Poutine sur les pas d’Ivan le Terrible et de Pierre le Grand

Poutine sur les pas d’Ivan le Terrible et de Pierre le Grand.
Je parle de la longévité de son règne, puisque Poutine peut très bien rester au Kremlin jusqu’en 2036. Auquel cas il aura présidé au destin de la Russie durant 36 ans.
En comparaison, Macron ne cesse de pleurnicher de ne pouvoir s’attarder à l’Élysée. Ce président raté, qui n’a fait que détruire la France depuis 7 ans, ose nous dire qu’il a encore “tant de choses à faire” qu’il lui faudrait un troisième mandat. Il est vrai qu’il peut encore faire beaucoup de mal à notre pays.
Nous sommes ruinés, on risque sa peau à chaque coin de rue, le système de santé et l’école s’effondrent alors qu’ils étaient une référence mondiale il y a trente ans, plus rien ne fonctionne dans le pays et la France subit un déclassement économique permanent, tandis que la dette augmente de 10 milliards par mois ou 4 000 euros par seconde.
Tout le contraire de la Russie en guerre, toujours plus puissante.
Réélu avec 87% des voix, sans besoin de voler des bulletins à ses concurrents comme l’a fait Biden, le Tsar a prêté serment pour son cinquième mandat.
Pour les grincheux et russophobes de tout poil, rappelons que Poutine a ramassé la Russie en l’an 2000, alors qu’elle était dans un état de décomposition avancée, en pleine anarchie. Criminalité démentielle, misère généralisée, oligarques sans foi ni loi qui mettaient le pays en coupe réglée.
Sans Poutine, qui a nettoyé le pays, l’a redressé économiquement et militairement et a rendu sa fierté au peuple russe, la Fédération de Russie n’existerait plus. Elle aurait été dépecée par ses ennemis.
On comprend donc que l’immense majorité du peuple russe le soutienne. C’est un leader patriote qui manque à notre pauvre France décadente, qui s’enfonce dans l’insécurité, le chaos et l’appauvrissement généralisé à grande vitesse.
Rendant hommage aux héros de son armée, 48 heures avant les cérémonies du 9 mai marquant le 79e anniversaire de la grande victoire de l’URSS sur l’Allemagne nazie – Hitler ayant englouti 80% de son armée et laissé 3,2 millions de ses soldats dans les steppes russes – Poutine a déclaré :
“Nous sommes un peuple uni et grand…Ensemble, nous gagnerons. Notre victoire est inéluctable.”
Paroles aussitôt transformées en discours belliqueux par les russophobes occidentaux, alors qu’ils ont empêché toute négociation depuis mars 2024 et provoqué le plus grand carnage depuis 1945.
400 à 600 000 morts ukrainiens plus tard, la guerre continue car aucun leader occidental ne veut endosser la responsabilité du massacre et du désastre historique.
Il faut être un crétin complet pour ne pas comprendre que les Russes mènent une guerre existentielle contre un Occident belliqueux qui veut leur peau. Ils ne reculeront jamais, quel que soit le prix à payer.
Rappelons que ces idiots d’Européens se laissent embarquer dans une guerre qui n’est pas la leur et servent la soupe à l’Oncle Sam, qui a tout fait depuis 1990 pour que la Russie ne rejoigne jamais l’Europe. Les Russes rêvaient d’Europe, Washington a dit non ! Voilà qui est véritablement notre soi-disant allié, qui nuit à nos intérêts.
Les Russes sont prêts à se sacrifier pour leur patrie, alors que les peuples européens ne veulent pas mourir pour l’Ukraine et pour l’Amérique. C’est toute la différence.
Alors que les islamistes annoncent ouvertement la conquête de  l’Europe avachie et sans courage, nos leaders, Macron en tête, ne trouvent rien de mieux que d’attiser les braises d’une guerre entre Blancs et chrétiens. C’est dire combien l’Europe ne comprend rien à la marche du monde. Face à l’islamisme, Moscou serait un allié de choix.
Rappelons aussi que toutes les demandes de Poutine, réclamant des garanties de sécurité pour l’Europe, y compris la dernière en novembre 2021 dans l’espoir d’éviter la guerre, absolument toutes ses demandes ont été traitées par le mépris par Washington, qui voulait cet affrontement et n’a jamais accepté la fin de la guerre froide.
Depuis deux ans, c’est une escalade sans fin pour tenter de contrer les succès militaires de l’armée russe, que l’arrogante Otan croyait mettre à genoux en quelques mois et n’a cessé de mépriser.
Trois armées ukrainiennes ont été liquidées et Poutine occupe 20% du territoire ukrainien pour le moment. Que vise-t-il ? Lui seul le sait.
Mais contrairement aux mensonges otaniens, il n’a aucun intérêt à envahir un pays de l’Otan. La Novorossia lui suffit, à condition que l’Ukraine reste neutre. Si la Russie se sent menacée, le recours à l’arme nucléaire sera inéluctable.
Ceux qui s’imaginent que Poutine bluffe et laissera les troupes Otan s’engager sur le terrain en unités constituées de grande ampleur, se trompent lourdement.
La panoplie d’armes nucléaires tactiques et stratégiques russes est impressionnante, avec une multitude de vecteurs capables de les mettre en œuvre, y compris hypersoniques, donc imparables. De la mini-bombe adaptée au champ de bataille, au missile capable de rayer un pays de la carte et de le rendre inhabitable pour 1000 ans, toutes les options sont sur étagère. 
Les Européens ne se grandissent pas en snobant la cérémonie d’investiture de Poutine. Quelle bassesse !
Je dois dire qu’à ma grande surprise, Macron s’est pour une fois comporté dignement en ordonnant à notre ambassadeur à Moscou d’assister à l’investiture du Tsar. Mais on regrette que “en même temps”, notre va-t-en-guerre menace la Russie d’envoyer des troupes au sol en Ukraine.
Aucun pays du G7 n’y était représenté, hormis la France. Seuls Chypre, la Grèce, Malte, la Hongrie et la Slovaquie ont envoyé leurs ambassadeurs.
Pour conclure, les Occidentaux doivent se persuader que la Russie de mai 2024 est prête à une guerre totale avec ceux qui veulent sa perte.
Dans quelques mois, son industrie de l’armement sera encore plus puissante et elle a le soutien des BRICS et d’une grande partie de la planète qui hait l’Amérique.
https://rusreinfo.ru/fr/2024/05/hier-la-russie-netait-pas-prete-aujourdhui-elle-lest/
Il est clair que les Occidentaux sont incapables de gagner une Troisième Guerre mondiale conventionnelle. Ce qui signifie qu’une escalade nucléaire plane sur le monde, ce qui mettra tout le monde d’accord.
Plus vite Washington acceptera de sacrifier l’Ukraine, plus vite nous sortirons de la menace nucléaire qui se profile.
Ce sera une nouvelle défaite otanienne, encore plus humiliante que les précédentes, parce que nous sommes dirigés par des crétins ignares, dépourvus de bon sens et d’esprit d’analyse. Et Biden veut que Zelensky tienne jusqu’aux élections…
F-16 ou pas, troupes au sol ou pas, le grand perdant sera l’Otan. C’était écrit dès le 24 février 2022, mais à part Viktor Orbán, personne ne l’a perçu en Europe.
Le peuple ukrainien n’est pas près d’oublier le prix que les mensonges de l’Otan lui ont coûté.
Jacques Guillemain

