La télévision turque discute de la conquête des îles grecques

Côte de la mer Égée

Le gouvernement turc cherche à conquérir les îles grecques de la mer Égée, que ce soit démographiquement ou militairement.

L’objectif est le même : la prise des îles.

Sur la chaîne de télévision progouvernementale turque AHaber, des analystes politiques et des spécialistes de la sécurité nationale ont discuté avec enthousiasme de la manière dont l’armée de l’air turque pourrait frapper les îles grecques de la mer Égée.

 

1-La conquête islamique par les ventres

Un analyste politique a affirmé :

“Nous n’envahirons pas les îles. Nous utiliserons notre droit de circuler librement. Nous serons membres de l’Union européenne. Ensuite, les îles passeront démographiquement au peuple turc en l’espace d’une génération. Dans une génération, toutes les îles seront majoritairement turques”.

“La conquête sans guerre, a-t-il ajouté, se fait de cette manière [par la domination démographique].

 

2-La conquête militaire

L’autre analyste n’est pas d’accord : « La conquête des îles ne se fera que par la guerre ».

Son raisonnement :

“Ces îles ont été sous domination ottomane pendant 500 ans, mais elles étaient démographiquement grecques à 95 %. Même l’Empire ottoman n’a pas pu les turquifier. De plus, je ne crois pas que la Turquie sera un jour membre de l’UE.

Les médias turcs affirment également, à tort et à plusieurs reprises, que “152 îles et îlots grecs de la mer Égée appartiennent à la Turquie”. Or, historiquement et juridiquement, ces îles appartiennent à la Grèce, principalement en vertu du traité de Lausanne de 1924, des accords turco-italiens de 1932 et du traité de Paris de 1947.

La conquête fait partie du djihad islamique (guerre au service de l’islam) qui, selon les écritures islamiques, est une obligation communautaire. C’est l’idéologie de la conquête au nom du djihad qui a poussé les Turcs ottomans à envahir et à conquérir des territoires s’étendant sur l’Asie, l’Europe et l’Afrique pendant plus de 600 ans.

Selon les islamistes, l’expansion militaire musulmane est un acte de faveur d’Allah, qui accorde ces lieux aux conquérants musulmans.

La position du gouvernement turc sur le génocide est une combinaison étrange de déni et de vanité. Tout d’abord, il affirme que ses ancêtres n’ont pas commis de génocide et qu’il s’agissait simplement d’une guerre d’autodéfense. Ensuite, ils proclament qu’“ils [les chrétiens] le méritaient” et que “si nécessaire, nous pourrions le refaire”.

Le gouvernement américain semble ignorer que la Turquie – qui agit comme si elle était le successeur de l’Empire ottoman – ne cesse de menacer la Grèce, Chypre et l’Arménie d’une invasion militaire.

Le Congrès américain serait bien avisé de reconsidérer sa décision concernant les ventes de F-16 à la Turquie et cette alliance en général.

L’article original complet a été publié le 01/04 en anglais ici

La légende du roi Egée

Son fils Thésée part combattre le Minotaure en bateau qui porte une voile noire en signe de deuil. Égée donne comme consigne à son fils de mettre une voile blanche au bateau à son retour si il a gagné. Thésée combat le Minotaure et triomphe. Dans l’euphorie de la victoire, Thésée oublie de faire le changement de voile, le bateau garde donc sa voile noire signifiant que les Athéniens avaient été vaincus et tués par le Minotaure. Égée qui surveille du haut des remparts d’Athènes le retour de son fils est désespéré. Il se suicide en sautant du rempart, et se noie dans la mer qui porte alors son nom : la mer Égée.

 1,055 total views,  2 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


4 Commentaires

  1. C’est leur obsession, répandre cette horreur totalitaire partout sur la monde, mais quand nos abrutis qui dirigent comprendront-ils ??
    Nous avons les pires collabos à Bruxelles et à Paris.

  2. Je ne plus voir, ni entendre ces gens, ces pays, ces peuples qui, tous, prient pour un enc..lé de prophète barbare !
    Va falloir qu’on se réveille !

  3. N’oublions pas que l’ordure au pouvoir (on a la même) dans ce bled de mort est en difficulté après les dernières élections, et la guerre est un bon moyen de garder ce pouvoir (tout comme chez nous !). Je regardais hier LCI, je crois que l’on a jamais atteint un tel niveau de (très) mauvaise propagande.