Européennes 2024 : le répugnant socialiste Raphaël Glucksmann rêve d’un futur macronichien

Raphaël Glucksmann - un individu répugnant
Raphaël Glucksmann – un individu répugnant

Les déchets, de notre temps, ont la vie longue. Les déchets socialistes tiennent plus longtemps que n’importe quel autre déchet. On dit qu’un mince sac de plastique peut tenir 500 ans. Combien de temps peut tenir un déchet socialiste de 70 kg ?

Candidat tête de liste pour le Parti socialiste, le Raphaël Glucksmann, un individu pas très sympathique et sans charisme, semble progresser dans les sondages en grignotant des voix à la majorité macronichienne.

On dit qu’il rêve d’être un deuxième Macron.

Il y a un épisode de la vie du futur macroniche (de Macron et de caniche) qu’on passe sous silence. Un épisode très significatif du caractère de cet énergumène.

Le Raphaël Glucksmann a conseillé, de 2005 à 2012, l’autoritaire et ultralibéral président de la Géorgie, Mikheil Saakachvili qui, durant cette période, a fortement nui au peuple géorgien en entreprenant des mesures anti-populaires. Il a aboli le salaire minimum, licencié 60.000 fonctionnaires et abaissé l’impôt sur les sociétés de 20 à 15 %, et l’impôt sur les dividendes de 10 à 5 %. En 2009, la Géorgie était considérée par Forbes comme le quatrième pays avec la pression fiscale la plus faible au monde.

La girouette française, dite Glucksmanm, qualifié par des commentateurs politiques d’« immonde imposteur », arrive, en 2019, à se faufiler au Parlement européen dans les dernières déjections du PS, alors qu’il devait partager la cellule de son maitre, Saakachvili.

Comment une telle crapule se permet-elle de s’afficher devant un portrait de Jean Jaurès?

Glucksmann portrait Jean Jaures

Le Glucksmann a été activement impliqué dans la politique géorgienne jusqu’à la chute de Saakachvili en novembre 2013.

Saakachvili-Glucksman
La grande amitié Saakachvili- Glucksmann

L’ancien président géorgien a été emprisonné en octobre 2021 à son retour dans son pays après un long exil à l’étranger, dont plusieurs années passées en Ukraine, où il avait obtenu la nationalité ukrainienne et avait été nommé gouverneur de la région d’Odessa (2015-2016).

 

Saakachvili aujourd'hui
Saakachvili aujourd’hui

Il est poursuivi pour meurtres, tortures, violences et exactions à l’encontre des opposants à son pouvoir. En attendant l’examen de toutes les charges qui pèsent sur lui, il purge actuellement une peine de 6 ans de prison pour abus de pouvoir. On évoque, entre autres, des dépenses de fonds publics en botox lors de passages à New York en 2009 et 2011.

Il faut relever que Saakachvili est un grand traître. Il a notamment trahi les anciens présidents géorgien, Edouard Chevardnadze (1992-2003), et l’ukrainien Petro Porochenko (2014-2019) qui l’avaient accueilli et aidé.

Le Glucksmann aujourd'hui
Le Glucksmann aujourd’hui

Que dire de la girouette Glucksmann ?

Pendant que son ancien ami se prélasse dans une cellule, le Glucksmann (qui, soit dit en passant,  XXX Léa Salamé de la télévision), se pavane sur les plateaux de télévision français inféodés à l’islam où il se plaît à gémir sur le sort des Ouighours musulmans, qu’il qualifie de « peuple martyr », et de déverser son venin sur Poutine.

Le Glucksmann a été le complice des crimes et méfaits commis par le Saakachvili. Il était son ami, son conseiller, son avocat et sa mascotte.

La Géorgie devrait demander son extradition.

Voter pour ce traître est une honte.

 

La question qui s’impose : peut-on être une crapule, origine garantie, et siéger au parlement européen ?

La réponse est oui.

La preuve par le Glucksmann.

 

Messin’Issa

 

 801 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. ti m’étonnes, vu l’ambiance rap sur le plan culturel génération x-y-z pour foutre en l’air le pop-rock, le faure ne pouvait que faire paumer davantage tout ce qui est de gauche ; si j’ai bien compris le topo, faut imiter le faux ennemi afin de pouvoir engranger un maximum de voix après un sniff magique = ceux qui ne connaissent pas les drogues ne comprennent pas comment ils fonctionnent, du coup ils en profitent.(quand on le voit sur photo ça fait vraiment mec qui est sous domination de type chamanique, rien à voir avec ceux qui se trouvent uniquement sous alcohols)

  2. Je considère que BHL, comparé à ce Glucksman, est un moindre mal. Au moins il ne passe pas son temps a gémir sur le sort des Muzz et ses ridicules en ferait un personnage presque attachant.

  3. ce roquet d’extrême gauche qui ne boude pas les mondanités avec sa prétentieuse donzelle, est très dangereux et reste à combattre – les gauchistes sont comme des moules sur le rocher, tenaces et difficiles à extraire : la preuve, ils sont encore là plus vifs que jamais grâce à l’immigration massive qu’ils chérissent et pour cause

  4. Je dis que ce que vous écrivez sur les rapports avec Salamé n’est pas digne !(NOTE DE C.Tasin, tu as raison ça m’avait échappé quand j’ai programmé l’article, j’ai modifié les choses. Merci pour ta lecture attentive)
    Mais attaquer ce Mr Gluskmann sur les faits que vous évoquez sur le plan politique large, est entendable ; de même que pour faire le buzz, ce monsieur critique Mme Bonnel, journaliste qui a vu bien avant tout le monde ce qui se passait dans le Dombass en 2014 car elle y était ! de même qu’elle a fait des reportages sur l’Arménie etc ..Mme Bonnel a usé de son droit de réponse chez A. Berkoff, à écouter ! Elle a risqué sa vie quand Léa Salamé fait des émissions en plateau, sans risquer de la perdre !

Les commentaires sont fermés.