Les Chœurs de l’Armée Rouge : beauté sublime et histoire 2/2

PARTIE 2 SUR 2

Amis lecteurs et forumeurs, nous avions vu mardi dernier les contextes politique et social de l’URSS dans lesquels sont nés les Chœurs de l’Armée rouge. Pour vous remémorer cette première partie, vous pouvez la relire ou lire en cliquant ici.

Bien entendu, cette première partie était agrémentée de plusieurs “Pauses musicales” de chansons de ces Chœurs.

Nous avions fini cette première partie à la fin de la seconde Guerre mondiale. Poursuivons maintenant, après cette horrible guerre, sur le parcours de ces merveilleux Chœurs.

Après la défaite allemande, ce groupe de voix magnifiques voit sa mission se transformer à nouveau. La guerre froide s’installe. Il faut exporter les valeurs de la révolution hors des frontières du bloc de l’Est. Ben oui… Et qui, mieux que les Chœurs de l’Armée rouge était en capacité de le faire ?

Ils ne devaient plus seulement chanter les gloires du réalisme prolétarien, mais opérer la jonction avec la Russie éternelle. Insuffler un nouveau patriotisme à tout un chacun. Pour cela, ils puisèrent dans le répertoire folklorique de la grande Russie. Le succès des Chœurs s’intensifia encore.

En URSS, ils étaient des Super Stars. Le reste du monde les considérait comme tels. Pour les voir, il fallait réserver les places plusieurs semaines, voire plusieurs mois à l’avance !

 

 

Cossack’s Song (La chanson des cosaques)

Bella Ciao

Dorénavant, leur mission sera explicitement politique et diplomatique. Les Chœurs de l’Armée Rouge n’étaient pas que les représentants de l’armée populaire, mais celui d’un peuple uni et d’une politique. À Paris, pendant trois mois durant, ils remplirent le Palais des Sports. Tous leurs concerts à guichets fermés !

Dans leurs magnifiques uniformes, ils conquièrent les cœurs (normal, pour des chœurs, me direz-vous…Bon…). Leur répertoire s’est encore élargi. Désormais, ils n’hésitent pas à reprendre les plus belles œuvres de la musique sacrée. La qualité vocale exceptionnelle de leur ensemble leur permet d’aborder tous les styles. Rien ne leur résiste.

En 1978, les chœurs de l’armée rouge changent de nom. Ils deviennent l’Ensemble Académique des Chœurs de l’Armée Rouge d’Alexandrov. Plus qu’un hommage à leur fondateur, c’est, pour toute la troupe, une consécration. Pourtant, pour le public du monde entier, ils restent les Chœurs de l’Armée Rouge.

Les Chœurs de l’Armée Rouge résistent à toutes les péripéties de l’histoire. En effet, le mur de Berlin s’écroule, l’Union soviétique se désagrège, mais les Chœurs restent. Et leur aura est toujours intacte. Leurs albums se vendent de plus en plus, jour après jour.

A Helsinki, ils interprètent “Just a gigolo” accompagné du groupe finnois le plus déjanté du moment les “Leningrad Cow-boy”. Succès incroyable. La foule est en délire. Le public en redemande. Une telle formation intervenant dans un festival, c’est du jamais vu ! L’instant est mémorable. Jean-Jacques Goldman enregistre avec eux son album “Rouge”. Aucun répertoire ne peut leur résister. Mieux, ils peuvent les remodeler à leur guise.

Les artistes du monde entier veulent enregistrer avec eux. Comme si leur simple collaboration pouvait transformer n’importe quelle chanson en chef d’œuvre…

 

 

 

“Les Rossignols”

Interprétation de la chanson “Les Rossignols” par Les Choeurs de l’Armée Rouge Alexandrov et le ténor  Yevgeny Belyaev

Interprétation de la chanson “Les Rossignols” en duo par Georgi Vinogradov (1908-1980) et Vladimir Bunchikov (1902-1995)

Les Chœurs de l’Armée Rouge ont connu une terrible épreuve il y a quelques années. Le dimanche 25 décembre 2016, un avion militaire russe s’écrase en mer Noire, près de Sotchi. Le directeur des chœurs de l’Armée Rouge, Valery Khalilov et plus de soixante choristes de ce magnifique ensemble sont décédés dans l’accident. Ils se rendaient en Syrie pour célébrer le Nouvel An avec des soldats russes déployés là-bas à l’époque. Faisant face à cette terrible épreuve, le Colonel Gennady Sachenyuk est nommé à la tête de l’ensemble. Ce chef d’orchestre charismatique va relever le défi. Il recrute les plus belles voix de Russie qui rejoignent ainsi le reste de l’ensemble.

