Actes anti-sémites : +74% ! Mais par qui ? Chuuut !

Les actes anti-sémites ou/et anti-sionistes ont augmenté de 58% entre le 7 octobre et le 31 décembre 2023 aux États-Unis… Et de 74% entre 2022 et 2023 en France !

Mais à aucun moment, disons quasiment jamais, mes confrères journalistes ne précisent qui sont les auteurs de ces actes anti-sémites ou/et anti-sionistes. Pour quelle raison personne ou si peu n’en désigne les auteurs ?

.
La presse « bien-pensante » mais « très passante » voire « trépassante » le préciserait-elle s’ils étaient, au hasard, catholiques ? Ou d’une autre branche de la chrétienté ? Ou s’ils étaient, peut-être, bouddhistes ?
Je suis certain qu’ils vont me le dire… un jour…
Mais s’il s’agissait de personnes appartenant à une certaine culture -je n’ose pas dire : une certaine religion plutôt opposée au judaïsme ? Vous n’y pensez pas : si nous le disions nous serions traités d’isla…ndophones, oui, de personnes anti islandais !!! Il doit bien y en avoir qui n’aiment pas les isl…andais mais, je m’empresse de le préciser, je ne suis pas islandophone ! Vous voyez jusqu’où peut aller une méprise sans maîtrise du langage !

.
Mes confrères se montrent simplement prudents en taisant quelques précisions si mineures. 
Les journaux que j’ai consultés ne précisent pas qui sont les auteurs de ces actes anti-sémites ou/et anti-sionistes.
Prenons l’exemple de l’Express appartenant à l’homme d’affaires Alain Weill -tout comme RMC et BFM TV entre autres, de nombreux autres-. 
Cet organe de presse écrite parmi les plus sérieux de France est parvenu dimanche à rédiger, sous le titre : « Actes antisémites : les chiffres “incroyablement alarmants” d’un rapport mondial »

cet article de fond :
« La Ligue anti-diffamation (Anti-Defamation League, ADL) a alerté, ce dimanche, sur le “niveau sans précédent” d’actes antisémites enregistrés en 2023 »
 Article de fond mais cela sans citer une seule fois les mots « islamiste » ou « islamique » pour situer les auteurs de ces actes contre les… -là le mot est utilisé-… « juifs » ! Et si L’Express cite le qualificatif de « palestinien », ce n’est pas pour ces actes mais uniquement pour parler des manifestations de ces jours-ci dans les établissements universitaires.

Reprenant la publication annuelle mondiale de l’ADL, il explique que « la guerre entre le Hamas et Israël a alimenté un “incendie qui était déjà hors de contrôle. »

.
Et que sera cette situation si cette tension se poursuit ? Eh bien, la vie sera tout simplement impossible aux juifs, selon l’auteur de ce document Uriya Shavit, professeur de l’Université de Tel Aviv :

« Le rideau tombera sur la possibilité de mener une vie juive en Occident : porter une étoile de David, fréquenter des synagogues et des centres communautaires, envoyer les enfants dans des écoles juives, fréquenter un club juif sur le campus ou parler hébreu. »

Commentaire de l’Express : « …les incidents antisémites avaient augmenté avant que la guerre n’éclate le 7 octobre, après une attaque sanglante de Hamas en Israël, suivie d’une riposte militaire meurtrière de l’armée israélienne dans la bande de Gaza. »

Ce n’est donc pas, pour ce journal, le massacre du 7 octobre qui a déclenché cette « augmentation » des actes anti-sémites puisque « ces incidents avaient augmenté avant».  Sauf que, vous le verrez plus loin, les chiffres démentent cette affirmation puisque l’augmentation pour le dernier trimestre de 2023 est de +58% aux USA !
Et, pour l’Express, la simple « attaque » du Hamas n’est que « sanglante » Oh, oui, que quelques gouttes, alors que serait atrocement « meurtrière » la riposte de Tsahal en précisant bien -jusqu’à faire usage d’un pléonasme- que cette action est non seulement « militaire » mais aussi de « l’armée » israélienne ! Il est bon de bien insister sur le caractère scandaleux de l’action de Tsahal !
Mais reconnaissons à l’Express d’avoir repris un commentaire du chef de l’ADL Jonathan Greenblatt :
« Les conséquences de l’horrible attaque du Hamas contre Israël le 7 octobre ont été suivies d’un tsunami de haine contre les communautés juives dans le monde entier. »
Il a ajouté : « Le rapport de cette année est incroyablement alarmant, avec des niveaux d’actes antisémites documentés sans précédent, y compris aux États-Unis, où 2023 a vu le plus grand nombre d’incidents antisémites aux États-Unis jamais enregistrés par l’ADL. »

Autres pays touchés, avec en tête la France, le Royaume-Uni, l’Australie, l’Italie, le Brésil et le Mexique.
Selon ce rapport, en 2023 aux États-Unis, il a été relevé « 7 523 incidents antisémites »

(Ndlr : si on y ajoute les actes anti-sionistes, ce chiffre grimpe à 8 873 dont 5 204, soit 58% du total en moins de 3 mois, du 7 octobre au 31 décembre 2023) « Soit plus du double comparé à 2022 (3 697 alors recensés). Ces actes comprennent du harcèlement, du vandalisme et des agressions contre des entreprises appartenant à des juifs, des institutions et des organisations juives ou encore des étudiants juifs. »
Pour le paragraphe sur la France, L’Express ayant oublié d’y préciser les pourcentages, je les ai ajoutés… c’est vrai que ces pourcentages « alourdissent » le texte si fluide et peuvent traumatiser le lecteur de l’Expresse qui percevrait alors, « à cause » de ces précisions, la gravité de la situation vécue par les juifs et leurs amis cathos ou même musulmans -les deux plus fortes communautés religieuses de France- :

« En France, le nombre d’agressions antisémites est passé de 436 en 2022 à 1 676 en 2023» SOIT + 74% !

