Bruxelles et les Etats-Unis unis pour imposer la burka en France. A qui profite le crime ?

Publié le 1 août 2012 - par - 8 commentaires

On ne peut se contenter d’évacuer d’un haussement d’épaules, comme le fait le Quai d’Orsay, les critiques d’Hillary Clinton et du Conseil de l’Europe sur la loi interdisant le port de la burka en France.

D’ailleurs ce haussement d’épaules est accompagné de promesses qui font froid dans le dos et nous renvoient à l’alléchant programme de l’OCI, Organisation de la Conférence Islamique : « la France étant « mobilisée pour définir, avec ses partenaires européens, une politique de l’Union européenne plus structurée pour défendre la liberté de religion et de conviction dans le monde » » . Ce qui signifie, en langage islamo-collabo « pour défendre la liberté de l’islam de s’imposer partout et imposer ses règles à tous », comme on vient de le voir à  Gennevilliers.

 Nous sommes face à une attaque planétaire de l’islam, dont le fer de lance se trouve aux Etats-Unis et à Bruxelles, âme damnée des Américains ; Etats-Unis et Union Européenne pour lesquels le locataire de l’Elysée a les yeux de Chimène, comme chacun le sait.

 Il est clair que le pacte de Quincy, signé en 1945 entre les USA et l’Arabie Saoudite, prolongé en 2005 pour une nouvelle durée de 60 ans, qui assurait aux USA l’approvisionnement en pétrole mais, en échange, assurait à l’Arabie Saoudite de devenir une priorité pour toutes la politique américaine  » La stabilité de l’Arabie saoudite fait partie des “intérêts vitaux” des États-Unis qui assurent, en contrepartie, la protection inconditionnelle du Royaume contre toute menace extérieure éventuelle. » explique et justifie une partie de la politique étrangère des USA, et notamment les guerres d’Irak et leur implication dans les révolutions arabes. L’Arabie Saoudite  est dirigée par une famille qui a tous les pouvoirs et tous les droits et réussit à se maintenir au pouvoir parce qu’elle impose le wahabbisme, islam le plus fondamentaliste qui soit. Elle ne supporte donc pas qu’il y ait des pays musulmans où il puisse y avoir une autre vision de l’islam comme c’était le cas avec Saddam Hussein  ou  la Tunisie d’avant le « printemps arabe ». L’Arabie Saoudite ne veut pas entendre parler d’égalité, de liberté d’epxression, de liberté religieuse etc.

 Et les USA, valets des Séoudiens, assurent la police saoudienne dans le monde. Pour notre plus grande souffrance.

 Mais cela ne suffit pas. Les USA sont intervenus en 1944 pour nous aider à chasser les nazis et nous leur en sommes reconnaissants mais ils ne l’ont pas fait par philanthropie. On passera sous silence qu’ils nous devaient bien cela en retour de l’aide énorme que nous leur avions apportée au XVIIIème siècle pour leur guerre d’Indépendance pour s’attacher à la réalité des choses, qui a tout à voir avec l’islam.

 Les Etats-Unis sont intervenus en Europe quand ils se sont à leur tour sentis menacés (Pearl Harbor) avec deux idées fixes dont nous subissons toujours les conséquences :

Première idée fixe, ne pas permettre le développement du communisme et isoler les pays d’Europe de l’URSS.

Deuxième idée fixe, éviter une nouvelle récession après la guerre en « aidant » l’Europe à se reconstruire à l’aide de plans… qui permettaient aux USA d’évacuer leurs excédents et de continuer à faire tourner la machine économique, leur assurant le pouvoir sur l’ensemble de la planète.

Le projet des USA en 1944 était bien de faire de la France leur vassal obéissant et si on n’avait pas eu un De Gaulle pour les faire échouer et défendre, avec une extraordinaire intelligence, notre indépendance et notre souveraineté, la France n’existerait plus depuis 60 ans.

