L’ancien policier Mathieu Valet sur la liste de Bardella : Libé en fait une jaunisse !


D’abord un petit mot sur les Européennes en général : ne serait-il pas utile que les partis de droite aillent en nombre se présenter aux Européennes puis, pour ceux qui le souhaiteraient, créent une union sur la base des pourcentages obtenus en vue de la présidentielle pour y présenter un minimum de candidats ?

Dans quel but ? Être certains de l’emporter lors de cette présidentielle -je tiens à préciser que je ne suis pas un sympathisant de la liste qui est en tête des intentions de vote au premier tour des Européennes mais, justement, ce serait dommage qu’en cas de division à droite, ce soit un candidat penchant même modérément à gauche qui en vienne à battre notre camp lors de la présidentielle : il serait préférable de passer un accord, en fonction des pourcentages aux Européennes, “Président” tel parti, “Premier Ministre” tel autre, “Ministres” tous !

.
Ensuite, j’ouvre une parenthèse pour vous dire combien, je l’avoue, j’ai apprécié la petite colère d’enfant gâté de la part d’un quotidien donneur de leçons : il m’a fait penser à un gamin transformant son mignon visage en affreuse bouille de boudeur capricieux ! Ah, je l’avoue honteusement… Quel plaisir j’ai pris ! Non pas en apprenant l’annonce concernant Matthieu Valet passant de la BAC du Val-de-Marne à la BAC -Belle Annonce de Candidature !- en acceptant d’entrer sur la liste RN des Européennes mais mon plaisir, je l’ai eu en découvrant la Une de Libé… oui, Libération annonçant cette info !
Vous allez, je pense, ressentir le même plaisir que moi, celui que l’on a quand un adversaire reçoit en pleine figure pour ne pas dire au creux de l’estomac voire plus bas… oui, sur les pieds, un coup qu’il n’apprécie pas. J’ai ressenti une bouffée pleinement satisfaisante dès la première phrase de Libé :

« La surprise est totale. »
Et la deuxième phrase a ajouté une bonne couche à mon plaisir solitaire, plaisir que je tenais à partager avec vous tant le désespoir de Libé suinte de chaque caractère de cette prose quand il s’adresse à « ses » fidèles lecteurs :

« On espère que vous êtes donc bien assis avant de lire la phrase qui suit… »
Et ce qui suit et désole tant mes confrères (eh, oui, nous exerçons la même profession), c’est cette info des plus dramatiques : «…l’ancien porte-parole du syndicat des commissaires SICP, le très médiatique flic Matthieu Valet, va rejoindre la liste RN aux européennes. »
On ressent là le désespoir de toute la rédaction de ce quotidien. Pourvu, tout de même, qu’ils ne prennent pas une décision désespérée face à cette triste vie en décidant, collectivement, d’en finir ! Oui, en démissionnant tous collectivement pour aller s’installer dans le Larzac si cher, dans les années 70, à leurs prédécesseurs de mai 68 !

.
Et le journal -parce que très à gauche- ne peut s’empêcher d’égratigner mes autres confrères du groupe présidé par Vincent Bolloré :
« Une information du Parisien confirmée par l’intéressée ce matin (ndlr : hier mardi 9 avril 2024) sur… ça ne s’invente pas… CNews et Europe 1 évidemment. »
Cet « évidemment » n’est pas anodin : elle est curieuse cette réaction de s’étonner que quelqu’un pensant plutôt à droite préfère aller sur CNews ! Comme s’il fallait être ironique lorsque, étant à droite, nous aussi, nous faisions acte d’ironie en constatant qu’une personnalité de gauche préférerait Libé ! Euh, ok, je le confesse, il m’arrive d’être ironique à propos d’un élu de gauche allant s’épancher dans Libé…
Bon, je ferme la parenthèse pour revenir à mes voeux à propos de… veaux, ceux dont parlait de Gaulle, à savoir les Français. (2)
En vue de la présidentielle, ne serait-il pas judicieux qu’il y ait, lors des élections européennes, le plus grand nombre de listes de droite y compris évidemment celles que d’autres journaux dont Libé mais aussi le Monde et consorts -ces sorts faits à la droite !- qualifient « d’extrême-droite » !
Selon mes recherches, il y a pléthore de listes, pléthore dans le sens premier, à savoir « surabondance des humeurs dans l’organisme », oui, il y a surabondance des bonnes et mauvaises humeurs dans l’organisme politique ! Jugez-en par vous-même : on compte jusqu’à 41 listes !!! En gros, 13 de gauche et 28 plutôt à droite ! Je ne m’imagine pas regarder, dans les dernières semaines avant le scrutin, 41 spots électoraux en outre diffusés plusieurs fois !
Donc, pour ce qui est des seules listes plus ou moins à droite (VOIR ENCADRÉ : le sondage quotidien), quand je pose l’hypothèse d’une union pour la présidentielle, bien évidemment, je m’en tiens à, par ordre alphabétique des têtes de liste :

-François Asselineau, Union Populaire Républicaine ;
-Jordan Bardella, Rassemblement National ;
-François-Xavier Bellamy, Les Républicains ;
-Marion Maréchal, Reconquête ! ;
-Florian Philippot, Les Patriotes.