«…les agressions physiques passant de 43 à 85, selon ce rapport. » SOIT + 49% !

« Au Royaume-Uni, le nombre d’incidents est passé de 1 662 à 4 103… » SOIT + 60% !

«…dont 266 agressions physiques, selon le rapport qui reprend les chiffres du Community Security Trust au Royaume-Uni. »


Après l’attaque du Hamas et la réponse des Israéliens, il y a eu « une vague de manifestations pro-palestiniennes sur les campus universitaires américains et dans le monde, alimentant un âpre débat mondial sur l’antisémitisme, certains dénonçant une rhétorique de haine contre les juifs. » Oui, « certains » écrit l’Express pour minimiser ceux qui osent défendre des juifs !
Voilà qui est dit, en une conclusion qui veut passer pour être « des plus neutres » de la part de l’Express. 
Que dites-vous ? Euh, oui, vous l’avez aussi remarqué -sinon j’aurais repris le témoignage à coup sûr des plus émouvants de ce confrère- : il n’a eu aucun mot sur les otages mais -que voulez-vous ?- ces otages (Liste CNews en 2) même Français sont, pour deux d’entre eux, aussi… Israéliens !

Jacques MARTINEZ, journaliste, 
à RTL, de stagiaire à chef d’édition des informations de nuit (1967-2001), pigiste à l’AFP, le FIGARO, le PARISIEN…
(1) Lien article de L’EXPRESS 5 mai 2024 :
https://www.lexpress.fr/societe/actes-antisemites-les-chiffres-incroyablement-alarmants-dun-rapport-mondial-44WSLQD5W5CCXEBG3DWG7FB6DU/
(2) CNews sur les trois otages français le 23 avril 2024 :
https://www.cnews.fr/monde/2024-04-23/israel-hamas-qui-sont-les-otages-francais-retenus-depuis-200-jours-1486991


 600 total views,  3 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


12 Commentaires

  1. Slogan proposé pour accueillir tous les visiteurs étrangers des J.O.: Bienvenue en Francarabie!

  2. Pourquoi des médias – presse, radio, télé – ne citent pas les musulmans, auteurs de ces assassinats? Parce qu’ils ont la trouille.

  3. La violence des étudiants de science po montre à quel point l’antijudaïsme se développe sous la poussée de l’islam envahisseur.
    La Palestine est le drapeau de la conquête musulmane, partout dans le monde.
    Il faut le dire, une conquête religieuse et raciale.
    Les pauvres Gaulois sont envahis et utilisés comme des bêtes d’abattoir, et ils ne s’en rendent pas compte.
    Il n’est pas certain qu’ils se réveillent juste avant d’avoir la tête tranchée ou que leur gosse de 15 ans se soit fait assassiner.

  4. Tout le monde le sait ou s’en doute ! La minorité qui devient une majorité, voilà qui est anti-sémites voire plus…

    • Antisioniste si, c’est une opinion et non un délit. Seulement l’antisionisme se meut en antisémitisme et là c’est un délit. Lorsque je discute avec un antisioniste vous pouvez être certain que très vite ses propos glissent vers l’antisémitisme. Par-contre il est interdit par la doxa mondialiste d’être islamophobe. Alors que depuis que les musulmans nous envahissent la France est devenue un pays invivable. Mais chut! Seuls les pauvres Palos qui soutiennent le Hamas sont à plaindre.

      • Si je comprends l’antisioniste est une maladie qui évolue inéluctablement vers l’antisémitisme. Il faut traiter avec vigueur l’antisionisme .
        Vus me rassurez car vous me dites que la sémitophobie n’est pas interdite par la doxa mondialiste alors que je croyais que les sémites étaient des nomades mondialistes. Je ne comprends pas tout car je suis un sédentaire qui ne comprend rien à la vie des nomades du monde et qui constate que les nomades sont chez eux dans leur nomadeland mais aussi chez eux partout où ils installent leurs campements.

        • Vous glissez donc dans l’antisémitisme . Preuve est faite. Merci de votre réponse c’est éloquent.

    • Parce que l’antisionisme est le cache sexe non seulement d’un anti judaïsme primaire issu de cerveaux détraqués mais la porte ouverte à tout ce qui n’appartient pas à la doxa islamique. Tonton Adolf avait tout compris d’abord les handicapés, les homosexuels, les opposants, les romanichels et bien sûr les Juifs pour finir parce tout ceux qui n’étaient pas compatibles avec le nazional socialismus.

    • L’antisionisme est le cache sexe de l’antijudaïsme et dans le droit fil du nazional socialismus de tonton Adolf conduit à l’extermination de tous les opposants de quelques bords que ce soit. Le hamaSS, les frères musulmans et autres organismes de propagande islamique ont jeté les premiers jalons d’un embrasement planétaire à l’aide de la gauche et ses idiots utiles et à la fin ce sera votre tour d’être le “Juif” des antisionistes musulmans.

  5. Leur problème principal c’est qu’ils ne peuvent plus le cacher. Ils sont obligés de le reconnaître et le font par doses homéopathiques. Mais petit à petit la tendance s’inverse et les vérités éclatent. De toute façon plus personne n’est dupe même la gauche le reconnaît à présent. Il n’y a que LFI pour le contester encore et je ne suis même pas certain que la base soit encore dupe. Même antisémite un FDS LFI ne s’en prend pas encore physiquement violemment à un juif. Seuls quelques excités antifa dans les campus ou dans les manifs pro-palestine s’en prennent physiquement aux juifs mais ils sont une extrême minorité.