Vive la France. La fin du pétrole et donc de l'islam à envisager ?

Une PME française à obtenu du biocarburant via une bactérie. Ce biocarburant aurait l’avantage énorme sur celui de la première génération qu’il serait produit à partir de déchets et non plus à partir de céréales comestibles, ce qui faisait augmenter le prix de celles-ci et faisait courir des risques de famine dans le monde entier.

 Comment s’empêcher d’avouer un espoir fou ? Et si cette découverte permettait de supprimer l’hégémonie du pétrole, des pétrodollars et donc des pays exportateurs de pétrole qui profitent de leurs richesses et du chantage au choc pétrolier pour imposer et développer l’islam sur toute la planète ?

 Sans le pétrole, l’islam perdrait tous ses moyens de conquérir, de gré ou de force, la planète.

 Nos dirigeants oseront-ils aider, encourager et financer la PME qui a fait la découverte de biocarburant que j’ai évoquée plus haut ?

 Le pire n’étant jamais sûr avec la mediocratie qui nous gouverne, lécheuse de babouches islamiques et suce-Total/Shell et compagnie, gageons que la PME va trouver de multiples obstacles devant elle… Peut-être même qu’ils vont essayer de la faire racheter par le Qatar, histoire de faire disparaître ce danger pour l’islam… Suivons l’affaire, soyons vigilants. Nous savons que nombre de découvertes des 30 dernières années ont été étouffées dans l’oeuf afin de ne pas porter ombrage aux mirifiques bénéfices des compagnies pétrolières et aux monarchies du Golfe, alliées des USA…

Ils sont prêts à tout. Ils seront prêts à tout.

Mais nous aussi.

Christine Tasin

 22 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. La fin du pétrole n’est envisagée, hélas, que pour dasn une trenttaine d’années. l’islam aura eu le temps de s’implanter et de faire beaucoup de mal à la civilisation . Mais actuellment, l’idéal est de faire baisser le prix du pétrole afin d’inverser le rapport de force. Si nous pouvions trouver d’autres sources de pétrole que dans les pays arabes ,se serait bien entendu la meilleure solution. Nous pouvons aussi nous tourner vers les biocarburants et encourager nos agriculteurs à produire du colza plutôt que d’élever des bovins et des ovins. Une europe végétarienne serait bien sur, plus puissante et plus riche qu’une Europe ou des terres cultivables sontstupidement entretenues en prairies.Jje pense qu’à ce sujet, l’ Europe et la Wallonie sont en retard par rapoort à L’ Allemagne qui a fait un gros effort en matière d’agrocarburants. Mais ce n’est aps avec votre gouvernement dhimmi, vendu aux monarchies du golfe que la France aura une politique conduisant à l’indépendance énergétique de notre chère Europe.

  2. Il existe depuis des décennies des brevets de carburant de remplacement, mais ces brevets ont été rachetés par les pays producteurs de pétrole et dorment au fond de coffre-forts… Nous ne sommes pas près d’en voir la couleur.

  3. La fin du pétrole ne poussera-t-elle pas les fanatiques d’allah, voyant leur manne s’échapper, sans aucune perspective d’avenir que du sable et des dromadaires, à provoquer de violentes émeutes voire une guerre Occident/monde islamique ?
    Tant mieux, à la rigueur, du moins, tant que l’Occident en sorte victorieux…
    Mais les récentes guerres montrent que des babouchards maîtrisant le terrain parviennent à tenir en échec des types dotés des dernières technologies et d’une puissance de feu sans égale… :/

    • c’est vrai rien ne sera facile d’autant que nos gouvernants nous désarment… mais au moins les choses seront claires !

  4. Il faut tenir au chaud cette information et le cas échéant se battre bec et ongles pour son développement, si on constate qu’il y a du « tirage ».
    Il m’arrive souvent d’être pleine d’espoir et aussi parfois de baisser les bras …
    C’est vrai, nous nous indignons à raison, mais quelle force représentons nous ? Notre voix sera-t-elle entendue ?
    Lorsque j’entends les infos « classiques » je suis atterrée de la manipulation ambiante.
    C’est David contre Goliath … Certes David a gagné vous me direz … mais….

  5. il y a déjà toute sorte de procédés parfaitement au point capables de remplacer le pétrole.
    c’est mon père qui m’a parlé d’un des + prometteurs: je crois qu’ils appellent ça « pétrole bleu », qq chose comme ça. c’est un procédé qui permet de transformer des algues et de l’eau de mer en équivalent du pétrole. le plus beau c’est que le procédé prend 24h, non-polluant, et est peu cher.
    pourquoi n’en avons-nous pas entendu parler ? pourquoi aucun Etat ne s’intéresse de près à ces découvertes afin de les développer et les rendre parfaitement au point en vue d’une commercialisation rapide et générale ?
    d’une part en, raison des accords officiels et officieux avec les pays producteurs de pétrole (et de terroristes !), d’autre part parce que l’Etat tient à ses honteuses taxes sur l’essence (au moins 60% du prix à la pompe), difficilement « truandable « (les gens ne peuvent en fabriquer ou tricher sur les taxes, contrairement à certains autres produits. ex: huile de friture recyclée en guise de diesel: ça marche !!), et enfin, parce que depuis qq décennies, la France a mis un point d’honneur à laisser filer à l’étranger tous les cerveaux et tous les meilleurs brevets et idées d’avenir… ne comptons pas sur la France pour mettre au point le remplaçant du pétrole ! sur un Français, oui peut-être, mais en toute probabilité à l’étranger et avec l’aide d’Etats étrangers.

    • Oui il est clair que depuis des années toutes les découvertes sont étouffées et interdites, des fois que nous sortions de la crise et de la nécessité de nous transformer en esclaves des spéculateurs

      • c’est exactement ça ! et voici une preuve de plus, pratique cette fois (car sur le plan juridique, c’est déjà un fait incontestable) que nous ne vivons pas et n’avons jamais vécu en régime démocratique ! car si tel était le cas, de telles inventions seraient non seulement mises sur le devant de la scène, mais commercialisées depuis lgts.
        voici donc un exemple de plus sur la nécessité de se battre pour renverser le régime et le Système en place et instaurer, par la force si nécessaire (les zélites et bobos ne se laisseront pas faire, ne rêvons pas !) la démocratie, la vraie, en commençant par chez nous !
        amicalement

Les commentaires sont fermés.