubrique tirage au sort, qui feront fureur auprès des jeunes et des moins jeunes, quand je les aurai commercialisés en Europe (pour cela, faut-il demander une licence ?). Ma préférence va à celui-ci : « Istikhârah au tirage au sort- n°1. Méthode simplifiée » :
        MODE D’EMPLOI :
        Si on se trouve dans une situation où il est difficile de prendre une décision ou d’entreprendre une action, on peut recourir à l’istikhârah, c’est-à-dire demander l’aide d’Allah pour nous guider. Une des manières de solliciter l’assistance divine consiste à prendre six morceaux de papier : sur 3 d’entre eux on écrit la formule :
        “Bism-illâh-ir-Rahmân-ir-Rahîm. Khîratun min-Allâh-il-‘Azîz-il-Hakîm li: If‘al” (Au Nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux. Le meilleur choix de la part d’Allah, le Puissant, le Sage pour : Fais-le),
        et on écrit dans les trois autres papiers : “Bism-illâh-ir-Rahmân-ir-Rahîm. Khîratun min-Allâh-il-‘Azîz-il-Hakîm li…. : Lâ taf‘al” (Au Nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux. Le meilleur choix de la part d’Allah, le Puissant, le Sage pour… : Ne le fais pas).
        Puis, on plie les six papiers, on les dépose sous la natte de la prière et on accomplit deux rak‘ah de prière. Tout de suite après on fait une prosternation dans laquelle on récite cent fois :“Astakhîr-ullâha bi-Rahmatihi khîratan fî ‘âfiyah”[7](Je demande à Allah de choisir pour moi, par Sa Miséricorde le meilleur choix qui me préserve de tout mal). Puis on redresse le buste pour rester assis et on récite la formule :“Allâhumma khir lî fî jamî‘ umûrî, fî yusrin minka wa ‘âfiyah[8] (O mon Dieu! Choisis pour moi dans toutes mes affaires afin que Ton choix me mette à l’abri des difficultés et me préserve de tout mal).
        Après quoi on mélange bien les morceaux de papier pliés et on en ramasse trois un par un. Si les trois premiers papiers ramassés portent tous la mention “fais-le”, cela signifie qu’il faut faire l’action pour laquelle on a sollicité l’aide d’Allah, et si tous les trois portent la mention “ne le fais pas”, on doit s’en abstenir. Mais si le premier papier tiré a la mention “fais-le”, le second “ne le fais pas”, on doit en tirer encore trois un par un. Si sur les cinq papiers tirés trois portent la mention “fais-le” et deux “ne le fais pas”, il faut accomplir l’action concernée, dans le cas contraire il faut s’en abstenir.
        FIN DU MODE D’EMPLOI

        Je ne publie pas les autres jeux islamiques car, vu l’immense succès populaire qui s’annonce, il est à craindre que Résistance Républicaine n’augmente subitement ses tarifs publicitaires, à mes dépends.
        Je n’indique pas non plus les sources islamiques qui fournissent ces jeux, afin d’éviter une guerre fratricide avec la mosquée de Lyon.

        • Avatar resistancerepublicaine dit :

          Zut alors Philippe j’espérais bien avoir trouvé la manne…

        • Laurent Laurent dit :

          MDR Jallade
          Mais lorsqu’on se trouve devant les trois papiers, peut-on utiliser le pendule ?
          Quand y zont fini, zont-ils encore du temps pour bosser?

          • Avatar Jallade dit :

            « peut-on utiliser le pendule ? »

            REPONSE DE LA SCIENCE : En principe, tout ce qui n’est pas formellement interdit est autorisé ; le pendule est introuvable dans les textes et devrait être autorisé, mais c’est de la triche, selon ses détracteurs.
            Sur ce point, le pendule, les avis des savants divergent depuis quartoze siècles ; depuis, les savants tirent au sort pour savoir quelle école a raison. Mais ils doivent recommencer sans cesse car personne n’est jamais satisfait des résultats du tirage au sort et tout le monde finit par se taper sur la gueule (d’où les combats actuels en Syrie).
            Entretemps, le Professeur Tournesol (Tintin Milou) a déposé un brevet pour le pendule, donc on l’a dans le baba.

