Une interprète violée et un journaliste agressé aux abords de la «jungle» de Calais

Mais c’est moi qui suis traînée au tribunal en décembre prochain par la LDH pour avoir invité Cazeneuve a utiliser des manières musclées avec les fauteurs de trouble de la Jungle de Calais.

Mais c’est moi qui serai traînée au tribunal en 2017 par la Licra pour avoir crié « islam assassin » et avoir tiré la sonnette d’alarme sur les possibles terroristes et autres agresseurs sexuels se cachant parmi les clandestins.

Mais ce sont les anti-migrants que des Maires collabos et traîtres aux autres traînent en justice, comme Jean-Jacques Lacoste, ex-maire de Bretteville.

Mais ce sont les citoyens français auxquels on impose dans les consulter ou malgré leur désaccord, des clandestins à côté de leurs écoles.

http://resistancerepublicaine.com/2016/10/18/migrants-a-nontron-le-maire-prepare-secretement-larrivee-de-deux-familles-tres-tres-nombreuses/

 La victime, originaire d’Afghanistan, accompagnait dans la nuit de lundi à mardi le journaliste préparant un reportage sur les migrants mineurs isolés pour le compte de la chaîne France 5.

Ils réalisaient un reportage sur les migrants mineurs isolés. Une interprète en langue pachtoune, âgée de 38 ans, a été violée dans la nuit de lundi à mardi aux abords de la «jungle» de Calais. Le journaliste freelance de 42 ans, qui l’accompagnait, a été agressé et son matériel lui a été dérobé. «Le viol a été confirmé par un médecin légiste qui a examiné la victime», précise le procureur de la République de Boulogne-sur-Mer, Pascal Marconville. «Des prélèvements génétiques ont été réalisés pour identifier l’auteur du viol.» 

Les faits se sont produits aux alentours de deux heures et demie. Le journaliste freelance, qui travaillait pour le compte de la chaîne France 5, avait rendez-vous dans la «jungle» de Calais. Il était à cette occasion accompagné d’une interprète originaire d’Afghanistan et domiciliée à Paris. «Trois individus parlants pachtoune les ont abordés à proximité du camp, détaille le magistrat. Ils ont dans un premier temps volé le matériel de tournage. L’un d’eux a ensuite violé l’interprète sous la menace d’un couteau pendant que les deux autres, également armés de couteaux, tenaient à distance le journaliste.»

 

Les trois agresseurs les ont laissés partir. Le journaliste et l’interprète se sont alors rendus au commissariat le plus proche, où ils ont déposé plainte. Sous le choc, la victime, mariée et mère de famille, a été prise en charge par les pompiers et hospitalisée. Les trois agresseurs sont toujours recherchés. L’enquête a été confiée à la police judiciaire de Coquelles.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/10/18/01016-20161018ARTFIG00122-une-interprete-violee-et-un-journaliste-agresse-aux-abords-de-la-jungle-de-calais.php

 119 total views,  1 views today

image_pdf

25 Commentaires

  1. Comment dit-on en pachtoune  » C’est pas ça l’islam  » ?
    Vu l’heure tardive, peut-être l’ont-ils prise pour une de ces cougards purgeuses de migrants en manque d’affection….
    Quant au prélèvement ADN, avant qu’un magistrat décide de soumettre tous les clandos à un test comparatif au risque d’être taxé de raciste par toutes les associations parasites qui nous bouffent la liberté, il y aura belle lurette que la FRANCE, après avoir été la fille aînée de l’Église, sera devenue la benjamine de l’islam…

  2. Une coquille dans le texte va m’éviter de faire un commentaire désobligeant pour la victime, ouf…
    > les citoyens français auxquels on impose dans les consulter
    auxquels on impose Sans les consulter

  3. Nous héritons des guerres inter-claniques entre éthnies du Dar Al Islam, unis contre nous autres les kouffar mais prêts à s’entre-étriper entre eux!

  4. Ces mâles clandestins nous apportent la pauvreté financière, la pauvreté intellectuelle et maintenant la pauvreté sexuelle. …
    Sur le dernier point, que peut faire Caze bonbon ?
    Baisser son pantalon ?
    C’est ce qu’il sait faire de mieux.

  5. Oui, Christine….mais toi, on veut te faire taire !!! Tous les moyens sont bons…Procès, interrogatoires, manifestations interdites au dernier moment, etc, etc…
    Heureusement pour la France, tu es coriace !
    Nous te remercions tous pour ce que tu fais.

  6. Ben ….ils l’ont eu leur reportage ! tout est expliqué en quelques minutes , le dicton qui dit qu’il vaut mieux un bon dessin qu’un long discours a été appliqué a la lettre ! Bien sûr je condamne au plus haut point ce genre d’horreur d’un autre âge !

  7. Elle l’a bien cherché cette conne, et tout ce qu’elle va gagner c’est qu’en plus elle va se choper une maladie telle que le sida, ou une tuberculose ainsi que la gale. A sa place je me ferais faire un dépistage du sida.