Précision : la dame qui joue du piano dans la vidéo est le compositeur de cet hymne, Alexandra Pakhmutova

Comprenant l’évolution du monde de la chanson, les Chœurs de l’Armée rouge, tout en gardant leur âme et leur qualité exceptionnelle, ont essayé de s’adapter à ces changements.

Ils ont collaboré avec des chanteurs de différents pays et de différents styles. Notre ami patriote Jules FERRY nous le rappelle dans son excellent article intitulé “Pour sauver la cérémonie des JO : que “Aya Nakamura” laisse sa place aux “Chœurs de l’Armée Rouge”!” sur Résistance républicaine en date du 23/04/2024 que vous pouvez lire ou relire en cliquant ici.

Ci-dessous une vidéo d’un peu plus de 8 minutes regroupant différents styles et des extraits de chansons de ce magnifique chœur que sont Chœurs de l’Armée rouge Aleksandrov. Il y a du bon et du moins bon (ou du plus moderne ?)…

Aujourd’hui, Les Chœurs de l’Armée rouge sont deux ensembles officiels de la fédération de Russie1. Ces ensembles sont :

  • les Chœurs de l’Armée rouge Alexandrov, fondé en 1928 par Alexandre Alexandrov, actuellement sous la tutelle du ministère de la Défense
  • les Chœurs de l’Armée rouge MVD, fondé en 1973 et actuellement sous la tutelle de la Garde Nationale (dénomination officielle : “Ensemble académique de chant et de danse des troupes de la Garde nationale de la fédération de Russie”)

“L’Ensemble académique de chant et de danse des troupes de la Garde nationale de la fédération de Russie“, l’un des deux chœurs de l’Armée rouge russe, est actuellement dirigé par Viktor Petrovich Yeliseyev, né le 9 juin 1950, et qui est un général russe, chef d’orchestre et professeur de musique.

Cet ensemble s’est produit plus de 8 000 fois devant plus de 25 millions de spectateurs à travers le monde. En 1993, l’ensemble reçoit le titre d’ensemble “académique”.

Les Chœurs de l’Armée rouge Alexandrov (l’autre chœur objet de cet article) n’ont de cesse que de se produire à travers le monde, célébrer leurs morts, réjouir les vivants.

Les Chœurs de l’Armée Rouge ont marqué le vingtième siècle. Ils ont su s’adapter à chaque période, chaque soubresaut de l’histoire. Ils seront de toute évidence un des acteurs majeurs de la musique populaire de ce XXIème siècle car ils tout simplement universels

Qu’elles chantent le répertoire folklorique russe ou une sélection de musiques sacrées, ou même de grandes chansons pop connues du monde entier, les voix des Chœurs de l’Armée rouge envoûtent. Figure emblématique de la Russie à l’étranger, cet ensemble vocal pacifiste est connu pour avoir offert un peu de beauté en temps de guerre et est porteur d’une riche histoire.

Est-ce le plus beau chœur du monde ?

Les critiques, en tout cas, ne sont pas loin de tous le penser. Classiques et traditionnelles, adaptées à tous les publics, les représentations offertes par l’Ensemble académique Alexandrov de chant et de danse de l’armée russe font partie des rares spectacles qui traversent le temps sans se faner et qui reçoivent les mêmes égards sur tous les continents. Depuis 1928, l’ensemble est international, universel et actuel. Et ce, tout en continuant d’incarner et de sublimer l’âme slave.

 

 

 

Plaine, ma plaine

Ce chant a été composé en 1934 par Lev Knipper pour les parties chorales de sa quatrième symphonie Poème aux jeunes soldats, les paroles étant de Viktor Goussev. Ce n’est que devant l’enthousiasme déclenché par la partie chorale de la symphonie que le chant en a été dissocié pour former Plaine, ma plaine2.

Les Chœurs de l’Armée rouge se produisent fréquemment avec des danseurs et des danseuses. La danse est indissociable de ces chœurs pour certaines de leurs interprétations.

Reprenons notre célèbre Kalinka que nous avions vu dans la première partie, mais cette fois-ci avec les danseurs folkloriques russes, en Live au Palais des Festivals Cannes 2008. Oh, là là que les femmes russes sont belles !

“La danse des Cosaques”, toujours en Live au Palais des Festivals Cannes 2008 :

 

Autre version des Choeurs de l’Armée Rouge Alexandrov de “La danse des Cosaques” :

Les Chœurs de l’Armée rouge ont interprété de nombreuses chansons célèbres au fil des années. Ces chansons sont non seulement des témoignages de l’histoire, mais aussi des expressions de l’esprit et de la résilience du peuple russe.