            « Quand y zont fini, zont-ils encore du temps pour bosser? »

            REPONSE DE LA SCIENCE :
            1 – En terre d’islam, seuls les chameaux bossent (celle-là, vous auriez pu la trouver tout seul).
            2- Ces jeux islamiques sont assez longs. Par exemple, si vous avez bien lu la notice, à un moment donné il y a une formule magique à réciter 100 fois. Il peut aussi y avoir des aléas si on ne fait pas gaffe. Un exemple personnel ; l’autre jour, j’étais en train de jouer à ce jeu dans la rue avec des potes et paf, un coup de vent, tous les papiers se sont envolés.

            En outre, quand le sort est défavorable, le joueur a tendance à recommencer jusqu’à ce que le résultat lui convienne.
            Bref, çà occupe son homme une bonne partie de la journée.

            Puisque vous semblez vous intéresser à ce jeu, je mets finalement ci-dessous, à votre intention, le lien où vous pourrez approfondir la technique, mais chut, n’en dites rien à Christine Tasin.
            http://www.bostani.com/istikharah.htm

          • Avatar resistancerepublicaine dit :

            Je n’ai rien vu…

          • Laurent Laurent dit :

            Merci Plippe pour le lien. Gràce à lui j’ai compris pourquoi on voit de temps en temps dans les rues, un bédouin en train d’égrener un chapelet, il tire au sort :-))

            « …seuls les chameaux bossent  » le verbe ne viendrait-il pas de turquie qui possède le Bos…phore ?

          • Avatar Jallade dit :

            A propos de bosse, encore une bien bonne. Il parait que Mohammed avait une bosse dans le dos, de la taille d’un œuf, qui était la preuve qu’il était bien prophète (car Moïse ou Abraham, je ne sais plus, avait la même chose mais en creux).
            Je n’ai que ceci sous la main, et voir à nouveau le lien ci-dessous, Hadith Muslim, voir bas de page 259
            http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Sahih-Mouslim.docx

            « Sceau du Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui)
            4328. As-Sâ’ib Ibn Yazîd (que Dieu l’agrée) a dit : Ma tante maternelle m’emmena chez le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui). – « Ô Envoyé de Dieu!, lui dit-elle, voici le fils de ma sœur; il est malade ». Le Prophète passa sa main sur ma tête et appela sur moi les bénédictions du Ciel. Ensuite, il fit ses ablutions; je bus de l’eau restante de ses ablutions et me tins debout derrière lui. Entre ses deux épaules, je vis le sceau de la prophétie qui ressemblait à l’œuf de la perdrix. »

            Noter accessoirement que le type qui raconte çà a bu l’eau restante des ablutions de Momo.
            Faudra que j’pense à faire pareil, ma bouteille de Merlot est déjà à moitié vide.

          • Laurent Laurent dit :

            Merci Philippe pour cette nouvelle info qui me fait penser économie.
            Votre connaissance des hadiths pourrait être transmise à la firme « carembar » grande dispensatrice de blagues !

      • Laurent Laurent dit :

        Bondjou Chreck
        Mwa ma fem ni veu pa ke je jouiss d’elle mé AVEC elle.
        Ma fem i dentisse. L’aut jou ji rente chi mwa i ji voi ma fem avec un mal de dent; J’enguele lom car s’il va a ma fem au moin qu’il s’essuye pas à mes tentures!

        Tu dis « …l’homme peut jouir de sa femme sans faire le coit c,est pour cela qu’elle porte un vetement… »
        Attention ave le Nikab noir ça tache! A cause du prophète, les keuf m’ont embarqué parceque le prophète a dit « ta femme est un champ de labour… » et comme le bus passait par la campagne, il y avait des champs avec des beux et des avec pas de beu (c’est pour sa que j’ai enlevé le X à beu) donc c’était des labours et comme ma femme avait son nikab j’ai fait à la main sur elle, alors les c’fran pas contents on tapl’é les flics.

        -pour les ablations, explique-moi c’est quand les parties in times? le médecin a vu mon sexe, alors est-ce qu’il in time ou in con et que je dois aussi l’ablationner.?
        Et si j’ai fait mes ablations et que je porte des vêtements mais que j’ai des morpions est-ce je peux les gratter
        -J’ai lu ossi que dans les hadiths malikites l’eau des ablations pouvait etes pur donc on puvait la boire problème avec le savon de Marseille c’est déguelasse le goût et j’avais plein de bulles qui sortaient de la bouche.
        -bukhari je connais mais mouslim est-ce que c’est celui qui fait des purées de pommes de terre?
        -Plus loin tu dis « …on ne tiens plus en compte de jerusalem … », Ouf ça me rassure ainsi y aura plus de guerre avec les juifs, on pourra se tourner contre les chiites!
        -il ya une difference entre jeux de hasard et tirage au sort.
        Oui mais si par hasard je tire au sort la plus faible de mes épouses alors que je voulais prendre la grosse, qui va porter les valises?
        Et si le sort au hasard tire celle qui par un mauvais sort a ses menstrues comment que je voyage ?
        J’ai lu un hadith que le tirage au sort, c’était de la sorcellerie alors qu’on pouvait être possédé par les djinns c’est pour ça que j’en porte pas et que j’en bois pas!

