Fourest-Bouteldja même combat contre la France et les Français

A lire, sur Riposte laïque, l’excellent article de Lucette Jeanpierre qui met les points sur les i à propos de la chouchou des medias, ce qui en dit long et sur elle et sur les médias.

Caroline Fourest ou la haine pathologique de la France et des Français.

Caroline Fourest ou la terreur de voir remise en cause l’ignoble cause qu’elle défend à l’intérieur de la fondation Anna Lindh qui travaille en synergie avec l’OCI (Organisation de la Conférence Islamique) et prône le dialogue interculturel entre autres trahisons mises à jour par Bat Ye’or dans une interview à lire absolument.

Caroline Fourest ou le même combat qu’une Bouteldja, aux côtés de qui elle manifestait contre nos assises sur l’islamisation en décembre 2010. L’ineffable Bouteldja, la douce Bouteldja, la suave Bouteldja, la perverse Bouteldja, celle qui se vante de niquer la France.

Caroline Fourest ou le djihad plutôt que le vote démocratique, elle qui n’a pas hésité à faire la leçon aux Suisses pour avoir osé dire non aux minarets mais n’a pas eu peur d’affirmer qu’il fallait défendre, coûte que coûte, les djihadistes libyens :

 Autrement dit, face à la dictature on peut accepter les terroristes, islamistes de préférence, et on doit même les défendre…

Par contre, la démocratie, il faut cracher dessus, parce qu’elle n’est pas compatible avec l’islam.

D’ailleurs, oser dire que la France aurait tué 6 millions de juifs (voir l’article de Lucette Jeanpierre) est le lapsus calamiteux d’une Fourest qui, dans son inconscient, assimile France et nazisme, démocratie et nazisme, Résistance et nazisme.

Et elle se prétend journaliste…

Christine Tasin

 140 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. De temps en temps de bonnes nouvelles :
    Le Pen/diffamation : Fourest condamnée – AFP Publié le 09/10/2012 à 14:41
    Le tribunal correctionnel de Paris a condamné aujourd’hui les auteurs d’une biographie de Marine Le Pen, Caroline Fourest et Fiammetta Venner, ainsi que leur éditeur, pour certains passages de leur livre, « Marine Le Pen », jugés diffamatoires.
    Reconnu coupable de diffamation, Olivier Nora, le représentant de l’éditeur Grasset, a été condamné à une amende de 800 euros. Condamnées pour complicité, Fiammetta Venner et Caroline Fourest devront s’acquitter d’une amende du même montant, Mme Fourest bénéficiant du sursis.

    • Salut
      J’allais mettre le lien, je me suis fait devancer 🙂 Oui bonne nouvelle, une condamnation de plus de gagnée !

    • 800e, tout ça…?! comparer avec la condamnation de Pierre et Pascal… qui eux n’avaient fait que dire la stricte vérité…! 800e, c’est bcp pour le peuple, pour vous, pour moi, mais pour « ces gens là », c’est que dalle… une honte !
      et je vais éviter de repenser au « procès » de cette vermine de bouteldja, je vais écumer de rage et avoir la nausée qui va recommencer….

      • Que des remarques de bon sens en effet, deux poids deux mesures encore et toujours et on est quand même contents qu’elles aient été condamnées !

  2. Envoyez cet article à cette dégénérée :
    France : Les islamistes «voient les Français comme des athées, des mécréants»
    Publié le 8 octobre 2012 par perubu
    Mathieu Guidère, professeur à l’université de Toulouse 2 en islamologie et pensée arabe est interrogé sur le profil des islamistes interpellés à Strasbourg. Extrait.
    Le cas Merah a fait sauter un verrou psychologique important : qu’un Français puisse s’attaquer à d’autres Français. Il a contribué à cette fixation sur la communauté juive.
    Aujourd’hui, il s’agit de citoyens français, natifs de France ou résidents de longue date, qui connaissent donc bien le pays auquel ils s’attaquent.
    Quelles sont leurs motivations ?
    Ils considèrent leur pays d’origine comme mauvais, malfaisant et donc à corriger, parce qu’il n’est pas, selon eux, sur le droit chemin sur la question de la moralité ou de la religion. A ce titre, ils voient les Français comme des athées, des mécréants. Pour eux, la France est un pays de croisés car elle cherche toujours à envahir des pays musulmans ou du moins à s’ingérer dans leur politique. Cela, ils ne l’acceptent pas.
    Quant à la question de leurs mobiles, on peut dire qu’ils éprouvent un ressentiment considérable vis-à-vis de leur pays d’origine, la France. Ils s’estiment marginalisés dans leur propre pays et considèrent comme légitime de répondre à cette marginalisation. […]
    Depuis un an environ, ce qui se passe en France n’est pas lié à la situation au Proche-Orient. […]
    Le Monde

    • Elle est tellement sûre de son bon droit et de ses mauvais choix…

Les commentaires sont fermés.