Voici quelques-unes de leurs pièces les plus marquantes. Bien entendu, les cinq chansons citées ci-dessous ne constituent pas une liste exhaustive loin, très loin de là. Ce ne sont que quelques pistes :

  • “Katyusha” (Катюша) : cette chanson est l’une des plus connues des Chœurs de l’Armée rouge. Elle a été écrite pendant la Seconde Guerre mondiale et est devenue un symbole de la résistance soviétique contre l’invasion allemande. Les paroles évoquent une jeune femme qui attend son bien-aimé parti à la guerre.

  • “Smuglyanka” (Смуглянка) : c’est une chanson traditionnelle russe qui a été interprétée par les Chœurs de l’Armée rouge. Elle raconte l’histoire d’un soldat qui se souvient de sa bien-aimée et de sa patrie pendant la guerre.

  • “The Sacred War” (Священная война) : cette chanson patriotique a été écrite en 1941, au début de la Grande Guerre patriotique. Elle exhorte les soldats à défendre leur patrie contre l’invasion nazie. Les Chœurs de l’Armée rouge l’ont chantée avec passion et détermination

  • “Dark-Eyed Cossack Girl” (Тёмная ночь) : une autre chanson populaire interprétée par les Chœurs de l’Armée rouge. Elle parle d’un Cosaque qui tombe amoureux d’une belle jeune fille aux yeux sombres.

  • “The Red Army Is the Strongest” (Красная Армия всех сильней) : cette chanson célèbre la puissance de l’Armée rouge et son rôle dans la victoire sur le nazisme. Elle a été chantée avec fierté par les soldats et les chœurs pendant la guerre.

 

Comme vous vous en doutez, chers lecteurs attentifs, sur YouTube vous pouvez trouver des dizaines et des dizaines de chansons de l’Ensemble Académique des Chœurs de l’Armée Rouge d’Alexandrov.

Je ne peux pas terminer cet article sans tenir compte de l’actualité d’aujourd’hui. En effet, l’OTAN, et son caniche l’Europe, ont déclaré la guerre à la Fédération de Russie.  Depuis de nombreuses années, l’OTAN déploie ses forces le long des frontières russes, en reniant sa parole donnée de ne pas le faire.

Des accords ont été signés à deux reprises : accord de Minsk, traité signé le 08/12/1991, et le protocole de Minsk signé le 05/09/2014 devaient permettre de vivre en harmonie et en paix dans cette région.

La France était en charge de veiller à ce que ces accords soient respectés. Elle ne la volontairement pas fait.  Le Maître qu’est l’OTAN avait ordonné à son toutou  qu’est l’Europe de faire en sorte que ces accords n’aboutissent pas. C’est d’ailleurs ce qu’a affirmé en 2022 l’ancienne chancelière en place à l’époque, Angela Merkel, je cite : “Les accords de Minsk devaient donner du temps à l’Ukraine” afin que l’Ukraine ait plus de temps pour se préparer à la guerre3.

Devant toutes ces volontés multiples de provoquer une guerre russo-ukrainienne, Vladimir Poutine a répondu par de nombreuses propositions de se mettre autour de la table pour discuter du maintien de la paix, dans des accords qui seraient, cette fois-ci respectés. L’OTAN n’a jamais répondu à ses demandes. Poutine a réitéré ces demandes à de nombreuses reprises pendant quelques années. L’OTAN, qui voulaient coûte que coûte la guerre, n’a jamais répondu.

Devant toute cet historique, Poutine, dans une dernière tentative de maintien de la paix, a informé l’OTAN et son caniche l’Europe que si des accords de paix n’étaient pas discutés autour d’une table, il serait obligé d’employer la force militaire.

Encore et toujours l’OTAN et l’inexistante Europe n’ont pas répondu. Poutine a donc mis en pratique ce qu’il avait annoncé, et c’est ainsi que l’OTAN a déclaré la guerre à la Russie.

À l’heure où sont écrites ces lignes, mois de mai 2024, cette guerre a déjà fait plusieurs centaines de milliers de morts. Les États-Unis et l’Europe continuent toujours d’envoyer de l’argent et des armes à l’Ukraine pour faire toujours et toujours plus de morts.

L’OTAN s’acharne pour essayer de déstabiliser Vladimir Poutine car c’est le seul   pays près de l’Europe qui est totalement anti mondialiste et patriote, où l’amour de son pays est capital, où les traditions, le respect des lois naturelles et le bon sens sont des priorités, valeurs devenues totalement inexistantes dans cette Europe décadente et organisant l’invasion islamique la plus massif possible.