        • Avatar Jallade dit :

          Par pitié, arrêtez, vous allez l’achever !
          Par contre, j’en connais un qui se marre ; au point que depuis dix minutes, ma femme, inquiète de m’entendre hurler de rire, n’arrête pas de passer voir ce qui m’arrive.

          • Avatar Jallade dit :

            « J’ai lu ossi que dans les hadiths malikites l’eau des ablations pouvait etes pur donc on puvait la boire »

            Y’en a un pour qui les problèmes de l’eau, c’est son boulot. Y va tout régler, jusqu’en Egypte. Vous aurez la réponse à toutes vos questions d’ici deux ou trois jours sur RR, si Christine Tasin le veut bien.
            Après çà vous n’aurez vraiment plus aucun souci à vous faire.

      • Avatar Jallade dit :

        Un cinquième et dernier commentaire, à propos du problème crucial relevé dans l’article présentement publié le 27 corant : « Coït avec les femmes qui ont leurs règles».
        Une dernière fois, je vous cite : « pour le coit oui c’est interdit (coit = penetration) pendant les regles mais l’homme peut jouir de sa femme sans faire le coit c,est pour cela qu’elle porte un vetement.le hadith dit lorsque l’homme veut jouir de sa femme… » (il n’y a pas la suite, la phrase ne semble pas terminée et pour ce qui d’explication, le lecteur reste sur sa faim).
        Sachant que de son côté, Mohammed est lui aussi susceptible de faire l’amour tout habillé (avant la prière) (NOTE 1) -sans parler d’autres qui prient tout nus, merci de nous avoir mis sur la piste, et se grattent le sexe en tenant le Coran – on est tous un peu largués avec ces histoires de fesses et de fringues. N’y aurait-il pas, en cette affaire, une confusion avec le KAMASUTRA ?

        Revenons à nos moutons. Donc, tout le monde est d’accord, le verset 222 de la sourate 2 ordonne à l’homme de s’éloigner des femmes qui ont leur menstrues et de ne pas cohabiter avec elles, c’est-à-dire de ne pas avoir de coït avec elles, comme le précisent les exégètes.
        De l’autre côté, vous devriez connaître ce hadith : « Le Prophète a dit à propos d’un homme qui a eu un rapport sexuel avec une femme ayant ses règles : il doit lui donner un demi-dinar comme sadaqah (dot/aumône). » (Abou Daoud 2163),
        complété par cet autre : « Si un homme a un rapport sexuel (avec une femme qui a ses règles) quand elle saigne, il doit lui donner un dinar de sadaqah (dot/aumône), et s’il le fait quand le saignement a stoppé, il doit lui donner un demi-dinar.» (Abou Daoud 2164)
        Il est ici manifeste qu’il y a des transgresseurs à l’interdiction faite au 2 :222. Il est surprenant que les transgresseurs, d’habitude si prompts à être voués aux pires châtiments, s’en tirent à si bon compte (du Taubira avant l’heure, quoi) : payer un dinar de dédommagement. Pourquoi cette extraordinaire mansuétude ? N’est-ce pas parce qu’ils ont suivi l’exemple de quelqu’un de haut placé ? La réponse n’est-elle pas dans les deux hadiths rapportés au paragraphe 1 de notre texte, les témoignages de deux femmes de Mohammed ?
        Ces deux témoignages sont rapportés notamment par Boukhari (NOTE 2), votre préféré, sous le titre, en français : « Sur le fait d’avoir un contact avec une femme qui a des menstrues ». A noter d’emblée que le mot traduit ici par « contact » est « mubâcharah », qui signifie le commerce charnel avec une femme, la cohabitation (coït).
        Dans ces hadiths, l’acte de Mohammed est désigné en arabe par «yubâchir » (traduit page suivante de manière édulcorée dans cette édition par « toucher »), du verbe qui signifie « Avoir un commerce charnel avec une femme », «cohabiter avec une femme », dans le sens d’avoir des rapports sexuels. (Dictionnaire Arabe-Français, Kasimirski 1865)
        Voir aussi Dictionnary of The Holy Qur’an – Abdul Mannaân ‘Omar : «Bâchara:To go into (a wife) ; to know (a women) / Bâchirû: Touch or contact in sexual intercourse / Lâ tubachirû : Do not touch or contact (sex) ».
        “Bâchirû / Lâ tubachirû » mentionnés dans ce dernier dictionnaire sont tirés du verset 184 (???????????? , ??? ???????????????) de la même sourate 2, autorisant les rapports sexuels en période de jeûne (ramadan) et les interdisant le jour, quand on va à la mosquée. Ce verbe, dont le sens est donc limpide n’en déplaise aux « taquiyistes », n’est d’ailleurs utilisé que dans cette sourate.
        Accessoirement donc, quand ce verbe est traduit par toucher ou avoir un contact, c’est bien d’un rapport sexuel, d’un coït, dont il s’agit. Avec ou sans habit ne change rien à l’affaire.

