Des méfaits et du coût de l’immigration, témoignage d’un fonctionnaire


Témoignage d’Athenais reçu sur le site de Résistance républicaine

 Cela fait un moment que je me demandais s’il existait un mouvement de résistance française, non soumis à un parti politique et réunissant des gens de bonne volonté réunis dans le but commun de protéger notre pays en danger. Elle existe, et je suis heureuse de vous rejoindre aujourd’hui.

Je travaille dans un organisme public qui me met en contact journalier avec les services sociaux, les immigrés et les associations anti-racisme-droit de l’homme, que je n’hésite pas à qualifier intérieurement d’associations scélérates. Idéologiquement j’étais plutôt à gauche, à présent je ne sais plus. Je soutiens les avancées sociales, mais ne supporte plus la pensée et le discours unique d’une totale inconscience et hypocrisie. Je ne suis plus de gauche, mais je ne suis pas pour autant devenue de droite, car la gabegie et l’absence de réaction des pouvoirs publics était identique sous l’UMP. Voici ce que je constate au quotidien, bien que vous soyez tous au courant des lois sur l’immigration, je vous prie de me pardonner cette piqûre de rappel :

Les immigrés arrivent nombreux chaque jour sur notre territoire, la plupart ne possédant aucun diplôme ou formation qui leur permettrait de nous être utiles. A peine arrivés, la plupart d’entre eux déposent une demande d’asile dans les Préfectures, certains n’hésitant pas à mentir sur leur nationalité ou à invoquer l’histoire que le passeur leur à apprise pour la resservir aux autorités françaises.

 Ils sont à ce moment là pris en charge par un organisme associatif qui assure leur suivi social, notamment l’attribution de l’AME, de l’ATA (allocation temporaire d’attente) qui équivaut à un RSA et est valable pendant l’année que durera la procédure. Ils sont logés dans des hôtels, payés par les Préfectures. A l’issue de cette année de procédure, soit ils sont régularisés et accédent rapidement à un logement HLM, via des procédures d’urgence comme le DALO ou le SIAO et bénéficient alors du RSA et des diverses allocations.

 Ceux qui sont déboutés du droit d’asile reçoivent une OQTF (obligation de quitter le territoire français). En théorie ils devraient à ce moment êtres expulsés, mais ils n’en est rien, faute de moyens policiers. Les déboutés disparaissent donc dans la nature, se débrouillent pour vivre en trafiquant, volant, mendiant, travaillant au noir… et ne sont expulsés que si le hasard à l’occasion d’une arrestation ou d’un contrôle d’identité les met en relation avec les forces de l’ordre. A ce moment-là entrent en action les différentes associations scélérates (CIMADE, ligue droits de l’homme, SOS racisme…) et comme les étangers ont tous des enfants scolarisés, des parents d’éléves en mal de justice qui s’empressent d’abonder avec les associations dans le discours « il faut tous les régulariser… »

Je vous le dis mes amis, cette situation ne peut plus durer. Déjà je serais curieuse de connaître combien de milliards coûte à la la France la généreuse distribution d’AME, ATA, RSA, CMU, allocations familiales et logements aux gens n’ayant jamais cotisé et qui ne cotiseront jamais car leur faible niveau ne leur permettra jamais de pouvoir s’insérer en France. Doit-on être plus bêtes que les autres pays qui s’en tiennent à une immigration choisie ?

Je souhaite la disparition de l’ATA et de l’AME qui servent d’appel à tous les miséreux du monde et également la disparition du droit d’asile, qui n’a plus de raison d’exister car complétement perverti. Je souhaite également l’arrêt de toutes les allocations sociales aux étrangers qui ne cotisent pas et leur expulsion, parce qu’ils nous coûtent cher sans contrepartie. Il faut également supprimer la prime au retour, car il ne faut pas se leurrer, 3 mois plus tard ils sont de retour et parfois sous une autre identité. Je souhaite le « nettoyage » des zones de non droit et l’expulsion de tous les délinquants et islamistes en herbe qui paradent en djellaba en prônant la haine de la France.

Plus que tout je souhaite que la France redevienne paisible, telle qu’elle l’était dans les années 60 avant la mesure criminelle que fut le regroupement familial.

 Athenais

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


16 thoughts on “Des méfaits et du coût de l’immigration, témoignage d’un fonctionnaire

  1. Avatarbertoptipieds

    Bonjour,

    travailleuse sociale également, je confirme et je tiens à vous dire que nous sommes nombreux à faire ces constats en totale impuissance.
    Et nous devons nous taire, tout le monde il est beau tout le monde il est gentil…

    Je constitue des dossiers de demande DALO, quand je reçois ces immigrés avec leur titre de séjour tout frais, obtenus grâce aux associations locales de défense des demandeurs d’asile, des syndicats et associations de parents d’élèves, je suis profondément écœurée, j’enrage mais je dois me taire.

