Anne Hidalgo subventionne avec vos sous l’Afrique et l’immigration….

Et Paris, comme la France, est surendettée. Mais Hidalgo s’en moque, à moins que, comme Macron, elle ne cherche délibérément à nous pousser dans le trou.

Anne Hidalgo coûte cher, mais elle nous fait souvent bien rire. A moins que cela soit l’inverse… La capitale est en quasi-cessation de paiement ? Qu’importe ! Chaque année, un moment fort de la bouffonnerie parisienne revient avec une régularité de métronome : l’allocation de subventions aux associations que nous qualifierons d’associations lucratives sans but.

La presse, même de gauche, s’est fait l’écho ces dernières semaines et ces derniers jours de la cuvée 2024 (Décideurs magazine, 12 février 2024 ; Marianne, 21 mai 2024). Florilège, novlangue socialiste conservée :

  • 7.000 € pour « pratiquer et transmettre un karaté solidaire » en formant « huit professeur.es (sic) de karaté pour qu’ils diffusent une pratique adaptée à des publics variés au sein de la communauté rurale d’Ambohimanga à Madagascar » ;
  • 6. 000 € pour « un rucher pour les femmes leaders  de Tanjouaré » au Togo ;
  • 10.000 € pour « favoriser l’inclusion sportive et artistique de jeunes ayant une déficience intellectuelle à Maboumba au Sénégal » (donc la subvention ne concerne pas les électeurs d’Anne Hidalgo…) ;
  • 10.000 € encore pour « l’équipement et la sécurisation de l’unité de transformation agroécologique du manioc » dans un village camerounais.

La palme (de Paris, pas de Cannes) a été accordée à une association pour « essaimer le modèle de développement alternatif durable avec perspective de genre de la Mesa Hunzahuna qui consiste à renforcer la gestion collective des ressources naturelles via une approche écoféministe, autour d’activités d’agriculture urbaine de gestion des déchets et la création d’espaces de dialogue sur le changement climatique et le genre à Suba en Colombie ». Tout cela valait bien une subvention à hauteur de 15.000 €.

La Mairie de Paris n’oublie pas les associations de défense des migrants et des immigrés. 192 associations se partageront plus de 3 millions d’euros. Parmi elles, la « Fédération des associations de solidarité avec tou.tes les immigré.es » , dite Fasti, reçoit 37.000 €. Une association d’extrême gauche « féministe, anticapitaliste et anticolonialiste » dont le site appelle à l’ouverture totale des frontières, mais qui manifestement ne dédaigne pas l’argent des bourgeois…

L’association J’accueille, « experte de l’accueil de réfugiés chez l’habitant », bénéficie, elle, de 30.000 €. Les esprits chagrins relèveront que l’association n’est pas strictement parisienne, mais qu’elle couvre 32 départements, et qu’elle est présidée par le socialiste Benoît Hamon, mais Anne Hidalgo a le sens de la famille…

Nous voyons déjà nos lecteurs se récrier devant le tombereau des subventions qui alimentent des projets étrangers ou pour des étrangers. Qu’ils se rassurent : les projets parisiens ne sont pas oubliés ! Les Pierrots de la nuit, qui a pour objet la « gestion des nuisances sonores » nocturnes dans la capitale, reçoit 100.000€. Les esprits chagrins diront là encore que cette association est dirigée par un membre de la majorité municipale et que la mission qu’elle remplit devrait revenir aux forces de l’ordre, mais décidément les contribuables ne sont jamais contents…

Ce n’est certainement pas la dernière décision du Conseil d’État qui permettra de résoudre les abus dans l’octroi des subventions aux associations qui, si on avait besoin de le souligner, appartiennent à la sphère de la société civile et non à celle de l’Etat.