  8. Cette zone de non droit doit être éradiquée et les migrants clandestins exclus manu militari de notre pays.
    Retour dans les pays d’origine.
    Notre seuil de tolérance est plus que dépassé.

  9. Pas possible ? On nous avait dit que l’islam était une religion d’amour et de paix, que la femme est considérée comme un joyau qu’il faut garder dans son écrin… Nous aurait-on menti ?
    La journaliste était afghane ? Ils ne respectent même pas les leurs..

    • Afghane ou pas, pour un musulman une femme c’est du bétail, ni plus ni moins. Si tu peux l’avoir gratuitement, tu en profites, c’est tout.
      Et cette Afghane, plus que quiconque, savait où elle mettait les pieds, non ?

  10. Cette agression abjecte nous révulse mais ne nous étonne pas le moins du monde , car cette derniére vient confirmer la réalité de toutes celles , dont furent victimes les calaisiens eux mêmes, sous le silence assourdissant de nos « merdias »
    La révélation médiatique de ce viol, par des journaleux ayant pour une fois entrepris de briser le honteux mur du silence, tient bien sur au fait de l’origine éthnique des victimes , même si l’annonce de ces agissement aboutit , à entamer inévitablement l’image positive que l’éstablishment politico intellectuel, entend présenter des clandestins, devant la scéne nationale
    Comme il était prévisible , les auteurs courent encore et probablement pour longtemps , quand bien même seraient ils découverts et jugés, pour se voir immédiatement reconnaitre toutes les indulgences d’une justice , préférant évidemment s’acharner contre les franchouillards osant encore renâcler contre l’immigration désastreuse !
    Par ailleurs , nous pouvons envisager le fait que le démantélement prochain de la « jungle  » permettra aux malfrats de quitter les lieux pour se trouver un établissement d’accueil en France profonde, avec la complicité autoritaire d’un quelconque préfet .
    Nouvellement installés dans leur nouveau établissement d’implantation, ces criminels poseront encore plus de problémes à l’enquête judiciaire ( selon moi bien vite enterrée ! ) , et se faisant oublier , conserveront leur caractére de grande dangerosité, soumettant les habitantes du lieu, à un terrible péril de viol,: qui plongera les familles françaises dans l’horreur et le malheur ! Mais de cela le prefet s’en …FOUT TOTALEMENT !

  11. Fallait pas y aller !! Surtout pour nous pondre un reportage larmoyant et nous traiter de racistes, des salauds qui ne veulent pas les accueillir……
    Maintenant, ils voient et comprennent qui sont les salauds !!
    Quand d’autres se font violées, ils s’en foutent.
    Si, il avaient été voir ceux qui subissent leurs attaques, ça ne serait pas arrivé !

  12. Mais faite les venir vos copains migrants monsieur caseneuve ils sont tellement gentils et intelligents, il parait même qu’on a besoin de cerveaux. PSA va licencié 2133 personnes en 2017, mais on fait rentré des étrangers. Elle est belle la France. C’est à gerber.

  13. Quand calais sera UN territoire sous charia,elle sera condamnee pour relations extra conjugales!!

  14. C’est vrai que s’aventurer dans ce cloaque a deux plombes du matin il faut être inconscient , a moins d’être équipé …les saloperies qui occupent les lieux n’ont pas peur d’une troupe de crs , alors pensez donc deux personnes seules ……en tout cas ça montre ou en est la situation la bas , c’est catastrophique ! Il y a bien une solution pour nettoyer toute cette merde mais ………………………………..

  15. il manifeste une émotion parce qu’il s’agit, d’un des leurs ,mais lorsque cella arrive aux filles(femmes) de France pas un mot .

  16. le viol est une horreur et c’est douloureux. mais, en plus, il y a le dégoût ! Se faire violer par ces gens-là, excusez du peu, ça me fait vomir, au plein sens du terme…beuaaah…!

  17. Faut etre un journaleu tres con et gochiasse pour aller dans la jungle avec une femme la nuit.
    Un viol c’est terrible, mais je ne verserai pas une larme pour celui-ci.
    Ils l’ont un peu cherche non?
    Et pour ce qui est de retrouver lesVIOLEURS MUSULMANS, on peut toujours rêver. Ils se ressemlent tous. Surtout en pleine nuit.

    • Certainement pas entre autre mme valls elle qui a fait « degager »illico presto grâce à son cher et tendre par le biais de la police un roumain qui etait assis sur le trottoir et qui derangeait son altesse!!!!!! Dans le 11 ème quartier bobo

    • Caseneuve va tout faire pour retrouver les violeurs et espère (comme il dit souvent) une sanction exemplaire, sans doute.
      Chez les 20 000 signataires, il y en aura quelques uns qui voudront bien les prendre chez eux; j’en suis sûr.
      Inimaginable de laisser dépérir la société française au bénéfice de leur idéologie; ces gens là ont une cervelle de moineau.
      Pendant ce temps là, l’énarque pseudo président se promène et fait sa campagne électorale. Abominable!
      Cordialement.

Les commentaires sont fermés.