Deux poids, mais combien de mesures ?

Israël est sur la sellette… il l’est depuis sa création. Il porte en permanence un bonnet d’âne et traîne sur son épine dorsale une pancarte qui dit : « Haro sur le baudet ».

.

Israël en guerre ne ressemble nullement à tous les autres pays en guerre. L’ONU le traque tandis que la cour internationale de justice à La Haye, fait d’une défense légitime un « génocide » et tant pis si elle ne possède aucune preuve…
Elle s’égosille à hurler que les juifs d’Israël sont des bourreaux d’enfants, lorsque les enfants d’Israël capturés par le Hamas sont toujours entre les mains de l’agresseur.
Récemment, des agents de différents pays, venus pour distribuer les aides humanitaires ont été par erreur ciblés et tués par des militaires israéliens sur un champ où la guerre et le doute font rage.
Depuis, on demande des sanctions, on convoque les ambassadeurs israéliens de ces pays à venir s’expliquer, à mordre la poussière, à s’excuser, à faire une enquête des plus transparentes.
Et puis quoi encore ? Il ne reste à Israël qu’à ramper…

.

Vous souvenez-vous combien de fois d’autres pays ont tué – par erreur – des bébés, des enfants, des civils ?

Nous allons ci-dessous vous en énumérer quelques occurrences :
Mort de civils dans une frappe à Kaboul : pas de sanctions contre des militaires américains.  Le Pentagone a annoncé, lundi, qu’il n’y avait « pas d’éléments suffisamment solides pour retenir des responsabilités personnelles » à l’encontre des militaires américains impliqués dans la frappe qui avait tué, par erreur, dix civils fin août à Kaboul, lors du retrait chaotique des troupes de l’aéroport. France 24.

 

Thérèse Zrihen-Dvir

 

 634 total views,  2 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Mais il y a sur la chaîne Histoire des films ,.qui passent quelquefois, tournés par les cinéastes de l’Armée US et l’on y voit le Général Eisenhower, horrifié, venu délivrer un camp.de concentration avec ses soldats..Ce peuple a été en partie exterminé et au 21 siècle on l’accuse de se défendre,mais dans quel monde vivons nous?L’europe (pas celle de la hyène)se defend – elle.aussi – contre les muzzs.Ce problème ne sera résolu que par la force……

  2. Il n’y a pas si longtemps en Europe, la Serbie a subit les bienfaits humanitaires de l’OTAN. Résultat, des milliers de blessés et de morts civiles lors de plus d’un millier de raides et de bombardements.
    Motus et bouches cousues des associations humanitaires et des gouvernements “civilisés”. Les droits d’l’homme muets… La journalaille aux abonnés absents. Quel dommage que la Russie n’était pas prête à ce moment là. Ces fumiers d’amerloques auraient serré les fesses…

  3. Laissons les pays terminer leur guerre sans nos en mêler. Pour éviter les dommages collatéraux, la seule chose que nous pouvons faire c’est convaincre les deux parties de négocier et de faire la paix, que ce soit à Gaza, en Ukraine et partout ailleurs dans le monde où il y a chaque année une centaine de conflits. Les ONG devraient le savoir quand elles prennent des risques.

    • C’est ça, faire la paix avec le Hamas islamique…? Vous êtes un abonné de TF1/ANT2/FR3/France-Info/LCI/BFM….?
      Mais dans quel monde vivez-vous?

  4. Merci Thérèse pour ce rappel. Et les enfants vietnamiens brûlés au Napalm, etc. Israël a raison de ne pas se laisser faire. Merci à vous.

Les commentaires sont fermés.