Valérie Hayer essaie de salir un héros comme Geert Wilders

« Je tiens à communiquer ma désapprobation totale et à exprimer ma vive inquiétude quant à l’évolution de la coalition gouvernementale aux Pays Bas. »

Non, mais de quoi elle se mêle ?

C’est Macron qui lui a enseigné l’ingérence dans les affaires intérieures d’un État souverain ? Mauvais pédagogue. La Russie était un trop gros morceau. Il a révisé ses prétentions à la baisse. Le chasseur d’ours tire la bécasse. C’est nettement moins risqué.

Est-ce un entraînement en vue de l’Eurocrature fédérale que Fripounet nous concocte avec la führerin Pustula ? Quand les anciens États seront des protectorats des USA et du NWO gérés par des gauleiters nommés par les banksters. Sans avoir besoin de s’encombrer de ces ridicules simulacres d’élections…

Et le tourne-disques continue à débiter la voix de son maître. Un peu efféminée. La voix, pas le maître. Quoique…

« Une entente avec un tel parti (ndlr : le PVV de Geert Wilders) revient à se mettre en dehors des valeurs que nous portons. »

Pas très futée la fausse paysanne qui papillonne à la kermesse de Pedzouillac. Elle n’a pas compris que c’est la Hollande qui est concernée. Pas la France. C’est pas ses oignons. Quant aux « valeurs ripoublicaines», je croyais que la première d’entre elles était le respect de la volonté du peuple. Au cours d’instruction civique, on m’a vraiment raconté n’importe quoi !

« La compromission avec l’extrême drouâte (nous y voilà !) est inacceptable. Je m’y suis toujours fermement opposée et je continuerai à le faire. »

C’est bon cocotte, avec ça, tu as gagné un demi-portefeuille de sous-secrétaire d’État aux réclamations. Dépêche-toi quand même de réclamer ton lot, des fois que Macrounet soit contraint sous peu de se soumettre ou de se démettre, sur motion de censure. La seule cenSSure qui me plaît bien.

Geert Wilders est à la fois un héros et un martyr

Des menaces de mort quotidiennes, et plusieurs tentatives d’assassinat, l’obligent à vivre dans un bunker sous protection de l’armée, ce que nos médias main stream se gardent bien de préciser… Cela fait vingt ans que dure cette vie de reclus, depuis l’assassinat de Theo Van Gogh par Mohammed Bouyeri…

Ses ennemis sont aussi bien un duo de rappeurs Youssef et Kamal qui miment sa décapitation dans une cave avec un mannequin fort ressemblant… Que Al-Quaïda qui l’a condamné à mort et invite tout bon musulman à l’égorger. Même verdict que pour Salman Rushdie.

Mais peut-être Valérie Hayer est-elle tellement horrifiée par l’extrême drouâte qu’elle partage les scrupules de Joanie de Rijke, cette journaliste néerlandaise enlevée, rossée et violée par des talibans, qui refuse de condamner ses agresseurs. Padamalgam, ils n’auront pas sa haine ! Par son silence, l’Eurocrature est complice des terroristes.

Geert Wilders ne se laisse pas impressionner pour autant par les islamo-gauchistes mafieux et ne change pas une ligne de son programme.

Geert, on aimerait t’avoir pour président !

Il préconise une interdiction du coran, comme pour « mein kampf », et la fermeture immédiate des madrasas (écoles islamistes). Il préconise aussi l’arrêt de l’immigration venant de pays à majorité musulmane, ainsi que l’expulsion des étrangers condamnés.

Alternant la menace du couteau et celle du tribunal, des usagers de la RATP lui font des procès pour « haine raciale ». Ce qui stricto sensu est absurde puisque les Arabes et assimilés représentent moins de 20% des mahométans dans le monde. L’immense majorité est asiatique. Et, pour le moment, ne participe pas tellement à la colonisation de l’Europe.

Jusqu’à présent, Geert a été soit acquitté, soit dispensé de condamnation et de peine, eu égard au contexte. On apprécierait que les magistrats français fassent preuve d’autant de sagesse.

Il n’y a pas que l’islamisme conquérant qui le préoccupe. Au grand scandale des bien pensants, il s’est déclaré climato-sceptique, euro-critique et a refusé de condamner la Russie pour son opération de remise en ordre en Ukraine… Des positions que ne partagent pas tous ses alliés, ce qui a abouti à une feuille de route gouvernementale minimale.

C’est mieux que de laisser la fausse droite et la vraie gauche continuer à gouverner le pays, faute d’accord raisonnable. Et l’important, c’est le premier pas. Après la Hongrie, l’Italie et la Slovaquie, des patriotes entrent dans un gouvernement. À eux de renforcer leur capital de sympathie et leur crédibilité pour les futures élections.

Six mois pour trouver un gouvernement de coalition

Le PVV a indiscutablement remporté les élections législatives du 22 novembre 2023, devançant largement ses concurrents, 24% contre 16% aux socialauds, arrivés deuxième… Mais avec un système électoral compliqué associant la proportionnelle au scrutin de liste, avec vote préférentiel, aucun parti ne peut gouverner seul. La coalition est obligatoire.

