Le 10 mai, journée de la traite négrière… même celle des négriers musulmans ?

Traite négrière. Voir ici
Le 10 mai est la date retenue par le président Jacques Chirac comme « Journée des mémoires de la traite négrière, de l’esclavage et de leur abolition. » et cela faisant suite à la loi Taubira qui, en 2001, déclarait être « la seule traite négrière occidentale (dont les « Blancs seraient les seuls responsables) comme « crimes contre l’humanité ».
.
Il est nécessaire que certaines vérités soient dites et comprises : pour qu’il y ait des« acheteurs » d’esclaves, il fallait obligatoirement qu’il y ait des « vendeurs d’esclaves », et ces vendeurs étaient les « roitelets » noirs, les chefs de tribus noirs, ainsi que les parents noirs, qui vendaient leurs frères et leurs enfants.
C’était des tribus noires qui venaient « rafler » dans d’autres ethnies des centaines de Noirs pour les vendre aux plus offrants.
Sans eux la traite noire eût été impossible, puisque ces malheureux étaient capturés pour être vendus à des « marchands d’esclaves » noirs et Arabes qui les transportaient, les parquaient et, enfin, les vendaient aux « acheteurs blancs » qui attendaient dans les ports, à bord de leurs navires, que la « marchandise » leur soit livrée.
(J’emploie volontairement le terme « marchandise », concernant ces êtres humains, car il s’agissait bien d’un commerce et uniquement d’un commerce !
.
Y aurait-il eu un esclavage noir si les « Noirs » n’avaient pas organisé eux-mêmes la vente de leurs frères noirs à des marchands d’esclaves « Noirs, Arabes puis Blancs ? ». Des Africains se sont enrichis en vendant une autre partie de ces mêmes Africains à des « Négriers blancs ».
Qui sont les responsables ? Ceux qui venaient « acheter » une main d’œuvre ou ceux qui « vendaient » leur propre jeunesse, leurs propres enfants ?
.
Il me semble tout de même nécessaire que les Noirs, descendants des esclaves africains, apprennent leur « Histoire », cela devrait leur permettre de ne pas se tromper de combat.
L’esclavage, en Afrique, a toujours existé. Il a toujours été pratiqué depuis l’Antiquité. Il a toujours donné lieu à un important trafic humain.
Le combat des « vrais descendants d’esclaves », (et non pas de tous les « Noirs » qui se prétendent l’être) ne devrait pas se focaliser uniquement contre les « négriers blancs », sans lesquels vous ne seriez pas présents de nos jours, ni contre la France et les Français, mais contre vos « ancêtres » noirs, ceux qui ont vendu vos ascendants et contre l’islam qui a organisé le trafic d’esclaves depuis des siècles. Ne vous trompez pas d’ennemis !
Et n’oubliez jamais que c’est la France qui fut la première nation au monde à « abolir l’esclavage ». Que cela vous plaise ou non !
.
Une récente polémique a intéressé les médias sur ce sujet de l’esclavage : le magazine« Valeurs Actuelles » avait osé publier une photo de Danièle Obono « déguisée » en esclave et, tout aussitôt, le député de La France Indigne s’était révoltée, affirmant hautement « Etre fière de ses racines africaines et revendiquant sa double appartenance à « l’ethnie Punu » par sa mère, et à « l’ethnie Fang » par son père. »
Il était tout à fait à son honneur d’être « fière de ses origines africaines », comme nous sommes « fiers de nos origines européennes », cependant ce qu’elle avait omis de préciser, mais peut-être n’était-elle pas au courant, c’est que justement « ces deux ethnies africaines ont très largement contribué et profité de ce trafic négrier.
Les « chasseurs d’esclaves » des ethnies Punu et Fang achetaient, ou enlevaient, les jeunes « Noirs » dans les proches régions et les transportaient « enchaînés » vers les ports et les bateaux des « négriers blancs » qui allaient les conduire jusqu’aux Amériques.
.
Alors « STOP » : cessez de vous « victimiser » et de nous « culpabiliser ».
Depuis le début du XXe siècle vous n’êtes plus des esclaves mais des êtres libres… libres de retourner en Afrique et d’y apporter votre « savoir et votre intelligence » afin qu’elle progresse, se modernise, se prenne en mains, économiquement, socialement et, surtout, militairement, si tel est véritablement votre désir et si « vivre en Europe ou aux Etats-Unis » vous devient insupportable !
.
Mon prochain article concernera « l’esclavage blanc ». Vous savez cette « traite négrière arabo-musulmane » que Christiane Taubira ne voulait pas dénoncer « Afin que les jeunes Arabes ne portent pas sur leur dos tout le poids de l’héritage des méfaits des Arabes » (L’Express du 4 Mai 2006).
Manuel Gomez

