Les 5 anecdotes les plus insolites sur le Duomo de Milan, la plus grande cathédrale gothique du monde

5 anecdotes insolites sur le Duomo de Milan

La capitale de Lombardie a plus d’un charme… Mais la cathédrale reste l’un des monuments les plus emblématiques de la ville. Malheureusement, la plupart des touristes la visitent sans prendre le temps de se renseigner sur son architecture et son histoire.

Pour ne rien manquer, voici 5 anecdotes intéressantes à connaître sur le Duomo et sa « Madonnina ».

La plus grande cathédrale gothique du monde

En arrivant sur la place, Le Duomo impressionne… Et ce n’est pas une illusion : la cathédrale de Milan est bel et bien la plus grande cathédrale gothique du monde ! Il s’agit également de la cinquième plus grande église du monde, toutes catégories confondues. Elle se place ainsi derrière la basilique Saint-Pierre de Rome, Notre-Dame d’Aparecida au Brésil, San Giovanni Divino à New York, et la cathédrale de Séville.

Concrètement, ses dimensions sont spectaculaires : 158 mètres de long, 93 mètres de large, et 11 000 mètres carrés de surface.

Le bâtiment le plus haut de la ville ?

Si vous connaissez un peu Milan, vous avez probablement froncé les sourcils en lisant ce titre ! Plusieurs gratte-ciels milanais comme la tour Pirellone ou la tour Isozaki sont incontestablement plus grands que le Duomo…

Pourtant, il y a bel et bien une loi milanaise, promulguée dans les années trente, qui interdit de construire un bâtiment dont la hauteur dépasserait celle de la Madonnina (la statuette placée au sommet de la flèche du Duomo).

Pour pouvoir construire des gratte-ciels sans contrevenir à cette loi, les Milanais ont dû faire des copies de la statue pour les placer au sommet des immeubles dépassant les 108,5 m du Duomo.

Un paratonnerre d’une rare élégance

La Madonnina n’est pas qu’un symbole haut placé… Cette belle statue a une fonction bien précise ! Sa hallebarde sert à protéger la cathédrale lors des intempéries… Étant en cuivre doré, elle peut servir de paratonnerre. La Madonnina est donc une protectrice de la ville à la fois symbolique et très concrète.

Une relique infiniment précieuse

Si vous vous rendez un jour à Milan pour visiter la cathédrale, il y a une relique à ne surtout pas manquer. Il s’agirait d’un clou de la croix du Christ.

Selon la légende, c’est le Saint Patron de la ville, Sant’Ambrogio, qui aurait retrouvé le clou dans l’atelier d’un maréchal-ferrand, après que celui-ci ait été récupéré par Sainte-Hélène, mère de l’empereur Constantin.

Tous les 14 septembre, l’archevêque de Milan grimpe sur une charmante structure du 17e siècle pour descendre le clou. C’est le rite de Nivola.

Une statue dérangeante

En visitant l’église, vous croiserez aussi la statue de Saint-Barthélemy. Saint-Barthélemy était l’un des douze apôtres du Christ. Il fut écorché vif pour avoir refusé de renoncer à sa foi chrétienne.

L’apparence de la statue est pour le moins étrange, avec ces muscles apparents… En réalité, le sculpteur a représenté le Saint après son écorchement. Le drap qui repose sur ses épaules n’en est pas un. Il s’agit de la peau qui a été arrachée lors du supplice du malheureux.

 

 

 

 

 786 total views,  4 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Notre civilisation occidentale est tellement précieuse,si belle et si raffinée.Il nous faut la protéger coûte que coûte personnes et biens.

  2. Merci pour cet article passionnant. J’ai visité le Duomo et ce qui m’a le plus marqué est la dentelle architecturale de l’extérieur. Quelle beauté, quelle élégance !

    Je “rebondis” sur le commentaire du Chti français que je partage à 100 %, pour ajouter que ce chef-d’oeuvre de la culture occidentale et chrétienne est une gifle monumentale à la volonté destructrice des wokistes, décolonialistes et autres racistes anti-blancs. A quoi ressemblerait la planète si “l’Homme blanc judéo-chrétien” n’avait pas su évoluer technologiquement et artistiquement ?

  3. La grandeur architecturale à son apothéose! Le génie venu du nord associé a la sensibilité méditerranéenne. Le manteau d’une civilisation en dentelles de pierre.

Les commentaires sont fermés.