C’était une mesure de bon sens afin de ne pas fracturer l’unité nationale, en obligeant le plus grand nombre possible d’élus à s’entendre pour le bien du pays. Oui mais ça, c’était avant… Le contexte a changé radicalement, et il faut faire avec des textes d’une autre époque.

Mercredi 15 mai, Wilders a enfin a annoncé un accord de gouvernement avec, entre autres, le parti libéral VVD à 15%. Ce parti est présidé par une femme de 46 ans d’origine turque plus patriote que tous les collabos. Adversaire résolue du wokisme, elle milite pour une politique d’immigration restrictive et sélective. On aimerait entendre ses propos dans la bouche de Hayer et de ses acolytes :

« Si tu dis : je hais ce pays… Alors je te réponds : qu’est-ce qui te retient ici ? Tu n’es pas seulement citoyen néerlandais par ton passeport, mais aussi par ton comportement. Si tu es ici, et que tu utilises nos libertés pour les retourner contre nous, alors tu va avoir de sacrés problèmes ».

En tout cas, exit l’accusation de racisme faite à Wilders. Il apprécie ou déteste les gens pour ce qu’ils font et non pour ce qu’ils sont… Quant à ceux qui voyaient en lui un candidat dictateur, ils en seront pour leurs frais. Bien que par tradition, le poste de premier ministre aille au chef du parti majoritaire, il a renoncé à cette fonction afin de faciliter l’entente avec ses nouveaux alliés. Parmi eux, le parti anti-corruption NSC (13%) et le parti de la ruralité (6%)

Le paltoquet est mal à l’aise car les VVD, principaux alliés de Wilders, sont membres du groupe «Renew Europe », présidé par Valérie Hayer

Une opportunité saisie par Raphaël Glucksmann. Feignant de croire que cela serait le prélude à une impensable alliance entre Marine et Choupinet en France, il a mis en demeure l’insignifiante Valérie de prendre parti.

Macrounet lui a dit d’obéir aux socialauds. Après tout, il en a quelques spécimens au gouvernement. Il peut encore distribuer quelques caramels et des sucres d’orge. Qu’elle vire les élus VVD de son groupe ! Comme si elle était la seule à décider.

Rien ne prouve qu’à la veille d’élections qui s’annoncent difficiles, les autres Renew non français prennent ce risque. Mais les moulinets de Raphaël brassent l’air et font parler de lui, c’est le principal. Et ça coupe l’herbe qui n’est plus très verte sous les pieds des écolos.

De son côté, Monsieur Moustique aka Aymeric Caron sonne le tocsin. Pour lui, la Hollande vient de basculer dans le fascisme, tandis que la France prend un chemin similaire. L’accord de gouvernement de Wilders devrait interpeller tous les démocrates européens. Car il donnerait une place dominante à un parti extrémiste, pro poutine, xénophobe, violent et islamophobe. Ça fout la trouille !

Heureusement que moustiquette nous rassure avec l’ultra gauche respectable : Pro- Hamas, pro-Ukronazis, woke, écolo fanatique, anti-française, copine avec les dealers et les surineurs, et allergique à la liberté d’expression.

En tout cas, l’affaire fait au moins un heureux. Le premier ministre évincé, Mark Rutte, est pressenti pour être le futur secrétaire général de l’OTAN. Une mauvaise nouvelle pour Pustula à qui Biden avait promis le job si la commission européenne ne renouvelait pas son mandat. Une éventualité si on projette la composition de la future assemblée au vu des sondages.

Christian Navis

Fascisme de France

https://ripostelaique.com/valerie-hayer-essaie-de-salir-un-heros-comme-geert-wilders.html

 620 total views,  2 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Une minuscule chiure de mouche ne peut pas salir un Homme intègre.
    La aillée, elle va disparaître dans les poubelles de la fin de vie macronienne.
    L’ail ça sent le rance.

  2. Oyé , Oyé ! Valérie “Pampers” Hayer continue d’insulter les patriotes comme Geert Wilders parce que dans son esprit c’est le diable qu’il faut combattre ! Geert Wilders n’est pas le diable en personne mais un patriote néerlandais qui veut redresser son pays qui est gangréné par le Gauchisme et autres dérives idéologique défendu par Mark Rutte et sa coalition gouvernementale va bientôt se mettre au travail pour le bien du pays , Pampers Hayer utilise sa dernière cartouche pour exister médiatiquement mais c’est peine perdue !

  3. Elle doit avoir de bons gigots puisque tous les journaleux prononcent Valérie “aillée”.

  4. Sali par cette peau de lapin est un honneur, bonne à rien et vendu pour une poignée de cerise elle ose encore la ramener. J’espère qu’elle va se prendre une gamelle aux élections, mais malheureusement ils y a tellement d’abrutis qu’elle aura au moins une place.

    • Oh oui ! Et vous savez quoi ? Elle sera élue et gagnera 3 fois plus que vous et moi.

Les commentaires sont fermés.