Sondage 1er tour : RN 35 %, Nupes bis 25 %, bloc Macron 18 %

Sondage Ifop-Fiducial pour le Figaro, LCI et Sud radio du 11 juin
On le voit, le RN poursuit sa dynamique malgré la diabolisation outrancière habituelle de la part des médias et des bons à rien qui ont saccagé la France depuis 40 ans. Ces nullités détiennent le bonnet d’âne en Europe mais ont la prétention de posséder le monopole de la compétence en matière de gouvernance.

.
Le pire de tous étant Macron, qui ose déclarer qu’il a hérité en 2017 d’une France qui avait 10 ans de retard, mais qu’il nous la rendra en 2027 avec 10 ans d’avance. Rien ne l’arrête, bien qu’il soit totalement dépassé par la fonction présidentielle.
Le sondage Ifop-Fiducial publié mardi (avant l’annonce d’Éric Ciotti sur un accord avec le RN) confirme le choix des électeurs, qui n’ont plus aucune confiance en Macron, le bonimenteur de l’Élysée qui dit tout et son contraire.
Les Républicains sont donnés à 9 % et Reconquête à 4 %.

 

Une immigration de masse qui refuse de plus en plus de s’intégrer et nous ruine, une insécurité galopante qui rend la vie des Français angoissante, une dette astronomique malgré une fiscalité démentielle, tout cela a fini par exaspérer le peuple, qui se sent trahi et trompé et veut donner le pouvoir à ceux qui ne sont aucunement responsables du désastre actuel.
Évidemment, il est encore tôt pour tirer des conclusions définitives de ce premier sondage. Mais il semble néanmoins que les électeurs frontistes restent droits dans leur bottes et sourds au sirènes de la Macronie qui veut effrayer les foules.

 

Le RN fait deux fois mieux qu’aux législatives de 2022, quand il avait décroché 90 députés.
Le Front populaire (Nupes bis) se maintient à 25 % comme en 2022.

.

Le camp Macron perd 8 points, de 26 à 18 %.
Il n’y a donc aucun sursaut républicain, comme espéré par Macron. Le cordon sanitaire qui a détruit la France en barrant le pouvoir aux vrais patriotes ne fait plus recette. Il a mené le pays au chaos économique et racial. Jamais l’antisémitisme et le racisme n’ont été aussi prononcés.
Et ce n’est pas l’intervention d’Emmanuel Macron ce mercredi qui va changer la donne.
Après sept ans d’inaction et de mépris total envers les préoccupations des Français, Macron déclare qu’il a entendu leur message ! Qu’a-t-il fait en sept ans pour diminuer une immigration que les Français ne veulent plus ? Qu’a-t-il fait pour enrayer la montée quotidienne de l’islam politique ? Qu’a-t-il fait pour restaurer la sécurité dans le pays ? Qu’a-t-il fait pour éviter d’alourdir la dette de 1000 milliards en sept ans ?
Depuis 2017  la France est passée du 5e rang économique mondial au 7e.
L’ex-banquier a ruiné la France à raison d’un endettement supplémentaire de 10 milliards par mois. Nous sommes le pays le plus endetté, le plus écrasé d’impôts et plus rien ne fonctionne. Où passe l’argent ? Dans un social démentiel, distribué sans contrôle à toute la planète. Sans parler de la fraude sociale qui bat des records et n’est pas combattue.
Tout va empirer car la crise politique s’ajoutant à la crise économique ne peut qu’alourdir les déficits et la dette.
La perte de confiance actuelle qui s’installe dans le pays et en Europe va casser la maigre croissance. Les taux d’emprunt repartent à la hausse alors que la France paie déjà 50 milliards d’intérêts. La baisse de l’euro génère de l’inflation, donc encore plus de déficit etc. C’est le cercle vicieux parce que notre dette colossale est devenue incontrôlable.

Dans l’isoloir, le choix sera donc très simple : le RN pour sauver la France des griffes de Macron et de Mélenchon, les deux démolisseurs de la nation.

.

C’est la première fois que le camp patriote est en mesure de gagner les élections et d’accéder à Matignon. Si le peuple français rate cette opportunité historique, ce sera la fin de la France que nous aimons, celle que nous ont léguée nos Anciens et non pas celle que veulent nous imposer les mondialistes, c’est-à-dire une France tiermondisée, qui a oublié ses racines et son histoire.
Dites-vous bien que le peuple, dès lors qu’il a le choix de son destin, aura la France qu’il mérite. Le 30 juin, ce sera le sursaut salvateur ou le suicide collectif.
Cela dit, les choses bougent très vite.
1° Le bureau politique LR vient de virer Ciotti du parti, alors qu’il avait été élu par les militants !
2° Marion fait sécession et s’oppose à la stratégie suicidaire de Zemmour, qui refuse de soutenir le principe de l’alliance des droites  (Note de Christine Tasin : apparemment, Jacques a loupé un certain nombre d’informations, Zemmour étant tout à fait pour l’alliance des droites et étant demandeur, c’est Bardella qui ne voudrait pas de Reconquête, Sarah Knafo a confirmé l’appel hier soir chez Hanoouna).
Tout cela fait le miel de Macron et de la gauche. A suivre
Jacques Guillemain

https://ripostelaique.com/sondage-1er-tour-rn-35-nupes-bis-25-bloc-macron-18.html

 615 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Ce n’est plus trop le clan macroniste qui m’inquiète mais le bloc gauchiste.

  2. 2017 était la date charnière.
    La date du rendez-vous de l’Histoire que les mougeons ont loupé, aveuglés et dirigés par des media trompeurs et achetés par les mondialistes.
    Le chaos est bien installé et pas maitrisé par un minus dépassé qui s’enferre dans les mauvais choix

  3. Il ne faut jamais oublier que lorsque l’on cite le pourcentage d’intentions de vote pour Macron, ledit pourcentage comporte QUATRE partis, ce qui signifie que celui de Macron ne pèse pas grand chose. Elémentaire, mon cher Watson! C’est curieux que personne ne parle de cela… Ah, oui, c’est vrai, les médias croupions ne veulent pas déplaire au monarque… Ben voyons, comme dirait l’ami Eric B.

  4. Macron aura tout détruit en l’espace de sept ans seulement. Tout détruit. Même le modus vivendi qui a permis à la cinquième république de perdurer. Aujourd’hui, la guerre civile est à nos portes. Je suis persuadé que Mélenchon prépare des émeutes armées et sanglantes au cas où le RN gagnerait, avec l’aide des crapules des cités, là où réside une grande partie de son électorat.

    • Pas seulement la guerre civile.
      Les émeutes peuvent être jugulées avec de la fermeté.
      Expulsion par centaines, ça devrait les calmer.
      –Minus veut nous entrainer dans la troisième guerre mondiale, la plus meurtrière possible, le pervers narcissique pousse à la roue.
      La France sera en lambeaux à la fin de son règne.

Les commentaires sont fermés.