Notre humanisme est criminel. Notre humanisme tue des innocents.

Screenshot

Notre humanisme est criminel. Notre humanisme tue des innocents. Notre humanisme risque de mettre un jour notre pays « à feu et à sang ». Notre humanisme n’a rien compris à la situation de notre monde actuel. Notre humanisme ne comprend rien aux pays de religion musulmane ni à l’Afrique , comme il n’avait rien compris au communisme, comme il n’avait rien compris au nazisme.

Nous ne serions pas en « République » depuis plus de deux siècles si la France avait été humaniste de 1789 à 1793.

Il faut que notre humanisme comprenne enfin qu’il y a de très nombreux pays où l’humanisme n’a jamais existé, où il n’existera jamais !

Qu’il y a des civilisations pour qui l’humanisme est une notion inconnue.

Inconnue parce que ces pays ne pourraient survivre si l’humanisme se pratiquait.

Est-ce que la Turquie d’Erdogan est humaniste ?

Est-ce que l’Egypte du général al-Sissi est humaniste ?

Est-ce que l’Iran, le Yémen, la Libye, la Syrie, l’Irak, l’Afghanistan et tout le Moyen-Orient, sont humanistes ?

Est-ce que l’Afrique, la Chine ou  les Amériques sont humanistes ?

Tous ces continents, ces pays, ne survivent qu’en imposant leurs forces, leurs lois, leurs mœurs, leurs coutumes, leurs armées, leurs tueurs, qui n’ont rien d’humanistes.

*Aujourd’hui le Hamas, le Hezbollah, Daech, Al Qaïda, Boko Haram et d’autres terroristes, font-ils preuve d’humanisme ?

*Hier, Lénine, Staline, Hitler, Ben Laden, Sadam Hussein, Kadhafi, et j’en passe encore, faisaient-ils preuve d’humanisme ?

L’Humanisme n’existait pas pour eux car, avec humanisme, eux n’auraient pas existé !

L’humanisme existait pour le père Charles de Foucauld, assassiné.

L’humanisme existait pour les moines de Tibhirine, décapités.

L’humanisme existait pour les chrétiens d’Orient, décimés.

L’humanisme, hélas, ne conduit qu’à la mort de ceux qui le pratiquent, dans un monde qui ne connaît que la loi du plus fort, du plus cruel, de celui qui tue le plus.

Seule la peur, la terreur, le nucléaire permettent une sorte de paix mondiale et non pas, loin s’en faut, l’humanisme des Nations.

 

Est-ce par humanisme qu’on autorise des pays à se doter de l’arme atomique ?

Qui ne se souvient d’Hiroshima, de Nagasaki, des centaines de milliers de morts d’un côté pour économiser des centaines de milliers de morts de l’autre côté ? Où se situait l’humanisme en 1945 ?

Où se situe l’humanisme aujourd’hui au Soudan ? Pays qui voit fuir 8 millions de sa population pour échapper aux massacres.

Expliquez-moi l’humanisme des terroristes musulmans du Hamas, le 7 octobre en Israël et ses 1200 victimes ?

On idolâtre, on statufie, on ne se souvient, uniquement que des forts, des cruels, de ceux qui ont marqué leur « règne » justement par leur manque d’humanité.

 

Le pape actuel fait-il preuve d’humanisme quand il ramène quelques dizaines de « migrants » musulmans dans son « Vatican » et ne prononce pas une parole de pitié pour les millions de morts en Afrique, et dans tout l’Orient, qu’ils soient chrétiens ou d’une autre religion ?

Est-ce par « humanisme » que nos « vieux » sont morts dans les EPHAD sur des lits de réanimation durant le « Covid » ou par manque de tests, de masques, de vaccins et de mesures préventives ?

 

Est-ce par humanisme que les ONG et des associations sont complices de l’invasion de l’Europe et surtout de la France, en ce qui nous concerne ? Et sans doute par ce même humanisme que des milliers de ces malheureux dorment dans les fonds marins de la Méditerranée et de l’Océan Atlantique.

C’est par humanisme que la peine de mort a été abolie et que des centaines de récidivistes ont pu « tuer » une nouvelle fois.

