Partout où passe la CGT, c’est la terre brûlée !

Publié le 30 novembre 2012 - par - 13 commentaires

Dire qu’il y a des justes qui y ont cru et qui ont pris leur carte d’adhérent auprès de ce syndicat responsable de tant de luttes indignes !

 Les témoignages abondent.

 Islamophiles trahissant leurs compagnons en les obligeant à manger halal à Roissy. 

 Staliniens prêts à lyncher l’un des leurs parce que adhérent du FN, parti pratiquant le « pire des crimes », la préférence nationale.

 Traîtres à la cause des travailleurs qui  soutiennent  les clandestins, concurrence déloyale qui fait baisser les salaires.

 Traîtres à la cause des femmes, ils ont osé dépêcher leur avocat pour soutenir la nounou voilée de la crèche Babylou.

 Islamo-collabos halalisant patients des urgences et employés des hôpitaux (il ne serait pas étonnant que tous les hôpitaux d’Ile de France aient adopté les collations « sans porc »… ) en acceptant le « sans porc » obligatoire et en traitant de racistes ceux qui dénoncent cette infamie. Qui ne dit mot consent. On se doute de ce qui se passerait si les Hôpitaux parisiens adoptaient le « poisson obligatoire  » le vendredi… La CGT crierait au crime et en appellerait à la laïcité. Pour l’islam, silence radio.

   Et puis, place à quelques témoignages…

 Bonjour, il en fut de même l’an dernier à l’aéroport de ROISSY CDG, où pendant un moment le minibus de CE d’ AIR FRANCE le matin pendant sa tournée sur la plate forme de l’aéroport ( en piste ) n’offrait plus dans l’ensemble des casse croûtes du porc .
SURPRISE !!!!Vive protestation de certains personnels et syndicats comme la C F D T et C F T C silence du la C G T en poste.
Sous la pression les choses sont redevenue dans les normes !
A nous d’être très vigilants et de savoir comment nous devons répondre et surtout réagir !!

Norbert

  Toujours aussi lamentables chez vous la CGT. Dès qu’il s’agit de foutre la merde vous êtes toujours là, soi-disant pour défendre les travailleurs dont vous vous foutez éperdument d’ailleurs. J’espère qu’il y aura de nouveau des casse-dalles jambon beurre à la Pitié. J’habite Marseille alors ici on vous connaît bien quand il s’agit du Grand Port ou la SNCM ou bien Fralib et Nescao, Merci les gars, champions pour faire couler les boîtes. Et la prochaine c’est laquelle ? Florange, Petit Couronne ou Peugeot PSA ? On verra le désastre aux infos prochainement. Vous faites le coup de pleurer au Ministre à chaque fois, on a l’habitude de votre boulot de sape pour détruire l’économie française, vous êtes grassement payés pour ça. Bande de parasites budgétivores !

Thierry

En 86, ils laissaient, lors des manifestations chez Renault, les musulmans arborer les drapeaux islamistes aux côtés de ceux de la cgt !

Christian

   Et on n’oubliera pas le joli voyage du responsable de la CGT de la Pitié-Salpêtrière en 2003, en Irak…

Print Friendly, PDF & Email

13 réponses à “Partout où passe la CGT, c’est la terre brûlée !”

  1. Avatar laurence dit :

    Au fur et à mesure des missions de direction et de direction générale qui m’ont été confiées ,j’ai pu dresser le constat de la malhonnêteté syndicale (tous syndicats confondus étant donnée la solidarité entre eux, sans condition)et de la puissance qui est la leur.
    En effet,j’ai été dans l’obligation de quitter mes fonctions et j’ai des difficultés plus que certaines à retrouver un emploi(sanitaire-médico-social)car les syndicats influent sur les conseils d’administration employeurs en menaçant de bloquer CE et CHSCT ou/et d’initier une grève si je suis embauchée(nous sommes plusieurs dans ce cas).
    Par appréhension voire lâcheté ,par souci de conserver « un dialogue social »vaille que vaille avec compromissions ET dérogations à la loi,les employeurs s’inclinent et se soumettent.
    Cet exemple certes personnel ,est représentatif de la toute puissance syndicale dans tous les domaines.