        Pour en finir, une petite curiosité, concernant cette fois « hâ’idh », femme qui a ses menstrues, de « hâdha », avoir ses règles d’où « mahîdh », menstration (?????? ) du verset 222 de la sourate 2 qui nous occupe tant ce soir ; la forme 2 de ce verbe a un double sens curieux :
        « 1. Amener/déterminer l’écoulement mensuel (chez les femmes)
        2. Cohabiter (avoir des rapports sexuels) avec une femme pendant ses règles. » A croire que c’est une habitude chez certains.

        Bonsoir, et revenez-nous vite.

        • Avatar resistancerepublicaine dit :

          J »adore le « Taubira avant l’heure « !

          • Avatar Jallade dit :

            Honte à moi, j’ai oublié les deux notes, que voici:

            NOTE 1 : « Mu’awiyah ibn Abu Sufyan a demandé à sa soeur Umm Habibah, femme du Prophète : Est-ce que l’apôtre d’Allah prierait dans un habit avec lequel il a eu un rapport sexuel ? Elle dit : Oui, si il n’y voit pas d’impureté (sur l’habit). » (Abou Daoud, hadith 366).
            « ‘Aïcha a dit : Je lavais des fois les traces de sperme du vêtement du Prophète, qui sortait ensuite pour se rendre à la prière (malgré) les traces de l’eau sur son habit ». (Boukhary R 64-229).

            NOTE 2 : Sahîh Bukhâry -Al-Maktaba Al-‘Asryah -Beyrouth-Tome 1, pages 234 (français)/235 (arabe).

        • Laurent Laurent dit :

          Philippe
          « …, et revenez-nous vite. »…euh c’est que…je vérifie…oui il peut revenir j’ai encore du nurofen ou de l’acide acétylsalicylique des fois que la migraine, causée par les hadiths, me reprendrait.

          Soyons tolérant et reconnaissant, c’est vrai que le Coran peut servir de dictionnaire du rire avec de bons exercices pour le cerveau!

  2. Avatar bruneau dit :

    _J’EN AI MARRE DU CANCER DROITE-GAUCHE-ISLAMISTE_

    Fondamentalement, depuis le Jour de la Terre… les pauvres naissent Gauchistes et lorsqu’ils s’enrichissent, ces derniers votent à Droite (libre à vous de tergiverser et de philosopher sur le sujet).

    Pour dire autrement, le Cancer-Droite nivelle vers le haut et
    le Cancer-Gauche nivelle systématiquement (asservissement et assistanat) vers le bas.

    Le Cancer-Gauchiste vide vos poches en catimini et par touches successives insidieuses de tromperies (c’est plus vicieux et plus malin que la droite), pour remplir les leurs et celles de leurs copains ; les fonctionnaires, les syndicats, les associations de tous bords, les MàM (mouches à merde de journalistes),
    et les immigrés étrangers dont les musulmanes qui pratiquent l’islam (pléonasme voulu), leur religion institutionnelle interdisant de travailler (burka et niqab obligent !), etc…, et qui pondent à tout va pour obtenir les allocations familiales(1),
    tandis que 3 millions de chômeurs sont payés (incités) à ne rien faire… sauf… travailler au noir, « au black » si préférez.

    Coup double, on régale les chômeurs et les étrangers sur le dos des Français ! (Aie, aie,.. les intérêts et les agios des emprunts et de la dette…).

