Le cabaret « Chez Michou » qui avait inspiré « La Cage aux folles » bientôt fermé

Michel Serrault dans  « La Cage aux folles » (1978)

« Chez Michou » : le cabaret légendaire de Paris au bord de la fermeture après des décennies de spectacle

Chez Michou est plus qu’un simple cabaret ; c’est une institution !

Fondé par le charismatique Michou, décédé début 2020 à l’âge de 88 ans, ce lieu a toujours été un espace de liberté et d’audace.

La directrice actuelle, Catherine Catty-Jacquart, qui est aussi la nièce du fondateur, lutte pour sauver ce qui peut encore l’être. Malgré une vague de soutien du public et des anciens visiteurs, la situation financière reste critique. Le verdict du tribunal de commerce, attendu pour le 16 juillet, décidera de l’avenir de ce haut lieu du spectacle parisien.

Adrien Lacassaigne résume la situation :

« Il fallait garder la tradition des icônes de la chanson française ».

« Quand je vais chez Michou, je veux voir Zizi Jeanmaire, Edith Piaf, Sylvie Vartan, Dalida, Mistinguet, Joséphine Baker ! » (pas Hoshi ou Lady Gaga…)

Michou, c’était l’univers des transformistes (Il n’aimait pas du tout les drag-queens qui sont autre chose).

Adrien Lacassaigne


La fin d’une époque

Michou, Alain Delon, Jean-Paul Belmondo – Michou fête ses 85 ans et les 60 ans de son établissement, le 20 juin 2016 à Paris

Jean-Paul Belmondo et son ami de toujours Charles Gérard chez Michou

Michou et Nana Mouskouri

Avec Aznavour, Noël 2016

Avec Anny Duperey, une des rares figure du show-biz à avoir dénoncé le covidisme

Chantal Goya et Michou. 

Annie Cordy

Les photos avec Johnny sont plus anciennes

Allez les Bleus ! Jean-Marie Le Pen chez Michou

Avec une dame qui fait l’actualité 

Michou a inspiré le film « La Cage aux folles ».

Michel Serrault et Ugo Tognazzi

La pièce “La Cage aux Folles” s’affiche au Palais-Royal : Jean Poiret et Michel Serrault (jouant Zaza Napoli)

La comédie de Jean Poiret a bien failli compter le célèbre personnage aux costumes bleus dans ses rangs.

Alors que Michou s’est éteint en janvier 2020 à Paris, cette figure des nuits parisiennes a servi d’inspiration pour la pièce montée pour la première fois en 1973.

En effet, connu depuis les années 70, il fut l’inspiration du personnage de Zaza Napoli, personnage emblématique de la Cage aux folles, l’une des premières comédies grand public a évoquer le milieu transformiste.

Jean Poiret et Michou se connaissaient bien personnellement. C’est pourquoi, le réalisateur avait proposé au patron du célèbre cabaret d’incarner un rôle de transformiste dans la pièce.

“Il me proposa le rôle de Mercedes que je refusai car il n’était pas question de déserter mon cabaret avait alors expliqué Michou.

Extraits

Lien pour le film de 1978 : https://ok.ru/video/34124925496

Galerie de photos :

La cage aux folles (1978)
La cage aux folles (théâtre) (1973)
La cage aux folles II (1980)
La cage aux folles III (1985)

 5,796 total views,  352 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


30 Commentaires

  1. Aujourd’hui le PACS est plus répandu chez les hétérosexuels que chez les homosexuels. D’ailleurs la sexualité n’a pas de rapport avec le statut matrimonial. Vous n’êtes pas obligé d’avoir des rapports sexuels avec la personne avec qui vous vous pacsez. C’est un statut dont découlent des conséquences administratives, fiscales et financières. En revanche dans le mariage il y a un devoir conjugal.