De Gaulle était là. Il a donc fallu que les Américains contournent la difficulté pour imposer leur vision du monde, leur mode de vie et détruire ainsi un pays qui représentait un anti-modèle, comme le décrit si bien Albert Salon dans sa superbe autobiographie Colas colo Colas colère :  » Pourquoi les Etats-Unis d’Amérique voient-ils en la France – et en la francophonie- le premier obstacle à écarter sur leur route vers la domination mondiale, du moins dans leur volonté affichée d’y parvenir, dans leur « destinée manifeste? Parce qu’elle représente et secrète, plus que tous les autres pays en-dehors de la Chine, des contrepoids et contre-modèles dans de nombreux modèles « .

 Alors ils ont manigancé tant et plus pour construire non pas l’Europe de la paix comme on a voulu nous le faire croire, mais celle qui leur permettrait d’imposer leurs règles, concurrence libre et non faussée, mondialisation dont ils seraient les gendarmes avec OMC et FMI, celle de Jean Monnet. Je vous conseille de lire et relire le livre de Chevènement, La faute de M. Monnet, qui est plus qu’éclairant. Et, pour mieux imposer leur modèle, il fallait que l’americain way of life s’impose en Europe, d’où les accords Blum-Byrnes, qui, en échange d’un prêt intéressant, permettaient à un quota de films américains d’être projetés dans les salles françaises… disséminant de manière subliminale la bonne parole ou le bon modèle.

Ça n’est pas un hasard si la lutte est acharnée depuis 50 ans entre notre pays, USA et l’UE sur l’exception culturelle que ces derniers voudraient voir disparaître… La standardisation du monde, les USA en ont besoin.

Et, pour qu’il y ait standardiation il faut faire disparaître les Etats-nation, les cultures fortes, la notion d’universalisme, les traditions éducatives qui apprennent la liberté d’expression et de penser… Pour cela, pas de meilleur allié que l’islam, « soumission ». Et c’est pourquoi Bruxelles comme USA osent nous faire la leçon au nom d’une prétendue liberté vestimentaire.

Ce sont les mêmes qui, pour justifier leur présence en Afghanistan, parlaient des talibans et du sort fait aux femmes.

Y a-t-il encore des aveugles pour croire à leur désintéressement et à leur attachement aux droits de l’homme ?

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email

8 réponses à “Bruxelles et les Etats-Unis unis pour imposer la burka en France. A qui profite le crime ?”

  1. Avatar Juggernaut dit :

    Le CIO (comité international olympique) donne un feu vert bien significatif , jugez plutôt : http://www.lepoint.fr/sport/jeux-olympiques/jo-2012-la-judoka-saoudienne-combattra-avec-le-voile-31-07-2012-1491403_761.php
    http://francaisdefrance.wordpress.com/2012/07/27/le-cio-est-devenu-un-machin-pro-palestinien-a-la-botte-des-islamistes/
    Mais oui…bien sur…CIO, c’est l’anagramme de OCI, la tristement célèbre organisation de la conférence islamique qui regroupe cinquante-sept États membres. Tiens … 57 membres, la même quantité que le nombre de pays d’obédience musulmane présent à l’ONU (57%). Donc , a priori : CIO=OCI=ONU , dont 2 stationnent sur le sol américain : tout s’éclaire. Un petit coup d’UNESCO la-dessus : la bonne conscience « culturelle » semée à tous les vents, comme de la poudre de perlin-pimpim, et hop!.. le tour est joué.
    Tout ceci n’est que prestidigitation de grande envergure et aux vertues hautement soporifiques, mais pour certains seulement, car il en est aussi des récalcitrants lucides, réfractaires à ces théories de masse, et nous sommes de ceux-là. Eh oui, hélas pour eux, le chant des sirènes ne fonctionne pas sur tout le monde.
    Néanmoins penser librement par soi même, réfléchir, envisager et prévoir devient -par les temps qui courent- un exercice laborieux, voire risqué. Mais bon, on ne se refait pas … et puis quand on a gouté à la Liberté…

