L’interdiction de la burqa attire les touristes arabes en Bavière

Publié le 30 juillet 2012 - par - 4 commentaires

Ci-dessous, la traduction (merci à Sylvia Bourdon) d’un article du Welt qui montre que les Bavarois préfèrent le fric à l’éthique, accueillant à bras ouverts emburkinées et nikabées avec leurs pétro-dollars chassées des autres pays européens soucieux d’interdire aux femmes l’outrageant habit de Belphégor.

J’entends déjà quelques ignobles se lamenter et regretter qu’une loi nous prive de ces milliers d’euros dépensés outre-Rhin ; nul n’en sera étonné, il y a beau temps que ce sont les plus riches qui sont les moins regardants sur l’éthique, il y a beau temps que l’argent passe avant la vision de la femme pour un certain nombre de nos contemporains.

 

Il semble que, pour les Allemands, comme pour nos camarades de combat anti-islam Identitaires avec lesquels nous ne sommes pas d’accord, il n’y ait pas de vision universaliste de l’égalité homme-femme ; les Allemands, comme les Identitaires, considérant que les Afghanistans et les Séoudiens peuvent bien engrillager leurs femmes, c’est leur problème. D’ailleurs, la majorité des immigrés musulmans arrivés en Allemagne venant de Turquie, ils sont peu touchés par les nikabs de leurs immigrées et converties, comme nous le sommes, les Turques, malgré Erdogan, portant encore la marque d’Atatürk, revêtant le foulard de préférence au nikab.

 

Qui fera également remarquer qu’il est facile aux Allemands de ne pas voter de loi anti-burka, leur langue et leur intégrité territoriale n’étant pas menacés, parce que, bien que partagés en Länder, il n’y a qu’un pays, l’Allemagne (réunifiée) et qu’une seule langue ?  C’est pourquoi l’Allemagne qui ne risque rien peut prêcher la régionalisation et l’éclatement des autres pays européens en régions selon les langues et les ethnies, tandis que la grande Allemagne resterait maîtresse du terrain et majoritaire en nombre d’habitants à Bruxelles et partout. Pas de risque qu’il y ait en Allemagne une Charte des langues minoritaires puisqu’il n’y a pas de langues régionales, pas de risque donc que le turc vienne concurrencer et remplacer l’allemand. Et si, en Allemagne, on n’a pas envie de voir les immigrés s’intégrer et encore moins s’assimiler, c’est peut-être parce qu’on veut préserver le modèle allemand, l’identité allemande, l' »ethnie » allemande ? Ce qui expliquerait qu’on acceptât plus facilement dans l’espace public les marques de « l’étranger », de la différence, sans se soucier qu’elle  renvoyât à une conception barbare de la femme.

Christine Tasin

UNE CLIENTELE LUCRATIVE, die WELT du 27 juillet 2012

Le Land profite de l’interdiction de la burqa dans les autres pays. Toujours plus de touristes en provenance des Etats du Golfe. Les hôtels attirent par 