Alors, bien évidemment, même si, à deux mois du scrutin pour Bruxelles, je vois mal une alliance, au… hasard, entre le RN et les LR, que sera la situation politique en 2027 ? Du moins si nous y arrivons car j’espère toujours en un départ anticipé d’un ado -titi parisien depuis 2017- avant que celui-ci ne nous entraîne dans une rixe meurtrière face à un Européen de l’est ! Rixe, comme c’est malheureusement, dramatiquement et de plus en plus souvent le cas dans nos rues même dans des petites villes, avec des ados à peine plus jeunes que lui !


Lorsque nous aurons le résultat des Européennes et donc les pourcentages obtenus par chacune des listes, ces pourcentages donneront une excellente idée de ce que pourra être la présidentielle. Sauf que comment prévoir ce que sera l’éventail politique au printemps 2027 ! On ne sait même pas si, en 2027, notre climat sera torride ou rafraîchissant ! Peut-être que cette science qu’est la météorologie pourrait nous dire quel sera le climat dans 3 ans ? C’est possible. Mais quel, sinon météorologiste mais « politicométéorologiste » pourrait nous dire si, enfin, nous aurons à l’Élysée une personnalité de droite -ENFIN !- ou de gauche -NOOON, 15 ans, ça suffit ! À chacun son tour ! De manège ??? Pourquoi n’avons-nous pas le droit, nous aussi, de nous amuser un peu ?…

===
ENCADRÉ sur le premier jour des sondages quotidiens Ifop-Fiducial pour LCI, Sud Radio et Le Figaro (depuis le 8 avril, tous les jours à partir de 17h00)
1/ FN / Jordan Bardella ………………………………..32%
2/ Camp présidentiel / Valérie Hayer ……………..19%
3/ PS-Place publique / Raphaël Glucksmann …..11%

4/ La France insoumise / Manon Aubry ……………7,5%
4/ Les Républicains / François-Xavier Bellamy …7,5%
6/ Les Ecologistes / Marie Toussaint ………………..6,5%
7/ Reconquête / Marion Maréchal ……………………6%



Jacques MARTINEZ, journaliste, 
à RTL, de stagiaire à chef d’édition des informations de nuit (1967-2001), pigiste à l’AFP, le FIGARO, le PARISIEN…

(1) VIDEO CNews : https://www.cnews.fr/emission/2024-04-09/la-grande-interview-matthieu-valet-1480311



(2) https://www.dicocitations.com/citation_celebre_ajout/18.php#google_vignette
Charles de Gaulle : « Les Français sont des veaux »
Son fils Philippe en témoigne « In De Gaulle, mon père », Entretiens avec Michel Tauriac (2003) –
Il l’a souvent employée quand il les voyait ne pas réagir ou se considérer comme battus avant même d’avoir engagé le fer. Au début de juin 1940, par exemple, à Londres, à l’hôtel Connaught, à voix basse pour ne pas être entendu des convives qui dînent à la table voisine. Il vient de stigmatiser l’armistice au micro de la BBC. Je le vois alors serrer son couteau nerveusement avant de le reposer avec délicatesse.
Puis il me souffle :
« Ce sont des veaux. Ils sont bons pour le massacre. Ils n’ont que ce qu’ils méritent. »
Quand j’apprenais l’histoire de France au collège Stanislas et que je m’étonnais de telle ou telle défaite militaire que nous avions essuyée, il me disait :
« Les Français sont comme ça depuis les Gaulois. Hannibal qui recrutait des légions pour battre Rome écrivait à son frère Hasdrubal, qui levait des mercenaires en Espagne et dans les pays voisins: Ne prends pas trop de Gaulois. Ce sont des ivrognes. Ils sont courageux dans l’action, téméraires au combat, mais vite découragés et jamais contents.»
Il ajoutait: « Ils sont palabreurs et n’arrivent à s’unir que face au danger.» Tu vois, concluait-il, deux cents ans avant Jésus-Christ, on définissait assez bien les Français d’aujourd’hui. »
De même répétait-il souvent: « La France vacharde. » Cela voulait dire qu’elle tombe dans la veulerie et qu’elle cherche à donner le coup de corne ou le coup de pied de l’animal rétif à ceux qui veulent la faire avancer.

