Elections communales en Saxe : l’AfD n’a pas assez de militants pour occuper les postes gagnés

Bons résultats électoraux, peu de candidats – plus de 100 sièges ne pourront être occupés par l’AfD

 

L’AfD a bien tiré son épingle du jeu aux élections communales en Saxe. Mais le résultat dépasse les capacités de ce parti. Les personnes susceptibles d’occuper les sièges font cruellement défaut.

Après les élections communales dans le Land de Saxe-Anhalt, 162 sièges ne pourront être occupés. Comme la responsable des élections régionales l’a communiqué en réponse à nos questions, l’AfD à elle seule ne pourra déjà pas occuper 120 sièges. Concernant les candidats individuels et les associations d’électeurs, il y aurait 17 sièges non occupés, un total de 6 par la CDU et respectivement 1 par le SPD et le FDP.

L’AfD avait nettement progressé en nombre de voix aux élections communales début juin, et rassemblé le plus de voix à l’échelle du Land avec 28,1 pour cent. Le parti devançait ainsi de peu la CDU, qui obtenait 26,8 pour cent des voix. Aux élections communales en 2019 déjà, l’AfD n’avait pas été en mesure d’occuper des sièges dans certaines localités, par exemple à Bernburg.

De telles situations se produiraient quand des partis rassemblent plus de voix qu’ils ne seraient en mesure d’en accepter selon leurs listes. Des candidats isolés n’auraient pas pu accepter non plus leurs mandats, selon une porte-parole de la responsable des élections régionales. Pour un total de quelque 4 400 sièges mis aux voix dans le Land dans les conseils municipaux des villes et villages ainsi que dans les communautés de communes, ces 162 sièges correspondent à une quote-part d’environ 3,7 pour cent. Par conséquent, les mandats non occupés ne devraient pas en règle générale influencer beaucoup les conditions de majorité des voix.

Dans les districts et dans les agglomérations autonomes de Magdebourg, Halle et Dessau-Roßlau, tous les sièges ont pu être occupés selon les indications de la responsable des élections du Land. En vertu du droit communal, les sièges resteront inoccupés jusqu’au terme de la période électorale.

Saviez-vous que l’AfD de Saxe veut placer les demandeurs d’asile et les réfugiés tolérés dans des camps centralisés ?

Rédaction contra AfD

Si l’AfD est la réponse, à quel point la question doit-elle être BÊTE alors.

L’AfD de Saxe, un parti assurément d’extrême droite, a minutieusement rédigé sa position concernant la manière d’interpréter à l’avenir le droit d’asile :

Les demandeurs d’asile et les réfugiés tolérés sont à caser – séparés selon la religion – dans des centres dits « centres de transfert ». Les centres seraient disséminés dans le Land et bien sécurisés.

L’AfD a imaginé un traitement spécifique des gens internés. À l’avenir, tous resteront séparés selon la religion et leur statut dans les centres de transfert. Toutes les autorités nécessaires se rendront dans les installations au même titre que les soins de base dans le domaine médical. Les besoins vitaux seront assurés sur place par des prestations en nature.

Les mineurs bénéficieraient d’un enseignement dans les centres, en vue d’améliorer les perspectives de retour et la formation professionnelle dans les pays d’origine. À ne pas oublier : les lieux de détention avant refoulement passeront d’environ 50 actuellement à un total de 450.

Pour décrire exactement le programme présenté dans un allemand bureaucratique : l’AfD de Saxe vent interner dans des endroits centralisés les demandeurs d’asile et les réfugiés tolérés en Saxe. Il n’y aura plus aucune nécessité de quitter le camp, il ne doit pas y avoir de contact entre les différents groupes, ils seront hébergés dans des endroits séparés. Il n’est pas prévu non plus de mettre les détenus à la disposition du marché du travail et de la formation, car l’AfD n’a aucune intention de combler le manque de personnel qualifié par le biais de l’immigration.

Dans son jugement sur la surveillance licite de l’AfD en tant que cas de suspicion d’extrême-droite, le Tribunal administratif supérieur de Münster a cité une multitude de preuves que ce parti transgresse la constitution allemande. Le programme électoral en Saxe peut être ajouté aux preuves. 

Traduction de Jean Schoving pour Résistance républicaine

https://www.t-online.de/nachrichten/deutschland/innenpolitik/id_100443734/kommunalwahlen

https://www.blog-der-republik.de/wussten-sie-eigentlich-dass-die-afd-sachsen-asylbewerber-und-geduldete-fluechtlinge-in-zentrale-lager-stecken-will/

 526 total views,  1 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


3 Commentaires

  1. J’ai cru que cet article était une mauvaise blague.
    Ils font exprès de tant d’amateurisme ou, comme chez nous, les gens sont errorisés à l’idée des représailles s’il se présentent sous une étiquette politique persécutée (Une seule, bie sûr)

  2. Plutôt que de créer de nouveaux centres d’hébergement, où il faut nourrir et éduquer ces envahisseurs, ne serait-il pas plus simple de les refouler à la frontière ?
    S’ils réussissent à passer, les réexpédier hors des frontières ?