  2. J’ai toujours trouvé ridicule ce mariage homo.
    Je n’ai rien contre les homos ni les gouines, même si ce n’est pas ma tasse de thé. Je crois qu’il aurait suffit de leur donner un pacs amélioré, les mêmes droits que les mariés standard, sans le titre dévoyé.
    On ne peut pas dire que ces déviances fassent partie d’une sexualité normale, elles sont naturelles, c’est tout.
    . Si toutes les déviances sont dans la nature, par contre, seule la sexualité qui engendre est une sexualité normale, car elle permet à l’espèce de se perpétuer, de se reproduire.
    Les autres, eh bien, quelle importance ! ce sont des pratiques tout à fait mineures, mais inutiles de les institutionnaliser, ni de les encenser comme une libération des moeurs, ni de les monter en épingle comme le must du must, et surtout pas en faire des cours dans les écoles.

    • Absolument pas d’accord Fréjusien, le premier but de la sexualité est de se faire plaisir, pas d’engendrer même si l’un n’empêche pas l’autre. Aucune sexualité n’est anormale. Depuis le début des temps il y a eu des homos et des hétéros, et dans l’Antiquité gréco-romaine les Bi étaient très nombreux, c’est le christianisme qui a fait de l’homosexualité qui n’a pourtant rien de scandaleux un péché, voire un crime. C’est alors qu’ils ont parlé d’inversion. Non l’homosexualité n’est pas une déviance. Et je ne vois pas pourquoi ceux qui s’aiment n’auraient pas droit au mariage sous prétexte qu’ils sont homos à l’heure où un enfant sur 2 naît hors mariage. C’est une reconnaissance sociale du couple. Si je voulais me remarier, à 69 ans ça se serait pas pour faire des bébés et pourtant personne ne trouverait à y redire.Ensuite que le wokisme fasse la pub de l’homosexualité etc c’est une aberration mais ce n’est pas une raison pour criminaliser les homos ni leur en faire le reproche !

      • Bonsoir Christine.
        Ma foi, on n’est pas d’accord.
        Mais j’insiste pour dire que je ne criminalise rien du tout.
        Je me place du point de vue de la biologie, et vous , vous voyez le côté social.
        Evidemment, le plaisir est au rendez-vous, mais la Nature fait bien les choses.
        Est-ce que sans plaisir, les êtres s’accoupleraient ?
        Le mariage, une institution qui a été créée pour protéger la famille et surtout mettre à l’abri les enfants. Cela donne des droits et des devoirs aux deux parents.
        Pour le plaisir sexuel, qu’avons-nous besoin d’un accord du maire ? d’un coup de tampon officiel ? d’un passage à la mairie ? d’un carnet de mariage ?

      • Désolé Christine, ma réponse n’est pas passée.
        Je ne sais pas pourquoi.
        Hier, le site posait problème de disparitions de commentaires, sans doute trop de personnes en activité en mm temps.
        (trois commentaires effacés pour la seule journée, donc quatre avec celui-là)

  3. Je suis allée chez Michou. Ainsi que chez Mme Arthur. C’était bien, sympa.
    Maintenant, plus la peine de payer, (encore heureux car la prestation ne vaut pas un clou) le spectacle est dans la rue : d’étranges créatures, des caricatures de femmes outrageusement fardées et vêtues de façon putassière, ne ressemblant pas à des stars ni à personne, ne chantant ni ne blaguant pas. On les nomme des drag-queens. Les drag-queens s’invitent même dans les écoles maternelles juste pour se montrer à de jeunes enfants, dans quel but, on se le demande.
    Mais cela n’a plus rien de drôle du tout, ça ferait même plutôt peur.

  4. Michou était quelqu’un de très généreux. Une fois par mois, il offrait un repas-spectacle aux anciens de l’arrondissement. Michou ferme, c’est 20 salariés au chômage. Je ne pense pas que l’autre cabaret de transformiste, “Madame Arthur”, soit en mesure d’en engager. Encore une image de Paris qui risque de disparaitre. Peut-être, a la place, le cabaret “Chez Mamadou*…

  5. C’était la France d’antan, où il y avait un certain goût d’acceptation et de sécurité !!!
    Les homos et les juifs ne m’ont jamais dérangé, seuls les intrus volontairement introduis ( sans jeu de mots ) me font chier et menacent ma France !!!

