Quand une maman patriote a honte d’entendre son fils de 5 ans chanter la Marseillaise

Publié le 28 juillet 2012 - par - 2 commentaires

J’ai reçu une lettre d’une adhérente de Résistance républicaine fort intéressante, même si elle n’est pas rassurante.

 « Chère Christine,

 Amoureuse de la France et désespérée de voir disparaître notre culture et nos valeurs je suis heureuse de pouvoir, au sein de Résistance républicaine, me consoler de mes déboires familiaux. Le dernier en date m’a démoralisée. Vous allez comprendre. J’ai longtemps été militante au Parti socialiste avant de les quitter, découragée  par  ce qu’ils ont fait de la France à chaque fois qu’ils ont été au pouvoir ; je n’ai pas repris de carte de militante, échaudée, je me contente à chaque élection de mettre un bulletin de vote pour Debout la République de Dupont-Aignan. Néanmoins j’ai, bien sûr, élevé mes quatre enfants avec des « valeurs de gauche », un « discours de gauche », et j’ai bien réussi mon coup, 3 de mes enfants ne sont pas d’accord avec moi, il y en a même un qui a voté Hollande et un autre Mélenchon ! Cela m’a donné un coup mais je ne m’attendais pas au pire. Une de mes filles est sur le même ligne que moi, de même que son mari, ils ont même voté Marine le Pen aux dernières élections. Or, il se trouve que je garde de temps en temps leur fils de 5 ans, mon petit-fils et que, entre Frère Jacques et J’ai du bon tabac, je lui ai appris la Marseillaise.  Ma fille et mon gendre sont au courant et n’ont jamais manifesté de quelconque désaccord jusqu’à ce que, hier, ma fille me dise qu’elle était morte de honte parce que dans je ne sais plus quel magasin, leur fils, qui adore chanter et chantonne souvent quel que soit le lieu où il se trouve, avait chanté la Marseillaise.

 J’ai cru recevoir une gifle. Ma fille, avoir honte d’entendre son fils chanter la Marseillaise ?

J’ai bien entendu protesté et nous avons eu une explication d’où il ressort que, forcément, si un enfant de 5 ans chante la Marseillaise, c’est que ses parents, aux yeux de ceux qui l’entendent, sont des « fachos ». Les bras m’en sont tombés. Et c’est la plus patriote de mes 4 enfants qui dit ça, celle qui se bat autant que moi pour la France que nous aimons…  et qui ajouté tranquillement que si bien sûr les enfants doivent connaître La Marseillaise, il faut que ce soit bien plus tard (autrement dit quand ils auront suffisamment perdu de spontanéité pour ne plus la chanter…).

 Que faire ? On est foutus, non ?   »

 Danielle

 Cette anecdote est emblématique de l’entrisme de l’extrême gauche au Parti socialiste mais aussi dans toutes les sphères de la société. La haine des trotskistes pour la nation et ses symboles a fait des petits et est une de leurs réussites les plus visibles. Ils n’ont jamais été au pouvoir, ils ont toujours fait des scores lamentables dans toutes les élections, et pourtant ce sont les grands gagnants des 30 dernières années, puisque, grâce à leur politique de l’entrisme, ils ont peu à peu modifié la société bien que la très grande majorité du peuple n’ait jamais été tentée de les voir au pouvoir et donc de les voir mettre en application leurs idées.

Ce sont eux qui luttent pour une société multiculturelle, ce sont eux qui trouvent normal que des femmes voilées se présentent aux élections mais entrent en transe quand il y a une procession annuelle en l’honneur d’un saint patron, c’est encore eux qui se battent pour la régularisation des sans-papiers et  pour que la loi et les associations antiracistes empêchent toute critique de l’islam assimilée à du racisme, ce sont eux qui se veulent « citoyens du monde » et détestent tout ce qui ressemble à une nation, ce sont eux qui, au nom de la liberté se font libertaires et ne rêvent que de voir voler en éclats nos traditions, nos familles et l’ordre républicain.

 Et on se réveille un beau matin devant une société qui est majoritairement devenue « antiraciste » au point de ne pas oser dire qu’il est scandaleux de manger halal sans le savoir, au point  de considérer que mettre un drapeau à sa fenêtre le 14 juillet c’est facho et qu’apprendre la Marseillaise à un enfant  c’est politiquement incorrect. C’est encore dans cette société que nombre d’instituteurs refusent d’enseigner à leurs élèves (et à leurs propres enfants) la dite Marseillaise bien que le programme le leur impose. C’est encore dans cette société que l’on subventionne des spectacles où Jésus-Christ est recouvert de merde mais où l’on interdit un simple débat sur l’islam. C’est aussi notre école qui est complétement gangrénée par les thèses de l’extrême gauche, et qui forme de parfaits petits adeptes de Bové qui n’aiment pas la France, qui en ont honte, et qui sont prêts à la repentance et à la disparition de notre pays.

 Alors, que faire, me demande Danielle.

 Continuer à dire ce que l’on pense, et tant pis pour ceux qui sont choqués.

Et puis, peut-être que prendre le contre-pied de la mode en faisant bouffer de la Marseillaise à tout va à tout le monde, ça serait pas mal ?

En voiture, pensez  à avoir un CD de la Marseillaise à passer régulièrement, pour vos passagers, enfants, petits-enfants, amis, voisins… et pour ceux qui passent à côté de vous qui avez les fenêtres ouvertes au feu rouge.

Chez vous, un petit coup de Marseillaise régulièrement, pour vous et ceux qui vivent avec vous, ça ne peut pas faire de mal.

Partout et le plus vite possible il faut écouter la Marseillaise, histoire de la dédiaboliser. Et n’oubliez pas de rappeler aux esprits chagrins que notre hymne national n’a rien de sanglant, il invite le peuple, celui qui a le sang impur car non noble, à verser le dit sang pour défendre sa patrie,  sa femme et ses enfants. Il faut être adepte de l’autodestruction pour ne pas approuver cela !

 Pour commencer, cadeau du jour, écoutez la Marseillaise ci-dessus. Nous l’avons chantée place de la Bourse à Paris le 4 septembre 2010 pour célébrer le 140ème anniversaire de la IIIème République, celle qui nous a apporté la loi de 1905.

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email

2 réponses à “Quand une maman patriote a honte d’entendre son fils de 5 ans chanter la Marseillaise

  1. Avatar Juggernaut dit :

    Mes enfants de 8 et 11 ans connaissent la Marseillaise par coeur, y compris la version longue. Mon grand a son propre drapeau national et il en est très fier : il a même été le premier à le mettre à sa fenêtre le 14 juillet. Il connait l’histoire de son grand-père qui était résistant, il y a un peu plus de 70 ans, et il en est fier.
    Et moi, je suis très fier de les avoir élevé dans cet esprit, même si je passe pour un « extra-terrestre » : ils ont les « valeurs » qui sont les bases de notre Pays.
    Ils sont les jeunes et dignes représentants de ce pour quoi tous ces gens se sont battus entre 39 et 45.

Lire Aussi