 675 total views,  9 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Ben oui ,nous les avons pillés : nous avons supprimé l’esclavage, qui était un commerce fort lucratif pour les Arabes,grands esclavagistes, et pour les Africains ; entre autres, Behanzin,et Tippu Tip .Et puis les esclaves non vendus travaillaient à leur place :tout benef !

  2. Et Attal qui en rajoute avec les repentirs rebattus ” la colonisation fut un cqrime contre l’humanité”

  3. Bonjour,

    Merci de marteler ces vérités premières.

    Rêvons d’un jour, où la France s’étant donné un dirigeant patriote, elles seront dites , un joli 10 mai, dans le jardin du Luxembourg ….

  4. Bonjour monsieur, je suppose que vous connaissez le génocide voilé du courageux tidiane n diaye (bien silencieux depuis quelques temps, des menaces sur sa famille peut-être ??) conclusion – le génocide voilé Tidiane n diaye p 222 – ils sont très nombreux ceux qui voudraient que la traite arabo musulmane soit recouverte à jamais d’un voile de l’oubli, souvent au nom d’une solidarité religieuse voir idéologique – C’est un pacte virtuel scellé entre les descendants des bourreaux et des victimes qui aboutit à un déni – Ce pacte est virtuel mais la conspiration est bien réelle – Dans cette sorte de syndrome de stockholm à l’africaine, tout ce beau monde s’arrange sur le dos de l’occident – On braque les projecteurs sur la seule traite atlantique dans le style “nous sommes des victimes solidaires (arabes et populations afrique sub saharienne)

    • Bonjour,

      Oui, c’est un livre magnifique, par le style aussi.

      Tidiane n’Dyaye ose dire des vérités que personne ne dit.

      Je l’avais entendu sur l’Afrique du Sud, lors d’une conférence : il y expliquait, pour le dire vite, que lors des débuts de la présence européenne, il n’y avait pas d’Africains dans la région.

      Les Africains n’ont immigré, dans l’actuelle Afrique du Sud, que par la suite …

  5. Pourquoi prendre les arabes comme modèle. Lamentable.
    La traite négrière européenne atlantique est une honte. Au départ elle a été organisée par les portugais (Ouidah, Sao-tomé) dont les Mendés.

    • Bonjour,

      Nous ne voulons pas prendre la civilisation arabo-musulmane comme “modèle” (sic) !!

      Dieu nous en garde !!

      Nous rappelons, simplement, ses très nombreux crimes passés : esclavage des Africains et des Européens, colonialisme du tiers de l’Europe etc, etc qui ne sont JAMAIS dits, au nom d’une espèce de sanctification de la Oumma par les Gauchistes.

      Tout cela doit cesser.

      La traite portugaise est très, très postérieure au début de la traite arabo-musulmane en Afrique …

    • Bonjour monsieur, en fait si on pense aux siècles de domination musulmane au portugal, on se rend compte que ce peuple a été formaté et qu’il a suivi des exemples qu’il avait vu – idem pour les espagnols – non leur idéologie ne venait pas de nul part-ibn Khaldoun est un historien, philosophe et homme politique d’Afrique du Nord. Sa façon d’analyser les changements sociaux qu’il a observés dans sa culture lui vaut d’être considéré comme étant à l’avant-garde de la sociologie. Il demeure l’un des penseurs arabes les plus connus et les plus étudiés car il a souvent été présenté comme l’un des pères fondateurs de l’histoire, en tant que discipline intellectuelle, et de la sociologie..
      « Les Noirs appartiennent aux peuples à caractère bestial. Ce sont des sous hommes anthropophages et leur place est plus proche du stade animal. Les Noirs sont les seuls peuples adaptés à l’esclavage, en raison d’un degré inférieur à l’humanité. »

Les commentaires sont fermés.