https://ripostelaique.com/poutine-sur-les-pas-divan-le-terrible-et-de-pierre-le-grand.html

 730 total views,  4 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Macron, ce présidentricule qui vit dans un petit palais avec une très vieille femme cacochyme et à l’ identité incertaine. Rien à voir avec le Kremlin et ses fastes. Et le flamboyant Poutine. Je serais Macron, je me suiciderais.

    • macron, le petit poulet qui se prend pour un coq, cocoricoooo !

  2. Poutine et l’armée russe sont exemplaires. Ils font bien des efforts pour épargner la population civile Ukrainienne et respecter les lois de la guerre. Contrairement à ce qui s’est passé lors de la deuxième guerre mondiales les pertes civiles sont minimes alors que les militaires morts ou blessés dépassent largement le million. Poutine a bientôt atteint son objectif qui est de supprimer cette armée otanienne soumise aux USA et à son alliée l’UE. Les soldats ukrainiens morts dépassent largement le demi-million comme le prouve les observations par les satellites des cimetières ukrainiens.

  3. Excellent. J’ai toujours beaucoup de plaisir à vous lire. Merci d’avoir le courage d’écrire aussi des vérités dérangeantes au sujet des USA impérialistes, de la secte de l’islam, et de leurs dimis l’UE et la France.

  4. Dans nos grandes démocraties occidentales, ce qui est frappant, là encore on en a une démonstration avec l’ordre qui a été passé par l’oncle SAM aux pays de l’OTAN : “BOUDEZ l’investiture de Vladimir Poutine !” ; c’est que l’on ne demande pas l’avis des populations. On passe par dessus les opinions et les sensibilités populaires.

    Eux veulent et beuglent ; le peuple inexistant dans leur tête est donc silencieux, invisible, sans vie ; le peuple ne compte pas.

  5. Petite coquille : C’était écrit dès le 24 février 2024 —> 2022

    • Bonjour,

      Corrigé selon votre indication !

      Merci pour votre vigilance.

      (Le modérateur).

      • Bonjour Antiislam,
        la coquille est là, Quatrième ligne avant la fin 2024.

Les commentaires sont fermés.