Et je pourrais poursuivre cette énumération en citant bien d’autres cruautés de notre soi-disant humanisme, mais je laisse à nos fidèles lecteurs le soin de le faire !

Mais c’est par humanisme que la civilisation occidentale vit très certainement, son dernier siècle !

 502 total views,  4 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Vous associez humanisme avec la religion Chrétienne et en particulier catholique. Le Christ est Dieu fait homme ce qui n’est pas le cas des religions Abrahamiques Islam comme Juive qui sont des religions vengeresses. La religion chrétienne est par nature humaniste. De plus le Christ a bien déclaré qu’il n’est pas le roi des juifs et que son royaume n’est pas de ce Monde. Le Christ ne nous demande pas d’être humaniste mais responsable de nos actes avec un seul commandement aimez vous les uns les autres comme je vous ai aimé .Un commandement bien difficile à suivre je vous l’accorde.

  2. Humanisme … humanisme … c’est le mot de je ne sais plus quel groupe, ça. Je l’ai sur le bout de la langue …

  3. A toujours considérer tous et n’importe qui comme nos égaux, à cause de la loi égalitariste de 1905, nous en sommes arrivés à une société communautariste et donc forcement violente. Dans toute société normalement constituée, l’autochtone est au-dessus de tout, déjà par la loi, les non-assimilables sont des dhimmis. La gauche nous a imposé son colonialisme ainsi que son égalitarisme, ce qui est autant antinomique qu’insoluble. Nous ne sommes pas les EU. Notre pays ne s’est pas construit sur une immigration, où personne ne peut se dire autochtone. Pourtant, c’est sur ce modèle mort-né que nous voulons construire nos sociétés. Souvenons-nous du “défi américain” de Jean Jacques Servan Schreiber, l’hérésie ne date pas d’hier, mais elle est toujours venue du centre.

  4. Très bon article, merci Manuel Gomez. L’humanisme qui tue des innocents n’a rien d’humaniste c’est juste de l’inconscience et une incroyable bêtise. Il est tragique pour le peuple français qu’il existe de telles personnes, ayant pignon sur rue et dont la parole est diffusée dans les médias qui soient capables d’encourager le mal sous un prétexte aussi mensonger et/ou hypocrite, résultant d’un jugement complètement faussé en tous cas.

    • Nous oublions toujours cette page d’histoire du XIXe siècle :madame de Staël( “De l’Allemagne”) était une fervente admiratrice de l’Allemagne,par humanisme, à cause des guerres napoléoniennes , et par aveuglement intellectuel: les Allemands étaient gens pacifiques, gentils,cordiaux,de grands penseurs, des poètes, de “purs esprits marchant sur de la neige”. Une bonne partie de l’intelligentsia de son temps l’a suivie dans son délire germanophile. Certains ont compris avant les autres, tel Edgar Quinet en 1836, qui s’est fait vilipender par les amis de Germaine (de Staël)…L’aveuglement de ces “élites” porte pour une bonne part la responsabilité de la Guerre de 70.

  5. J’ ai toujours pensé que l’humantaire à ce point était criminel.Et les Nôtres ,ceux qui ont fait les guerres et se sont battus pour nous ,les pauvres ,il ne méritent pas qu’on laisse envahir notre FRANCE.Charité bien ordonnée commence par les siens……

  6. Sauf que ce que vous appelez humanisme, ne repond pas à la définition du mouvement qui est né au XVI ème siecle. La veulerie, le manque de courage et la lâcheté ne font pas partie de l’humanisme!

    • Tendre l’autre joue, c’est cela notre humanisme : de la bisounourserie !
      Cherchons une fois l’erreur ! mes ” frères ” !!!
      Des loups ont envahi toute la France !
      Une civilisation incapable de se défendre, offre son flanc à la barbarie et n’a pas d’avenir.
      N’ai-je tant vécu, que pour voir cette infamie ?

    • L’humanisme, le vrai, dont Erasme reste le plus illustre représentant, est l’étude des lettres classiques en latin, grec, hébreu ou araméen. Les gauchistes le confondent avec la simple philanthropie, incapables qu’ils sont de rédiger une version latine , qu’ils s’appliquent au DE VIRIS ILLUSTRIBUS, ils pourront en parler, c’est un bon début.

Les commentaires sont fermés.