L’OCI prête pour relancer le processus d’Istambul


Le processus d’Istambul avait échoué, puisque les demandes de l’OCI avaient été repoussées à Genève en mars. Alors comment s’étonner que l’Organisation de la Conférence Islamique se saisisse de la situation actuelle pour repartir en guerre ?

S’ils veulent la guerre, ils vont l’avoir. Nous ne nous laisserons pas faire. Malgré le secrétaire général de l’ONU, malgré les technocrates de Bruxelles.

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


7 thoughts on “L’OCI prête pour relancer le processus d’Istambul

  1. POLLETT DanielPOLLETT Daniel

    Oui, nous devons défendre cette liberté d’expression qui est la nôtre et pour laquelle nos ancêtres ont combattu.
    Si des gens préfèrent s’auto-censurer et survivre au lieu de vivre en restant soumis à des lois archaïques, c’est leur affaire, mais pas chez nous! Nous devons combattre le délit de blasphème qui ne saurait appartenir à la France républicaine et laïque. Nous devons conserver le droit de dire ce que nous pensons, y compris envers une religion arriérée,contraire aux droits de l’Homme et surtout à ceux de la Femme alors que notre société a encore des progrès à faire en ce domaine. Nous devons combattre ce fléau qui n’est pas seulement une religion mais aussi un système totalitaire, social et politique, porteur d’un projet d’hégémonie mondiale qui n’est même plus caché. Nous ne devons pas signer de nouveaux accords de Münich, sinon, comme disait Churchill, nous choisirons le déshonneur et nous aurons quand même la guerre. N’oublions pas qu’en Iran au moins, la police islamique a les mêmes rôles, organisation et pouvoirs que les SS dans l’Allemagne nazie. Faisons-le savoir!

  2. Avatar23bixente23

    parfaitement dit, j’adhère sans réserve !

    si le délit de blasphème de l’islam rentre en vigueur, j’aurai inévitablement des ennuis avec la « justice » de ce qui alors serait la « Francekistan »…

  3. AvatarDorothée - Paulmest

    Une convention internationale pénalisant le blasphème en préparation
    Certains veulent que la charia trace les bornes de la liberté d’expression en Occident.
    La Secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil al-Araby, a déclaré mercredi que la Ligue, ainsi que l’Organisation de la Conférence islamique, l’Union européenne et l’Union africaine sont sur le point d’élaborer une Convention internationale pénalisant le blasphème et les insultes aux figures religieuses.
    Les États ne devraient pas être blâmés pour les insultes à l’islam par des individus, a déclaré Araby à des journalistes au siège de la Ligue arabe au Caire. Il a renouvelé sa critique du film produit par des Américains qui dénigre Mahomet, le prophète de l’islam, et qui a déclenché des protestations dans le monde entier, qualifiant le film de « dérisoire et insignifiant ». [ ]
    Source : Arab League eyes blasphemy bill, Syria solution, Egypt Independent, 19 septembre 2012. Extrait traduit par Poste de veille

  4. AlainAlain

    Comme le dit Christine, si c’est la guerre qu’ils veulent, la guerre ils auront! Plutôt mourir sur le front en défense de ma patrie que »vivre » sous le dictât de malades mentaux obscurantistes et meurtriers.

Comments are closed.