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Merci Laurence en effet de ce témoignage qui conforte l’idée qu’il y a un grand ménage à faire parmi les syndicats, entre autres….

  2. Avatar leunam dit :

    la cgt !!!! ..uniquement des collabos…medef….islam….et surtout anti -Français

  3. Avatar Daniel dit :

    Bonjour, encore une fois amitiés du matin….

    Effectivement, servant en cela d’exemple aux princes qui sont censés nous gouverner, ils ratissent très large du côté des barbus ou assimilés, dernier vivier de bons à rien agressifs où ils peuvent trouver des adhérents (et des cotisants !!). Dans les entreprises publiques ils font florès, celles là ne risquent pas de couler….
    J’en ai connu au moins un , un « France-télécom » qui de son propre aveu n’avait « pris sa carte » que pour éviter les compressions de personnel et y gagner une sinécure bien payée de « délégué »….devinez par qui ??
    Quand notre pays se débarrassera-t-il de ces boulets ?? Qui prétendent œuvrer pour le bien de tous mais ne connaissent bizarrement qu’eux-mêmes….

    Bonne journée Daniel.

  4. Avatar Jean dit :

    Enfin des personnes qui ouvrent les yeux…

  5. Avatar Dorothée - Paulmest dit :

    Allez sur le site « observatoire des subventions » et vous aurez tout compris (syndicats et CE).

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Excellent conseil

    • Avatar jarczyk dit :

      « Parasites budgétivores » une excellente formulation et tout aussi excellente définition de ce que nos syndicats sont devenus…Le nombre de policiers de la pensée dans ces structures est tout bonnement hallucinant et des témoignages,si les gens voulaient s’exprimer serait accablants!

      J’espère que sur ce site, et d’autres, les langues vont pouvoir se délier!

  6. Avatar Otto Ktonhe dit :

    Il y a environ 5 % de syndiqués en France essentiellement des fonctionnaires, ça aide pour la promotion, si, si j’ai connu. Ceci pour dire que les syndicats ne survivraient pas et leurs PDG ne pourraient avoir le train de vie qui est le leur s’ils devaient se contenter des cotisations de leurs adhérents. En clair le contribuable finance lui-même ceux qui affaiblissent l’économie du pays qui les prennent en otage quand ils vont au travail ou partent en vacances par leurs grèves des transports. comble du masochisme, lorsque des journalistes interrogent ces utilisateurs faisant le pied de grue sur les quais de gares ou de métro, ils répondent qu’ils ont certainement raison de se mettre en « lutte ». Il y aurait plusieurs façons d’être con, mais le con choisit toujours la pire, Frédéric Dard avait mille fois raison.

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      C’est clair, ce sont les subventions qui permettent aux syndicats de continuer à exister et… de financer les clandestins, entre autres !

  7. Avatar Padrones Christian dit :

    Des justes ?! Juste ciel ! Ne soyez pas naïfs. Je suis Ouvrier et ne connais que trop la mentalité de ces veules et de lâches tout en étant opportunistes de ces « justes » !
    Hier ils étaient coco ou « sympatisants », aujourd’hui  » tolérants », demain barbus, ou chintocks ou patagonnais !
    La droite ne s’est comporté que d’une façon niaise et se voulant élégante . En voila le résultat.

  8. Avatar B.H.29 dit :

    Ha non Christian !!!! Pas la Patagonie ….!!!! Je suis un inconditionnel de Jean Raspail le visionnaire …et je suis un peu comme lui …Roi de Patagonie ….

    Il est vrai qu’on rêve de faire un grand nettoyage de printemps , dans toutes ces associations de vermines qui tuent les ouvriers et les entreprises , mais qui n’oublient pas de s’offrir des Châteaux pour leurs vacances familiales ..
    Tous des pourris …. REVOLUTON ….il ne nous reste plus que ça hélas !!! ça ne sera pas beau …

Lire Aussi