  2. Avatar Al-Garad dit :

    Pendant encore combien de temps, une dizaine de tribus bédouines (environ 10 millions de personnes, d’Arabie, Qatar, Emirats, Bahrein, Koweit) nées, par le plus grand des hasards, sur des puits de pétrole et devenues multi-milliardaires pourront-elles maintenir dans la plus grande des misères,
    200 millions de leurs frères musulmans : leurs serviteurs expatriés et leurs voisins musulmans,Turcs, Palestiniens, Egyptiens, etc. auxquels Allah n’a pas daigné accorder Sa bénédiction de la rente d’un pipe-line divin.
    Si comme l’administration Obama on se gargarise de « justice sociale », de « répartition des richesses », pourquoi ne pas répartir la rente pétrolifère entre tous les musulmans, de la manière égalitaire dont Mahomet répartissait les butins de guerre ???
    Un courageux fellah d’Egypte serait-il un mauvais musulman et un paresseux chamelier un meilleur musulman ?

    Quant à Obama-le-Rouge, attendons le 6 novembre, l’autre gugusse étant un moindre mal, jusqu’à preuve du contraire.
    A moins que les élus de la planète ne soient plus que des marionnettes et que des gens, non élus, inconnus ou presque, aient pris le pouvoir réel, du côté obscur de la force.

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Merci Al-Garad pour ces remarques plus que pertinentes !

    • Avatar ismaine Ayouaz dit :

      Pardon Romney un moindre mal ? vivez vous aux USA? Je vis aux USA et Romney serait la pire chose qu il pourrait arriver a ce pays. Obama est le moindre mal. Les usa ont besoin d un vrai independant centriste avec de vrai valeurs humaines.

  3. Avatar Jules Dupuis dit :

    Christine,
    Exposé tout à fait génial.
    Cependant je n’ai pas l’impression que De Gaulle avait dans l’idée le développement du communisme.
    Et il y a quelque confusion là. Je n’ai peut-être pas compris. Bat Ye’or dit, et des nationalistes indiens – si vous en connaissez, mentionnez-les moi je vous prie – vont dans le même sens, pour d’autres questions et, on ne peut pas les accuser d’être des copains des USA, que c’est à partir de De Gaulle et, des accords que les européens ont pris avec les pays européens pour les fournir en pétrole, que…. bref, la situation est comme ça.
    A une réunion internationale, où étaient présents les USA et divers pays d’Amérique du Sud, il y a une quarantaine d’années, le représentant de l’Equateur dit au représentant USA, « Plutôt que de parler maintenant de nous apporter telle aide à titre d' »aide internationale », vous feriez mieux de nous acheter à un prix plus raisonnable le baril de brut (qui à cette époque était à peine au dessus de cinq dollars) et, à nous vendre l’essence que vous avez raffinée de même. » Et depuis ça n’a pas changé je suppose (vous savez que je connais très bien la gauche sud-américaine et, il faut l’entendre quand elle parle des USA).
    Cette précision sur le pacte conclus sur le croiseur « Quincy » en ’45 est vraiment utile. Mais je me demande tout de même pourquoi il a fallu attendre jusqu’à maintenant, Août 2012, pour que je lise ça sur votre site puis sur Wikipedia. Mon père, qui était toujours informé et, de gauche, ne m’en n’a jamais parlé. Ni la quantité de communistes connus en Equateur.
    Ma nièce aînée s’est installée en Belgique (où elle passe la moitié de l’année si j’ai bien compris), elle est fille d’une docteure en médecine équatorienne, qui dit « ma soeur » à ma soeur, qui est comme vous le savez, une communiste sud-américaine typique. J’ai du mal à imaginer que ma soeur ait supporté cela, « les doigts dans le nez ». Enfin, plus rien ne me surprend. Ces jours-ci elle m’énervait tellement que je lui ai envoyé quelques documents pour essayer un peu de lui faire réaliser la position de notre nièce par rapport à l’islamisme (je vous ai envoyé il y a quelques jours un document de l' »Université des Femmes » de Bruxelles ou un patelin alentour).
    Mais précisément, d’après les informations que vous donnez maintenant, l’attitude de ma soeur envers la fille d’un de nos frère résulte encore plus incompréhensible.
    Tout de même, je vous rappelle que j’ai reçu mon éducation d’un homme du siècle précédent le précédent, il considérait à peu près les américains comme Boris Vian dans certaines de ses nouvelles, sans illusions, mais il ne voyait pas d’un mauvais oeil leur présence sur le sol français.
    Il y a environ dix-neuf ans et demi, j’ai dit à un homme de droite (pas d’extrême comme mon grand-père), que De Gaulle avait mis les américains dehors et que maintenant ils étaient partout. Mac Do’, Walt Disney Marne-la-Vallée etc. Il me dit avec philosophie, « C’est la plus grande connerie qu’il a faite…. ».
    Tout de même, Wafa Sultan a bien expliqué que la vie était vivable aux Etats-Unis, au contraire de son pays d’origine, avec ces hommes-poubelles….
    Mais je ne crois pas que l’expression d’Hillary Clinton soit celle de ses compatriotes…. Comme mon grand-père dit aux américains en les saluant quand ils s’en allaient que beaucoup de gens n’étaient pas d’accord avec le gouvernement français…. Comme Brice Lalonde quand il était dans le Pacifique pour s’opposer aux expériences atomiques avec des amis sur un bateau à voiles, dit, « People of France are against atomic experiences. » aux journalistes après qu’ils aient été arraisonnés et remorqués de force vers la terre ferme. Les Clinton ne me semblent pas du niveau de Jimmy Carter, qui, comme c’était lisible sur un des journaux-liens espagnols que vous avez transmis sur RL, avait favorisé la montée au pouvoir de Daniel Ortega au Nicaragua, se rendant compte trop tard, quand celui-ci était déjà le chef de l’état, que c’était un autre satrape, qui valait à peine mieux que Somoza.

