Antonio Rüdiger brandit le doigt du tawhïd, comme les djihadistes de Daesh, il s’explique

Traduction d’un article du journal Frankfurter Rundschau

Geste controversé : Antonio Rüdiger s’explique à propos de la nouvelle photo le montrant l’index dressé

Adrian Kühnel

Antonio Rüdiger est à nouveau pris en photo avec un geste controversé. Le joueur de l’équipe nationale se prononce à cet égard.

Au mois de mars, Antonio Rüdiger s’était vu confronté à des reproches d’islamisme. Le motif en était une photo qu’il avait publiée sur Instagram où il montre son index pointé vers le ciel au cours du mois du jeûne musulman, le ramadan. À la suite de ces reproches, Rüdiger et la fédération allemande DFB avaient engagé des mesures judiciaires. Récemment, Rüdiger a de nouveau été photographié avec ce geste controversé, cette fois lors d’une séance photos officielle de l’UEFA en prélude à l’EURO 2024.

.
L’UEFA se prononce comme suit
L’UEFA, l’Union des associations européenne de football, a réagi à la controverse par cette déclaration : « Le symbole montré sur les photos est – comme beaucoup d’autres l’ont montré lors de la séance photos – un geste festif caractéristique – et ne doit pas – en raison des objectifs de l’UEAF – être mis relation avec des implications religieuses ou politiques. »

.
Antonio Rüdiger
Rüdiger lui-même se prononce également et explique au journal BILD : « La photo a été prise dans le cadre de la séance photos officielle de l’UEFA pour l’EURO. Ce geste, plusieurs douzaines d’autres joueurs de toutes les équipes européennes possibles l’ont fait eux aussi. Il y a plus de 50 photos de joueurs à cet égard, parce qu’ils en ont été priés exactement ainsi par le photographe de l’UEFA. ».

.
Rüdiger s’était déjà défendu en mars
Le joueur de l’équipe nationale allemande a déjà expliqué en détail son attitude au mois de mars, quand il a affirmé : « Concernant le geste que j’ai effectué, il s’agit du doigt dit du tawhïd. Il est considéré dans l’islam comme symbole de l’unité et du caractère unique de Dieu. » Son opinion est « bien entendu toujours exactement ainsi et ne changera jamais », dit Rüdiger.
Le footballeur professionnel du Real Madrid avait déjà précisé en mars : « En tant que musulman croyant, je pratique ma foi, mais je me distancie catégoriquement de toute forme d’extrémisme et des reproches des islamistes. Violence et terrorisme sont absolument inacceptables. Je défends la paix et la tolérance ». Il a assuré ne pas vouloir « offrir une plate-forme au séparatisme et à le radicalisation », c’est pourquoi il s’était adressé aux médias après les matchs internationaux de l’équipe de la DFB contre la France et les Pays-Bas.
Rüdiger a souligné qu’il ne se laisserait « pas insulter et diffamer comme islamiste ». Il a en outre affirmé qu’il s’agissait « ici de bourrage de crâne et de scission » et qu’il « se défendrait » en permanence contre ça. Il a exprimé l’espoir « que cette mise au point contribuera à dissiper des malentendus et à faire éclater la vérité ».

Le ministère de l’Intérieur d’Allemagne fédérale a communiqué à titre complémentaire en mars sur demande du Bild « le doigt du tawhïd  est à comprendre comme profession de foi et donc à classer comme non problématique au regard de la sécurité publique ; cela vaut indépendamment du fait que les groupes islamistes se sont approprié ce symbole et l’utilisent abusivement pour leurs desseins. »

Traduction de Jean Schoving pour Résistance républicaine

https://www.fr.de/sport/fussball/antonio-ruediger-bezieht-stellung-zu-zeigefinger-foto-93132253.html

 

Complément de Christine Tasin

Après les hauts cris, les journaux dhimmis d’expliquer, de justifier, de blanchir et le joueur et l’islam, évidemment. Il me semble, à moi, que lorsqu’il y a une telle ambiguïté et que l’on se fait photographier délibérément en faisant un geste revendiqué par les monstres de l’Etat Islamique, on évite de le faire publiquement et de se faire photographier dans cette posture. Pour moi il est évident que Rüdiger nous prend pour des cons.