    Sans compter les salaires des ces amateurs incompétents (beaucoup trop bien payés) et qui réclament toujours plus. Je vois d’ici les pleurs et lamentations de ces quelques 600, ministres, sénateurs, députés, conseillers et mandataires…(pas de mur en construction pour l’instant, mais il faut tout s’y attendre avec la Duflot).

    Sacrilège ? Non, Sacrifice et Uniformité, disent-ils et pour eux, c’est cela le vivre-ensemble.
    (Pour sûr, des _cons qui votent pour des _cons_ cela ne les rend pas plus intelligents, ainsi ils seront au même niveau !)

    Et bien non, on ne peut pas vivre avec des cro-magnons islamisés qui sont au dessus des lois de Notre République Française.

    La Loi Française est souveraine et passe avant la spiritualité. Point et basta.

    Piquer dans la poche des Français pour les redistribuer aux étrangers avec une petite ristourne pour les copains et s’en mettre plein les fouilles, c’est leur méthode habituelle(1).
    (Le poids des mots et le choc de la dette ! Aie, aie, aie…)

    La Gauche c’est pire que le cancer. Une gangrène qui vous ronge insidieusement sans que vous vous en apercevez.

    Le Cancer-Gauche, c’est la TVD (taxe sur la Valeur Dhimmitude).

    Le cancer-Droite, c’est la TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée). (Quoique depuis, nos cerveaux intelligents ont déjà pris depuis belle lurette la poudre d’escampette ne pouvant supporter le poids démesuré des taxations et fiscalités qu’on leur impose).

    On préfère importer des futurs colons étrangers via l’UE (au profit de la BCE) sans aucune harmonisation réglementaire des statuts. L’Europe des exploiteurs sans frontière est en marche.

    Ils ont signé le packaging. « HallAl..luia » !. Turquie, Syrie, venez donc, il reste encore des parts de gâteau à prendre… Et vous autres, qu’attendez-vous, venez on va se le partager.

    Ainsi, ils bradent la France à tout va.

    Et pourtant, la CEDH (Cour Européenne des Droits de l’Homme) a annoncé que l’islam n’est pas compatible avec notre Démocratie Républicaine.

    Qui ira porter plainte ? Personne (sauf RR dans quelques années) ? Mais surtout pas les bobos de gauche qui fortifient les niches pour les musulmans terroristes. (Roubaix, Lille, premières villes musulmanes de France à se disputer avec Marseille…).
    Vite à l’Aubry (en musulman, on dit « à l’abri »).

    Notre Souveraineté Française et nos valeurs sont bafouées et balayées par une minorité de fédéralistes incompétents (des carriéristes, leurs propres intérêts avant tout).

    Notre Drapeau « Bleu Blanc Rouge » est piétiné et notre « Marseillaise » rabrouée

    Nos Traditions et Cultures sont jetées aux oubliettes et bientôt rayées de la carte et de nos écoles.

    Et au beau milieu de ce panier de crabes multi-têtes, planent les marabouts (des barbus de préférence) et leurs sacs-poubelle (certifié écolo Duflot – et ainsi, Mélenchon sans distinction torchons et serviettes !, ti-piges !)
    qui font de la récupération au dépens des sots et imbéciles de gauche, cocufiés par leur gourou.
    Ont-ils eu les 1.700 € promis par ce traître bonimenteur qui préfère les étrangers aux Français.

    Ainsi la « Walls » du désordre et de langue de bois continue avec ses contre-ordre et fausses-vérités (et hop « tope-là » – en musulman on dit « Taubira »), et ses lots de magouilles en tous genres : N’allez pas en prison, rendez-vous directement à la case Départ de dealers et bandits en tous genres. Mamie « Taubira » veille sur vous et vous offre même des AK (statistiquement 85% des délinquants sont des étrangers).

    A quand, l’Euro-Obligation de résultats et de punir sévèrement les manquements et fautes de ces dirigeants traîtres à leur Nation.

    Moi, je vous le dis : Enlevez l’épine (les cro-magnons musulmans = islam) de votre pied et la France restera debout et sera apaisée, on pourra ensuite s’occuper de ces dealers européens.

    Sinon, c’est la Guerre contre ces prédateurs et leurs complices-collabos qui n’ont qu’une seule idée en tête : le fric, leur égo et le pouvoir.

    Bon j’ai assez parlé. Je donnerai mon prochain vote à Marion et Marine, et à ceux qui défendront les couleurs de la France Laïque et Républicaine et les valeurs transmises par mes ancêtres : .

    Et vive notre Belle et Douce FRANCE.