    Enfin, c’est très chouette, nous carburons, nous bougeons !

    Amicalement.

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Merci pour les compliments, Jules ! Bat Ye’or fait partir la construction eurabia de 1974. Cela n’empêche pas les visées des USA sur l’Europe qui datent d’avant la première guerre mondiale. Personne ne parle de tout ça comme personne ne parle de l’islam pour ne pas ouvrir les yeux des Français quand ils pourraient encore se révolter.
      La vie est plus facile par rapport à l’islam aux USA parce que la liberté est fondamentale chez eux et qu’ils sont une vraie démocratie. Mais ce que je dénonce c’est que les USA (pas spécialement le quidam américain) veulent imposer à la planète ce dont ils ne veulent pas chez eux pour asseoir leurs intérêts économiques entre autres …

  4. Avatar Al-Garad dit :

    M’est avis que si la Turquie envoyait son million de soldats bien entraînés pour  » rétablir le calme en Syrie », puis de là, mine de rien, visite de courtoisie presque, (c’est quoi une frontière de nos jours ?) récupérait certaines de ses anciennes provinces d’avant 1920,
    jusqu’au Tigre (puits de pétrole du Golfe Persique inclus évidemment),
    avec le soutien, au Sud, du million de soldats musulmans de son ancienne province : l’Egypte (dont la réserve de céréales sera épuisée dans 6 semaines et les 4 céréaliers mondiaux basés à Lausanne et à Genève vont-ils donner un peu ou prêter du blé à un pays insolvable ?),
    les USA se sauraient lequel de leurs meilleurs amis secourir et dans le doute, laisseraient les musulmans laver leur linge sale en famille (cela n’exclut pas le commerce de l’armement, au contraire).

    « La guerre est ruse » comme dit le coran.
    La surenchère au : « je suis encore plus wahabite que toi » est liée à la captation d’héritage de l’or noir des tribus nomades aux dépens des laborieux sédentaires.
    on pourrait alors reprendre le fil interrompu du kémalisme teinté de la souplesse de Bourguiba le Tunisien.
    et sans wahabites, nos banlieues seraient plus paisibles.

Lire Aussi