 

A première vue, les deux hommes barbus, certes armés de fusils mitrailleurs, semblent lever l’index pour demander poliment la parole, comme dans une salle de classe. Mais le doigt levé, geste courant dans la religion musulmane, est devenu l’un des symboles d’allégeance à l’Etat islamique, nous explique Libération dans sa rubrique “Merci de l’avoir posée”.

Cet index pointé vers le ciel est, traditionnellement, le symbole de l’unicité d’Allah. Ce geste rituel est pratiqué par les musulmans au moment de prononcer leur chahâda, la profession de foi dans l’islam, l’un des cinq piliers de la religion. Mais, pour Romain Caillet, chercheur à l’Institut français du Proche-Orient (IFPO) interrogé par Libération, le geste a dérivé de son sens traditionnel pour devenir une expression militante.

Les premières occurrences de cet emploi du doigt levé détourné apparaissent ainsi en marge de la première intifada, en 1987 : “Des combattants du Hamas n’hésitaient pas à faire face aux soldats israéliens, index droit vers le ciel et pierre dans l’autre main. Depuis, on retrouve ce geste dans tous les conflits à connotation islamique.”

Avec la montée en puissance de l’Etat islamique (EI) en Syrie et en Irak ces derniers mois, le geste a de plus en plus été utilisé. Sur les réseaux sociaux, où les personnes se revendiquant membres du groupe djihadiste sont très actives et multiplient les “selfies”, la pose doigt levé est devenue un classique.

“Ça peut être un effet de mode – un militant le fait puis est repris par tous les autres… Ou bien une décision des communicants de l’Etat islamique qui ont jugé que c’était un signe fédérateur, dans le sens où tous les musulmans peuvent s’y identifier”, analyse Romain Caillet sur le site du quotidien français.

https://www.lemonde.fr/big-browser/article/2014/08/13/pourquoi-les-djihadistes-posent-ils-le-doigt-leve_5999887_4832693.html

..

Deux hommes ont été placés en garde à vue mercredi pour apologie du terrorisme après avoir été vus effectuant ce geste devant la cathédrale de Strasbourg. « 20 Minutes » a interrogé deux chercheurs sur la signification de ce symbole

Que signifie l’index pointé vers le ciel, un geste repris par le groupe Etat islamique dans ses images de propagande ? Mercredi, deux hommes ont été placés en garde à vue, après avoir été vus devant la cathédrale de Strasbourg, faisant des selfies l’index pointé vers le ciel. Les deux Tchétchènes ont été placés en garde à vue pour apologie du terrorisme.

Deux hommes ont été placés en garde à vue mercredi pour apologie du terrorisme après avoir été vus effectuant ce geste devant la cathédrale de Strasbourg. « 20 Minutes » a interrogé deux chercheurs sur la signification de ce symbole

30-11-2019

https://www.20minutes.fr/societe/2663423-20191130-signifie-index-pointe-vers-ciel-geste-recupere-partisans-groupe-etat-islamique

 

nnnn

 833 total views,  2 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Comme dirait l’autre ” prends moi pour un jambon”.
    Ces sous merde se foutent ouvertement de nous, et ils n’ont pas tort puisque la plupart les excusent et finissent par les soutenir en gobant leurs mensonges.
    Et que font ces deux Tchétchènes à Strasbourg ?
    De nouveaux réfugiés adoubés par l’OFPRA ? logés , nourris ?

  2. Bien sûr. Il prône par son geste que l’islam est la seule religion, et il se dit non islamiste. Fous toi bien de nous, coco.

  3. Mais cette personne a un patronyme allemand,en principe il n’a rien à voir avec l’islam,c’est incroyable……..

Les commentaires sont fermés.