A propos des islamo-collabos, par Nordine

  • Vous montrez bien comment lentement mais sûrement, certains tentent de légitimer l’islam et lui donner une image respectable. Pourtant, la réalité est toute autre, comme le prouvent les noms de Qaradawi ou Al-Azhar que vous citez. Au gré de mes recherches, j’ai trouvé deux articles. Le premier mentionne le virage islamique que prend le Maroc, le second la cession à ce pays de la mosquée de St Etienne. Nos gouvernants espèrent-ils que le ministre marocain en charge du culte adopte une attitude pro-occidentale, humaniste et tolérante ? On en est en droit d’en douter puisqu’il a déclaré que le Maroc ne devait en rien suivre l’exemple « d’un Occident décadent » (désolé, j’ai perdu la source).

    http://www.slateafrique.com/85607/10-raisons-croire-que-le-maroc-pourrait-devenir-un-emirat-islamiste

    http://www.leprogres.fr/loire/2012/09/07/la-mosquee-de-saint-etienne-devient-propriete-du-royaume-du-maroc

    Et pour finir, je cite ce passage AFP qui nous rappellera Voltaire.

    Pour avoir mangé en public pendant le mois de ramadan, un jeune Marocain vient d’être placé derrière les barreaux. Arrêté à Rabat, pendant qu’il prenait un repas en plein jour, le jeune homme a été condamné à trois mois de prison ferme, vendredi 24 août 2012. (source : http://www.yabiladi.com/articles/details/12611/maroc-mois-prison-ferme-pour.html )

    Effarant de penser que la France, dont M. Hollande a la charge, renie à ce point ses principes en confiant à des obscurantistes fascistes la gestion d’un lieu public sur le sol français. N’a-ton pas les moyens d’exiger des prêches et enseignements en conformité avec nos lois et notre culture ? Je pense sincèrement que le terme « islamo-collabo » que vous employez, Christine, est amplement justifié.

  • Nordine

 33 total views,  2 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. L’islamise modéré, c’est comme le nazisme modéré. Ils ont également un autre point commun, des collaborateurs de sensibilités politiques identiques, à savoir principalement socialistes

  2. Des propos doux à ouïr aux patriotes de culture Chrétienne, tenu par un patriote de culture islamique à l’horrifiant pseudo de Nordine, légitime déjà l’islam et lui donne une image respectable, en laissant à penser que l’islam des Lumières de la raison, dont on nous rebat les oreilles, serait une réalité, somme toute peut-être pas si marginale que ça. L’onctueuse et hypocrite takia islamique de destruction massive, plus ou moins inconsciente, saurait-elle se faire inviter dans la Maison Occident et s’immiscer jusque dans les moindres interstices de certains de ses murs porteurs constitutifs de la Résistance de reconquête?!

    • Jean vous êtes à côté de la plaque, Nordine est un adhérent de Résistance républicanie et un des plus virulents sur l’islam, avec des analyses remarquables, aucun takkia

  3. en parlant de ceux qui veulent donner une image respectable de l’islam, que pense résistance républicaine d’Alain Soral ?

    • Qu’il n’est pas fréquentable et que les gens d’égalité et réconciliation ont un parti pris antisioniste pour ne pas dire antisémite qui les pousse à être du côté de l’islam….

    • pas que du bien… admiratuer de l’islam, du hamas du hezbollah… et les gars de égalité et réconcilisation enfonçant les juifs pour mieux défendre l’islam ce n’est pas notre tasse de thé

  4. Pétain et Laval (ls) ont fait des émules … ou quand l’élève dépasse le maitre .

  5. Même dans le c… de la poule on nous déshabille, je suis athée certes mais les croix que je trouve jolies en plus dérangent certains, par contre les cimetières ou carrés musulmans no souci.
    mercredi, 03 octobre 2012 – Brou (Eure-et-Loir) : manifestation dimanche contre le retrait des croix :
    A Brou dans l’Eure-et-Loir, des habitants se sont plaints de la présence d’une croix chrétienne à l’entrée du cimetière communal. Laïcité oblige, le maire l’a faite enlever. Mais les habitants du village ne sont pas tous d’accord : « Que cette croix soit remise en place ! », s’emporte Gérard.
    L’histoire se passe à Brou, une petite commune du Perche, dans l’Eure-et-Loir, où vivent 4 000 âmes. Au début de l’été, une conseillère municipale interpelle le maire : des habitants seraient venus se plaindre auprès d’elle de la présence d’une croix, symbole chrétien, sur le portail du cimetière communal. Le maire consulte ses services juridiques et effectivement, depuis la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat, aucun signe religieux ne doit être apposé sur un bâtiment ou terrain public. Le maire n’a donc pas d’autre choix que de faire retirer la croix. Depuis, une pétition « pour le respect des signes de la foi chrétienne et la tolérance » circule dans la ville.
    La croix de la discorde fait une quinzaine de centimètres. Elle était perchée depuis 1979 au portail du cimetière, sous le porche d’entrée jusqu’à ce que la mairie la décroche. Marie, conseillère municipale, s’explique : « On a retiré une petite croix sur un portail, pour que tout le monde repose en paix, pour que le cimetière soit à tous. Pourquoi faire des carrés musulmans, des carrés juifs… ? Dans la mort, nous sommes tous égaux, c’est ça la tolérance ».
    Mais certains habitants ne comprennent pas, à l’image de Jennifer : « C’est un peu dommage, depuis le temps qu’elle était là, cette croix n’avait jamais gêné personne ; ça faisait partie de chez nous ». Hervé, un commerçant, va plus loin : « On est en France, on est dans un pays laïque. Dans les cimetières, il y a toujours eu des croix et il n’y a pas de raison qu’on les en enlève, ça fait partie de notre patrimoine ». Gérard, lui, lance un appel au maire : « Qu’on laisse les symboles de chaque religion et que cette croix soit remise en place ! ».
    Source RMC – Lire aussi France action jeunesse – et NDP Eure-et-Loir cliquez ici

    • bonjour,
      suite à cette affaire, relayée ici même, j’avais écrit au maire pour lui en mettre plein la tronche.
      j’ai découvert après coup, et c’est dommage car sinon j’aurais pu l’enterrer au lieu de simplement le massacrer, que l’art 28 de la loi de 1905 pose clairement des dérogations pour certains lieux, notamment les cimetières ! : il est donc juridiquement faux de prendre appui sur cette loi de 1905 pour enlever des croix et symboles religieux d’un cimetière. soit le service juridique du maire le savait, et ils ont tenté le tout pour le tout, soit ce sont de gros blaireaux et faut qu’ils retournent faire qq années de droit à la fac…!

Les commentaires sont fermés.