  6. entièrement d’accord avec adrien lacassaigne : quelle erreur de ne pas avoir respecté avec rigueur l’âme de cette institution unique – mais ce cabaret c’était avant tout MICHOU : sans MICHOU, il n’y a plus de cabaret, c’est tout simple, d’ailleurs il ne voulait pas de suite – tout à une fin mais il y a des fins bien plus tristes que d’autres

  7. POST 3 SUR 3
    Il n’y a pas de reconnaissance des unions homosexuelles en Russie, le mariage homosexuel est illégal, toute présence en milieu scolaire à but de propagande est interdite. On est dans un pays normalement constitué.
    Évidemment, les gauchos-écolos-dinguos français et européens crient au scandale qu’en Russie ils ne peuvent pas manifester bruyamment leurs déviations sexuelles. Ce que ces débils n’ont pas compris c’est que la nature est basée sur l’hétérosexualité pour exister au fil des millénaires. Oui, l’homosexualité existe, elle doit être respectée le plus profondément possible (sans jeu de mots de bas étage) mais doit être interdite comme étant présentée comme l’avenir de nos sociétés avec tout ce que prône le mouvement LGBT, drag queen, transgenres, et que sais-je d’autres…
    Beaucoup ne seront peut-être pas d’accord avec mes positions, mais elles restent ainsi et son inamovibles.

    • Pour ma part, j’ai bien l’intention de me faire respecter par les homosexuels mais surtout pas profondément …

    • Bonjour Cachou, j’avais bien l’intention d’évoquer un jour Serrault dans la Cage aux folles et l’annonce de la fermeture du cabaret m’en a donné l’occasion sur un plateau. J’en ai un très bon souvenir car à l’époque, mes parents nous avaient emmenés ma sœur et moi visiter Paris pendant les vacances. Et nous avions été voir la pièce de théâtre avec Michel Roux. On avait ri de bon cœur. Nous étions avec une tante habitant Paris (Oui oui, la mère d’une cousine !). Nous avions vu également La Nuit des rois à la Comédie française mais franchement j’avais trouvé moins drôle !

      • Merci Jules d’aborder ce sujet car il ne fait pas l’unanimité, c’est peu dire ! C’est courageux de ta part.
        La Cage aux folles a connu un succès colossal, c’est un fait. Selon Wikipédia, jouée près de 2 000 fois + cinéma + comédie musicale, remake américain, etc, etc… Succès incontestable. Je m’en réjoui pour les recettes des participants, et la joie des spectateurs.
        Mais je laisse tout cela aux autres pour les raisons que tu connais, plus celles que devines 😃.
        J’ai toujours du mal quand les XXXXXXX sont officialisées, voir même mises en avant. Mon éducation m’a t-elle, peut-être, trop coincé sur cette question ? 🤣
        Merci pour tous tes articles qui ne laissent jamais indifférent !

        • Merci Cachou pour ta participation active à RR, comme contributeur et comme commentateur. Je me permets juste de supprimer l’un des mots de ton commentaire, le remplaçant par des X ; chacun a sa sexualité, qu’il ne choisit pas plus que la couleur de sa peau ou de ses cheveux, toutes les sexualités sont normales.

          • Ne mélanchons pas les torchons et les serviettes, la discrimination est source de précision.