    J’ai reçu dernièrement une famille venant d’arriver en France, se déplaçant de CADA (centre de demandeurs d’asiles) en CADA sur toute la France, 6 enfants à charge, le père et la mère qui ne travaillent pas, n’ont pas de diplôme, ne maitrisent pas la langue, et touchent 2000€ d’allocations mensuelles…viennent de décrocher un grand logement social d’urgence, 20€ de loyer à payer….

    Ensuite, je reçois un retraité français, (le pauvre c’est mal partit), 800€ par mois, 380€ de loyer dans un logement social, difficultés de règlement de factures, de se nourrir, désolé monsieur je ne peux rien pour vous, vous dépassez le plafond pour les aides… (peut-être que finalement fallait pas travailler…) Pauvre France, que fais tu de tes enfants.

    Bref, de nombreux travailleurs sociaux impuissant font ce constat mais ce sont les hommes politiques et les politiques sociales qu’il faut réformer et changer, je suis pour la suppression de toutes ces aides à tout ces individus profiteurs qui gangrènent notre pays, non l’immigration n’est pas une chance pour la France.

    Plutôt de gauche également, je n’ai pas veauter pour ces fumistes gauchistes et j’en suis fière.

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Merci pour ce témoignage qui conforte ce qui se passe en France et les i négalités dont souffrent les travailleurs français.

    2. AvatarNicolas

      Merci pour votre témoignage, je comprends que vous ne puisiez pas agir directement au travail sous peine d’être licencié, mais peut être pourriez vous parler à vos collègues, révolté(e)s comme vous, de ce site web ? Peut être pourriez vous nous faire parvenir d’autres témoignages de votre quotidien avec des preuves écrites ou autres ? Merci d’avance je n’ai que 22 ans mais comme j’ai dit à la webmaster de ce site je ferais tout ce qui est possible pour aider la France !
      Encore merci et j’espère vous revoir très bientôt. L’idée serait peut être d’ouvrir un chat ou un forum pour que nos discussions puissent se répercuter plus rapidement…

      1. Avatarresistancerepublicaine

        Nicolas, les adhérents de Résistance républicaine ont accès, dans l’espace adhérent de Résistance républicaine, à un forum où ils peuvent échanger s’ils en ont envie ou besoin entre eux.

      2. Avatarresistancerepublicaine

        J’ajouterai qu’un forum public ouvert à tous nécessiterait un modérateur et que nous sommes déjà trop débordés pour nous livrer à ce petit jeu….

      3. Avatarbertoptipieds

        Merci Nicolas et résistance républicaine pour vos encouragements.

        Oui, progressivement je fais circuler les infos de riposte laïque, résistance républicaine, poste de veille, cela doit se faire dans la plus grande discrétion, avec des morceaux choisis pour éveiller les consciences et ça marche. Le secteur social n’est pas un secteur concurrentiel comme dans les entreprises privées, nous travaillons en réseau et sommes tous partenaires, mêlés avec les élus locaux à tout les niveaux.

        C’est vrai, en relisant mon commentaire j’ai l’air d’être désespérée, mais non car ce site contribue à nous donner l’envie de nous battre et de tenir. Les temps se durcissent et personne n’est épargnés mais il faut se serrer les coudes, et je vois cet islam grandissant dans les quartiers et ces filles progressivement happées par les autres voilées qui exercent une pression sur celles qui ne se plient pas à leur communauté, je peux confirmer que le danger vient des voilées elles mêmes. Merci pour toutes les informations que nous trouvons sur ce site.

        1. Avatarresistancerepublicaine

          Merci encore pour ces informations complémentaires. Oui le danger vient des voilées elles-mêmes commme l’excision était défendue par les mères excisées elles-mêmes… Continuez, continuons à faire circuler l’information, on y arrivera !

    3. AvatarAthenaïs

      bonjour,
      Oui les travailleurs sociaux se divisent à présent en 2 parties : ceux qui refusent de voir la réalité en face et considére que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. Et ceux comme vous et moi qui ouvrons les yeux et sommes écoeurés. Ensuite nous évoluons dans un milieu professionnel trés profondément ancré à gauche où le « parlé vrai » est considéré comme une traitrise, une déclaration de guerre et une remise en cause de l’activité professionnelle. Combien de fois n’ais-je pas entendu le fameux « Oui mais là tu es dans le jugement ! ». Comme si le fait de travailler dans le social nous obligeait à faire abstraction de nos capacités d’analyses ! De plus je considére que nous tous fonctionnaires sommes responsables de l’argent public, qui vient de nos impôts, et qu’attribuer des aides financiéres à tort et à travers, y compris à des gens qui sont des escrocs notoires, est un manque de respect total à tous les gens qui payent des impôts et à qui nous devrions rendre compte. Mais une chose est certaine, jamais plus je ne voterais à gauche !

  2. AvatarPadrones Christian

    Bien sur que se sont les épouvantails ! Elles sont plus fanatiques que leurs barbus !
    Elles savent très bien que c’est de la provocation de s’afficher en guenilles ! Et que dire de Françaises se déguisant ainsi ?!
    Si on supprimait toutes aides et allocs, il y aurait moins de monde je vous le garantis.

Comments are closed.