 1,052 total views,  4 views today

image_pdf

18 Commentaires

  1. Compte tenu des minces divergences entre RN et Reconquête, il faudrait être sacrément nigaud pour se positionner en 7ème position sur une liste à peine sur de placer 5 élus. Mathieu Vallet me parait fort honnête, en tous cas courageux de laisser momentanément tomber son poste de commissaire pour un mandat européen, probable qu’il voit plus loin et 2027 pour un ministère de l’intérieur au cas ou nos cons de citoyens se réveilleraient de leur léthargie socialo centriste avec une méga gueule de bois, au point de renverser la macronneuse et sa cohorte d’europénibles.

  2. Je viens d’apprendre que seul le RN a voté contre la loi immigration à Bruxelles.
    LR et R ont accepté certaines parties de la loi, favorisant l’entrée de migrants en Europe.

  3. Si à l’époque de ” de Gaulle ” les Français étaient des veaux, en 2024 ils sont des abrutis finis.

  4. Mathieu Valet et quelques autres sont pragmatiques : ils savent que vu les estimations de scores, ils auront des places éligibles disponibles, alors que le tout jeune parti Reconquête aura déjà du mal à voir élus ses ténors.
    Prendre le port et l’aérodrome d’abord. Attendre que la tête de pont soit assurée avant d’aviser de la suite.

  5. Notre plus gros problème, ce sont les LR qui ont été siphonnés par Macron. Mais d’ici la fin du mois, ce sera réglé avec l’aide des agences de notations. Ceci dit, aucune droite ne sera en mesure d’aller au pouvoir seule. Nous serrons tous contraints de faire comme Berlusconi à l’époque. Pour y aller seuls comme Meloni, il faudra encore attendre, tant nous sommes en retard par rapport à nos voisins. L’erreur stratégique du RN, depuis ses origines FN, c’est d’avoir cru y arriver seuls. Déjà JMLP à l’époque, n’avait rien d’autre à faire que de plomber Mégret. Mais avait-il vraiment l’envie et les moyens de gouverner? Soyons intelligents, le temps et l’actualité travaillent pour nous. Ne gâchons pas tout.

  6. RN + Reconquête + LR = 32 + 7.5 +6 = 45.5%

    Sur cette base, même dans le cas idéal d’un bon report des voix, c’est encore trop peux pour un second tour de présidentielle victorieux. Attendons les agences de notation fin Avril, pour évaluer ensuite le dégonflement de la macronie. Pour une fois, ils n’auront pas Moscivici pour faire de la rétention d’informations avant les élections. Finalement, la présidentielle seulement en 2027, ce n’est pas si mal. Avant ce serait trop tôt, à moins d’une dissolution, et donc l’émergence d’un régime parlementaire dirigé par le RN et ses alliés.

  7. Dans la guerre des Gaules Jules César décrit les Gaulois et les Gauloises (et oui) comme des braillard chevauchant leurs montures en hurlant et à quasiment nus et surtout se chamaillant sans arrêt.

    • les gaulois se chamaillant oui , mais la grande Rome est finalement tombée , ne dit on pas que l’histoire se répète…

  8. Ce qui nous prouve de le colonel De Gaulle n’ avait que du mépris pour le peuple français

    • Non, mauvaise langue. Ca prouve juste qu’il le connaissait très bien. Et qu’il posait sur eux le regard d’un père furibard.
      Après 1940, il ne s’est pas contenté de fulminer si je me souviens bien.

  9. Ah, je croyais que le nom de ce journal était Collaboration. J’ai dû me tromper. Je suis excusable, je ne l’ai jamais lu.

  10. Je dis bravo à Mathieu Valet d’avoir choisi le RN, et surtout pas LR, qui est ventre mou, de centre gauche. Evidemment j’aurais préféré Zemmour, Maréchal, mais ils sont loin derrière……

  11. Les Français sont des veaux , des palabreurs . Paris ville ouverte et la débâcle de Juin 1940 sont les marques de la plus grande défaite de l’histoire de France. Tout le reste suivra. Débâcle en Indochine,à Suez, en Algérie la France n’ayant plus de crédibilité n’a pu décoloniser dans l’honneur. Puis ce sera la débâcle culturelle et économique face aux USA et la fuite dans l’UE. La descente aux enfers du Paris ville ouverte .

Les commentaires sont fermés.