des « extras » inhabituels ces touristes fortunés. De Hanna Jochum


Traduction Sylvia Bourdon



Les touristes Arabes affluent en Bavière 
Burka-Baviere.jpg
Elles lancent des boules de neige au sommet de la Zugspitze, flânent devant les vitrines de Münich, examinent avec attention les voitures de luxe dans l’univers BMW.
De plus en plus de touristes en provenance des pays du Golfe se rendent en Bavière.
Un grand nombre de ces femmes sont voilées de noir de la tête aux pieds, leurs visages dissimulés. Elles portent la burqa ou le niqab. Cette vision est devenue une habitude provoquée par l’interdiction du port de la burqa dans d’autres pays Européens.
Le nombre de ces vacanciers arabes s’est considérablement accru ces dernières années et est en continuelle augmentation. Selon le Ministère de l’Economie et Syndicat du Tourisme du Land Bavière, département marketing, depuis 2002, ce tourisme a quadruplé. Pour le seul mois de mai 2012, on compte environ 36.000 touristes. Une augmentation de plus de 22% en comparaison de l’année dernière.
Selon le syndicat du tourisme, Münich compte même un plus de 28%. L’univers BMW comptait d’avril à juin 15.000 visiteurs arabes. En comparaison du premier quart de l’année 2008 qui montrait 50% de moins de visiteurs. On attend encore plus de visiteurs durant les mois d’été, la période principale de vacances des Arabes, on devrait s’attendre à un accroissement encore plus sensible de ces touristes.
L’interdiction du port de la burqa en France profite à la Bavière.
« En général, la Bavière et en particulier à Münich est une destination importante pour les visiteurs des pays arabes » déclare le porte parole du syndicats munichois de l’hôtellerie et de la restauration DEHOGA, Monsieur Frank-Ulrich John. Le Land est une destination sûre, doté d’un agréable climat, ajouté à des conditions de soins médicaux exceptionnels.
C’est cependant les interdictions des pays voisins qui favorisent une sympathie constante pour la Bavière. Dans les deux dernières années, la France et la Belgique ont considérablement découragé ces touristes par l’interdiction du port de la burka. « Je suis certain que les Arabes fuient cette situation et que la Bavière est devenue une bonne alternative« . déclare John.
Münich, le nouveau Paris
Les chiffres fournis par le Ministère de l’Economie du Land déclarent: En 2009, « seulement » 89.000 touristes Arabes. Ce chiffre explose littéralement en 2010 autour de 125.000 visiteurs en Bavière, après que le parlement Français ait interdit le port de la burqa dans l’espace public.
A cette époque, même le syndicat du tourisme de Nürnberg s’adressait en particulier à cette clientèle du Golfe. Ainsi, également à Nürnberg, le nombre des visiteurs Arabes s’est accru.
Le nouveau Paris ou Londres pour ces visiteurs des pays Arabes est devenu Münich. Environ 85% d’entre eux séjournent dans la capitale du Land. Une porte parole du syndicat du tourisme confirme que:  » La réalité est,  que ces visiteurs Arabes se sentent en sécurité, bienvenus et que leur culture est acceptée. » Ils dépensent beaucoup d’argent jusqu’à 1000 € par jour de budget.
Des minis bars sans alcool et un compas
Pour les hôteliers ces visiteurs à fort potentiel de consommation est une bénédiction.  » L’hôtellerie bavaroise se réjouit de ces visiteurs Arabes qui dépensent sans compter, restent plus longtemps et réservent en général plusieurs chambres, si ce n’est des étages entiers » déclare John.
Toutes de noir voilées, les femmes Arabes traînent leurs valises à travers le centre ville de Münich.

Et, pour séduire cette clientèle, les hôteliers rivalisent d’imagination. Les « extras » vont de cuisiniers spécialement formés, aux minis bars sans alcool, même des tentes de bédouins installées dans les cours,  nous raconte John.

 

C’est volontiers que dans les hôtels de luxe on offre des compas comme cadeau de bienvenue pour que les visiteurs religieux puissent savoir dans quelle direction se trouve la Mecque. De surcroît, les hôtels collaborent étroitement avec les boutiques de marques, offrent un « shopping personnalisé » ou collaborent avec les constructeurs automobiles.
Quand les visiteurs arabes deviennent eux-mêmes une attraction.
Des excursions sur la Zugspitze sont en constante augmentation pour cette clientèle du Moyen Orient. Les chiffres des touristes galopent de manière incroyable, nous déclare le Directeur de Marketing de la piste de la Zugspitze, Klaus Schanda.
« Nous allons atteindre cette année 20 à 25.000 visiteurs au sommet de la montage » estime-t-il. Même un lieu de culte a été installé pour cette clientèle exigeante et, sur les flyers, le département du marketing a choisi de gommer la croix de la Zugspitze qui se trouve au sommet de la montagne.

En même temps, ces visiteurs Arabes deviennent eux-mêmes une attraction touristique. Il y aurait même, selon Schanda, des visiteurs qui affluent pour un « Arabes-Watch-Dans-La-Neige ». Ce serait un spectacle d’observer ces visiteurs du Moyen Orient qui forment des boules de neige, chaussés de sandales, batifolant ainsi dans la poudreuse avec leurs familles et épouses en burqa, qui dévalent en couinant la piste de luge !

Traduction Sylvia Bourdon

Print Friendly, PDF & Email

4 réponses à “L’interdiction de la burqa attire les touristes arabes en Bavière”

  1. Avatar bagheera dit :

    Et l’on nous rebat les oreilles avec une Europe unie !
    alors que chaque pays tire la couverture à soi, dans son propre intérêt.

    Ah ! le VEAU D’OR quelle merveilleuse religion !!!

  2. Avatar Romuald dit :

    Dans le même genre, cela me rappelle que la Ville (bobo) de Genève songeait à décaler les annuelles et traditionnelles Fêtes de Genève, en raison du ramadan puisqu’une bonne partie des touristes attirés par cette fête, provient du Golfe arabe/persique..

    Pour en revenir à la Bavière et leur appel du pieds lancé aux barbus et à leur(s) bâchées, malheureusement, l’argent appelle l’argent.

    Dire que la Bavière est un fief catholique !!!

  3. Avatar Athénaïs dit :

    L’argent n’a pas d’odeur pour certains !

Lire Aussi