Le meilleur moyen de mettre fin au clientélisme et aux faux nez de l’administration serait de supprimer par principe les subventions. A la clef, plusieurs dizaines de milliards d’euros d’économies pour l’État et l’ensemble des collectivités locales, sans parler de l’Union européenne. Puisqu’il paraît que notre grand argentier cherche à diminuer les dépenses publiques…

https://fr.irefeurope.org/publications/les-pendules-a-lheure/article/anne-hidalgo-arrose-de-subventions-les-associations-les-plus-loufoques/

 

En complément, la gabegie de la “collecte innovante des déchets :

 

ANNE HIDALGO ARROSE DE SUBVENTIONS LES ASSOCIATIONS LES PLUS LOUFOQUES

Le Parisien nous apprend que l’« écoquartier » Martin-Luther-King dans le 17e arrondissement de Paris doit abandonner sa collecte dite innovante des déchets.

Les habitants jettent actuellement leurs déchets dans des bornes installées au pied des 19 bâtiments de ce quartier « vert modèle ». Ceux-ci sont raccordés à un système prétendument plus écologique qui aspire les déchets. Or, la Mairie de Paris vient d’annoncer l’arrêt de ce mode de collecte au 19 mai prochain car elle s’est rendue compte au bout d’une décennie qu’il est « coûteux et peu performant ».

En fait, le combat cesse faute de combattants… Le contrat avec Veolia se termine et une seule entreprise s’est portée candidate à l’appel d’offres avec des tarifs six fois plus élevés que celui d’une collecte classique !

Le 23 mars 2022, la chambre régionale des comptes avait déjà rendu un rapport au vitriol sur la prévention et la gestion des déchets (point 4.1.3.1 : « Un système coûteux et peu performant de collecte pneumatique dans l’écoquartier Batignolles »). Le brillant système de collecte était… un « pneu » excessif : 912 € la tonne de déchet contre 198 € pour un ramassage classique ailleurs dans Paris ! 4,6 fois plus cher : une bagatelle !

On dira que l’écologie coûte cher mais… le système pneumatique est moins performant aussi à cet égard que le système classique ! 50 % des emballages finissent mélangés aux ordures ménagères contre 20 % seulement dans les bacs jaunes. 2,5 fois moins performant !

Les conduits de l’installation auraient été sous-dimensionnés, ce qui entraîne des dépôts sauvages et… l’obligation pour les véhicules de propreté de passer les enlever alors même qu’ils étaient censés ne jamais intervenir au nom de la défense de l’environnement !

Le maire LR du 17e arrondissement dénonce un « fiasco écologique et financier ». Mon système pneumatique est vraiment une ordure !

https://fr.irefeurope.org/publications/les-pendules-a-lheure/article/la-collecte-innovante-des-dechets-parisiens-un-systeme-couteux-et-peu-performant-a-limage-de-anne-hidalgo/

 771 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Ben si elle ne le faisait pas croyez vous que les émirs seraient aussi généreux avec elle ??? il en va de même avec tous les collabos corrompus…

  2. Depuis le calamiteux la mite, la gauche s’est habituée à distribuer sans compter l’argent des Français.
    Ils sont tellement coutumiers du fait, qu’ils continuent à claquer un pognon qui n’existe plus !

  3. Ce système de subventions devrait être supprimé.
    d’autant que c’est du grand n’importe quoi à l’heure où il n’y a plus d’argent pour rien.
    La gauche caviar poursuit ses caprices dispendieux et loufoques.

  4. En dehors de ça, madame Hidalgo devrait s’exprimer en public d’une façon moins vulgaire. Il suffit de l’écouter balancer ses âneries pour comprendre à qui on a affaire….. En fait une primaire qui s’est retrouvé maire de Paris : on descend de plus en plus bas dans ce pays. Jusqu’où descendra t on, là est toute la question.

  5. Ces gens nous volent, s’enrichissent et se barrent ! Pendant ce temps, le “français” est content car il a son smart et regarde des émissions abêtissantes.
    Les importés tirent partout et tout va pour le mieux en Frankistan.

  6. Hidalgo n’est déjà pas française, alors vous pensez bien que la France elle s’en fout.

  7. La HILDAGO devrait savoir que tout se paie un jour et que beaucoup profitent de la guerre – comme celle qui approche, pour régler les comptes !

Les commentaires sont fermés.