L'école "maternelle" doit changer de nom pour ceux qui n'aiment pas "les mamans"

Et un député socialiste de plus qui fait n’importe quoi !

Sandrine Mazetier a posé une question écrite,  qu’on appréciera grandement, au gouvernement, en décembre dernier  :

Mme Sandrine Mazetier attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale sur l’appellation « école maternelle ». Cette dénomination institutionnelle, qui figure dans le code de l’éducation, laisse entendre que l’univers de la petite enfance serait l’apanage des femmes et véhicule l’idée d’une école dont la fonction serait limitée à une garderie. À l’heure où se prépare une loi de programmation et d’orientation pour la refondation de l’école, et où le Gouvernement s’engage fortement en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes et la lutte contre les stéréotypes, remplacer ce nom genré par un nom neutre redonnerait symboliquement aux pères la place qui leur revient dans l’éducation de leur enfant, et repositionnerait l’école dans son rôle éducatif différent de celui des parents. « L’école maternelle » pourrait être rebaptisée « première école », ou encore « école élémentaire » si l’école couramment appelée primaire destinée aux 6-11 ans prenait officiellement le nom « d’école primaire ». Elle lui demande de bien vouloir l’informer des mesures envisagées par le Gouvernement pour redonner à cette école un nom correspondant à sa fonction.

A l’heure où l’on considère les enfants entrant en 6° comme des bébés perdus auxquels il faut consacrer une demi-journée -ou même une journée complète- à eux seuls dans les collèges, il est intéressant de voir l’argument du repositionnement de l’école dans son rôle éducatif différent de celui des parents et celui de l’école maternelle assimilée à une garderie parce qu’elle s’appellerait « maternelle ». Très discriminant pour les femmes et notamment les mères, non ?

Quel rappport, me direz-vous, entre « école maternelle » et « garderie » ? Rien que de très logique : pour Sandrine Mazetier, « maternelle » égale « maman » égale « garderie ». Sommes-nous en 1930 ? On pourrait le croire, parce que, quand même, en 2013, la majeure partie des mamans travaillent, éduquent et élèvent leurs enfants comme le font les pères de ceux-ci.

Par ailleurs, si Sandrine Mazetier prenait la peine de visiter des écoles maternelles, elle verrait que les enseignants, hommes et femmes, qui y officient, font un vrai travail d’acquisition de compétences, de pré-apprentissage de la lecture et de l’écriture et ne sont donc pas dans le doux monde de la garderie, malgré l’infâme nom de l’école des 3 à 6 ans.

 Mais revenonps sur le fond du problème et le sens de ce mot qui choque la députés. L’école « maternelle » est, littéralement, l’école qui a un comportement de mère.

Est-ce dramatique ? Est-ce que parler du comportement de mère signifie que, forcément, il n’y a pas de comportement de père ?

Tel est le noeud de l’histoire. Les revendications féministes par principe finissent par vider de leur sens des institutions qui ne posent de porblème à personne et surtout pas aux enfants.

En effet, un tout petit, qui a le plus souvent entre 2 et 3 ans, est inconsciemment rassuré par cet adjectif « maternel » pour évoquer le lieu où il va être jeté, avec 25 autres, loin du cocon de la famille ou de la nounou (bientôt la disparition aussi du mot nounou, très injuste pour les hommes…) ; tout simplement parce que les sonorités qui évoquent la mère, dans toutes les langues européennes, « ma », « mé », « mè », « mou »… sont toutes liées  à une idée de douceur, rassurante pour l’enfant.Et il faudrait leur supprimer aussi cela histoire de ne pas blesser des hommes qui se moquent de cela comme de leurs premières chaussettes ?

Ils deviennent tous fous et, comme d’habitude, les socialistes font tout pour casser notre monde. Pourtant, Sandrine Mazetier n’est pas la pire, elle qui a posé une question sur l’autorisation donnée aux femmes musulmanes de porter le voile dans les compétitions sportives internationales…

Christine Tasin

 98 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. … D’où le dicton :  » VOTER C EST DEVENIR COMPLICE… » UMPS voilà le choix qui nous est proposé à chaque finale d’ élection … Refuser ce piège n’ est pas accepté par la loi ce qui est anormal, cette technique incite donc à voter UMPS… CQFD … et vive la complicité !

  2. Vous avez fort bien souligné l’expression « nom genré » qui nous rappelle opportunément la « théorie du genre » – théorisation effectuée par deux lesbiennes françaises qui ont émigré aux USA où elles ont eu des renforts pour perfectionner cette théorie…Rappelons que ces femmes ne sont pas des scientifiques -cela a son importance car l’Education Nationale a intégré l’enseignement de cette théorie non pas en philosophie ce qui eût été un moindre mal mais en…Sciences de la vie et de la terre- programme de première S- Cette fumeuse théorie prétend entre autre que c’est la manière dont on est éduqué qui nous « fait  » homme ou femme, comme si la nature ne s’en chargeait pas !!!
    On voit bien la perversion des valeurs qui est initiée avec la complicité de la « droite » car c’est l’ex ministre UMP de l’EN qui a accepté l’introduction de cette théorie dans le programme (à la grande joie de la gauche)et se poursuit activement avec les pleins pouvoirs que détient la gauche dans feue La France. Notre pays est moribond et la « douce France » a vécu.