      • J’ai écrit un post pour te répondre, mais il n’est pas passé ! Je n’ai plus le courage de le réécrire, et encore faudrait il que je me souvienne ce que j’y avais mis….😂

  8. POST 2 SUR 3
    Je m’oppose formellement au prosélytisme de l’homosexualité, tout en respectant profondément les homosexuels lorsqu’ils sont d’une discrétion naturelle pour ce type de questions, tout comme les hétérosexuels d’ailleurs.
    Le fait que “Chez Michou” ait été fréquenté par de futurs célèbres stars est dû au seul fait qu’il était un passage obligé pour faire carrière, tout comme Saint-Tropez, et d’autres lieux parisiens (Saint Germain…). Il fallait passer dans ces endroits pour avoir sa photo dans les journaux et se faire des relations, seules conditions de réussite dans les métiers du showbiz.
    Je suis 100 % sur la ligne russe actuelle concernant cette question. Les homosexuels ne font l’objet d’aucune réprimande quelle qu’elle soit. Leurs vies sont totalement comme celle des autres mais le prosélytisme est interdit en Russie.

  9. POST 1 SUR 3
    Cher ami Jules,
    Merci de cet article qui nous rappelle notre jeunesse avec tous ces acteurs qui nous ont fait vibrer dans leurs films de styles et de genres différents.
    Le sentiment que j’ai en lisant ton article est que tu ne fais pas l’éloge du cabaret “Chez Michou” mais que tu donnes l’information de sa probable fermeture en rappelant tous les passages obligés des jeunes acteurs pour faire carrière. Sur cette piste informative je te suis.
    Pour ceux qui auraient des regrets de la fermeture de ce cabaret, je me permets de donner mon sentiment qui est le suivant.
    “Chez Michou” présente un aspect très sympathique, a eu un impact important dans le monde du spectacle et bien au-delà, mais ne fait que la promotion de l’homosexualité pour la faire connaître au grand public, la normaliser au maximum.

    • Absolument pas d’accord! Je ne suis ni homophile, ni homophobe. Je suis allé chez Michou début 1990 car un proche avait gagné 4 entrées et n’osait pas s’y rendre seul et nous l’avons accompagné. J’avais été plutôt réticent car pas familiarisé avec ce milieu, mais finalement quel bonheur que ce dîner spectacle, avec le sosie de Claude François qui était une femme très talentueuse et pour finir un sosie de Marie Laforêt sur mes genoux! Une attention particulière pour ces gens qui mènent une vie tout à fait discrète et même souvent sordide et qui s’éclatent la nuit comme véritables artistes chez Michou ou autres lieux.

      • Ami Conan il va de soi que je respecte scrupuleusement ta façon de voir les choses. En ce qui me concerne le sosie de Claude François qui était une femme (donc un transgenre) et un sosie de Marie Laforêt probablement un homme (autre transgenre) ne constitue pas ma tasse de thé, même si cela semble être ton cas, chose que je respecte je le précise à nouveau.
        Tu parles du “bonheur”, pour te citer, de ce dîner spectacle. Pour ma part, mon bonheur ne consiste pas à voir des transgenres et des homosexuels faire leurs numéros déplorables.
        Enfin, pour moi quelqu’un qui mène “une vie tout à fait discrète” selon tes propos ne s’éclate pas PUBLIQUEMENT devant des milliers de personnes chaque année.
        Je fais partie de la race de ces dinosaures qui considèrent encore que la nature restera la nature jusqu’à la fin des temps. Les déviations existent, mais doivent rester discrète comme d’ailleurs beaucoup le font.
        Ces étalages vulgaires, contre nature, et grossiers ne font pas partie de ma vie.

        • Ah oui il fait partie la race des dinosaures peut être est ce pour ca qu’ils ont disparus parce que pd comme des phoques lol . Dans la nature des centaines d’espèces pratiquent ” cette déviance sexuelle ” comme il dit . A default d’ouvrir son anus
          il devrait ouvrir son esprit , il a le discours d’un ayatollah pas étonnant que certains musulmans soient obligés de se contenter de chèvres ou d’ânes .

  10. La Cage aux folles ne pourrait plus être tournée aujourd’hui. La censure. Les bien-pensants de la Gauche moraliste et les Associations n’ont aucun humour.