Mais l’Ensemble Académique des Chœurs de l’Armée Rouge d’Alexandrov et L’Ensemble académique de chant et de danse des troupes de la Garde nationale de la fédération de Russie” ont en vue d’autres, surtout le premier qui a connu le deuxième conflit mondial.

Ces deux ensembles sublimes et magnifiques passeront cette crise, cette guerre horrible et atroce voulue et entretenue par l’OTAN donc les États-Unis, car ils sont universels et éternels.

Cachou

1. Référence : https://fr.wikipedia.org/wiki/Chœurs_de_l%27Armée_rouge

2. Référence : https://fr.wikipedia.org/wiki/Plaine,_ma_plaine

3. Référence : https://www.marianne.net/agora/les-signatures-de-marianne/les-accords-de-minsk-devaient-donner-du-temps-a-lukraine-angela-merkel-jette-un-pave-dans-la-mare

 922 total views,  30 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


22 Commentaires

  1. J Ai pleurer tout le long de bonheur et de tristesse de savoir nos armes tuèes nos freres RUSSE……j aime ce pays! OUI MAGNIFIQUE ,ICI TOUT ETAIT FORT ET BEAU !MERCI MERCI…..jamais mes enfants et moi meme ne participeront a ce carnage VIVE POUTINE ET LA ST RUSSIE.Que DIEU te garde…PLUTOT MOURIR pret de nos freres!Donbass libre!!

    • Ami patriote, je partage complètement ton exaltation. La décadence de notre payse est foudroyante, la décadence de cette Europe dont personne ne veut mais n’ose pas le dire est foudroyante, le gauchisme, le wokisme, bref toutes les forces destructives agissent depuis plus de quarante ans dans notre pays.
      Et ce dans l’indifférence quasi générale de ce bon peuple français et européen.
      Quand on se compare à la Russie qui est un pays totalement patriote, qui défend toutes les valeurs de son histoire, qui respecte les lois de la nature, avec une tolérance zéro pour la racaille, et tant d’autres choses, on a littéralement envie de pleurer de tristesse pour ce qui reste de notre pays, et on pleure.

  2. je les écoute souvent, j’ai leurs premiers vinyles, et je me dis qu’avec la russophobie qu’ils ont réussi à créer, qui touche même certains de nos amis, (qui comme par hasard, ont voté Macron), je me dis qu’ils ne sont pas prêts de revenir. En tous cas, pas en costume militaire. Il me semble que des pays leur avaient déjà interdit d’être en tenue il y a longtemps (Rosbeef, Polaks ?)

    • Si un jour les Français revenaient à la raison (raison qu’ils ont perdue depuis bien longtemps ancrés dans leur égoïsme et égocentrisme), ils éliront un président normalement constitué.
      Les relations avec la Russie redeviendront normales et tous ces groupes russes d’une qualité exceptionnelle pourront revenir en France.
      Mais je ne crois plus au fait que les Français cessent d’élire des psychopathes car lesdits français cherchent leur suicide et fait tout pour y arriver.

  3. Je me souviens être allé les écouter, collégien, dans ma petite ville, avec mes grands-parents communistes. C’était la pleine Guerre Froide, je ne comprenais pas comment c’était possible.
    Ils se sont amusé à jouer James Bond. Inoubliable.
    Bravo ! Merci !
    Ode de fraternité entre les peuples malgré la guerre officieuse.
    Loin des pseudo-JO 2024 où on interdit les athlètes russes.

  4. Superbe deuxième volet, on apprend plein de choses, on voyage, et on vibre à l’écoute de ces chants. Un grand merci, ami.

  5. Merci cher ami pour ce second opus, aussi intéressant et exhaustif que le premier, la chanson du rossignol m’a fait un peu penser au “dormeur du val” de Rimbaud. La culture russe est tellement proche de la nôtre! J’avoue que pour les choeurs de l’armée rouge, ne pas trop aimer ses collaborations avec des figures du show bizz comme Goldman, mais bon…la qualité est toujours au rendez vous ! Bonne journée !

    • L’association des Choeurs de l’Armée rouge avec le show bizz me laisse, comme toi, assez dubitatif. Mais bon, ils sacrifient une partie de leurs activités à ce qui paraît désormais indispensable, compte tenu de l’absence désormais quasi total de culture des français…

  6. Magnifiques spectacles pour commencer la journée dans la bonne humeur avec des danseurs et danseuses sublimes.

  7. —-Ce monde occidental tombe dans le satanisme, la dépravation, la destruction et le vainqueur de l’Eurovision en est un exemple type! Le peuple commence à réaliser vers où les élites le conduisent. On constate chaque jour à quel point macron est ces sbires représentent la non France ces derniers sont en permanence dans la division des français et dans la provocation . La Russie éternelle est là pour nous prouver que le beau existe !—–