Si les policiers ne descendent pas dans la rue maintenant, ils sont foutus

Publié le 4 juillet 2012 - par - 2 commentaires

http://ripostelaique.com/wordpress/wp-content/uploads/2012/07/christine-pierre-radio-courtoisie.mp3

(Il y a quelques coupures, dont nous sommes désolés, mais pour l’essentiel, l’émission est audible)

Invités à s’exprimer, ce mercredi 4 juillet, de 18 heures à 19 heures, sur Radio Courtoisie, par Gérard Marin, dans le journal de la réinformation, Pierre Cassen et Christine Tasin ont commenté les premières annonces, mais surtout les premières actions, de différents ministres comme Christiane Taubira et Manuel Valls.

Ils ont montré le poids du vote musulman, décisif dans la victoire du nouveau président de la République, et dénoncé ce qu’ils appellent « la préférence racaille » contre les principes républicains. Ils ont appelé, de manière très forte, les policiers à descendre dans la rue, pour défendre leur collègue de la Bac de Millau, et réclamer le droit de présomption à la légitime défense, disant que s’ils ne le font pas, avec ce gouvernement, ils sont foutus, et qu’ils vont passer leur temps à compter leurs morts.

Ils ont expliqué aux auditeurs de Radio Courtoisie la réalité du halal, et les enjeux sanitaires que cache ce gouvernement, pour « ne pas offenser les musulmans ».

Ils sont revenus sur plusieurs textes parus dans Riposte Laïque, notamment le « J’accuse » de Christine Tasin, suite au meurtre des deux gendarmes de Collibrières.

Ils ont enfin énoncé, répondant à une dernière question de Gérard Marin, plusieurs mesures fortes qui, seules, si elles étaient prises, pourraient sauver la France de l’offensive islamiste, et développé l’idée de réintroduire l’exil, pour les citoyens français qui refuseraient de respecter les lois du pays.

Un très bon moment de parole forte et de libre expression. Cela dure une heure.

 

http://ripostelaique.com/wordpress/wp-content/uploads/2012/07/christine-pierre-radio-courtoisie.mp3

Riposte laïque

 

Print Friendly, PDF & Email

2 réponses à “Si les policiers ne descendent pas dans la rue maintenant, ils sont foutus”

  1. Avatar le français provençal dit :

    la gendarmerie est un milieu que je connais assez, et le topo est le même que pour le peuple français et ses élites : si la base ressent un ras-le-bol tout comme les français, la hiérarchie est indifférente a la situation.

    visiblement quel que soit le corps concerné, la lutte sera avant tout entre la base et le sommet.

Lire Aussi