    PS : Un conseil – Ne discutez jamais avec un musulman (=islam), vous perdez votre temps et votre vie.
    Nous n’avons pas les mêmes valeurs.

    (1) Source :

    http://lafrancenotrebeaupays.20minutes-blogs.fr/archive/2013/03/12/titre-de-la-note.html

    LE JDD
    http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/Polygamie-Hortefeux-Lies-Hebbadj-199813

    4 FEMMES et 46 ENFANTS pour un malien du 93 !
    Publié le 2 mars 2013
    FAMILLE TRES NOMBREUSE
    La Caisse d’allocations familiales verse 441,48 € par mois pour quatre enfants de moins de 20 ans, plus 158,78 € pour chaque enfant supplémentaire. Soit 1.394 € pour 10 enfants, 2.981 € pour 20 enfants, 4.569 € pour 30 enfants et
    > 6.157 € pour 40 enfants.
    Sans compter les aides au logement.
    Voir l’article du Journal du Dimanche en cliquant sur le lien ci-après :
    http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/1-homme-4-femmes-46-enfants-199813

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Sacré coup de gueule ! Mais comment ne pas se révolter, en effet, devant ce que l’on voit chaque jour ?

  3. Avatar Dominique Betica dit :

    Thiam,

    Vous êtes digne représentant de la barbarie. Vous et vos pareils devriez être exclus du sol Français, de tout pays civilisé et de toute l’Europe. Vos cerveaux malades et de malades devraient être anéantis in situ! On devrait rétablir des dictatures rien que vous empêcher de nuir à l’Humanité.

    S…….e de dingue!

    Dominique Bética

  4. Avatar Minona dit :

    L’un de mes commentaires n’a pas été publié. J’y disait que Mahomet souffrait peut-être de troubles obsessionnels-compulsifs pour avoir une vie aussi ritualisée et pour être persuadé que s’il répétait une action rituelle plusieurs fois, cela deviendrait une sunna, donc une règle à suivre. J’ai déjà lu un hadith qui disait que Mahomet se retenait de faire des prières (ou des geste pieux) surérogatoires, de peur que cela ne devienne une obligation pour ses disciples…

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Je ne crois pas l’avoir ni lu ni vu, désolée, Minona il est peut-être dans la masse des commentaires qui dérivent de temps en temps et que je ne retrouve pas

    • Laurent Laurent dit :

      Minona,
      momo était atteint d’acromégalie (la glande pituitaire déficiente) ce qui lui causait des crises d’hystéries. Il devenait schizo-parano selon les études de médecins allemands, néerlandais, américains.
      Si vous êtes intéressée je vous fournirai les noms.
      Frédéric joi, docteur en psychologie a écrit le livre « mahomet était-il fou? » aux éditions max milo. Je l’ai acheté récemment via amazon.

      A bientôt

  5. Laurent Laurent dit :

    Le jouranl espgnol « El Païs » d’hier, titrait horreur sur nos cotes, selon le témoignage d’ immigrés échoués sur la côte, un des leurs serait tombé à l’eau et fut attaqué par un requin, les garde-côtes ont confirmé, relatant qu’ils avaient en effet attrapé le squale mais qu’ils n’avaient retoruvé qu’un coran dans l’estomac. La bête ne l’avait digéré !
    [pourtant elle ne sait pas lire ?]

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Excellent !

      • Laurent Laurent dit :

        Vous aurez remarqué des fautes dans mon post d’hier, toutes les lettres y étaient mais pas dans le bon ordre.
        Bon, mea culpa, mais l’affaire du squale était un poisson d’avril!

  6. Laurent Laurent dit :

    Trêve de gauloiserie, comme diraient les habitants de Trier, voici un extrait du journal l’Union du 29/3
    Je vous le livre tel quel!
    LES COMMUNES NE SONT PAS TENUES DE SERVIR DU HALAL A LA CANTINE
    Les maires ne sont pas tenus « de proposer des menus en fonction de la conviction religieuse » dans les cantines, notamment ceux estampillés halal, rappelle le Défenseur des droits dans un rapport sur les difficultés d’accès à la restauration scolaire, publié hier. Selon ce rapport, 9% des réclamations de parents reçues par le Défenseur des droits en septembre 2012 « font état de problèmes liés à la composition des repas heurtant les convictions religieuses » dans des écoles publiques élémentaires. Le Défenseur des droits observe qu' » il n’existe aucune obligation pour les communes » de servir des menus adaptés aux convictions religieuses, ce choix relevant « de la (seule) compétence du conseil municipal ».

Lire Aussi