    • Forcément, quelle insulte aux papas et… à ceux qui viennent d’ailleurs

  3. Rebonjour….
    Ce que ces crétins oublient c’est que la prononciation de « Maman » (quel beau nom !!) vient tout simplement de la physiologie de la bouche des bébés, adaptée à chercher la « mamelle » qui a la même racine…..
    C’est quasiment une onomatopée, et c’est presque toujours le premier mot intelligible prononcé par le petit d’homme. Cherchez dans les autres langues de la Babel terrestre, vous y trouverez toujours la même base, et des phonations très voisines.
    Alors ?? pour modifier cela il faudrait envisager de modifier (génétiquement ??) la physiologie du nourrisson. Nul doute que certains de ces imbéciles malheureux (car de toute évidence ils n’ont pas connu de mère, et ont été abreuvés à la mamelle du totalitarisme !!, ceci expliquant cela ) ne l’aient envisagé, leur degré d’imbécillité allant en toute certitude jusque là…..
    Huxley pas mort !! Cordialement Daniel.

  4. Ecole Maternelle = d’ après cette femme député socialiste le mot Maternel serait donc un qualificatif péjoratif pour les écoles ! Non seulement cette réflexion est hyper choquante mais nous devrions demander un examen psychiatrique de ce député pour oser dire une chose pareille, pour nous tous Maternelle = Maman, c’ est ce qu’ il y a de plus valorisant au monde et cette femme veut l’ enlever… En plus vous nous dites qu’ elle a aussi demandé que les sportives Musulmanes puissent pratiquer leurs sports avec le voile sur le visage…c’ est réellement une malade, et député en plus… et pourquoi pas les épreuves de natation en tout habillé…? Sincèrement les dirigeants du PS ne doivent pas rigoler tous les jours, car nous non plus !

    • Mon cher Delalay : ceux qui ne supportaient plus Sarko .
      1 139 983 voix d’écart entre les deux prétendants in fine .
      2 154 956 votes blancs ( le dernier , c’est moi )
      9 049 948 abstentions
      C’est quand même sacrèment bizarre la démocratie comme système , même si c’est le moins pire .
      Moi , je serais , Mister Hollande je me poserais beaucoup de questions quant  » la marge  » de ma légitimité .
      Encore 4 ans !
      Et puis ils vont prendre une très grosse baffe , car avec toutes les âneries qu’il pondent puis qu’ils couvent et leur manque de bon sens pour privilégier les sujets prioritaires , ils vont droit dans le mur .

  5. La connerie ne connait pas de limites; les députés, socialistes en particulier, se lâchent de plus en plus dans le domaine de la niaiserie. Ils ont vendu le pays au mondialisme et pour essayer de faire oublier leur forfaiture ils ne savent pas quoi inventer parmi les mesures les plus bêtes les unes que les autres.
    Qu’un tsunami social nous débarrasse à tout jamais de cette bandes d’incapables et d’escrocs.

  6. Décidément la connerie ne connait pas de limites : ces députés, socialistes en pa

  7. Le premier être humain dont prend conscience un enfant en bas-âge, c’est sa mère, ce qui est bien naturel. Jusqu’à preuve du contraire, et sauf cas exceptionnel (décès…), c’est elle qui est le plus proche du bébé, qui l’allaite, qui s’occupe de lui dès les premières heures de sa naissance. Et à l’école des tout-petits, ce sont des femmes qui prennent le relais de la maman. Il ne viendrait à personne l’idée de parler d’école « paternelle » pour ces lieux où les enfants font leurs premiers pas vers la socialisation. Alors, tout ceci est ridicule.
    Si on pensait à tout cela avec le bon sens qui s’impose, alors on comprendrait pourquoi vouloir imposer un nouveau type de société à caractère homosexuel est absurde, car cela va dans le sens contraire de ce qui a toujours été le cours normal de l’existence.

  8. Pour tout autoritarisme et toute dictature (ce vers quoi nous allons gaiement) le principe de la mère doit être éradiqué pour y imposer le pouvoir de l’état et du parti unique en ses lieu et place. Les thuriféraires du parti plaquent une mère de substitution sur leur cause défendue pour mieux faire passer la pilule. La mère-patrie et le petit père des peuples, que de doux souvenirs ! Le parti subvient à tous nos besoins et nous guide, c’est un père et une mère symboliques dans l’inconscient collectif. À l’heure où la destruction de la famille continue, il est évident que la  »maternalité » soit remise en cause sous prétexte d’égalité fumeuse, la mère c’est les tripes. Après avoir décérébré les enfants ils les évicèrent à la base pour mieux les conditionner et les rendre  »affectivement » dépendants du pouvoir en place…..

  9. Bonjour et amitiés à tous….
    Un seul commentaire possible : BOFF…..
    La connerie poussée à ce point ça devient incontournable, monumental, ça se visite !! C’est à la fois abyssal et lumineux, que dis-je, incandescent !!
    Mais où sont-ils allés chercher de pareils phénomènes???
    Bonne journée Cordialement Daniel.

Les commentaires sont fermés.